La Voix De Sidi Bel Abbes

Pensée à feu mon père ! par Mémoria

Triste et douloureux fût et restera ce 19 août 1994 où tu nous as quitté très cher père, grand-père et chef de famille.,

feu houssine

Mr HOUSSINE  Mohamed né le 25 juin 1923 à Béni-Ouarsous (Remchi), militant de la Fédération de France du FLN sous attestation/matricule N° 000415 du 29/09/1962/EST/Saint-Avold.

En ce triste et douloureux souvenir, hommage et devoir de mémoire s’imposent à sa grande famille de Sidi-Bel-Abbès, Paris, Oslo, Montréal, Oran et Remchi.

« A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons ! »

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62323

Posté par le Août 19 2015. inséré dans ACTUALITE, PENSEE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

18 Commentaires pour “Pensée à feu mon père ! par Mémoria”

  1. BADISI

    ALLAH yerahmou on l a pas connue mais travers notre ami Mémoria on est sure que c étais un grand Homme comme son fils

  2. Amirouche

    Bonjour

    Certes c’est un triste et douloureux souvenir pour sa famille ,mais l’engagement ardu que le défunt avait pris ne peut être que fierté et honneur pour tous ses enfants ainsi qu’une joie éternelle pour 3ami HOUCINE et ses Compagnons de sentier .
     » Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore; et ils n’ont varié aucunement . » Al ahzabe
    Allah yarhame el chouhada
    Sallam

  3. Dr Reffas

    Oui, il fut un homme humble, sage et discret. Il a tout donné pour l’éducation de ses enfants. Allah yerhmah.

  4. mohamed senni

    Cher Memoria.
    Il ne vous reste qu’un devoir à accomplir : faire tout ce qui est en pouvoir pour en être digne.
    Puisse dieu l’agréer en sa Sainte miséricorde. Cordialement.

  5. Cheniti Gh.

    Salam khouya Mourad,
    A travers toi , Rachid , ses enfants et ses petits enfants ; Si Houssine Mohamed(Allah
    yerhmah) continue à vivre et à être parmi nous .Je me joins à vous en ayant une très forte
    pensée à notre père à tous, nous jeunes lycéens d’El Haouès des années 60 et 70.
    Allah yerham el chouhada .Mes amitiés.

  6. eddine

    Ya-t-il plus cher que Dieu, Mohammed (QSSL) et les parents ?certes, Je n’ai pas connu Si Houssine (Allah yarhmou) mais les témoignages des personnes très respectées comme Dr Reffas, Mrs Cheniti, Amirouche et Badissi suffissent pour que je devine la sagesse de cet homme et surtout du respect qu’avaient les gens pour lui. Je dirai à son son fils que le plus important c’est d’avoir la bénédiction des parents.ALLAH YARHEM MAOUTANA

  7. Imène

    Salem Mémoria ..
    Allah yarhamou birahmatihi el wassi3a wa yadj3alhou min ahli el Djenna..
    Je suis sûre que de là où est , il continue de veiller sur vous , et qu’il en est trés fier de son GRAND fiston ..
    Allahoma arham chouhadana .

  8. Mohamed Ghalouni

    Salem Grand Mémoria ,

    En ce moment de recueillement et de souvenir douloureux , je me joins à vous , cher Mémoria , ainsi qu’à votre famille pour rendre un grand hommage à votre cher père et saluer pieusement sa mémoire Puisse Allah , l’accueillir en son vaste Paradis et apaise votre douleur ! Allah yerhmah birahmatihi el-wassi3a !

  9. el aouedj

    Mr houssine , Allah yarhamah , ainsi que ses freres .

  10. OUERRAD

    3ami el houssine , etait pour moi un exemple à suivre .
    Toujours , le meme depuis que je l ai connu , comme client .
    JOUMOU3AH MOUBARAKAH , à toutes et tous .
    Ses magazines preferes et mis de cote dans sa chemise refletaient la personnalite de l HOMME .
    C etait , la rigueur et la ponctualite , ses camarades au boulot peuvent en temoigner .
    Il faisait toujours de son mieux pour rendre service aux humbles , je veux dire les lambdas comme moi et toi .Le parc , etait en parfaite etat mais depuis sa retraite tout s ets deteriore .
    Pour dire , que cette generation qui nous a precedee avait cette flamme nationaliste , meme apres le recouvrement de notre independance .
    INNA LILLAHI WA INNA ILLAYHI RAJIROUN .

  11. OUERRAD

    NE m en voulez pas , la circulation etait tres dense autour de mon clavier , les squatteurs de SIDI BEL ABBES , sont là .Une semaine sans clavier c est dur , je profite ce matin , car elles dorments toutes . Sinon je vais bien , c est pour rassirer ceux qui se sont inquietees de mon absence .
    Tout , va pour le mieux cote sante , mais mon f2 ma ngoulil koumch ,,,,,,,,,????????FAOUDHA …..Ne dit on pas ,, elli kla djej ennesss issemen djajou …
    JOUMOU3AH MOUBARAKAH , toutes et tous ..

  12. OUERRAD

    Belle photo de 3ami el houssine et ses camarades de sentier ,,, c etait quelle annee ?

  13. Ayadoun Sidahmed

    LAH YERHMAH INA LILAH WA INA ILAYHI RAJIOUN

  14. Mme CH

    Salam à Tous et à toutes….!! Il y a beaucoup d’Hommes comme Mr Houssine Mohamed, Allah Yarhmou, qui ont lutté pour l’indépendance de l’Algérie sans avoir le désir d’être sous le feu des projecteurs et sans bénéficier de certains » butins de guerre » …etc…etc…..!!!!

    Un grand Homme qui mérite tous mes Hommages car il a aussi choisi de retourner en Algérie juste après l’indépendance (d’après ce que j’ai lu)…!!!

    Grand frère Mémoria, je suis sûre que vous êtes très fier d’avoir un père comme lui…et vous avez bien fait de lui rendre cet hommage par devoir de mémoire…!!! Ne dit-on pas tel père tel fils…?????

    Il vous a sauvé….!!!!

  15. Mme CH

    Un petit mot sur la Fédération de France du FLN, même si sa couleur n’est pas ma préférée, mais on ne peut pas changer l’histoire….!!! Selon les historiens, elle comptait 150.000 hommes et femmes, structurés au sein du Front. Une force exceptionnelle implantée au cœur du pays colonisateur…..du jamais vu…!!!

    Il faut rappeler que 30 000 militants ont été séquestrés dans les geôles et les camps d’internement de France, et qui, sous d’autres aspects, continuaient la lutte derrière les murs et les barbelés des camps….!!!

    Il faut parler aussi de l’apport financier de l’émigration qui, selon le témoignage de Bentobal, couvrait à lui seul, les dernières années de la guerre, entre 50% et 80% du budget de fonctionnement du GPRA…!!!!
    Il ne faut pas oublier l’action du 25 août 1958 ou l’ouverture en France d’un « second front », ni les évènement du 17 octobre 1961 à Paris.

    L’histoire relative à l’apport de l’émigration ne doit pas être occultée, malgré la nuance des couleurs de l’arc en ciel…!

    Gloire aux Martyrs et Merci à Tous ceux qui ont lutté pour qu’on vive libre…..!!! Malheureusement, De Gaulle et son bras droit ont été plus intelligents qu’on ne le croyait et la connivence encore plus grande…..!!! Conséquence = Sleeping partner ou pour les intimes: « la belle au bois dormant »…!!!!

  16. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    J’ai eu le grand bonheur,durant mon enfance et bien plus tard, de connaître ammi Mohamed le patriote. Ami inséparable des enfants Rachid et « Mémoria », j’ai eu toute la latitude d’apprécier le grand homme affable, discret et très disponible. Dévoué « religieusement » à son travail, il n’était jamais de repos à l’hôpital où il habitait et, par exemple, lorsque l’électricité était coupée, cela arrivait souvent, c’était grâce à à Si Houssine que les blocs opératoires continuaient à fonctionner.
    2 petites histoires que je ne suis pas près d’oublier. La première, scolaire.En pleine révision de Physique-Electricité pour le bac ( 1973) , Rachid et moi étions affairés à étudier « une courbe » lorsque ammi Mohamed, de passage, décelant sûrement notre embarras devant leproblème (quoique que nous étions les meilleurs de notre lycée),s’arrêta net et , à un coup d’œil sur nos feuilles, reconnut : Vous travaillez sur l’alternatif !. Sur ces mots, il s’empressa de ramener un ocilloscope ( personnel, acquis par ses propres moyens ) pour nous gratifier d’une providentielle séance de TP qui chassa tous nos doutes sur le problème de Physique.
    La seconde concerne des vacances qui ont failli mal tourner. A la plage de Oued el Hallouf en compagnie de copains étudiants venus passer quelques jours en camping, nous nous étions imprudemment éloignés, Rachid et moi vers une zone de rochers dangereuse, hord de vue de tout le monde. Pris soudain dans une vague folle qui nous emporta malgré tous nos efforts pour rejoindre la terre ferme sans que personne ne put nous voir pour nous porter secours, je réussis , à bout de souffle, à atteindre un rocher pour m’y agripper et me hisser hors de l’eau, alors que Rachid continuait à se débattre au milieu des flots furieux. Je décidai d’aller vite chercher de l’aide à la plage, à une centaine de mètres de là, pour secourir mon ami. Debout sur le rocher, alors que je n’avait pas encore fait un pas pour courir vers la plage, je vis Rachid couler à pic après m’avoir appelé dans un cri aigu. Quarante ans après cet « évènement », je n’arrive toujours pas à me départir de l’émotion du moment. Lorsque Rachid m’avait appelé dans un dernier cri avant de « lâcher prise » et disparaitre sous l’eau,je ne sais pourquoi mais je vous le jure, dans ce grave moment de détresse, un seul visage m’est apparu, celui de ammi Mohamed. Si je me débrouillais honorablement à la nage, je n’avais aucune notion de sauvetage en mer mais je ne sais toujours pas comment, j’ai plongé pour arriver au niveau de Rachid qui avait « refait surface » mais en s’agripant fortement à moi , il m’entraîna avec lui dans l’eau profonde. De nouveau tête hors de l’eau tous les deux, dans une lucidité du désespoir certaine, je parvins à le convaincre de « faire la planche », ce qui calma la situation, lui flottant alors sereinement et moi, une main glissée sous son dos, comptant ainsi sur une meilleure « flottaison » et une possible traction passive pendant que je « ramais » du bras libre.
    Une heure après, un peu plus ou un peu moins je ne peux le dire, nous voilà sur la terre ferme, sauvés mais au bout des larmes tels des mômes.

  17. AMI

    Bon retour a la voix de notre ville docteur j’aimerais bien lire vos commentaires si abdelhamid.

Répondre