La Voix De Sidi Bel Abbes

Palestine : Journée de la terre toujours sanglante…

Beaucoup d’événements de relative importance ont dû pour plusieurs considérations notamment médiatiques et trop hyper médiatisés fait l’impasse sur ce qui se passe à Ghaza et en Palestine en général. Aujourd’hui, notre regard est allé se focaliser sur les célébrations marquant la Journée de la terre du 30 mars ont été particulièrement violentes cette année.

Ainsi, selon notre source, un Palestinien a été tué dans la bande de Gaza par un tir israélien près de la frontière, a affirmé le porte-parole des services d’urgence à Gaza. Plus de 50 Palestiniens ont en outre été blessés dans des heurts avec les forces israéliennes, lors de manifestations de plusieurs milliers de personnes en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza.

La Journée de la terre, célébrée chaque année le 30 mars par la minorité arabe palestinienne d’Israël, commémore la mort, en 1976, de six membres de cette communauté lors de manifestations contre la confiscation de terrains par les autorités israéliennes.

Plusieurs milliers d’Arabes israéliens ont défilé à Deir Hanna, dans le nord d’Israël, brandissant des drapeaux palestiniens et des photos des six morts de cette communauté. La police et l’armée israéliennes ont été placées en état de« mobilisation renforcée » à l’occasion de cette journée. L’armée a bouclé la Cisjordanie jusqu’à vendredi minuit.

HEURTS DANS LES TERRITOIRES OCCUPÉS

Mahmoud Zaqout, 20 ans, un Palestinien de la bande de Gaza, a été la première victime de ces affrontements entre manifestants et forces de sécurité israéliennes près de la frontière israélienne. Interrogée, l’armée israélienne a indiqué que des soldats avaient ouvert le feu, après des tirs de sommation, sur un groupe de Palestiniens qui se rapprochaient « dangereusement » du terminal frontalier d’Erez. Trente-sept autres Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens à l’est deBeit Hanoun et de Khan Younès, a précisé dans un communiqué Adham AbouSelmiya, porte-parole des services d’urgences dans le territoire gouverné par le Hamas.

Des heurts entre jeunes lanceurs de pierres et soldats israéliens tirant des balles caoutchoutées et des grenades assourdissantes ont éclaté en début d’après-midi au barrage de Qalandia, qui commande l’accès à Jérusalem. Un millier de personnes ont marché vers le barrage avec des drapeaux palestiniens, selon un correspondant de l’AFP sur place. A Qalandia, 194 personnes ont été soignées, en grande majorité après inhalation de gaz lacrymogènes ou de liquides chimiques nauséabonds pulvérisés par les militaires israéliens, parmi lesquelles sept ont été hospitalisées pour blessures par balles caoutchoutées, a affirmé le porte-parole du Croissant-Rouge palestinien, Mohammad Ayad.

A Jérusalem-Est occupé et annexé, 19 personnes ont été hospitalisées pour des blessures du même type, dont le responsable local du Fatah (le mouvement du président Mahmoud Abbas), Omar Chalabi, a-t-il ajouté. Alors que l’accès à l’esplanade des Mosquées était réservé aux Palestiniens âgés de plus de 40 ans et détenteurs d’une carte de résidence délivrée par Israël, la police israélienne a annoncé l’arrestation de 18 personnes.

A Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie, 11 personnes ont été hospitalisées, dont un homme de 20 ans dans un état grave après avoir reçu une cartouche de gaz dans la tête, selon la même source. Dans le nord de la Cisjordanie, un millier de Palestiniens ont défilé à Kafr Qaddoum, à l’ouest de Naplouse, un secteur décrété zone militaire fermée par l’armée israélienne. Cinq cents autres ont manifesté à Iraq Burin, au sud de Naplouse, en direction de la colonie juive de Bracha. Les heurts ont fait quatre blessés par balles caoutchoutées à Kafr Qaddoum et un à Iraq Burin, selon le Croissant-Rouge.

MANIFESTATIONS DE SOLIDARITÉ AU MOYEN-ORIENT

Dans le sud du Liban, près de la frontière israélienne, des centaines de Libanais et de réfugiés palestiniens ont manifesté sous haute surveillance, selon un correspondant de l’AFP sur place. Des manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et du Hezbollah libanais. Sur des pancartes installées le long de la route menant à Arnoun, près de la frontière avec Israël, le Hezbollah a écrit« Jérusalem, nous arrivons ! » ou « La Journée de la terre est le jour de l’attachement au droit au retour [des réfugiés palestiniens]« .

En Jordanie, plus de 15 000 personnes, y compris des membres de l’opposition islamiste et des syndicalistes, se sont rassemblées pour un sit-in à Kafrein, près de la mer Morte.
« Le sit-in est pacifique et la situation, sous contrôle », a déclaré une source sécuritaire.

Des centaines de Syriens se sont réunis dans le centre de Damas à l’occasion de cette journée, scandant également des slogans de soutien au président syrien contesté, Bachar Al-Assad, a constaté une journaliste de l’AFP. Au cours de cette Marche mondiale pour Jérusalem, placée sous le slogan « Des millions de Syriens veulent récupérer la Palestine », les manifestants ont scandé : « Nous reviendrons en Palestine, nous promettons à tous les morts et à tous les martyrs arabes que nous arrivons à Jérusalem. »

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=12207

Posté par le Mar 30 2012. inséré dans ACTUALITE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

35 Commentaires pour “Palestine : Journée de la terre toujours sanglante…”

  1. touil aek

    En effet les médias de l’occident se ruent sur ses séquences dictées par leurs chefs la pauvre Palestine et les enfants de ghaza passent en dernier plan si ilya info

  2. Mme CH

    Cette fois-ci je ne dirai rien, sauf peut être que j’aimerai bien avoir l’avis de nos lectrices Françaises sur ce sujet????
    Alors, je vous donnerai plutôt le point de vue d’un politologue occidental: (François Burgat | le 8 juin 2006):

    « Où passe la frontière entre l’islam et le terrorisme, le musulman fréquentable et l’agent de Ben Laden, le bon « citoyen » et le vilain « communautariste », le Palestinien résistant à une impitoyable occupation militaire et le « suppôt des intégristes » ? À la lecture des discours dominants en Europe et en France, il devient de plus en plus difficile de le dire : pour rester un interlocuteur acceptable, il semble qu’un musulman ne doive plus être seulement « laïque », mais aussi abdiquer, le verre de vin à la main, les marqueurs de son appartenance religieuse et/ou culturelle. À défaut, les peurs qu’il suscite sont capables de déstabiliser certains éléments de l’intelligentsia française, d’ébranler leurs principes sacro-saints – République, citoyenneté, laïcité, etc. – ou de les conduire à en user de manière peu rigoureuse et biaisée.
    La longue liste des raisons d’ordre humanitaire pour lesquelles le soutien à l’économie agonisante de la Palestine occupée doit reprendre d’urgence a déjà été dressée. Faut-il encore, et toujours, en réaffirmer le bien-fondé et secouer l’hypocrisie et l’immobilisme de la France et de l’Europe. Mais la seule démarche « humanitaire » demeure parfaitement insuffisante et à terme contre-productive. Elle exige des contorsions diplomatiques et juridiques intolérables, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de contourner le résultat de l’un des rares scrutins en pays arabe – après avoir été dûment surveillé par les observateurs du monde entier – à ne pas être contesté.
    Le Hamas « refuse de reconnaître Israël ». Mais près de dix années après que l’a fait avant lui l’OLP, où en sommes-nous de la reconnaissance réciproque d’un État palestinien par Israël, dont les frontières fluctuent au gré de ses majorités électorales et qui annexe impunément semaine après semaine de nouveaux hectares de la Cisjordanie ? Le Hamas refuse d’abandonner la violence, nous assène-t-on quotidiennement en guise d’analyse. Celui-ci a pourtant depuis dix-huit mois déclaré une trêve explicite et s’y est tenu. Que dire en revanche du recours systématique à la violence des assassinats « ciblés », c’est-à-dire des exécutions extrajudiciaires, à celle des maisons détruites par centaines, à celle de la canonnade incessante de la grande prison « bouclée » de Gaza ?  »

    J’aimerai bien avoir aussi, l’avis de l’Armada sur ce sujet!!!!!

    Salutations amicales!!!!

    • Claude .B

      Bonjour ,
      C’est exactement ce que je pensais pouvoir faire en vous rejoignant sur ce site ,mais j’ai constaté que du seul fait que je suis française mes propos ne pourraient qu’être contredits par certaines personnes qui se réclament d’une ouverture d’esprit ,d’un désir de dialogue ,tout en préférant et de loin imposer leurs opinions et ne dialoguer qu’avec ceux qui les confortent dans leurs certitudes .Pour participer à ce genre d’échanges les a prioris devraient être mis de côtés afin de préserver une égalité de parole .Je n’ai jamais pensé que je détenais la vérité ,je la recherche ,j’écoute les autres en acceptant leurs idées même si elles sont différentes des miennes ,et j’aimerais qu’en retour mes interlocuteurs admettent qu’il peut m’arriver aussi d’avoir raison ,sans vouloir imposer la pensée unique .
      Je recherche l’échange d’idées pas le conflit qui est stérile et qui n’honore personne .Je serais ravie de continuer à participer pour peu que je sente vraiment que je suis acceptée pour ce que je suis ,et non pas une représentante d’un pays que vous exécrez .Quand je m’exprime ,c’est Claude qui le fait et pas la France ,et la différence est de taille .
      Cordialement .

      • Mekki b du journalVDSBA

        bonjour belabbésienne.Oui c’est madame claude qui s’exprime et sachez madame c’est notre journal a nous tous sans exception et celui qui ose parler en son nom doit assumer et non tenter de nuir au site et aux lecteurs des quatre coins de la planéte.Rassurez vous c’est une interactivité et un ardent désir de communion que nous avons visé a la création de cet espace seulement cela comporte des fois des abus sous couvert d’un anonymat vous on vous connait depuis plus de deux ans et demi et on peut dire que vous etes une ancienne amie Mes amitiés Belabbésiennes

        • Claude .B

          Merci Monsieur ,
          Vos propos rassurants et chaleureux me vont droit au coeur .
          Recevez mes amitiés .

          • Abdelatif Ch

            Madme Claude B et Mr Mehki de la VSBA,il est trop tard,le pouvoir a été pris sur ce site,les administrateurs ne maitrisent plus rien et une minorité d’intégristes ,menés par Mme CH et ghosne el bane,dictent déja leurs volontés sur votre propre site,en se servant en plus du dogme de la religion et détournant le Prophète (QSNSL).Une grande majorité,craignant qu’on les classe « mécréants » ou athées,n’osent même plus s’exprimer,et les esprists libres ont plié bagages.Souvenez vous l’ambiance ouverte d’il y a quelques mois où l’intolérance n’avait pas porte ouverte comme maintenant,si vous vous contentez de ces maigres échanges tant mieux pour vous ,madame!

            • sohbi de sba

              mr abdelatif vous être vraiment a coté il s’agit d’opinions et si par hasard ce sont des intégristes selon vos dires, c’est un forum dans lequel il faut pas jeter l’épongé pourquoi vous mêlez l’administration c’est la partie commentaire qui n’est pas censurée Résistes sahbi

            • ghosne elbane

              Abdellatif ch et vous qui êtes vous? restez prenez place à vos aises Adios amigos.

              • hadj dekar sd sba

                Jeter l »éponge est un signe que je ne peux imaginer pour un intellectuel un boxeur peu étre NON MONSIEUR GHOSNE ELBANEon vous laisera partir ne nous quittes pas…je paraphrase j brel pour vous dire non khayi restez avec nous

              • Mme CH

                Mr Ghosne el bane Salam!!!! il ne faut surtout pas tomber dans le piège de ces défenseurs du sionisme. Personne ne doit partir, même eux ils doivent rester si ça leur chante. No habla espagnol mais don’t say good bye my brother, we need you!!!! Et la chekhchokha qui va la manger ???

      • Mme CH

        Bonjour Mme Claude!!! Oui, j’ai compris, vous êtes les victimes, les belles, les gentilles et nous les agresseurs, les méchantes et les laides. Passons, oui ce n’est pas ça le sujet, il s’agit de donner votre avis sur ce qui se passe en Palestine. Ne détournez pas les débats, éclairez nous par vos idées et vos arguments et cessez de pleurnicher vous et vos amis(es).
        On a compris, vous n’avez pas gobé le fait que sur la VDSBA, il y a d’autres personnes qui ne pensent pas comme vous et au lieu d’étaler vos arguments et votre vérité historique, vous vous attaquez aux honnêtes gens qui disent que la France a bien colonisé l’Algérie et non pas le contraire.
        Et Pourquoi vous avez peur que vos propos soient contredits, au contraire, vous devriez être contente car cela relève de la liberté d’expression, que vous aimez tant la bas chez vous, sinon si tout le monde pensez comme vous et vos amis, alors on aurait dû appeler la VDSBA, la Voix de Mme Claude et ses amis càd la VDCA. ce ci dit, passons aux choses plus sérieuses.
        Israël un état HARRAG, fait ce qu’il veut avec la complicité de l’occident, car des intérêts se recoupent et les sionistes forts avec leur lobby possèdent l’argent sale et l’information qu’ils manipulent à leur manière puisqu’il ont trouvé des TouTous partout .
        Si vous ne le saviez pas Mme, l’histoire d’Al-Qods témoigne de l’intégrité avec laquelle les musulmans s’acquittèrent de leur mission : répandre la foi dans cette terre sainte, honorée pour avoir été le point de départ du miracle d’Al israa et d’avoir été confiée au Calife Omar Ibn Al Khattab. Depuis, cette ville s’en trouva convertie en flambeau de sainteté, accueillant toutes les confessions. Dès lors, les prières s’élevaient des mosquées, des églises et des synagogues. Et les hébreux qui avaient été chassés de cette terre sainte par les païens et les chrétiens s’y réinstallèrent. Même la gestion des biens publics et des églises, tributaires du clergé sous domination chrétienne, fut confiée aux familles musulmanes à la demande des communautés chrétiennes.
        Les musulmans -Dieu en a voulu ainsi- n’eurent cesse de veiller à ce que Al-Qods garde son caractère de ville sainte éternelle.
        Les occidentaux, ceux là même qui ordonnèrent, organisèrent et menèrent les croisades, revinrent à la charge plus tard. Un seul et même objectif les animait : «arracher aux musulmans la terre qui engendre des richesses abondantes, s’approprier la sainteté d’Al-Qods, en exclure les autres confessions».

        Après le déclin du califat arabe d’Andalousie et la chute de Grenade (897 de l’hégire/1492), l’étape de «l’encerclement de l’empire musulman» fut inaugurée.
        Les forces coloniales se partagèrent l’empire musulman en vertu de l’accord de Sykes-Picot (1324 de l’hégire/1916).
        Al-Qods, symbole du conflit, faisait partie de ce partage. En témoigne encore la statue de Sykes-Picot qui s’élève dans le village de Sander situé dans le comté du Yorkshire. «La statue en bronze, est revêtue d’une armure et porte une épée. Un musulman est à ses pieds. Sur la statue, on lit l’inscription suivante : sois heureuse, Jérusalem !».
        L’Angleterre occupe l’Irak (1335H/1917).
        Le traité de Belfort conféra un cadre légal au partenariat occidentalo-sioniste (1226 de l’hégire/1917). Rappelons que Napoléon avait déjà appelé à ce partenariat lors du siège de Akka (1212 de l’hégire/1997).
        L’occupation de Al-Qods par l’Angleterre (1226 de l’hégire/1817). Ce jour-là, le Maréchal anglais Allenby déclara : «Aujourd’hui, les croisades sont achevées». Le magazine anglais punch publia une caricature intitulée : «la dernière croisade». Sur le dessin, on peut voir Richard Cour de Lion (1199). Regardant Al-Qods et dire : «Enfin, mon rêve s’est réalisé».
        La France occupe la Syrie (1338 de l’hégire/1920). Le Général français GODO se tint sur la tombe de Salahuddine où il donna un coup de pied et dit : «nous sommes de retour Salahuddine».
        La signature du traité de Lausanne (1341 de l’hégire/1923) entre les alliés occidentaux et la Turquie, signait la fin de l’empire ottoman et du califat (1342 de l’hégire/1924).
        La création de l’Etat d’Israël concrétisa le partenariat judéo-occidental dans le processus de colonisation des pays arabo-islamiques (1367 de l’hégire/1948).
        Al-Qods est totalement occupé par les autorités israéliennes qui entreprirent de la judaïser (1387 de l’hégire/1967).
        Dans la mémoire collective arabo-islamique, on note une prise de conscience du rang qu’occupe Al-Qods dans ce conflit historique aux innombrables rebondissements. C’est pour cette raison, et au nom de l’héritage culturel qui nous a été légué par nos prédécesseurs, qu’il nous incombe, à tous les pays de la nation arabo-islamique dont nous faisons partie, de faire en sorte que la Oumma garde en mémoire le rang d’Al-Qods Al Charif jusqu’à l’avènement d’un nouveau Salahoddine.
        On entend souvent les gens désigner à tort le conflit israélo-arabe par l’expression de crise du Proche-Orient. Cela ne devrait pas leur faire oublier la véritable histoire de ce conflit et les enjeux qui l’entourent. L’écrivain et dirigeant anglais Gellob Bacha nous a réconforté quand il a affirmé : «le problème du Moyen-Orient commença dès le septième siècle, c’est-à-dire depuis l’avènement de l’islam».

        Voilà Mme, si vous avez d’autres vérités mettez les sur le tapis et cessez de vous cacher derrière la critique de Mme CH pour esquivez aux vrais débats.

        Cordialement!!!!

        • Claude .B

          Bonsoir madame ,

          Je ne me dérobe pas au débat ,mais je pense que vous n’avez besoin de personne ,vous ne recherchez pas vraiment cela,à vous lire je ne pense pas que les idées des autres puissent vous intêresser ,surtout si elles sont différentes , ce que vous cherchez c’est une tribune pour vous mettre en valeur ,un auditoire qui boive vos paroles ,il n’y a pas de place pour le débat avec vous ,car vous posez les questions et apportez les réponses ,les bonnes réponses ,il va sans dire .
          J’aime débattre ,soyez en sure ,mais me mesurer avec quelqu’un qui manque à ce point de modestie ,ne me correspond pas du tout .Mais je continuerai à intervenir quand bon me semble ,dans le respect de tous .
          Cordialement .

          • Mme CH

            Oui, mais on ne sait toujours pas ce que vous pensez de la question Palestinienne Mme Claude.B!!!!! éclairez-nous SVP……..
            Cordialement aussi!!!!

          • un voisin de sba

            madame la belabbésienne.cematin en arpentant l’avenue du cimetiére je voulais prendre une photo d’un édifice avec l’autorisation des propriétaires publics j’ai remis cela a un autre jour car je voulais vous faire une petite surprise ce n’est que voeu remis.Pour le débat chacun intervient quand il juge cela opportun voila la clarté des choses bonne soiréé Belabbésienne

      • benhaddou boubakar

        on vous a souhaitè toujours la bienvenue dans cette rubrique mme claude!

  3. Meradi

    Je salue de tout coeur cette dame qui est la poussant les uns et les autres au débat et cela est riche pour la voix de s b a.Et c’est vrai on oublie ce grand peuple Palestinien ego ou autre considérations je remercie la voix de sba et bonne soirée.

  4. maryame

    Le 30 mars 1976, des dizaines de villageois Palestiniens, ont été tués par les forces de l’occupation alors qu’ils manifestaient pacifiquement contre la confiscation de leur terre par l’administration israélienne. Depuis, pour rendre hommage à ces victimes, pour montrer leur attachement à leur terre, les Palestiniens commémorent cette répression sanglante en célébrant la Journée de la Terre. »

    La Journée de la Terre est le symbole de la résistance des Palestiniens aux politiques israéliennes d’expropriation, d’occupation, de colonisation et d’apartheid qui durent depuis des décennies.

    Le 30 mars de chaque année, le peuple palestinien célèbre cette journée pour réaffirmer son attachement à ses racines et à son histoire, cette histoire profondément marquée par la résistance et l’affrontement avec l’occupant.

    Cette célébration a lieu dans une conjoncture difficile : Développement des colonies et construction d’un mur illégal en Cisjordanie, lois de ségrégation contre les citoyens palestiniens des territoires de 1948, confiscation des terrains appartenant aux Palestiniens, blocus inhumain imposé à un million et demi de Gazaouis, assassinats ciblés, arrestations et détention arbitraires.

    Le message du peuple palestinien est clair : En Cisjordanie, le mur d’apartheid, le mur de la honte doit tomber.
    Les colonies israéliennes doivent être démantelée.
    Le blocus de Gaza doit finir.
    Les Palestiniens doivent vivre en liberté sur leur terre.
    L’Etat d’Israël doit se conformer au droit international.
    La communauté internationale doit réagir et sortir du silence complice qu’elle maintient devant les crimes israéliens.

    Avec le Collectif 69 Palestine, soutenez le peuple palestinien dans sa résistance pour obtenir la liberté.

  5. krimo ex r.ds maures

    salem! Mme ch.dans votre débat on a découvert des voies multiples et des signes de soi simpathique. amicalement!.

    • Mme CH

      Si Meradi et Si Krimo ex r.ds maures Salam! Je vous remercie du fond du coeur pour votre gentillesse…..
      Remarquez avec moi messieurs que toute l’Armada des trois Nord et même celle du Sud, ne s’est pas manifesté pour nous donner son avis sur la question Palestinienne. Pas un mot jusqu’à maintenant, silence radio total.
      Elle n’a même pas sorti son artillerie légère pour condamner le terrorisme et les crimes contre l’humanité commis par les sionistes contre nos frères Palestiniens sur leur terre en plus. Alors qu’ils ont sorti leur artillerie lourde pour tirer sur moi, parce que j’ai condamné les crimes du colonisateur Français commis à l’égard des Algériens et ont même soutenu les pieds noirs leurs amis(es) disent-ils.
      Même les française qui étaient en colère contre Merah parce qu’il a soit disant tué 4 juifs, n’ont même pas fait semblant de bouger le petit doigt pour condamner Israël pour les actes de violence quotidiens contre 4x 1000.000 Palestiniens. Vous voyez Messieurs comment les masques tombent pour les faux donneurs de leçons sur le droit, la tolérance, l’amitié, la modestie, la réconciliation , le pardon, l’humanité et tout le blablabla etc… Que des paroles en l’air pour détourner les débats qui condamnent les Franco-sionistes. J’ai failli oublié, les Palestiniens sont des indigènes aussi, qui n’ont aucun droit
      quelle hypocrisie!!!!!!!!!!
      إن تستحي افعل ما شئت

      • Nasri

        salam Mme CH
        Le ridicule des nostalgiques de l’algerie française, plus de 50 ans d’indépendance, et la france continue la colonisation des esprits.
        C’es malheureux pour les générations futures.

  6. lecteur assidu

    Mme CH. soeur ,Essalam alaiki oua ala ahliki! Tu as beaucoup d’amis dans vdsba .et tu sais pourquoi? Je me permettrais de te le dire: tu es vraie et les gens(certaines) ne sont pas habituées à cette franchise et ce style direct( parfois cru).Seulement ,je nous conseille d’être un peu pédagogique. Quoique il y a certains sujets oû je reconnais que l’on a pas à être « tactful » .Salutations fraternelles .

    • ghosne el bane

      Bjr lecteur assidu c’est vrai qu’il faut être pedagogue mais l’hypochrisie ne nous vous va pas dans les milieux aristocrates….oui mais l’esprit des arch patriache c’est du DIRECT sans contour ni détour.Mais il existe toutefois les personnes fausses,complexés pour tout ils sont à éviter… Amitié sincère mon frère.

  7. Mme CH

    Mon frère lecteur assidu salam wa rahamatou Allah !!!!! Merci pour ta gentillesse, ton amitié précieuse et celle de tous nos amis(es).
    Merci pour ton conseil aussi, mais je dois t’avouer que je ne peux hélas pas changer de style même si je le voulais. C’est vrai parfois la passion l’emporte, mais je suis comme ça dans la vie franche et directe, et je sais que cela dérange parfois, Allah Ghaleb je ne sais pas faire semblant. Mais je tâcherai de suivre ton conseil et quand je ferai des progrès tu me feras signe OK!!!! Allah Yahafdek toi, toute ta famille et tous nos amis(es).

  8. A.Dennoun

    Si Dieu a cree l’homme en premier,c’etait pour lui permettre de placer les premiers mots.
    la seule chose en OR que les femmes detestent,c’est le silence.
    A.D

    • Mme CH

      Mon frère lecteur assidu Salam!!! Comment voulez vous qu’on soit pédagogue avec la High Tech qu’on croyait être du Tek alors qu’elle s’est avéré être du Toc.
      Les pingouins se sont congelés jusqu’au point où leur petit doigt n’a même pas pu toucher le clavier pour dire ne serait ce qu’un petit mot à leurs frères Palestiniens afin de les réconforter, ou pour dénoncer les crimes commis à l’égard de tout ce qui bouge.
      Mais, si jamais un sujet qui est en rapport avec les Franco-sionistes est mis en ligne, alors ils vont tout de suite se décongeler pour nous parler de tolérance et de tout le blablabla.
      Il faut dire que ce High Tech a laissé passer une chance en OR pour au moins se taire, s’il n’a pas d’arguments et d’avis à nous donner sur la question Palestinienne.
      Ils prennent toujours des tournants au lieu de conduire sur une ligne droite, et esquiver au lieu de participer aux débats. Alors le plus facile c’est de s’attaquer aux gens en essayant de les intimider et de jouer sur leur moral. je parle pour les gens susceptibles bien sûr.
      Allah Yahdina
      Salam fraternel !!!!

  9. fethi

    les arabes ont lache la palestine et sont a la solde des américains les monorchies et les régimes

    • Mme CH

      C’est vrai Mr Fethi!!!!, mais ce sont les peuples qui doivent réagir, maintenant, pour apporter un soutien (sens large du mot) au peuple Palestinien pour qu’il retrouve sa terre. Et n’oublions pas qu’El Qods est la capitale Sainte de tous les musulmans.
      salam!!

  10. Demarcation 2

    Il est dangereux d’être sincère à moins d’être également stupide

  11. Demarcation 2

    L’équipe Khadra est faible tactiquement et n’a pas le foncier pour tuer le match dans le money time!

  12. lecteur assidu

    Salam mon frère Ghosne el bane!C’est si vrai ce que tu dis que je n’ai aucun argument à faire valoir.Néanmoins,je continue à penser que la sagesse doit être omniprésente pour convaincre oû être convaincu par autrui.Rappelles-toi, mon frère,cette belle histoire de Alhassan et Alhussayn qui en voulant corriger un vieux qui faisait mal ses ablutions(el wodho) lui suggérèrent de venir les départager et choisir celui qui est dans le vrai.En les regardant faire et exécuter les mêmes gestes synchronisés, le vieux leur dit: »Mes fils vous êtes tous les deux dans le vrai!Et c’est moi qui suis dans l’erreur … » ainsi les deux frères corrigèrent le vieux sans le froissé et avec beaucoup de sagesse et de finesse.Portes-toi bien mon frère et pardon si j’ai mal raconté cette histoire.

  13. Mme CH

    N’essayez pas de vous cacher derrière la critique de certaines personnes qui ne pensent pas comme vous, pour esquiver aux vrais débats. Donnez-nous vos avis et vos arguments pour éclairer nos lanternes sur ce qui se passe sur les terres occupées, quelles sont vos positions sur la question Palestinienne. C’est ça le vrai débat. Si vous l’avez oublié, il s’agit de la souffrance des Palestiniens qui durent plus de 60 ans. Arrêtez de pleurnicher au moment où des femmes, des enfants et des vieux meurent chaque jour. Un peuple sous une domination d’un Etat HARRAG qui est né grâce au traité de Belfort.
    l’histoire d’Al-Qods témoigne de l’intégrité avec laquelle les musulmans s’acquittèrent de leur mission : répandre la foi dans cette terre sainte, honorée pour avoir été le point de départ du miracle d’Al israa et d’avoir été confiée au Calife Omar Ibn Al Khattab. Depuis, cette ville s’en trouva convertie en flambeau de sainteté, accueillant toutes les confessions. Dès lors, les prières s’élevaient des mosquées, des églises et des synagogues. Et les hébreux qui avaient été chassés de cette terre sainte par les païens et les chrétiens s’y réinstallèrent. Même la gestion des biens publics et des églises, tributaires du clergé sous domination chrétienne, fut confiée aux familles musulmanes à la demande des communautés chrétiennes.
    Les musulmans -Dieu en a voulu ainsi- n’eurent cesse de veiller à ce que Al-Qods garde son caractère de ville sainte éternelle.
    Après le déclin du califat arabe d’Andalousie et la chute de Grenade (897 de l’hégire/1492), l’étape de «l’encerclement de l’empire musulman» fut inaugurée.
    Les forces coloniales se partagèrent l’empire musulman en vertu de l’accord de Sykes-Picot (1324 de l’hégire/1916).
    Al-Qods, symbole du conflit, faisait partie de ce partage.
    Le traité de Belfort conféra un cadre légal au partenariat occidentalo-sioniste (1226 de l’hégire/1917). Rappelons que Napoléon avait déjà appelé à ce partenariat lors du siège de Akka (1212 de l’hégire/1997).
    L’occupation de Al-Qods par l’Angleterre (1226 de l’hégire/1817). Ce jour-là, le Maréchal anglais Allenby déclara : «Aujourd’hui, les croisades sont achevées». Le magazine anglais punch publia une caricature intitulée : «la dernière croisade». Sur le dessin, on peut voir Richard Cour de Lion (1199). Regardant Al-Qods et dire : «Enfin, mon rêve s’est réalisé».
    La France occupe la Syrie (1338 de l’hégire/1920). Le Général français GODO se tint sur la tombe de Salahuddine où il donna un coup de pied et dit : «nous sommes de retour Salahuddine».
    La signature du traité de Lausanne (1341 de l’hégire/1923) entre les alliés occidentaux et la Turquie, signait la fin de l’empire ottoman et du califat (1342 de l’hégire/1924).
    La création de l’Etat d’Israël concrétisa le partenariat judéo-occidental dans le processus de colonisation des pays arabo-islamiques (1367 de l’hégire/1948).
    Al-Qods est totalement occupée par les sionistes qui entreprirent de la judaïser (1387 de l’hégire/1967).
    Dans la mémoire collective arabo-islamique, on note une prise de conscience du rang qu’occupe Al-Qods dans ce conflit historique aux innombrables rebondissements. C’est pour cette raison, et au nom de l’héritage culturel qui nous a été légué par nos prédécesseurs, qu’il nous incombe, à tous les pays de la nation arabo-islamique dont nous faisons partie, de faire en sorte que la Oumma garde en mémoire le rang d’Al-Qods Al Charif jusqu’à l’avènement d’un nouveau Salahuddine.
    On entend souvent les gens désigner à tort le conflit israélo-arabe par l’expression de crise du Proche-Orient. Cela ne devrait pas leur faire oublier la véritable histoire de ce conflit et les enjeux qui l’entourent. L’écrivain et dirigeant anglais Gellob Bacha nous a réconforté quand il a affirmé : «le problème du Moyen-Orient commença dès le septième siècle, c’est-à-dire depuis l’avènement de l’islam».
    Alors si vous avez d’autres vérités historiques, mettez-les sur le tapis et laissez aux lecteurs le droit de s’en faire une opinion, au lieu de vouloir à tout prix de nous faire taire.
    Cordialement les uns et les autres, les unes et les autres!!!!

  14. Démarcation 2

    Les régimes arabes, tous les régimes ont instrumentalisé la question palestienne comme d’un commode cache-sexe idéologique

  15. Mme CH

    Au lieu de vous cacher derrière la critique des personnes qui ne pensent pas comme vous, pour esquiver aux vrais débats, donnez-nous plutôt vos avis et vos arguments sur la question Palestinienne. Arrêtez de pleurnicher alors que des enfants, des femmes et des vieux du peuple Palestinien meurent chaque jour, sans que personne ne s’inquiète de parler au moins, de leur droit à avoir un Etat comme tout le monde. Au lieu de vous en prendre à Mme CH, adressez vous plutôt à ces sionistes qui font souffrir des humains depuis plus de 60 ans et commettent les crimes les plus atroces à leur égard. Alors cessez votre petit cirque et mettez sur le tapis votre vérité historique et laissons aux lecteurs de la VDSBA le droit d’avoir une opinion sur la question.
    Dans la mémoire collective arabo-islamique, on note une prise de conscience du rang qu’occupe Al-Qods dans ce conflit historique aux innombrables rebondissements. C’est pour cette raison, et au nom de l’héritage culturel qui nous a été légué par nos prédécesseurs, qu’il nous incombe, à tous les pays de la nation arabo-islamique dont nous faisons partie, de faire en sorte que la Oumma garde en mémoire le rang d’Al-Qods Al Charif jusqu’à nouvel ordre.
    On entend souvent les gens désigner à tort le conflit israélo-arabe par l’expression de crise du Proche-Orient. Cela ne devrait pas leur faire oublier la véritable histoire de ce conflit et les enjeux qui l’entourent. L’écrivain et dirigeant anglais Gellob Bacha nous a réconforté quand il a affirmé : «le problème du Moyen-Orient commença dès le septième siècle

  16. nabila t sba

    je viens de relire ce commentaire il est auusi important que les autres sur ce sujet de la palestine trahie comme avait dit kateb yacine

Répondre