La Voix De Sidi Bel Abbes

Page Météo de la V.D.S.B.A: Des averses de pluie et d’importantes chutes de neige à partir de mercredi

Des averses de pluies orageuses accompagnées parfois  de grêle, affecteront à partir de mercredi après-midi les régions côtières et  proches côtières de l’ouest et du centre du pays, a annoncé mardi l’Office national  de météorologie (ONM).

Les wilayas concernées sont Tlemcen, Ain Temouchent, Oran, Mostaganem,  Chlef et Tipaza, a précisé la même source dans un bulletin météorologique spécial  (BMS), ajoutant que les cumuls atteindront ou dépasseront dans ces régions 50  mm.

Le BMS concernant ces premières wilayas est valide du mercredi après-midi  au jeudi à 18h00, selon l’ONM.

Les averses de pluies toucheront, par ailleurs, les wilayas d’Alger,  Blida, Boumerdès, Tizi Ouzou, Bejaia et Jijel. La validité des averses qui concerneront  ces parties du pays est du mercredi a 21h00 au vendredi à 6h00.  Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront les 50 mm, a ajouté la  même source.

Chutes de neige sur les reliefs de l’ouest du pays

Des chutes de neige affecteront à partir de mercredi  l’ensemble des reliefs dépassant 600m d’altitude notamment ceux de l’ouest,  du centre et du centre est du pays, a annoncé mardi l’Office national de météorologie  (ONM).

Les wilayas concernées sont : Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Mascara, Saida,  Naama, le nord d’El Bayadh, Tiaret, le nord de Laghouat, le nord de Djelfa,  Tissemsilt, Medea, Blida, Bouira, Boumerdès, Tizi Ouzou,Bejaia, Jijel, Setif,  Bordj Bou Arreridj, Batna, Khenchela et Oum El Bouaghi.

La validité du BMS s’étalera du mercredi à 15h00 jusqu’au vendredi à  9 h00.  L’épaisseur des neiges atteindra ou dépassera localement les 20 cm durant  la validité du BMS

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58270

Posté par le Fév 3 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

11 Commentaires pour “Page Météo de la V.D.S.B.A: Des averses de pluie et d’importantes chutes de neige à partir de mercredi”

  1. Seddik .

    La neige , c’est bien , pour la plus grande joie des petits. L’hiver 1967 , qui se souvient ?

  2. BADISI

    @Seddik
    salem c est vrais j ai trop entendue parler en Novembre 1967 , je me rappel pas j avais 2 ans , on aimerait un article sur ce sujet avec les témoignage de nos lecteurs .

  3. bouatra

    hé bien seddik,c’était le moi de ramadan,sans eau,sans électricité,sans gaz les magasins fermés je te laisse deviné ce que les bel abbesiens on endurés comme galère pour survivre,heureusement qu’il y avaient des mère qui se débrouillaient avec un rien pour nourrir leurs enfants durant toute cette période a l’exception des internes des lycée (j’etait un externe de notre fameux lycée EL HAOUES) ou ils avaient de quoi manger ,le grenier était plein ( lentille,pois chiche,petit pois,lait en poudre ) en discutant avec eux on avait envie d’être un interne durant cette période a l’exception pour eux il n’y avait pas de pain,,le contraire de nous on avait le (MATTLO3) de nos chères mère,ce fut deux années de suite de galaire,en 1966,bel abbes était inondée par le oued mequéra,route d’oran 1,5m ,d’eau,pont périt,1,80m d’eau,notre vallée jardin la plus touchée 2m,la descente de graba n’en parlant pas c’etait la désolation totale en fin dans tout ça la population était vraiment solidaire c’etait BEL ABBES quant aimerait qu’elle comme autrefois

  4. bouatra

    suite bouatra qu’elle devienne comme autrefois

  5. Abdelkader

    Je me souviens de cette année là ! La ville n’était pas habituée à des chutes de neige aussi importantes. Les caroubiers de l’avenue Abane Ramdane ont longuement souffert, bon nombre n’a pas survécu. Nous avions vécu près de trois semaines sans électricité. S’ajoutaient à cela la pénurie de bougies et de piles électriques. Un seul habitant de Gambetta avait pu faire fonctionné son téléviseur à partir d’une batterie auto ! Les routes étaient bloquées, la municipalité de l’époque faisait son possible pour dégager la neige qui encombrait les routes à défaut de chasse neige. Pour les pauvres de carrière Berraguas c’était pas une partie de plaisir. À ajouter qu’une bonne partie du cheptel des alentours de SBA a été décimée, car mal préparé à cette mésaventure climatique, l’approvisionnement faisant défaut à cause de la sécheresse qui secoua la région. Bref, c’était un souvenir selon les appréciations des uns et des autres. Moi, personnellement, je trouvais ça rigolo au début, puis mal équipé comme tous les nomes de l’époque, ce n’était quand même pas une satin de ski, il faut se l’avouer. Aujourd’hui, les gens sont mieux avisés et bien équipés.

  6. mohamedDD

    comme si c’était hier!!!!!! des chutes de neige très importantes sur toute la région et même au delà et ce depuis 1954 d’après nos ainés. J’avais 12 ans, à Sidi Yacine c’était le manteau blanc, des vacances circonstancielles de 15 jrs et nos parents par défaut faisait fondre la neige utilisée comme boisson et préparation, on s »est amusé à lancer les boules de neige, c’était l’insouciance. Des gens simples et pour majorité pauvres accepté avec joie et foi cette Baraka

  7. chaibdraa tani djamel

    @BADISSI ,salem ,ce n’était pas NOVEMBRE mais au mois de ramadhan par un lundi 27 DECEMBRE 1967 et merci à Mr BOUATRA ,il a tout raconté sur ce qui s’est passé pendant cette periode glaciale , une anecdote ,les salles de cinema projetaient les films à la merci des batteries ,j’avais 10 ans, mais avec tout ça c’était une vraie vie de bonheur, de KANA3A et de bon voisinage

  8. chaibdraa tani djamel

    Cher BADISSI j’ai oublié de te dire que depuis cet hiver , l’APC a deraciné tout les carroubiers de la rue du cimetiére et de la TAHTAHA (un témoignage de plus ,puisque tu es un fils de parents natifs d’ EL GRABA )

  9. Omar

    Le Pays n’est pas idoine à ce genre de situation, mais quelque part ça nettoie et tue tous les microbes qui somnolent en longueur d’année.Heureusement que ce n’est pas tous les hivers sinon ça serait la catastrophe que seul Allah mesurerai les conséquences, qui seront fatale pour la majorité des habitants.

  10. mahi

    les arbres Eucalyptus que vous avez devant le lycee Haoues ont été brisés durant cette neige ..ils etaient trés hauts et nous etions en 5 eme…que de bons souvenirs ….

Répondre