La Voix De Sidi Bel Abbes

« OUF »Sidi Bel Abbas commence a respirer … Éradication ce matin de l’activité informelle:(une vidéo a voir )

LA COUPOLE

« OUF »Sidi Bel Abbas commence a respirer … Éradication ce matin de l’activité informelle c’est au niveau des alentours de la coupole  prise en otage depuis des années et de célèbre Trig l’article que fut entamée cette grande opération au grand bonheur de tous….Le boulevard didouche mourad ex Verduna été concerné par cet incontournable opération ou des solutions de’ rechange ont été prises pour recaser les marchands qui étaient squatteurs des lieux.un OUF a été prononcé par les passants

Trig l’article -libérée ce jour

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=16330

Posté par le Sep 16 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

129 Commentaires pour “« OUF »Sidi Bel Abbas commence a respirer … Éradication ce matin de l’activité informelle:(une vidéo a voir )”

  1. hamid

    laissons la ville la moualiha ouf

  2. Un parmi d'autres

    Enfin les artères de la ville vont respirer voir peut-être une latté qui leur a échappé dpuis très longtemps de par ces envahisseurs qui ont sali la ville en laissant leurs empreintes de toutes sortes .
    Une ville sans artères propres et saines ne peut respirer et finie par suffoquer au point desombrer avec unAVC et comme les défibrillateurs n’ont jamais exister chez nous pour remettre le coeur en route et de repartir .
    Or aujourd’hui je constate que le défibrillateur est arrivé et qu’il est présent malgrès que je ne le connais pas ,je veux parler de Mr le préfet oh ! Pardon je veux dire Mr la Wali pourvu que ça dure afin de nous rendre cette belle ville que nous avions connu jadis .
    Salutations Mr Mekki b

    • Sid Ahmed

      Ce n’est pas une affaire du Wali, il ne vient pas de débarquer à SBA, il est là depuis plus de 03 ans si mes souvenirs sont bons. C’est une campagne nationale drivée par le plus Grand Wali d’Algérie et c’est notre valeureuse dgsn qui se distingue dans cette opération à qui on souhaite plein de succès avec nos chaleureuses félicitations

  3. BOUHAJAR DEGLA

    ouf el hamdou l’illah les artères de la ville vont respirer.

  4. Christian Vezon

    Un temps cette coupole a été citée en exemple dans l’Europe entière..Bien vu Tewfick Adda!!!

    • Danielle B

      il n’y a pas que la coupole mr Vezon qui était citée en exemple toute la ville était un modèle de propreté, de verdure, elle n’était pas nommée le petit paris pour rien
      par contre j’ai vu récemment des photos de Bône, une ville trés trés bien entretenue, ça fait plaisir

      • Christian Vezon

        Je sui spassé à Annaba,en effet belle ville,et chaleureuse,j’ai un souvenir préis de l’accueil qui m’ été fait à deux du matin,par une bande de jeunes fêtards un peu émêchés,inoubliables et d’une gentillesse peu commune,ils m’ont remis sur ma route en riant comme de dingues..Mon dernier souvenir de la fameuse Coupole est assez sinistre..

        • hamza

          bonjour MR Vezon je suis soulage car je crois qu il y a partout des gens comme ça plus ils sont pauvre plus ils sont gentille

          • Danielle B

            bonjour mr Hamza, mais c’est bien connu ce sont les personnes les plus pauvres qui sont les plus gentilles et généreuses
            les autres plus ils en ont plus ils en veulent et surtout ils ont peur de manquer même si ça ne risque pas de leur arriver
            amicalement

            • hamza

              bonsoir MME Danielle un jour à YELLAL region de Relizane non seulement j ais mange mais j ais pris avec moi du pain fait maison que je remercie encore cette famille modeste

              • Danielle B

                il ne faut jamais désespérer de la nature humaine mr Hamza, dans toute personne il y a du bon et du mauvais et moi je persiste à croire que le bon est toujours majoritaire il suffit tout simplement de respecter autrui et savoir partager, Dieu nous rend toujours le bien qu’on fait aux autres
                bonne soirée

              • Danielle B

                il ne faut jamais désespérer de la nature humaine mr Hamza, dans toute personne il y a du bon et du mauvais et moi je persiste à croire que le bon est toujours majoritaire il suffit tout simplement de respecter autrui et savoir partager, Dieu nous rend toujours le bien qu’on fait aux autres
                ce sont les gens les plus pauvres qui donnent sans regarder car ils savent ce qu’est la misère et ne veulent pas que d’autres en souffrent vous êtes tombé sur une famille formidable avec le coeur sur la main
                bonne soirée

          • Christian Vezon

            Si Hamza,à Souk Arras ,je me suis retouvé dans un petit appartement,avec un brave homme et une femme extraordinaire qui a préparé un repas ,un véritable festin,d’agneau de frites de haricots verts,des gâteaux.Des gens modestes,que je ne connaissais pas un quart d’heure avant.Après le repas ils nous ont fait un cadeau,le mari nous a conduit jusqu’à la sortie de la Ville,je me suis arrêté à une station service pour faire le plein de la voiture,60 litres, quand j’ai voulu payer le pompiste m’ a dit  » Vous ne me devez rien » ,je m’étonne et il me dit « Monsieur,si je prends votre argent le type derrière vous il me casse la gueule ».Je n’en croyais pas mes oreilles et tout ça de la part de gens qui ne devaient pas gagner 10 % de mon salaire et qui vivaient dans 40 m2 .Ce n’est plus de la gentillesse,c’est de la sainteté..

            • Nasri

              Salam Mr Vezon
              Cependant, cette tradition reste encore vivante chez les personnes raffinées et imprégnées des valeurs de générosité musulmane.
              L’invitation peut venir très rapidement, après une conversation, de la part d’un guide, chauffeur de taxi, commerçant. N’ayez pas de craintes, elle est souvent sincère.

              • Christian Vezon

                i Nasri,Si Hamza,je n’en ai jamais connu d’autres à mon époque.Un jour nous empruntions ce que nous appelions « La Rocade du Sud » ,une route transversale dans le sud de l’algérie,pratiquement rectiligne du Constantinois vers l’Oranie,nous allions chez mes grands parents.Dans la nuit mon père s’est engagé dans un oued et l’eau est monté brutalement,menaçant de nous noyer.De l’obscurité est surgie une dizaine d’algériens qui nous ont sortis de la voiture mon père,ma mère et mon frère ainé.Tendant des cordes ils ont sorti la voiture de l’eau?Tout le monde à labri,ils ont aidé mon père a sécher le moteur pour redémarrer.Mais au moment de repartir ils dirent à mon père « Maalem,tu ne repars pas,ta femme et les enfants vont aller dormir chez 5j’ai oublié le nom) il a une maison confortable,demain quand il fera jour,on verra » ,nous avons passé une nuit,au sec,nourris,et le matin après un déjeuner de galettes ,de café,on est partis. Pauvres et démunis,ils refusèrent tout argent de mon père pour les dédommager .Ils nous ont sauvé,abrités,protégés,nourris et se sont contentés du merci chaleureux que nous leur avons dit et de notre bise d’adieu…Que Dieu protège leurs descendants jusqu’à la dixième génération..

            • hamza

              merci MR Vezon vous me rassurer je les vécu et votre témoignage me rassure je n est jamais douter qu un jour ceux que j ai connu disparaisse mais le pessimiste de certain ma fait peur , merci encore MR Vezon pour votre témoignage

      • ghosne el bane

        il ne faut pas oublier que la ville de Bône est une ville côtière et les touristes ! l’été!!!!le cour de la révolution ! les grands hôtels et les belles plages, l’esprit des gens ,ce sont des gens qui aiment vivre mais notre petit paris c’est bien différent et surtout après et pendant la decennie noire la nonchalance battait son plein et les retards se sont accumulés sur TOUT et la ville est devenue ce qu’elle est et il faudrait des gens qui ont de la poigne pour qu’elle redevienne VILLE avec l’esprit et tout ce qui s’en suit .amitiés,

  5. hanene

    merci a notre journal toujours premier et a jour.la ville vraiment se nettoie et il fallait faire cela bien avant le ministre sellal.

  6. Mohamed.G...

    Bonjour tout le monde,
    Le problème du commerce informel incombe en grande partie à l’état qui est responsable de cette gangrène .Bon nombre de citoyens accueillent,avec soulagement,cette décision d’éradiquer l’informel qui au fil des années est devenu agaçant!!!
    Mais est ce que le problème est complètement résolu,ou,tout simplement doit-on penser que l’état songe à augmenter ses ressources en matière de prélèvements fiscaux ???
    Que reproche-t-on au petit vendeur à la sauvette qui s’est vu grandir et vieillir dans ces artères et ses alentours,défiant la misère et le chômage d’une part,et les autorités d’autres parts aux risques de commettre ‘une bêtise’,comme ce fut le cas ailleurs???
    Cependant,il ne faut pas négliger ‘le gros bonnet’ qui se taille la part du lion de tout ce commerce,au détriment de ces défavorisés que l’état doit prendre,entièrement ,en charge!!!
    Enfin espérons que ça dure,et qu’il y aura une totale satisfaction, pour le citoyen et l’état,car on rêve de retrouver la beauté d’antan de notre ville,et ne pas vivre constamment dans l’anarchie!!!

    • Nasri

      Salam
      Une poignée de barons contrôle la quasi-totalité des flux de l’informel , depuis des zones franches, jusqu’aux différents grossistes du marché national. Pourquoi le secteur informel ne décline pas, et continue de constituer une grande partie de notre économie? Pourquoi les entreprises informelles s’éternisent dans l’illégalité, et ne franchissent pas le seuil de la formalisation ? beaucoup de questions restent poser mon frère si Mohamed G.Contrairement aux autres opérations économiques, l’importation illégale, sous toutes ses formes, n’a que des influences néfastes sur notre société : destruction massive des emplois, évasion fiscale totale, et diminution des savoirs-faire de notre économie.
      Qu’attendons nous donc pour immuniser nos frontières, contre ce véritable fléau?
      En tout cas l’Etat doit prendre ces responsabilités pour dégager les espaces réservés aux citoyens en éradiquant l’informel, et en trouvant des solutions palliatives pour le petit vendeur de cigarettes du coin.

  7. mohamed

    il faut changer aussi la mentalite ……………………….1.5 million de dollar pour affronter le bresil dans un match de prestige ,c’est quoi ca,cet argent il vaut mieux l’utiliser a des fins utiles.en tout les cas c’est une bonne chose de delocaliser ces marches paraleles,pourvu que ca dure……………………………………..maintenant aux services del’etat tels le service du commerce,le service d’hygiene jouent pleinement leur role et barkane ma rachoua c’est la sante des citoyens qui est en jeu et le commercant qui a faute doit payer……………………….

  8. mohamed

    je suggere aussi a ce que la coupole sera comme elle etait autrefois ouvrir tout les toits au dessus des magasins parceque c’est une propriete de l’apc et ouvrir el bawala et l’octroyer a un jeune chomeur pourvu qu’elle sera bien entretenue…………

  9. gamra de sidi khaled

    la VDSBA a une fois de plus donné l’info a temps et cela est bien pour nous qui ne sommes pas rendus en ville..les phtos sont presque parlantes.

  10. Hocine .

    On ne peut pas dire que la ville va respirer . Khamem fi Khouk goddam ma Tkhamem Fi Rouhek . Dans cette action , il y’a des avantages mais aussi des inconvenients. J’éspere que tout ce monde sera bien pris en charge par l’état.

  11. Algérien 2

    Ya si hocine, hadi fawda. Rabbi ma ya bghich el fawda. C’est de l’informel, c’est de la saleté, c’est du vol, des agressions des mots vulgaires, ce ne sont pas des commerçants. Bezef win rana rayhin hakda??? Tu vois toi un boulevard comme celui de Didouche Mourad envahit par ces faux commerçants, la rue Gambetta, Jean Jacques, vendre des pastèques, des melons par terre etc…..
    Non mon frère c’est du jamais vu, ni dans notre pays ou ailleurs. Ils ne sont même pas poli, ils sont agressifs, armés de couteaux……
    drogués; sauvages oui je dis sauvages.
    Seulement on souhaite et on demande que ça dure et ça durera Inchallah. Il faudra des policiers à longueur de journée faisant le va et vient et ne laisser personne s’installer, sinon……….

  12. mohamed

    tres bien parle algerien2 ,qu’ils retournent d’ou ils sont venus………………

  13. mohamed

    la 2eme etape ce sera les gardiens des parkings ,comme ca la vermine peut aller dans le sud algerien il ya du travail la- bas.

  14. Nasri

    Salem le lecteur de la VDSBA
    Mon commentaire ne visait pas les ferracha comme on dit chez nous, ni les petits vendeurs à la sauvette, ni les gardiens de parkings qui sont souvent en accointance avec les services de polices, sur cet avis je suis d’accord avec vous.
    Mon raisonnement et ma pensée visent les hautes sphères de la société et du pouvoir.
    Amicalement

  15. nabila t sba

    Tout cet aprés midi je suivais le débat; et a mr nasri revient la palme d’or; et comment les gens de la vdbsa sont rapides en balancant photos vidéo.

  16. chaib draa tani djamel

    Je donnerai le nom de cette opération de nettoyage »OPERATION BENALIOUA » allah yarhamah pour ses belles et vraies paroles

  17. lalimi t sba

    Ce matin en passant j’ai dit la vdsba ne ratera pas cela; kadiri en parlait presque toute l’année dans le quotidien d ‘oran.Il était temps mais il a fallu une directive nationale que les élus enfin de mandat ne nous dient c nous.

  18. merabi

    Bonne opération de nettoiement mais cela durera,ces actions doivent etre bien radicales.

  19. Réda

    Ces vendeurs de l’informel ne sont pas des citadins, se sont des ruraux arrivistes traqués par les terroristes au début des années 90 et qui ont fuis les douars, les fermes et les villages pour s’installer à Sidi bel abbés. Alors c’est normal que l’agriculture a été abandonné et plus personnes ne veut travailler la terre.
    Donc pour subvenir à leurs besoins, ils se sont investis dans tout genres de commerce et même la prostitution pour certains (es) .La crise de logement que connais notre ville, l’insalubrité, la délinquance et tous les fléaux sociaux s’est eux aussi qu’ils l’on crée. D’ailleurs c’est eux qui occupent les bidonvilles (fawdaoui) et les anciennes fermes. Il est temps pour nos responsables d’éradiquer cet informel, les bidonvilles, d’arrêter la distribution de logements sociaux et durcir la loi contre les délinquants et les prostitués et point de « GRACE » pour les repris de justice récidivistes. A partir de là, on verra tous le changement et notre ville deviendra vraiment belle et un vrai havre de paix et ou il sera bon de vivre.

    • benhaddou boubakar

      si reda:un peu d’objectivitè sur l’origine de ces vendeurs qui occupaient ces locaux! je connais pas mal qui habitent belabbes;donc hate,cessez de vous « hazardez sur les « ruraux qui sont citoyens comme vous;je vous dis si reda :rejoint les terres agricoles et travaille; c’est tout un systeme qui est a blamer mon cher!!! je suis pas contre cette eradication de ces locaux formels;je suis pour la propretè de notre ville sans toucher l’amour propre de vos freres ruraux SVP,pour la crise de logement mon cher,vaut mieux laisser le puit avec son couvercle comme on dit! l’ètat doit assumer ses responsabilitès entieres pour ses enfants sans distinction,sinon ce sera toujours les memes problemes et on n’en finira jamais avec ces travaux « d’hypocrisie » cordialement

  20. Abelkader

    Bravo Mr le Maire vous avez réussi une superbe action pour la ville de Sidi Bel Abbés ce jour qui restera grave dans la mémoire de vos administres .

  21. smain

    bravo sellal mehdi ne léve jamais le doigt c un executant et encore

  22. bennabi

    merci la voix de sba vous etes a jour.

  23. hamid

    dites aux elus d aller nettoyer la cite ex sonelec route de telagh je n habite pas sba mais je passe tout les jours c est honteux

  24. Sonis

    dommage j’ai pas assisté à ce grand ménage,je remercie VDSBA pour la vidéo,et,j’attend le jour pour voir la merveille coupole du petit paris.

  25. MIMOUN

    RURAUX OU CITADINS CEUX SONT DES ALGERIENS MONSIEUR REDA

  26. Tayeb d de sba

    Quand on nettoie , il faut toujours commencer par le haut !
    Ce n’est pas en s’attaquant aux petits revendeurs qu’on va éradiquer le chômage , la saleté , …
    Il faut s’attaquer à la grande mafia qui étrangle le pays. Comme l’avait promis Boudiaf Allah yerhmah . mais il y a laissé sa vie !
    La chose est dangereuse , donc !!

  27. benhaddou boubakar

    vous croyez que tout a ètè fait pour que « petit-paris » retrouve sa beautè d’antan! il reste d’autres travaux a faire pour le beau visage de la ville;en plus il faut bien penser a ces jeunes pourles satisfaire; domage que ce travail fut que lorsque nos autoritès recoivent des directives du « haut » ;on aurait aimè qu’elle eut faite sans l’intervention de l’ètat! j’ai pensè personnelement que c’est une « pre-campagne electorale »;enfin je suis de l’avis de tous les citoyens qui a la propretè de la ville! beaucoup de travail reste a faire avec l’art de bien faire avec une bonne « intention »!!!

  28. MIMOUN

    Un grand bravo pour notre premier ministre mais il faut que l’état fasse ce nettoiement continuellement sans baisser les bras Au vu de cette situation catastrophique que nous vivons actuellement , je pense que l’éducation ne vient que par l’autorité

  29. benhaddou boubakar

    encore une fois :je ne suis pas contre cette eradication;il faut avouer comme meme que chacun de nous a fait ses comissions multiples dans ces locaux ,que ce soit « trg l’article » ou la coupole ou tahtaha! on faisait chaque jour nos achats;alors pourquoi crier victoire? pourquoi laisser tout ce temps pour faire ce travail tant convoitè par la population? je pense que la ville continue a respirer difficilement malgrè tout! vivement la propretè ;mais avec l’intention de bien faire! il d’autres travaux qui restent primordiaux!

    • Un parmi d'autres

      En nettoyant cette insalubrité infecte causée par l’anarchie souveraine dans notre ville on finira par circuler tout à notre aise et puis si commerces existes il n’y-a respecter les lois commerciale et s’acquitter de ses droits fiscaux car avec ce commerce informel tout est bénéfice net et puis pas de garantie pourvu que ça continu ce nettoyage et puis il faudrait aussi que les gardiens de voitures à gourdins soient eux aussi nettoyés car on est harcelés sinon le coup de gourdin vius est envoyé sur le crâne c’est une terreur causée par ces sauvages et vandales qui règnent en Maitre absolu jusque devant votre porte.

    • Bouchentouf

      Salem Si Benhaddou
      Il fût un temps où j’aimais cette ville de Sidi-Bel-Abbès et gare à qui la critiquait. Mais depuis presque une décennie au fil de mes séjours épisodiques, j’assistais à un sentiment général de dégoût, je n’aimais plus cette ville horizontale avec ce centre-ville comprimé où tous les vides tendaient à se remplir pour une espèce de « contre-ville » négative envahie par des vendeurs ambulants de tout genre proposant des articles dont les plus simples recelaient des menaces insidieuses et relevaient du trafic et de la fraude. J’avais l’impression que la ville autrefois désertée par ses habitants était tombée aux mains d’envahisseurs cachés qui maintenant prenaient le dessus. Ainsi oublieux de la fonction de la rue et du trottoir, ils occupèrent chaque mètre carrée de terrain conquis, là où se voyait un jardin, un parking, un terrain vague, se dressaient d’affreuses cabanes où se pressaient d’affreux consommateurs pour toucher, tâter, palper la marchandise. Consommez ! Hop ! Chaque jour le gros de la population se déversait vers ce lieu infernal où se formait une queue interminable dans une forêt de jambes inconnues devant des étalages de vêtements qui pendouillaient, d’ustensiles de ménage qui s’élevaient, de tissus multicolores qui se déroulaient, provoquant des désagréments pour les voisins médusés, les automobilistes énervés et les pauvres policiers dépassés. Ouf ! Enfin, ma ville préférée va pouvoir respirer et retrouver ces mêmes rues où autrefois je déambulais tranquillement en léchant les vitrines sans un sou, ces mêmes places où sous le soleil de midi je m’assoyais sur un banc des heures durant à regarder tombaient les feuilles. C’était un temps où le cabas de la ménagère inspirait de la confiance !
      Ceci dit pour espérer un changement efficace et durable de notre environnement, il faut probablement une politique de réaménagement du territoire car une seule Mairie ne peut pas gérer convenablement cette ville qui s’étend de plus en plus d’Est en Ouest. Il est souhaitable peut être de créer une Agglomération comme en France par exemple, pour soulager la surpopulation et intervenir efficacement sur les problèmes techniques de voierie et autres services publics, alors pourquoi pas une Agglo de Sidi Bel Abbés comprenant la Mairie de Sidi Bel Abbés centre, Sidi-Yacine, Madina Mounawara, Sidi-Djillali, Faubourg Thiers, Campo etc. Non seulement cela créera des emplois mais surtout la concurrence d’une diversité politique pour la gestion de ces mairies sera bénéfique pour l’ensemble de la ville, il suffit pour cela d’une volonté politique de décentralisation. Mes amitiés à ton oncle Benaouda. Cordialement

      • Mr ouhibi reda

        je trouve que monsieur bouchentouf est trés trés sincére son sentiment est partagé et je lui dit bravo por cette proposition.

        • benhaddou boubakar

          salam si ghalem bouchentouf: merci pour ton commentaire ,heureux de te lire,pour la decentralisation c’est une tres bonne idèe que meme si ouhibi est d’accord pour cette proposition;cependant je n’ai pas pu acceptè certains propos d’injures envers ces « marchands ambulants »; mon oncle benaouda a recu ton bonjour; portes toi bien grand frere!

      • algérien

        L’idée est excellente, mais ça reste une idée et personnellement je suis très sceptique, il a fallu une instruction d’en haut pour balayer, alors décentralisation, il faut pas trop rêver. Il y a trop de manitous. Je souhaite que les citoyens de la ville participe chacun de son côté à garder de son côté le paysage agréable de vie commune, quant à la décentralisation il reste beaucoup à faire et ce n’est pas une mince histoire, ça nécessite des synergies d’effort de mise en commun de compétences et de moyens matériels, c’est une culture, cette culture elle n’est même pas encrée à l’université ( en général, pas spécifiquement l’UDL) où l’on voit redondance et déperdition de moyens avec la l’esprit de qui possède le plus au détriment de qui produit le plus. La division rationnelle et optimale du dinar pour les meilleurs résultats est un leitmotiv qui n’enchante pas de beaucoup de personnes.

  30. abbassi mdegouti

    On ne pouvait méme pas marcher avec nos femmes et nos enfants

  31. lectrice sba

    Il était temps que l’ État se montre et réagisse pour créer de l ‘ordre dans une partie de la « chose publique ».
    Cependant, ce qui est déplorable et écœurant c’est de constater que c’est toujours sur le plus faible des maillons que les autorités excellent. Je trouve anormal que l’on s’en prenne sur des jeunes désœuvrés qui passent toute leur à vie à trimer dans des conditions déplorables alors qu’à l’université de SBA , il y a des faux docteurs qui enseignent et qui ne sont pas inquiétés. Il continuent à encaisser leur salaire de docteur sans aucune honte. Pourtant toutes les autorités locales sont au courant de cette affaire de fraude. Elles ont été saisies de cette affaire.
    Ah! injustice quand tu nous tiens!

  32. bouddou med

    nous avons un centre ville qui doit ressembler a un musée.c’est a dire qu’il y a des pièces d’art.faisons en sorte que cela continue.Dans cette optique pourquoi ne pas créer une association pour la préservation du cachet de la ville de sidi bel abbes qui aura pour mission de penser la ville composee d’architectes de juristes d’économes de spécialistes de l’environnement et des amoureux de cette merveilleuse ville.

  33. le juste

    chère lectrice vous avez raison il faut ouvrir le débat sur l’université et sur ce qui se passe; triche ,piston, harcèlement sexuel, copinage ,recrutement avec bakchich pour des pauvres malheureux, mandarinat, clientélisme, F.L Nisation des postes supérieurs etc.

  34. a.Dennoun.

    Ces actions de « nettoyage » sont purement du « festi » emanant des hautes autorites pour preparer les prochaines elections,c’est du deja vu, too good to be true.
    Au fond de moi meme,j’espere bien que ces operations seront renforcees par les representants de la loi.
    Quand un Maire attend l’ordre d’Alger pour s’occuper de sa ville,c’est qu’il y a du ‘khalio » du haut au bas.
    Amities,
    A.D

  35. MIMOUN

    il faut d’abord nettoyer les mentalités des responsables qui ont le pouvoir pour crée une décentralisation avec une liberté de décision du maire.Le nettoiement est avant tout une affaire du maire et non du premier ministre. Si on est arrivé à cette situation catastrophique c’est avant tout une affaire de loi qui n’est pas conforme avec la réalité. IL faut changer la loi et donner le plein pouvoir au maire pour qu’il sera responsable de sa ville comme le font les mairies des pays dévellopés

  36. oumyasser

    slm,une ville sale goultou 3lach,on a nettoyé et on a fait de l’ordre goultou 3lah,dites nous charakom baryin?????moi je suis d’accord avec mr REDA,tous mon respect pour mr BENHADOU.

    • benhaddou boubakar

      moi aussi j’ètais d’accord avec si REDA,cependant ses propos envers ces jeunes en les traitant de n’importe quoi ne m’a pas plu voila! cette eradication est une bonne chose pour notre ville et j’en suis ravi pour ca,mais j’ai donnè mon avis aux consequances « d’apres »! respects reciproques et aussi pour notre frere REDA!

  37. Hacen

    C’est trés juste Lectrice SBA , BRAVO .

  38. abbassi22

    hamdoullah la ville respire la terre agricole acceuillent ses gent la

  39. Sonis

    Pas d’amalgame svp,l’université est l’université avec tous ses problemes,mais l’informel chers confreres c’est de l’informel,il ne faut pas dire ces jeunes revendeurs,,,,,aujourd’hui,ils ont mis des baskets,et ils veulent tout casser,pourtant ,les locaux dont ils ont bénéficié peuvent jalouser des fonctionnaires comme moi,j’aurai aimé voir la tête de la personne de « tahtaha » qui louait 04 tables à des jeunes ,au nom de qui et de quoi,!a-t-elle le droit de monopoliser autant de place,ou ,c’est la loi du plus » guih »,on ne veut plus de cette fawda,on veut appliquer la loi,c’est vrai que la haute sphère n’a pas été touchée,mais il faut savoir dire « d’accord » quand l’acte est en lui même courageux, même quand les plus démunis sont touchés.

  40. lectrice sba

    @Sonis
    Nul ne doit être au dessus de la loi, j’en conviens totalement, mais quand cette loi s’applique uniquement aux faibles, cela s’appelle de l’injustice. En effet, l’université avec ses problèmes c’est une autre paire de manche mais de « l’informel » aussi. Quand certains enseignants trichent et utilisent du « faux  » pour être  » docteur es sciences » et que les responsables n’appliquent pas la loi pour les punir (alors qu’ils ont été saisis de ces affaires de fraude), comme ils sont en train de le faire avec ces vendeurs, alors je dis que c’est de l’INJUSTICE. J’ai donné cet exemple de la malversation universitaire parce que je la connais bien mais j’aurai pu aussi vous donner d’autres exemples. Par exemple, que dites vous sur le squattage des trottoirs et places par certains commerçants et « cafés »???
    Par ailleurs, vous dites que l’acte est courageux??? Quel courage quand ceux là même qui devaient appliquer la loi étaient laxistes, complaisants vis à vis de la « chose publique »?
    Enfin, ne dit-on pas que « Le faux courage attend les grandes occasions… Le courage véritable consiste chaque jour à vaincre les petits ennemis ». Dommage, ce n’est pas moi qui l’ai dit mais
    un Littéraire engagé

  41. KELKEL

    PETIT PARIS RESTE TOUJOURS PETIT PARIS

  42. oumyasser

    Salem,bien dit Mr Bouchentouf!!!! j’espère que Belabbes deviendra SIDI-BEL-ABBES d’autre fois.

  43. bendida

    je tiens a remercier le wali les services de securite les pompiers et les travailleurs de camion et engins et autres pour le beau travail realise merci mr le wali vous avez tenu votre prommesse choukrene

  44. bendida

    promesse au lieu de prommesse merci

  45. arbi zazou sl SBA

    Je vois que la voix de sba a fait encore du beau travail sans chitta

  46. MIMOUN

    On ouvre grandement la bouche pour dire que la ville est sale et lorsqu’on ettoie la ville on dit que la loi s’applique qu’aux faibles et qu’il y a une injustice alors que la grande injustice est de laisser la ville sale. Pourquoi toujours ce mécontentement de la part des gens qui refusent la propreté?

    • Un parmi d'autres

      Mr Mimoun pourquoi vous mettre Martel en tête pour ce nettoyageil faut laisser agir comme un détergent ou un solvan qui nettoie à fond du Sol au plafond et puis je vais vous dire une chose : –la propreté est un luxe pour les pauvres , alors restez sales.Enfin pour ceux qui sont contre ce démantèlement de cette anarchie du marché informel qui défigure la cité.
      Cordialement.

  47. Lecteur

    Le nettoyage est un geste perpétuel, tout d’abord il me faut pas salir et jeter ses ordures n’importe ou et n’importe comment,qu’on soit riche ou pauvre. Notre religion NOUS OBLIGE A ÊTRE PROPRE.
    L’action ville propre ne fait que commencer, ainsi faut il penser à créer des espaces verts , loisirs pour nos enfants,ouvrir des salles de sport , des piscines (malheuresement on voit des enfants se baigner

  48. Lecteur

    Se baigner dans des eaux sales au niveau de jets d’eau, rond point……enfin plusieures chauses.

  49. Lecteur

    Quant au marche informel,tout le monde y trouvait son compte, dix films à 100 DA, trois paires de chaussettes a 90 DA…un logiciel à 50 DA……

  50. Sonis

    Je te remercie lectrice sba pour l’attention que t’as porté à mon commentaire,on est d’accord,moi,je peux te donner des tonnes d’exemples,mais,je le redis,on doit être solidaire pour une fois,et,pour
    au moins une chose,on vit dans un petit patelin excuse-moi pour le terme péjoratif,mais,sba est une petite ville,il faut savoir s’orienter quand les autres sont perdus, à force de critiquer toute initiative,on
    va paralyser tout le monde,nous avons décider de rester en Algérie,il faut dresser la barre trés haut et bosser pour que ça change,on n’a pas le choix,ce sont nos enfants,qui vont nous dire pourquoi vous avez décider de rester et ne rien faire !!!
    on est devenu fataliste,pourquoi accepter l’informel,si on pouvais l’éradiquer,pourquoi accepter l’insulte si on pouvais ester pour diffamation,pourquoi accepter les chauffards si on pouvais les emprisonner,pourquoi cette démission de la société civile,,,n’attendons pas les pouvoirs publiques pour changer,j’allais parler au début de nous : pourvoyeurs de l’informel,mais,je vois qu’il y’a aussi des avocats de l’informel,quel est ce malheur qui nous a tordu l’esprit,les gens ne veulent rien payé,on peut comprendre,mais,assister et soutenir l’illégalité,c’est le comble,,,un jour un hôtel de bouhenifia a reçu une équipe junior de l’ouest (je ne cite pas la wilaya) après une semaine toutes les chambres ont été dévalisées! de quoi!!!des douchettes,des robinets,des serviettes,des lampes de chevets!!!!des pseudo journalistes se sont manifester pour traiter l’hôtelier de menteur!!en réalité, après des années,ces mêmes journalistes affirmaient le contraire en disant que c’était pour la notoriété de l’équipe ou de la ville !!

  51. MIMOUN

    Monsieur un parmi d’autres bonsoir
    Ce qui me dérange ceux sont les gens qui ont toujoiurs l’esprit négatif pour quelque chose de positif.Le nettoiement c’est la propreté »el nadafa mine el imane » ou est notre imane si on continu de vivre dans la saleté? On est contre la saleté mais pas contre ces gens là et meme nous nous sommes que des pauvres et on aimerait bien que l’état fasse quelque chose pour faire travailler ces gens ou leur donner d’autres magasins pour continuer à pratiquer leur commerce.
    Salutations amicales.

  52. ould hama

    Les gens propres resterons toujours propres, et les gens sales, resterons toujours sales.c’est une mentalité qui est difficile a changer,comme a dit monsieur Denoun, et je le remercie beaucoup, c’est que du khalyo,ou de la khalota,

  53. Mohamed

    Et cette habitude du sachet bleu , qui était noir il y a 10 ans. Un sachet non recyclable qui recouvre même les terres agricoles, des chaussées sur lesquelles on jettes des centaines de canettes et de bouteilles de bières….
    Le tri et le traitements des ordures qq soit la nature n’a pas ete aborde

  54. Mohamed

    Et ce traitement pose probleme.

  55. benhaddou boubakar

    d’apres ce que j’ai constatè dans les differents commentaires,personne n’est contre la propretè a ce que je vois! qui a parlè de saletè mes chers?relisez bien ce qu’ont ècrit les lecteurs(trices) et vous allez constatè qu’ils ont bien apreciè l’eradication de ces marchès informels; seulement on analyse l’apres « operation eradication »! on est tous pour la propretè de notre ville donc acte !

  56. Nasri

    Salam
    Si les agents de la municipalité passent jour et nuit pour le ramassage des poubelles, si nous continuons à jeter dans nos quartiers, et dans nos boulevards des saletés et autres détritus , les agents ramasseurs ne peuvent suivre, et notre ville restera toujours sale. De plus parfois, ses déchets bouchent les canalisations, d’où le risque des innondations en cas de forte pluie, situations déjà vécues par le passé.
    Combien de fois, j’ai vu des gens jeter des déchets, genre paquet de cigarette vide, cigarette, sac plastique et autres…ou cracher sur les trottoirs.
    Il est du devoir de chacun de nous de veiller à la propreté de nos villes, de nos quartiers, de nos boulevards. Oui il suffit d’un bon geste pour participer à l’amélioration de notre vie quotidienne. Notre prophête sala Allaho Allayhi wa salam, nous a conseillé la propreté, alors soyons chers amis et amies propres et veillons à la propreté de nos villes. salutations

    • ghosne el bane

      salam si nasri, vous avez raison concernant la saleté des bd et les canalisations c’est le travail de la municipalité avant les pluies un bon nettoyage des canivaux etc.moi je suggère d’enlever du budget de la culture (danses folkloriques annuelles et Alaoui et rai ) et le mettre pour l’embellissement de la ville et le curtage de la ville …. il n’y a pas que RGUISS OUL BALOUNE dans une ville salem khayi.

  57. Aiche

    Un seul mot !!!! Bravo ! monsieur le Maire vous avez la dignité au piéton ! Vous avez libéré le territoire des pauvres piétons et des personnes âgées .La ville est plus belle ,les rues sembles plus larges .Merci Merci infiniment

  58. Alia

    La coupole a été sauvée ! La coupole a été libérée ! La coupole a été délivrée ! Un monument protégé par l’Unesco a été défiguré aux vues et aux sues de tous.Enfin une prise de conscience .Les citoyens ont heureux pour cela et surtout de constater que l’Etat retrouve sa souveraineté menacée .Les citoyens aiment et respectent un Etat Fort ,un Etat Puissant

  59. tewfikhayii

    Salam,
    J’ai lu tous les messages de ce forum et les avis aont partagés entre les pourfendeurs et les défenseurs (????) de l’informel. Moi je me place du côté des pourfendeurs, car les acteurs de l’informel sont dans leur tort le plus absolu. Tout d’abord, l’état vit et fonctionne avec les impôts des contribuables et c’est avec ça, ajouté des subventions de l’état que les municipalités font toyrner leurs administrations et les services locaux. Déjà que les commerçants  »légaux » fraudent les services fiscaux, qui perdent des centaines de milliards de DA/an, il y a l’informel qui dérègle et fausse toute la donne. Moi, je suis pour la rigueur, car le citoyen doit toujours avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête pour rester dans la légalité, et les pôvres faibles défendus
    par certains intervenants, sont la clé de voute de tout ce foutoir où nous nous débattons. Si par exemple, on dégage la place et interdisons les commerces illégaux et informels, je vous assure que l’informel disparaitra de lui même, car les gros bonnets aux gros ventres qui gèrent dans l’anonymat l’informel, dégageront par dissolution car les  »mules » qui coulent la marchandise au niveau du consommateur Lamda, auront disparu, et qui vendra les produits à leur place à la tahtaha ? Personne, La même chose pour la contrebande et la drogue, si l’état avait commencé
    les premières fois à tirer à vue sur les trafiquants de drogue et d’autres choses, les passeurs auront peur pour leur vie et je ne pense pas que le trafic aurait pris cette ampleur. La rigueur de l’état est primordiale dans un état de droit. Dans les pays industrialisés, la justice est présente, mais si tu te fais prendre pour n’importe quoi que ce soit, tu payes le prix fort quel que soit ton statut social et je défies quiconque qui puisse me dire le contraire. Je suis pour l,extrême rigueur et l’impitoyabilité pour les trafiquants à nos frontières, je suis viscéralement contre les remises de peine fantaisistes et les prisons 4 étoiles où les bagnards se font servir du LHAM BI ZITOUNE au frais du contribuable et lui permettre de lever la fonte pour maintenir sa force physique, pour qu’une fois dehors agresse une jeune fille, une vieille dame sans défense, ou un père de famille, dont le seul tort est d’avoir un portable. Là où je vis en ce moment dans un pays de droit,l’année dernière, un policier a tué un jeune salvadorien, faisant partie d’un gang.Ce policier était en patrouille avec une collègue dans une voiture de patrouille de la police, en voyant le jeune gangster, il appelle sa tutelle, pour demander des renseignements.Cette dernière signifie au poulet que cette personne doit être contrôlé car sa liberté avait des restrictions (comme par exemple, ne pas rester dehors après une certaine heure, ne pas rencontrer certaines personnes etc..)
    Le policier l’interpelle pour le contrôler, alors le garçon fait le geste fatal pour lui et sort une arme, par réflêxe, les policiers ont dégainé et après les sommations l’ont abattu comme un chien. Bien fait pour lui car il aurait dû obtempérer et voir de quoi il en retourne. Cette affaire a fait un boucan d’enfer, les associations contre le racisme,contre la police etc… ont gueulé pendant plusieurs semaines, et après le jugement, les preuves ont donné que les policiers ont tiré en légitime défense. Ces associations ont crié à l’injustice, mais au fond d’elles, elles savent que le petit truand refroidi l’a bien cherché, et c’est bien fait pour sa gueule.La loi doit être implacable pour les criminels, c’est seulement comme cela qu’un pays pourra devenir florissant
    Nettoyer la ville c’est bien, mais attendre que les directives viennent d’Alger, c’est la HCHOUMA,où est la fonction du maire, il est là KHODRA FOUG TA^AM. La première mission d’un maire est de maintenir sa ville dans un état de salubrité totale, ce n’est pas le cas pour nos villes, et nos maires qui sont en général étrangers à leur villes (pas de levée de boucliers SVP
    car un maire doit être de la ville pour une période déterminée pour devenir ould el bled, se préoccupent plus de leurs carrières que de leurs villes et les exemples sont légion. Espérons que cet
    élan de propreté et de nettoyage de notre cité, au sens propre comme au sens figuré, devienne pérenne et se deviendra une sunna noble au sein de notre société. Nous nous porterons que meilleur inchallah.
    Salam.

  60. ghosne el bane

    En nadafa min el imen ! quelques informations sur une chaîne pour nous montrer le nettoyage et le rangement dans un des quartiers d’oran, alors sitôt debarrassé allez hop!! on voit 2 petits arbres plantés et arrosés par un groupe de jeunes ! et parfois pour faire bien on va trop vite !!! alors qu’il faut allez doucement pour faire durer et apprécier tout ce qui nous entourne , la langue de bois et la comedie j’en ai horreur et pour ceux qui comparent et qui veulent donner des leçons de menage et d’organisation j’aimerai bien voir leurs placards chez eux .

  61. ould hama

    Ah bon!c’est le premier ministre qui fait le nettoyage, et qui dirige le pays? hay ala kartiti

  62. mohame

    ouvrir les toits au dessus des magasins de la coupole,c’est la propriete de la commune et celui qui n;est pas content,l’apc ne lui renouvele pas son bail de location,

  63. mohamed

    il ya beaucoup de rachoua a l’apc de sidi bel abbes……………..

  64. ould hama

    nous avons un pays riche qui nous fait vivre bien si les hommes qu’il faut sont à la place qu’il faut et si les citoyens sont éduqués et se respectent entre eux. On a tout sauf l’éducation qui est à apprendre avant tout par la famille puis par l’école et le fait d’etre sale cela démontre qu’on manque d’éducation et l’éducation ne vient que par l’autorité et on a été habitué à ce genre d’éducation et si notre ville était belle et s’appelait petit paris c’était pas les colons qui faisaient le nettoyage mais c’était les indigènes avec le LAKOUT derrière.

  65. Kaddous cv sba

    la ville est plus meilleure mais ce n’est pas tout reste a veiler a tous les aspects de l’urbanité.

  66. yahia el abbassi

    il reste juste un petit probleme si c pas aussi grand..je dirai…alors problème des motocycles 103 modifier en machine de tapage nocturne et délinquance ambulante….merci

  67. Algérien 2

    Ya lectrice de sba, ces vendeurs sont des millionnaires ils ont des magasins à « REFRAF », des dons de l’ansej (véhicules, matériels etc….) avec preuve, je dis bien ce que je dis. alors allah yarham lek waldik tu es hors sujet tu parles de l’université, quand tu deviendras juge plus tard on va te voir ce que tu feras ………………

  68. Alia

    Les citoyens sont heureux de retrouver les espaces piétons et la facilite de circuler ,mais ils sont surtout fiers et rassurer de retrouver l’autorité de l’état .Le peuple aime avoir un Etat fort ,un Etat puissant mais juste .

  69. mohamed

    bravo algerien 2,entierement d’accord………………..c’est l’argent sale du kif et les psychotropes…………………………..

  70. kalifa

    ouf quel soulagement enfin je reconnais ma ville enfin l autorite de l etat enfin l arret de l afflux nefaste des communes avoisinantes( campagnards nomades villageois ) sans aucune education ni respect a autrui . eradiquons ensemble ces vermines et qui retournent dans leurs communes respectives pour denigrer un travail il faudrait s adresser a leurs responsables locaux au niveau de leur commune et non a sidi bel abbes aucune tutelle a sidi bel abbes sauf pour ceux qui sont nes et resident a bel abbes c est des individus sans foi ni loi et qui brandissent a la moindre altercation epees cran d arret aucune pitie pour eux l etat doit brandir le baton ne plus tendre la carotte et frapper d une main de fer ces recalcitrants la grace doit etre supprimee de la constitution pour enfin trouver serenite d ailleurs si ce paragraphe ne sera pas ote on ira pas voter. on soutient fermement les autorites pour l instauration d un etat de droit . et donnons au services securites toutes clauses et prerogatives afin d accomplir leur tache. avant les services de police menaient a coup de poing ces vermines vers les taules. a l ere de feu boumediene une paix totale . aucun depassement

    • Bouchentouf

      @ kalifa/mohamed
      Votre commentaire sur nos frères campagnards, villageois, nomades dont je me sens proche, m’interpelle pour me permettre de vous répondre car votre réaction belliqueuse et xénophobe à ce sujet me révolte mais ne m’étonne pas pour autant, vous allez le comprendre.
      Un journaliste Marocain a fait dernièrement une enquête sur le désamour de ses compatriotes entre eux et la comparaison que j’en conclue avec l’Algérien est surprenante à plus d’un titre, nous sommes Kif-kif ! Le Marocain comme l’Algérien en général a une très mauvaise opinion de lui-même, il s’auto-méprise car il se sait et se sent corrompu, corrupteur, menteur, servile, calculateur, hypocrite, faux, opportuniste, écrasé, n’ayant aucun droit… bref un « non-citoyen » à défaut d’être un « con-citoyen ». Comment voulez-vous que quelqu’un qui se perçoit ainsi, qui se sent ainsi, arrive à s’aimer et aimer les autres ? Il y a un refus perpétuel de soi, refus qui débouche sur le refus de l’autre comme ces boucs émissaires que vous vilipendez et qui selon vous sont responsables de cette anarchie, ce désordre, visibles à travers tout le pays ! Le mal est ailleurs ya Si Khalifat-El-Madina ! S’il l’est politiquement de premier abord chez nous, il l’est aussi du point de vue sociétale car ne pas aimer les autres renvoie à un profond sentiment de frustration et relève de privations diverses. Il en découle des comportements agressifs au quotidien, qui vont de la simple incivilité ou impolitesse à l’agression physique et au non respect du droit tel que l’appliquent tous ces vendeurs informels occupant l’espace public dont je condamne le comportement illicite. Sachez aussi que le déterminant central de ce désamour de soi n’est pas dans nos gènes ni dans notre nature non plus, mais depuis des décennies, on a fait de l’Algérien un individu comme ça, on l’a voulu comme ça, dénué de valeurs et de sens moral. Son malheur, c’est que le système politique lui a fait perde la morale religieuse sans le faire accéder à cette morale civile qu’utilisent d’autres idéologies pour réussir le vivre-ensemble dans la convivialité et dans la liberté de choix de ses membres qui s’accordent à respecter certaines valeurs afin de vivre ensemble dans la paix où l’Homme est le centre de chaque citoyen qui respecte cette morale parce que c’est la sienne, et chacun y met du sien. Bien au contraire, notre système l’a débauché en utilisant la religion comme un moteur politique, comme un moyen de condamner les gens dans leur quotidienneté, comme instrument accusateur, vindicatif, comptable, servant à légitimer et à assoir son pouvoir. Je constate malheureusement que la religiosité islamiste prédominante en ce moment dans notre pays n’est pas une volonté de vivre ensemble dans la paix et dans la tolérance. A ce titre, j’ose avancer que la religion a disparu comme morale pratique, et dans le meilleur des cas, elle est moralisme, c’est-à-dire qu’elle appelle à la morale mais d’un appel vain, inadapté. Cet entre-deux est l’expression d’une transition qui dure depuis des années parce qu’aucun choix idéologique clair n’a été fait par nos politiques. On veut jouer et gagner sur les deux tableaux, le religieux et le moderne. Du coup, on vit à la carte. On pioche ici et là, selon la conjoncture, selon les intérêts. D’une part, nous sommes dans un système où l’on veut avoir l’islam comme religion d’ État tout en refusant d’être un État théocratique. D’autre part, on veut avoir la démocratie comme système politique tout en refusant la laïcité. On ne va au bout ni de la logique religieuse ni de celle de la logique moderne. On prétend concilier les deux en faisant du bricolage politique. C’est de ce bricolage que résulte notre errance politique, notre débauche morale et notre désamour réciproque pour en revenir à votre colère haineuse.

      Après tout cela n’allez surtout pas traiter les Français de racistes ou de xénophobes quand je vois tout le mal que vous souhaitez à vos frères en Islam ces VERMINES de villageois ! Sans rancune.

      • houcine.a

        ne faites pas cas khayi

        • Bouchentouf

          Salem hocine.a
          Promis je ne répondrais plus à ce genre de provocateurs, heureusement que je connais d’autres Vrais Abassi qui ont de meilleurs sentiments, cependant il y a toujours des gens qui augmentent votre solitude en venant la troubler comme on dit ! Cordialement.

          • Harmel sidibelabbes

            Si bouchentouf ; conecté depuis plus d ‘une heure sur la VDSBA aprésune absece forcée..je trouve vache ces gens qui parlent ainsi et je crois que l »écrasante majorité des bons lecteurs ne poartagent pas ces vilains propos ; les affluents font les oueds ainsi est sidi belabbes.

          • benhaddou boubakar

            salam si bouchentouf: justement il faut repondre a ces gens qui se croient « citadins » de la premiere heure,ils n’ont qu’une passion:c’est le « complexe » de n’importe quoi;vous avez bien parlè; on ne va pas utilisè des mots qui sement des troubles comme ils font eux,loin de la mon grand frere! qu’ils relisent bien ce que vous avez ècrit en dernier ;ta personalitè et ton èducation ne te permet pa

            • benhaddou boubakar

              suite: ne te permet pas d’abaisser le niveau a ces gens ! je te dis merci pour ton commentaire qui surement va èveiller certains « malades de « citadins »! la ville de sidi belabbes appartient a toute la wilaya qu’ils veulent ou non! c’est l’èducation morale qui nous manque! je relis toujours ta derniere phrase: nous n’allons pas traiter les francais de racistes ni de xenophobes alors que nous « musulmans » on se partage des mots « racistes » gratuitement! portes toi bien wald bladi !

              • Frère

                Salam
                C’est un manque de conscience, c’est un manque de recule, un manque d’appréciation de la chose. L’islam insiste sur l’unité absolue dans la variété de la race humaine. Le Prophète (salws)) a dit: « Dieu ne regarde pas vos formes ou vos couleurs, mais il regarde vos cœurs (intentions) et vos actions. »
                Ainsi, l’Islam est l’antidote du racisme, où fleurit l’islam il ne peut y avoir aucune tolérance pour le racisme.
                Si Bouchentouf vous êtes un homme sage, fils de bonne famille, ne fais pas cas de ces élucubrations.Amicalement

            • Mme Mostefaoui SAB

              Vous ne devez pas succomber aux détracteurs du journal ; on voit bien le manége de cette poignée d ‘intrus:Le Prof Benhaddou doit rester lucide en tout circonstance Bonne fin de journée a nos amis et fréres.

      • EL GUELLETI

        Tout dit mr Ghanem ,c’est le misérable résultat d’une acculturation par le bas.Nous avons developpé une capacité phénoménale a accuser le trottoir et pas le chien quand on y trouve une crotte.

  71. mohamed

    bravo kalifa pour cette analyse,qu’ils retournent a leur communes et leurs villages on n’a pas besoin de cette vermine…………………………….

  72. Algérien 2

    Vous voyez chers Belabésiens et belabesiennes, tous le monde est contre cette saleté, cette vermine, la peste, oui la peste ces baraques, ils passaient leur nuit dans ces baraques entrain de siroter « El Khamr » et El Kif wa ezzetla et le matin vous voyer les rues pleines de bouteille en plastique pleine d’urine, car ils salissent là ou ils dorment, ce sont des wsekh. Allah yanssour elli edda hada el karar

  73. Frère

    Salam
    Les nostalgiques se sont aussitôt mis à la découverte du vrai visage du petit Paris, soustrait au regard par l’informel qui l’a défiguré et même enlaidi.
    La balle est dans le camp des citoyens, à eux de préserver cet acquit.
    Comme il a dit Algérien 2 dieu bénisse celui qui pris cette décision courageuse.

  74. cp

    A propos de nettoyage,on devrait « nettoyer « le trottoir de l’école de la cité du 20 aout des véhicules des policiers ,qui ne pensent pas aux écoliers qui sont obligésde marcher dans la rue au risque de se faire renverser,etant donne que la circulation entre la dite cité et celle du makkam est devenue infernale.Il n’y a ni dos d’anes ni policier alors que le commissariat est à coté.

  75. zine habib

    la ville reprand ces droit nous vivant des calvaire avec ces intrues au commerce informelle qui ne paye pas leur impot son sale jette les carton et les urine sur le trottoire en construis un grand gourbi plein centre ville .

  76. kalifa

    enfin peine d avoir attendu tres longtemps l autorite de l etat plane de nouveau certes notre ville doit reprendre sa place d antan apres une anarchie et un laisser aller des pouvoirs publics ces intrus venus d une autre planete seme terreur discorde propos injurieux sans foi ni loi opte pour l informel et salissent la ville des baraques eriges ca et la sous l oeil attentif des elus locaux . ces villageois campagnards nomades sans valeurs fondamentales doivent regagner leur domicile et travailler la terre et ne pas ceder a leur chantage en verifiant leur residence d origine quant aux belabbesiens ils doivent s organiser en association pour des demarches pacifiques et beneficier d espaces reglementaires. on sollicite le ministere de l interieur et le ministere de la defense de faire respecter la loi de ne plus tendre la carotte de brandir le baton et de frapper d une main de fer ces recalcitrants ces fleaux dela societe ces assassins criminels agresseurs qui s attaquent aux personnes et a leurs biens en usant de moyens inhumains epees cran d arret fusil harpon revenons a l ere de feu boumediene et donnons plein droit aux services securite pour venir a bout de ces malfrats a coup de poing et a l utilisation de leurs armes au besoin et en cas de legitime defense et le peuple collaborera amplement dans cette initiative . concernant la grace elle doit etre bannie de la constitution . ces individus ne regagneront jamais la societe au vu des derniers gracies et leurs agissements en regagnant illico presto les cellules.unissons nous soyons solidaires pour que cesse ces agitations de la part de cette poignee de vermines hypocites mecreants egoistes charognards sans aucune coloration religieuse.

  77. mijou 22

    il faut pas oublier que ya des gens qui ont travailler sur cette route pendant des annees ils sont marier et ils ont des enfants aujourdhui vous les metter dehors mais cest la faute des walis qui sont passer et rester des annees a sba pourquoi ils ont rien fait a lepoque aujourdhui il vont travailler ou bande de battard vous etes tous des egoiste vous respirer maintenant cest ca vous les belabesiens vous etes des hmienes aroubiya et vous aller rester tjrs des hmienes

Répondre