La Voix De Sidi Bel Abbes

Où est passée la capacité d’indignation des Algériens ?

« Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux ». Ces mots de feu Stéphane Hessel resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Mort dans la nuit du mardi à mercredi, l’écrivain et résistant Français, Stéphane Hessel aura marqué son époque d’une empreinte indélébile. Son dernier livre, « Indignez-Vous » est devenu en un temps record un best-seller mondial. Vendu à des millions d’exemplaires et qui a inspiré dans le monde ces dernières années plusieurs mouvements de protestation. A 95 ans, Stéphane Hessel a laissé derrière lui une oeuvre imposante façonnée tout au long d’une exceptionnelle carrière de 60 ans. Une oeuvre dont le message essentiel reste d’actualité en Algérie, un pays qui a tant besoin d’indignation ! Avec tous ces scandales de corruption qui ébranlent notre pays, la société civile et les citoyens observent toujours un silence inquiétant. Les autorités tentent de noyer dans un verre d’eau cette tempête qui remet en cause leur légitimité. Depuis plusieurs semaines, chaque jour qui passe, on nous révèle un nouveau montant faramineux qui a été détourné des caisses de l’Etat. Des sommes extravagantes et des commissions calculées en millions de dollars, ces scandales ont dévoilé une terrible dépravation financière qui ronge notre pays jusqu’à ce qu’il a de plus profond de lui-même, à savoir sa dignité. Et comme si cela ne suffisait pas, les Algériens affichent une indifférence révoltante. Certains vont jusqu’à défendre les gros bonnets impliqués dans ces scandales de corruption en agitant la fameuse « main étrangère » ! « Non, ces révélations n’ont aucun sens et elles visent uniquement à déstabiliser l’Algérie, le pays qui a résisté au Printemps Arabe ! », ce discours nous l’entendons un peu partout dans nos cafétérias et nos différents lieux publics. C’est dire que les Algériens ont quasiment perdu leur capacité d’indignation. Ils cessent d’être des citoyens et se contentent d’être des spectateurs d’une tragi-comédie dont le fric joue le rôle principal et nos dirigeants campent les rôles secondaires tels ces cow-boys qui courent derrière les lingots d’or dans le Far West américain. Un Far West qui ressemble étrangement à l’Algérie d’aujourd’hui où l’anarchie, la cupidité des décideurs et l’immoralité ambiante font et défont les lois. « Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers », avait dit un jour Stéphane Kessel qui s’est élevé contre « cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale ». Et en Algérie, peut-on veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers ? Telle est la question…

Feu  Stéphane Hessel qui vient de nous quitter

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=23585

Posté par le Mar 1 2013. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

23 Commentaires pour “Où est passée la capacité d’indignation des Algériens ?”

  1. Arbi

    Chez vous en France .

  2. meradi

    Il faut bien lire sahbi le monsieur parle de tous les citoyens du monde et le journaliste parle du contexte Algérien pourquoi ce réflexe vraiment déplacé qui n’a rien avoir avec l’article.K

  3. meradi

    Il faut bien lire sahbi le monsieur parle de tous les citoyens du monde et le journaliste parle du contexte Algérien pourquoi ce réflexe vraiment déplacé qui n’a rien avoir avec l’article.KESSEL est mort laissant un héritage de combat de chaque jour sahbi relis.

  4. meradi

    Me lire Hessel

  5. sohbi 22

    Avec la rente tout a été acheté le silence et la compromission le systéme est fort de nos faiblesse matérielles

  6. Claude .B

    Bonjour ,
    Un grand résistant ,un patriote ,un infatigable défenseur des droits de l’homme vient de nous quitter ,je me permets de dire nous ,car ses combats ,il les a menés avec détermination et vigueur aussi bien pour la France que pour l’Algérie qu’il aimait particulièrement ,y ayant été diplomate .
    N’a t il pas fait entendre sa voix lors de la guerre d’Algérie pour légitimer l’indépendance ,n’a t il pas pris position lors de la décennie noire ,souvent isolé dans ses combtas ,il finit par être rejoint .
    Ce grand homme ,pour lequel personnellement j’éprouve respect et admiration aura marqué son époque par ses engagements courageux auxquels il ne renonçait jamais ,et sa capacité d’émulation ,entrainant avec lui ,jeunes ,moins jeunes dans sa lutte quotidienne pour la justice .
    Aujourd’hui ,la France perd un grand homme ,je pense que l’Algérie perd un ami loyal qui aurait souhaité que ce pays puisse retrouver les forces nécessaires qui semblent lui manquer aujourd’hui ,peut être en raison du traumatisme récent de cette décennie noire ,pour se lever et s’indigner devant les injustices et la corruption qui affaiblissent ce grand pays .
    Je pourrais parler de lui des heures ,car je l’ai beaucoup lu , entendu ,en me demandant ,chaque fois ,où il puisait sa force pour lutter avec autant d’énergie à son âge ,il émanait de lui générosité ,bonté ,amour de l’homme .Je suis très triste même si s’en aller à 95 ans est considéré comme normal ,il va nous manquer .
    Qu’il repose en paix .
    Cordialement .

    • Mme Mostefaoui SAB

      Bonsoir chére amie Claude B.Je ne pouvais réprimer ce besoin d’aller sur la voix et surtout sur le clavier retenu a longueur pour te prier de lire el watan week end de ce jour ou elle a fait un bon article sur ce grand monsieur Bonne journée

      • Claude .B

        Chère amie Mme Mostefaoui SAB ,bonsoir ,
        Merci pour ce conseil que je viens de suivre ,l’article est effectivement très bon .Je pense que la presse sera unanime pour reconnaitre la valeur de cet homme d’exception ,ses actions courageuses ,son humanité .
        Je ne voulais pas que mon commentaire précédent soit trop long ,mais il convient cependant de souligner l’ardeur de son engagement pour la cause palestinienne qui lui valu tant de critiques acerbes .
        Bonne soirée

        • Mme Mostefaoui SAB

          Bonne soirée chére amie Nous ne cessons jamais de nous cultiver et dans notre presse des gens engagées qui partagent les réelles valeurs du progrés existent et surtout reconnaisent les bienfaits des autres.Rebonne soirée fidéle Belabbésienne

  7. Biladouna

    Trop pressés, trop stressés,trop branchés
    Faisant le choix d’indignations sélectives
    Comment pouvons faire de bons indignés
    Quand seule notre digestion reste active

    Son hiver était plus vert que tous nos printemps
    De tête, il pouvait citer tout Beaudelaire et Mallarmé
    Armé d’une indignation résolument rétive au temps
    Porte-voix d’une palestine par les cénacles oubliée.

  8. Mémoria,

    Un sage est mort laissant derrière lui,en tant que patrimoine de l’humanité,un best seller « Indignez-vous » malgré la mobilisation maléfique d’un certain lobby pro-sioniste et aussi les multinationales de l’usure et de la dépression….
    De confession juive,ancien déporté des camps de concentration ,Stéphane Hessel est resté un humaniste refusant toute compromission même avec l’état d’Israël confondu dans une identification à l’ancien agresseur nazi .
    De là à dévier dans un mimétisme référentiel au corps défendant de ce grand homme,il y a matière à respecter les domaines épistémologiques….

    On ne peut « algérianiser » Stéphane Hessel ,lui qui est en phase finale de mondialisation avec Los Indignados,Occupy Wall Street,les altermondialistes,Attack,les Verts et Greenpeace….
    Il ne l’aurait jamais accepté !

    Quant à cette invitation à une partie d’échec(s) par Mme le Cygne dans un autre site,je ne puis être juge et partie à la fois;cela ne m’empêche aucunement de vous retourner mes salutations fraternelles et l’hommage à une femme très intelligente et performante,je dois le reconnaître !

    Bonne soirée !

    • Karim10

      Mr : Mémoria, vous devriez lire l’article : « Stéphane Hessel était un type bien, et alors ? » écrit par Eric Mettout, directeur adjoint de la rédaction à L’Express.
      Si vous déclinez cette invitation officielle , je comprendrai qu’il s’agit d’une chose sans importance, qu’il faudra cacher en catimini sur un autre site. Amicalement.

  9. chouia connaisseur

    Bien vu sir Mémoria et Mme Claude vos interventions sur ce grand homme(Stephan Hessel )Quel curriculum vitae il possède ! :Résistant,militant des droits de l’homme,ambassadeur,diplomate..mais surtout écrivain et témoin privilégié de la signature de la charte des droits de l’homme en 1948…après avoir eu l’insigne honneur de participer indirectement à sa rédaction en 1946( car maîtrisant parfaitement sa connaissance dans le domaine des questions sociales) !.. il est aussi cofondateur de l’Association France-Algérie en 1963!…Merci à la VDSBA de nous proposer de tels sujets qui -souvent-jettent du baume dans les coeurs des petits pacifistes et idéalistes que nous sommes!…Bonne soirée!

    • Mémoria,

      Merci frère et camarade Chouïa connaisseur.Il est souvent difficile d’être pacifiste et idéaliste de nos jours et dans la Toile….
      On est en constant recentrage et obligé'(s) de récupérer le gouvernail qui nous échappe souvent des mains ….lorsqu’on entend le chant des sirènes ….sans y succomber même si d’autres marins de l’Armada voient partout des corsaires à la barbe rousse…Et puis le navire tangue sous la tempête et nous perdons des marins parce qu’ils sont trop habitués à l’eau douce et ne peuvent naviguer en haute mer et eau salée….Et lorsqu’ils sont récupérés par les barbaresques,on se pose des questions et on regarde vers les galériens (prisonniers) que nous sommes avec cette suspicion des timoniers qui pensent que nous ne ramons pas assez et qu’il y a un Spartacus parmi nous.
      Mais un galérien restera un galérien….fidèle….Il coulera enchaîné avec le navire…Enchaîné par la langue française….

      Merci à toi parmi les kameraden de m’avoir permis de faire comprendre à certains que je resterais toujours un homme libre…même avec ces chaînes,et que je n’ai jamais eu peur de m’asseoir à la table de…toutes les invitations du Nord et du Sud tant qu’y existent la convivialité et une volonté de dialogue.
      Je suis assez bon fantassin pour savoir où je mets les pieds…
      Je suis aussi assez mûr et « connaisseur » des secrets de la perception humaine…
      Bonne journée ensoleillée !

      • Karim10

        Mr Mémoria,
        En lisant ce commentaire sincère d’un homme libre.
        Je vous condamne aux « bravos » forcés à perpétuité.
        Vos analyses ont tjr pour but l’avènement d’une parole vraie.
        Bravo.

        • Mémoria,

          Merci Si Karim !Vous me rassurez par la proximité de votre compétence de l’historien qui reste multidisciplinaire et témoin …de son siècle !

          Vous me rassurez aussi en tant que cadre de référence de l’Histoire que nous ne connaissons souvent que par la ….Mémoire…

          Vous me rassurez enfin par le niveau universitaire du chercheur qui nous rapproche et éloigne à la fois d’une certaine entreprise de récupération soufflant d’une seule rive qui investit dans la désinformation et le conditionnement d’une opinion publique belabbésienne et nationale qui a plus besoin d’être apaisée que manipulée…en ces temps de guerre larvée à nos frontières…

          Fraternellement Si Karim !

  10. Claude .B

    On sait ce qu’il advint des marins qui cédèrent au chant des sirènes ,mais nous ignorons quel sort sera réservé à ceux qui succombent au cri peu harmonieux du cygne /ch .
    L’avenir nous éclairera ……….

  11. FRIC

    l’indignation des crimes contre l’humanité des légionnaires contre la population civile à Sidi bel abbes …..

  12. AL HANIF

    Le Leurre de La ‘ Révolution’ par l’Indignation.

    Tout comme un chacun, je me fendrai volontiers d’un hommage posthume à la mémoire d’un homme exceptionnel tout en réitérant mes réserves sur l’encensement et l’adoubement médiatique consacrés à cet opuscule d’une trentaine de pages.
    Pour ce faire, je serai relativement à l’aise car j’avais rendu ma position publique par écrit il y a de celà plus de neuf fois dans la presse anglophone..
    L’indignation n’a jamais constitué un programme politique et si je ne reprends pas les critiques larvées de Eric Mettout sur la platitude des poncifs,et la polarisation des points de vue, je ne craindrai pas d’être politiquement incorrect pour conclure que la bulle médiatique qui a fait mousser ‘Indignez-vous’ avait un projet politique de récupération.
    S’indigner devant l’oeil de caméras complaisantes filmant la ‘misère photégénique’ relevait d’une nouvelle esthétique morale et du leurre de la participation citoyenne qui biberonne aux flashs média!
    Quand la presse aux ordres de l’oligarchie , de la finance et du marché prête ses hauts-parleurs, il faut se méfier. Et doublement!
    Dès le départ, le mouvement des indignés en se déclarant non-révolutionnaire, non-violent et surtout en prétendant incarner une forme de représentativité par sa couverture médiatique ,se condamnait à pérécliter, à finir dans une impasse et à faire la preuve de l’échec de ce type de mobilisation.Au lieu d’affaiblir des systèmes à bout de souffle, ce mouvement né à La Puerta Del Sol à Madrid , a paradoxalement contribué à les renforcer.

    Erreur tactique et stratégique:
    Ce mouvement qui prenait acte des effets de la crise qui a ébranlé les classes moyennes et paupérisé les classes laborieuses s’est montré extrêmement naif en proclamant son refus idéologique de donner une direction à ces mouvements (piètres flammèches de printemps), de désigner des porte-paroles porteurs d’un programme de revendications et d’échéances politiques. Le leurre de la participation horizontale, sans leader, sans autre programme que l’indignation aura fait beaucoup de mal aux vrais contestations d’un ordre social injuste.
    Place Tahrir, elle a été au bout de son indignation même si cette dernière a été récupéré par des forces politiques qui ne montrent aucune disposition à boulverser l’ordre social et économique inique.
    Prendre acte de la conversion de la gauche au marché dans les démocraties occidentalesest une chose, mais programmer l’impuissance d’un mouvement dès le départ en le faisan past peser sur le rappport de forces , c’est programmer l’impuissance du mouvement. Ne pas chambouler le jeu politique classique, en surfant sur la vague d’adhésion, en l’intégrant pour le contester en est une autre.
    Peppe Grillo, clown de métier a été plus clairvoyant en présentant des candidats à l’élection pour être au coeur du système pour le bloquer ou l’orienter en reprenant le mot d’ordre : qu’ils dégagent tous! Aujourd’hui, son indignation peut-être reconnue et le chantage à l’instabilité des marchés et à la tutelle par des employés de la World Company débusqué.
    Le peuple a le droit de voter comme il l’entend!
    J’ai soupçonné la manipulation trés tôt quand tous les plateaux de télé et les « Unes » faisaient l’article pour quelque chose dont le message restait: basique et consensuel Gardez votre capacité d’indignation!
    L’exposition médiatiquen’ aura eu en fin de comptequ’ un seul grand mérite, celui de sortir la question palestienne de l’omerta dans laquelle l’avait enfermé des média aux ordres et qui n’entendait présenter que des indignations choisies et programmées.
    La révolte citoyenne peut se déverser dans les rues ou se répandre sur la Toile, elle sera Impuissance si elle ne se convertit en mouvement politique légitimiste avec un programme de changement clair et le refus du status quo et de la Manipulation.
     » Indignez-vous’ de Hessel n’a pas empêché les politiques austéritaires, les bonus aux traders et capitaines d’entreprise , les licenciements massifs et le désespoir du peuple et le basculement de l’Europe du sud dans le club des nouveaux pauvres.
    Bienvenue au club!.
    :

    • Mme Mostefaoui SAB

      Bonjour j’ai déja posté un commentaire et permettez moi de dire que fort heureusement notre journal et quelques rares organes de notre pays qui connait le prix de la liberté retrouvée ont du consacrer des articles sur ce grand patriote au legs intarissable valable pour des longues décades.Heureusement qu’au lieu de prendre a perte de temps et de crédit avec ces intrus dont nous percevons leur but et savons d’ou ils viennent Nous lisons si Memoria.: Chouia connaisseur Biladouna et les autres tels mon amie ClaudeB et bien évidemment monsieur Al hanif qui ont compensé ces manquements utilement.

  13. AL HANIF

    merci de lire : a été récupérée
    en ne le faisant pas peser
    l’exposition médiatique

  14. Mémoria,

    Le capitalisme tantôt civilisationnel et technologique,tantôt sauvage et militariste,reste en constant questionnement…de la part des élites dont les « auto dafés » successifs et diachroniques font et refont les périodes historiques,les encyclopédies et les grandes écoles…
    C’est vrai que nous gens du Sud avons cette déformation socio-professionnelle de ne respirer que l’air de nos toges académiques qui déteignent souvent du décor de nos superstructures importées depuis des lustres avec leurs modèles/mode d’emploi qui nous font percevoir nos sociétés originelles avec des lunettes d’explorateurs eurocentristes qui me rappellent notre regretté Frantz Fanon « Peaux noires,masques blancs… »

    Comment voulez-vous avoir un printemps arabe en Algérie comme celui de Prague(1956) où le communisme n’avait aucunement balayé le système féodal et sa superstructure de popes issus de tout un processus linéaire re-dynamisé par une révolution industrielle qui a définitivement sédentarisé la socièté européenne puis plus tard américaine…filleule illégitime?

    Même l’ex Union soviétique,éclatée et démembrée,n’a pas sombré dans le chaos un siècle après 1917.Nous en sommes à une restructuration d’appareils et du produit national des richesses issues de la récupération industrielle et de son élite.Le tsarisme féodal et des popes a jeté les bases d’un état fédéral mais régalien qui a tenu malgré tous les révisionnismes et déviations/purges….
    La fédération de Russie est en phase de redevenir l’un des « Grands » des négociations de Vienne des années 1960….

    Il n’y aura de printemps arabe en Algérie parce que nous sommes passés dès l’Indépendance de la phase agro-pastorale à la la révolution électronique et numérique sans connaître la phase industrielle et mécanique.Nous sommes restés dans la sphère khaldounienne de la Aççabiya(esprit de clan tribal) avec cette éternelle instabilité nomade et guerrière qui fait de nous un peuple réserviste en instance de combat(s)…suite à notre inadaptation à une socièté industrielle basée sur le travail et la production.Nous ne sommes restés que des consommateurs…sans travail grâce à une manne pétrolière et ses puits des Danaïdes…
    Stéphane Hessel a lancé ce pavé qui indigne plus le lobby financier et bancaire des usuriers de Tel Aviv,New York,London,Paris que les opinions de ces pays.
    Mais n’oublions pas que l’Amérique latine a basculé dans le camp de Bolivar il y a plus d’une décennie.Les USA ont eu « leurs raisins de la colère » de Steinbeck et l’Europe du Sud retrouve les affres de l’époque des internationalistes de Gramsci et des combats douteux d’Hemingway…L’Acropole est secouée par de sourds tremblements.Le Vésuve et l’Etna vont aussi se réveiller et Berlusconi y participera de façon dialectique pour faire « claquer » la botte italienne.
    Le Maghreb et/ou Afrique du nord n’a pas la compétence pour suivre cette restructuration régionale.Compétence dans le sens où nous n’appartenons pas à la même civilisation(orale,musulmane et mystique);le dénominateur commun qui nous lie à l’Europe reste la langue devenue numérique et les arsenaux d’armements;ils restent les seules passerelles où l’on puisse s’entendre ou se combattre avec les échanges aéro-maritimes de marchandises à terme…..

    Il n’y aura jamais de printemps …de Prague en Algérie indépendante !

    Cordialement !

Répondre