La Voix De Sidi Bel Abbes

ORAN: La célébration des 48 ans du rai annulée

 

      L’association Art, culture et protection du patrimoine musical oranais (ACPPMO) a annoncé l’annulation de la célébration des 48 ans du rai qui devait avoir lieu à Oran du 6 au 11 août, selon un communiqué de l’association.

L’association a justifié cette annulation par « le silence de certains responsables et organismes », citant en particulier le ministère de la Culture qui a été, d’après elle, destinataire de quatre demandes de patronage et de contribution sans qu’aucune réponse ne soit donnée par ce dernier.

– Le ministère des Affaires étrangères est lui aussi pointé du doigt par l’ACPPMO qui lui reproche de ne pas avoir facilité la venue des artistes étrangers en refusant de délivrer ces visas gratuitement. « Certains consuls ont exigé le paiement des visas qui s’élève à 80 euros par personne, chose qui a poussé certaines formations artistiques à se retirer », a indiqué l’association.

-Le théâtre de verdure Chekroune Hasni où devaient se tenir les soirées officielles des 48 ans du rai et le jardin Ibn Badis où l’association voulait organiser le premier salon des associations de tourisme et artisanat n’ont pas été mis à la disposition de l’ACPPMO par le président de l’APC d’Oran, note également l’association.

« A Oran pour avoir la salle du cinéma el Maghreb ou Saada pour organiser un spectacle spécial femmes avec les medahettes et présenter un mariage traditionnel oranais, il faut avoir l’accord de la direction de l’ONCI à Alger alors que ces salles appartient à l’APC d’Oran et se trouvent au centre-ville d’Oran », a également dénoncé l’ACPPMO.

Parmi toutes ces portes fermées à son initiative, l’ACPPMO signale deux portes ouvertes, celle de la Direction de la Jeunesse et des Sports d’Oran qui a mis à sa disposition le stade pour le concert musical de clôture et a « apporté une aide précieuse pour cette manifestation et celle de la Direction du Tourisme qui a mis à sa disposition des guides pour les participants étrangers et a assuré leur prise en charge.

-La célébration des 48 ans du rai allait être un événement d’envergure internationale, avec une retransmission en direct sur Beur FM et France Maghreb et la participation de plusieurs associations françaises à l’événement, dont l’association Méditerranée-Algérie, l’Association pour la promotion de la culture méditerranéenne et l’association Paroles et écrits.

En plus de l’annulation des festivités des 48 ans du rai, l’ACPPMO a annoncé la tenue de deux grands rassemblements d’artistes et de membres de la société civile devant le siège de l’APC d’Oran et devant celui de la Direction de la Culture.

Source écrite: Hassane Saadoun

https://www.tsa-algerie.com/la-celebration-des-48-ans-du-rai-annulee/

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=73394

Posté par le Août 6 2018. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, ORANIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “ORAN: La célébration des 48 ans du rai annulée”

  1. Drbad

    3lach y’a que le rai? Le patrimoine algérien est très riche cha3bi malouf gharnati Andalousie de la haute musique nass matrakyine. Le rai c’est la musique des mariages. Il ne faut pas mélanger chaque milieu a son chant. Y’a aussi la musique de boite de nuit de wallon . tu ne joue pas le jazz dans une boite nuit de danse ici en Algérie après 80 koulch tkhalate hadi dakhla fi hadi. Il faut être une personne qui a fait les arts les école des beau arts qui connait la culture qui met chaque musique dans son propre coins. Un ancien drabki se prend pour un artiste et commence a faire n’importe quoi? Chwiya il faut avoir un diplôme de l’école des beaux arts pour activer dans le ministère de la culture..

  2. Mme CH

    Nous sommes en temps de crise économique, il ne faut pas jeter les devises par les fenêtres (pas de Ham Ham) pour ramener des artistes de l’étranger…d’ailleurs, il y en a suffisamment ici, les boites de nuit grouillent de plusieurs espèces…il y a même des LGBT…!! C’est ça la culture algérienne qu’ils sont en train de propulser…. vers le haut et le bas…!!

    Et ces artistes étrangers, pourquoi ils ne payent pas 80 euros, c’est trop cher pour eux Msakines…..!!! Puufffffffff..

    Allez, circulez, il n’y a rien à voir/avoir…!

Répondre