La Voix De Sidi Bel Abbes

Œuvres sociales éducation : referendum, élection sous fond de divergences et manipulation.

Aujourd’hui à Sidi Bel Abbes, les proviseurs suivis des directeurs de collèges, ont assisté à une séance de travail en prévision des doubles élections autour des gestions des œuvres sociales. Nous entendons par là un référendum, puis doublé par des élections. Pour la journée du Lundi 21 Novembre, les directeurs des écoles primaires divisés en groupes car ils sont plus de 400, suivront le même ordre du jour. Et c’est tout un calendrier vient d’être arrêté par les responsables du secteur de l’Education en prévision des élections ayant trait à la future gestion des œuvres sociales de l’Education, un dossier qui n’avait pas cessé de soulever des montées sur le créneau, protestas non stop et autres avis controversés de la part et des syndicalistes et des travailleurs qui contestent financièrement une quote-part de 3% (trois pourcents) de leur salaire. Ces ressources, qui sont censées leur procurer en contrepartie des prestations de services, verront, dès le mercredi 07 décembre prochain, l’organisation des élections au niveau de la totalité des établissements scolaires, moyens et secondaires, ainsi que les circonscriptions primaires dont les responsables administratifs sont conviés, a-t-on appris à des séances de travail en perspective de ces joutes électorales conformément à une correspondance nationale datée du 15 de ce mois, sous le numéro 618 et émargée par le chef de cabinet du M.E.N. (ministère Education nationale). Les destinataires de cet écrit sont 07 syndicats agréés (lit-on). Ainsi, le choix libre est laissé aux enseignants de tous les paliers, même ceux voire les travailleurs qui exercent dans la direction de l’Education, pour retenir la structure que leur convient, «commission des œuvres sociales au sein de l’établissement», de «wilaya» ou «nationale». Il est question en parallèle à ce référendum à élire des représentants le même jour de ces élections qui sont nationales. Et c’est toute une démarche de sensibilisation, vulgarisation, matérielle même qui est ainsi mise en branle, car plusieurs étapes demeurent à suivre jusqu’aux élections de la commission nationale. Le document ministériel explique, tout en fixant toutes les conditions d’éligibilité, recours…Or tous cela se déroule sur fond de divergence. Deux syndicats sur les sept agrée ne sont pas d’accord avec la démarche de Benbouzid. Les cinq autres l’épousent. Certains diront que la formule de la gestion nationale si elle remportée par les syndicats autonomes permettra aux syndicalistes de demander des comptes à l’UGTA qui avait la même mise depuis de longues décates. D’autres voix veulent une gestion locale au niveau des établissements scolaires, c’est le souhait interne de Benbouzid qui veut blanchir l’UGTA et les milliards de centimes des travailleurs.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9345

Posté par le Nov 20 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

29 Commentaires pour “Œuvres sociales éducation : referendum, élection sous fond de divergences et manipulation.”

  1. hamzi abdennour

    la derniere partie de ce papier est interessante elle nous livre les coulisses

  2. BD

    Benbouzid , encore lui! Comment peut-on durer à ce point à la tête de l’éducation nationale ?
    La réponse residerait peut-être dans les strtégies de manipulation développées par Noam Chomsky dont j’essaie de rappeler quelques-uns de mémoire::
    -Créer des problèmes , puis offir des solutions,
    -Différer les prises de décisions pour mieux les faires accepter en utilisant la technique de la rumeur,
    -Infantiliser le public,
    -Faire appel à l’émotionnel , plutôt qu’à la reflexion,
    -Faire de la rétention de l’information afin de maintenir la population dans l’ignorance,
    -Remplacer la révolte par la culpabilité……
    Et vogue la galère!
    Bonne journée à tous!

  3. kaddous cv

    je revois mr bd aves plaisir cousin comment se prepare la rencontre de paris silem kadid dida seront ils presents.l(idee de si bouchentoufest formidable

  4. BD

    A kaddous cv,
    Bonjour ould bladi, le plaisir est toujours partagé, surtout venant de la part de bonnes naissances!
    Pour la rencontre à Paris, je m’y prépare, d’ailleurs je viens d’envoyer un mail à notre ami B.Ghalem . Je n’ai pas de nouvelles de Kadid et de Silem, en revanche j’ai prévu d’appeler Larbi.D. pour l’ embarquer dans le projet.
    Ce qui me soucie un peu, c’est qu’une proposition spontannée, un cri du coeur pour rencontrer les ouled -el- bled autour d’un verre afin d’évoquer SBA et la VSBA et pourquoi pas d’eventuels futurs projets, prend l’allure d’un regoupement d’un grand nombre de personnes.
    A Paris , cela va poser un certain nombre de contraintes : un lieu de rassemblement , peut-être des autorisations, une centralisation de la communication , la convivialité….C’est un peu l’esprit du courriel que j’ai adressé à notre ami Ghalem.
    Bien à toi.

  5. lalimi t de gambetta

    monsieur bd j ‘interfere dans cet espace de ce forum sensationel qui nous est offert pour dire que la premiere balle est partie .se reunir avec 10 ou15 du bles est deja ensoit une reussite si bd.cette spontaneite est introuvable et on compte sue mellali reffas bennabi amroun et tous les autres pour ce pari.assitons ghalem ould bladna j’en suis optimiste.

  6. BD

    A lalimi t de gambetta,
    Bonjour ould bladi,
    Je suis d’accord, le vin est tiré , il faut en faire quelque chose c’est sûr! Ce que je voulais dire que d’ordinaire c’est difficile d’organiser une quelcondque manifestation et si c’est de surcôît à Paris…cela va demander énormément d’organisation , de réseaux, de temps , de moyens…Mais on y arrivera incha’Allah à faire quelque chose pour signifier le début de beaux projets, pourquoi pas , en effet!
    Bonne journée.

  7. abbassia

    tres heureuse de voir cette mobilsation entre ouled belabbes ce matin dans le boulot un collegue m’en a parle j’avoue que je meconnecte pas assez mais avec ce projet je suivrais sauf

  8. un ex camaradedeclasse 1972frere

    bonjour khayi j’espere que tu vas bien ainsi que les membres de ta famille.je suis content de te lire a travers les differents commentaires.a l’instant nous etions en contact avec mellali mostefa notre frere et ami avocat et contributeur de notre journal.voila peut tu entrer lavoixdesba22@yahoo.fr (facebook) merci

    • BD

      Bonsoir mon cher camarade et frère!
      Ecoutes, je me porte à merveille avec tout de même le poids des ans qui rappelle chaque jour à notre organisme ses limites. Mais à vous lire presque quotidiennement, c’est un plus de bonheur et de fierté, car vous m’assurez tous les jours que l’espoir est toujours là!
      Mille merci à vous tous et à tous les contributeurs de la VSBA pour l’extraordinaire richesse qui émane de vos écrits.
      Je t’embrasse et à bientôt!

      • un ex camarade

        bonjour khayi merci khayi pour ta reponse que j’attendais .heureux de connaitre de tes nouvelles qui me rassurent un ptit appel fraternel .un frere belabbesien a lance une idee a laquelle tu as adhere a l’instar d’autres ainsi fais khayi de ton mieux por ce rendez vous parisien.a bientot..

  9. un ex camaradedeclasse 1972frere

    je m adresse la a monsieur bd de france

  10. Bermil

    Pour des musulmans le proverbe ‘le vin est tiré, il faut le boire’ fait tâche de …vin!
    Qu’importe pourvu qu’on ait l’ivresse d’une rencontre 100 pour cent Khayi.
    Paris prends nous dans tes bras!

    • la sagesse

      Pas question d’une rencontre autour des verres de débauche.
      Amateurs de goulot s’abstenir.

      • el guwam

        je remarqueuneposivite desreactions je penseque l’expediteur ou le commentateur autoproclame sagess ne partira pas vite en besogne. Que ces fausses lectures ne jalonnent pas notre chemin vers paris on sera avec vous avec beaucoup d’esprit de coeur le vin est tire elrassassa eloula est partie elfoume li goul wah ma iyouelich machearrieres

    • BD

      Bonsoir messieurs Bermil et la sagesse,
      Désolé, mais s’il faut vous attendre pour nous inventer des expressions labellisées  » halal « , on aura le temps de ne rien faire!
      Allons soyons sages et ne gâchons pas la joie d’une rencontre singulière qui s’annonce!
      Bonne soirée!

      • la sagesse

        Avez-vous compris ce que j’ai dit ,concernant ce bermil qui ne pense qu’à une rencontre avec la boisson,comme certains ,je leur dit irriguer vos neurones avec la littérature et non avec l’alcool
        Donc Mr BD je suis pour une rencontre pleine de sobriété .
        Et croyez-moi que je ne plaisante pas .
        Je serai mais incognito car personne ne me connais et je ne connais personne ,attendons pour voir .
        Et pourquoi sortez-vous le hallal ,si certains commence par dire n’importe quoi avant cette rencontre ,que se passera-t-il le jour J .MOI JE RESTE MODESTE.
        Ce qu’il y a de mieux dans la modestie, c’est l’intelligence qu’il faut déployer pour s’y tenir
        SOYEZ AU RDV,et laissez l’arrogance au placard.

  11. Redouane BEDJAOUI

    Je suis très content de voir que des initiatives de rapprochement des citoyens de notre wilaya s’organisent par la seule volonté de ses enfants qui veulent se réunir à Paris et même si pour beaucoup le temps est très court, je crois que le défi est là, alors, faisons en sorte comme si cette rencontre va se dérouler le premier décembre, ce n’est pas cette date là bien sur, mais c’est comme un délai d’inscription ou d’intention pour confirmer son arriver parmi ses compatriotes. Je dis cela pour souligner qu’il faut véhiculer l’information là ou on se trouve pour attendre notre ami Bouchentouf Ghalem nous dire : » Les enfants, c’est OK, c’est à telle heure et on vous attend, Paris vous ouvre ses bras ».

  12. La folie

    Ami les jours sont courts
    Alors ne crois pas au discours
    Et levons nos verres à la santé
    Des dents de sagesse pourries

  13. mansoura

    les belabbesiens sont tres determines et cette rencontre est un souhait interne il a fallu un declic et voila que nous enregistrons un engouement pour peu que l »on touche le maximum de monde.

  14. La folie

    J’aime l’idée de cette marche vers Paris
    Novembre à Paris cela a de la gueule!
    L’Algérie, ce cadavre exquis nous fera toujours vibrer
    Les idées doivent rester libres et ne pas être capturées comme des essaims d’abeilles.
    Paris La légion bel abbessiene arrive.
    General Ghalem nous voilà!

  15. les arrogants

    Fini Poitiers ! maintenant c’est Paris, car Lille c’est déjà fait…..

  16. Amar

    j’espère qu’on étalera pas les vieux réflexes de l’arrogance et de la médisance, le temps du Chantaco et la Soummam sont révolus, le monde a changé, il faut donc user d’un imaginaire flamboyant et rassembleur et ne pas céder à l’esprit grégaire ou tribal, méfiance. Dans ce genre de rencontre, seuls les fondamentaux seront de mises pour mettre sur les rails des idées et des accompagnements pour notre chère cité : Sidi Bel Abbès

    • nasri d'oran

      ton analyse me conforte dans mon hypothese les vieux reflexes doivent être bannis, il faut les combattre, notre société a besoin de se moderniser rien ne se fera sans les hommes et femmes integres , place aux changements dans le bon sens une ere nouvelle qui commence, cette rencontre est un signe positif je souhaite de tout coeur qu’elle aura lieu

  17. directeur d'ecole en retraite

    AVIS A l’ADMINISTRATION
    le seul souçi de mon commentaire est de canaliser justement les commentaires.Je m’explique:VDSBA se donne un mal fou à diversifier ses informations et à faire rebondir les lecteurs sur d’autres evenements qui font notre ville.Les sujets proposés peuvent interresser une partie des lecteurs comme les desinteresser.Prenant le cas du dernier article sur le dernier samedi belabesiens une suggestion a ete emise pour le rendez vous de paris certes c’est une bonne initiative.Donc pendant trois jours (le temps de publication de l’article) les commentaires ont abondés sous cette article c’est toujours bienvenus.Mais voilà que les commentaires continuent sous un article qui nous concerne nous les enseignants et en consultant ces commentaires un lecteur nouveau s’etonnera de lire des opinions qui n’ont rien à voir avec le sujet.moi meme je m’attendais a lire des interventions liés au sujet.Donc une solution demeure à mon avis c’est celle de creer un placard mettant en reserve l’article le plus commenté ou les intervenants continueront à emettre leur avis je crois que c’est deja prevu par VDSBA car au bas de la page d’accueil les meilleurs articles sont gardes en archive il ne reste plus qu’a l’administration de rappeler aux lecteurs d’intervenir en cliquant pour rappeler le sujet dont il est question.C’est une question de canalisation des commentaires.Merci mr Kadiri moi je vais suivre avec mon commentaire sur le sujet çi dessus tu m’as reconnu j’espere que penses tu ?

  18. directeur d'ecole en retraite

    MR KADIRI
    je m’adresse à toi par ta presence toujours disponible à soutenir les avis de tes aines et collegues enseignants n’oublions pas que tu as ete elu il y a quelques temps dans les rouages proches des oeuvres sociales .Et comme nous les retraites parce que nous avons cesse nos activites professionnelles et que nous sommes marginalises par ce « systeme »‘(social) que nous voulons que tu sois notre porte parole.Nous avons vecu une periode anarchique de gestion de ces oeuvres parce que cet organisme etait géré par des elus dont quelques uns qui non seulement n’avaient rien à voir avec la gestion administrative mais encore n’etait pas disponible à tout moment pour regler les problemes.
    Le devenir de toutes les oeuvres sociales ne demeure pas sur le choix des elus n’importe quel enseignant ou directeur a l’etoffe d’un membre du conseil elu mais là ou le bat blesse la gestion c’est toute une autre affaire donc il faut absolument des textes qui prevoient le recrutement d’un personnel administratif qui sera sous l’autorité des oeuvres et non pas des enseignants detaches qui n’ont pas de compte à rendre au comite faire un organigramme du directeur jusqu’a l’agent administratif prevoir aussi un conseil d’administration mixte (administration +elus) il faut mettre fin à une gestion d’épicier de nos oeuvres .Sais tu cher ami kadiri que par manque d’un personnel experimente dans le domaine des moyens generaux et des ressources humaines il n’existait aucun fichier ni du patrimoine acquit ni du personnel enseignant en activité ou en retraite ? On gerait du jour au jour et on naviguait à vue merci pour ton attention Je suis sur que tu apporteras ta magique contribution pour essayer de changer les choses par ton intervention directe ou par les eventuels collegues qui seront elus fraternellement rachid

  19. Bermil

    Je crains Monsieur BD qu’il n’y ait eu quiproquo car mon post était une boutade tout comme mon pseudo.
    Ce n’était nullement invitation à libation quoique chacun est libre du choix de sa boisson.
    Le facisme ordinaire commence par nous postuler tous coulés dans le même moule et pétris par la même pâte au motif que nous venons de l’argile du BLED.
    Ghalem s’est lançé dans une aventure qu’il faut louer tout en lui gardant son caractère de rencontre informelle et conviviale.
    Nous éviterons de prononcer le mot diaspora qui jure chez nous alors que nos expériences de migri peuvent être utiles à offir des perceptions sereines car distanciés.
    Bermil boit donc au siccès de cette Halka!

    • BD

      Pas de pb Bermil, je vous assure que parfois c’est très compliqué de discerner entre les différents degrés dans les échanges , tellement les jugements sont prompts et définitifs, les clichés et les étiquettes prêts à être plaqués. Vous me rassurez! Et donc, à bientôt pour la grande halka, comme vous dites si bien!

  20. KHAIKO

    Les oeuvres sociale etait diriger au niveau de SBA par Semmoud le gendre du ministre TOU et ce pour 2 mandats ,le premier mandat etait catastrophique, les rumeurs circulaient que semmoud etait dans de mauvais draps, mais a la surprise general ce dernier a ètè reconduit pour un 2eme mandat ,monsieur le ministre est intervenu lui meme pour que

Répondre