La Voix De Sidi Bel Abbes

Nouveau: Hospitalisation à domicile, le cadre juridique en cours d’élaboration

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a affirmé à Alger que « la forme juridique de l’hospitalisation à domicile est en cours d’élaboration » assurant que « ce système est en vigueur dans plusieurs pays ».

Dans une déclaration à la presse en marge de la rencontre d’évaluation nationale ayant réuni les directeurs de la Santé et les directeurs des centres hospitaliers, M. Boudiaf a précisé que « la forme juridique en prévision du lancement de l’hospitalisation à domicile inscrite dans le projet de la nouvelle loi sur la santé est en cours d’élaboration par le ministère de la Santé ».

Ce système devra assurer les soins à tous les malades notamment les personnes âgées « ce qui devra alléger la charge sur les services des urgences et de réanimation » ajoutant que quelques établissements de santé avaient déjà commencé ce type de prestations ces dernières années.

Il a, par ailleurs, annoncé un large mouvement, lors des prochains jours, à la tête des directeurs de la santé à travers le pays précisant qu’il devra toucher notamment les « directeurs ayant occupé plus de cinq années leur poste, les responsables qui seront mis à la retraite et ceux n’ayant pas enregistré de résultats probants ».

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=61575

Posté par le Juin 9 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SANTé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “Nouveau: Hospitalisation à domicile, le cadre juridique en cours d’élaboration”

  1. OUERRAD

    Ma parole , je reve quand les autres sont loin tres loin nous autres parlant de vouloir faire .
    La sante , est un droit pour tout citoyen ;mais ya si BOUDIAF :le vieux qui habite MARHOUM aura t il l occasion d etre pris en charge comme celui de HYDRA1 OU BIR MANDREIS .
    Arretez , de nous faire croire que vous pensez au citoyen lambda .Ce derniern n est meme pas visible aux de vos services quand il se deplace de TELA

  2. OUERRAD

    c est parti tout seul ,,, de TELAGH à ORAN ? Vous voulez que celui qui refuse d aller travailler au sud avec tous les avantages qu offre le poste ailles dans nos villages ,douars et dechras .Ce cinema n a que trop dure contentez vous de bien gerer vos etablissements sanitaires .De gonfler le nombre des ambulances , de creer un service sanitaire heliporte pour les grandes villes ou l evacuation des malades est devenue un calvaire .
    L hospitalisation à domicile , pour uyne famille qui habite à 11 dans un deux pieces , avec l eau qui arrive une fois par semaine , l electricite qui s en va au moindre declic , pour ma part je suis pessimiste quant à ce service .
    Ameliorons ce qui existe , on verrea plus tard pour l hospitalisation à domicile .

  3. Mohamed

    Attendons pour voir !

  4. Lecteur sba

    Ceci est un projet et ce n’est pas propre à notre pays. Laissons le aboutir pour juger ou plutôt donner une opinion pour améliorer, encourager.

  5. Mohand

    Si l’hôpital gère l’urgence, il est de plus en plus fréquent de réduire les durées d’hospitalisations en optant pour l’hospitalisation à domicile.
    cette prise de relais consiste en une coordination de soins de type hospitalier au domicile. L’objectif ? Réduire les coûts et permettre à votre proche de se faire soigner chez lui.
    Arguments en faveur de ce type de prise en charge :

    -Elle permet à votre proche de retrouver ses repères plus rapidement.
    -L’établissement hospitalier à domicile assure la continuité des soins 24 heures sur 24, 365 jours par an.
    -Votre proche n’avance pas le paiement. Les modalités de prise en charge sont identiques à une hospitalisation classique.
    -Les dépenses d’une prise en charge à domicile sont 3 à 10 fois inférieures à celles d’une hospitalisation classique. La qualité de vie en plus.
    -La prise en charge est globale : médicale, sociale et psychologique. Des prises en charges particulières peuvent être associées en cas de besoin
    -Les intervenants médicaux sont des professionnels qui privilégient une approche plus « familiale » qu’à l’hôpital. Soucieux de leurs interventions, ils restent à votre écoute et à celle de votre proche : ils intègrent l’entourage dans leur assistance. Ils sont formés, rassurants, informés. Proches de vous.
    -Vous restez au contact du malade pour jouer pleinement votre rôle de soutien et prévenir d’éventuels problèmes. Ce système permet à votre proche de mieux vivre sa situation car il conserve une vie sociale et affective.
    -Le matériel utile au bon déroulement des soins et au confort de votre proche est mis à sa disposition par la structure , via un prestataire qui reste à définir.

  6. un ami

    Oui améliorons et souhait a cette prochaine procédure Qui sait? Peut étre il y’aura un profit au peuple Leila mabrouka khayou

  7. Abdeddaim N

    Voila une bonne initiative qui va alléger le service hospitalier et en même temps éviter le déplacement pour les personnes âgées ou vraiment malades. Attendons la concrétisation.

  8. OUERRAD

    Elle tarde à venir , le ministre parle encore au futur de l imparfait irreel .
    IL , parle encore du cadre juridique alors que l on est en 2015 .
    Mohand de concret el melmouss ,,,,,
    C est , déjà du passe chez les autres et nous on cherche encore le juridique , il suffit de copier et ameliorer et passer à l acte .Bon dieu qu est ce qu ils attendent , si BOUDIAF s en va demain le suivant va laisser tomber .Les idees il faut les mettre en pratique tout de suite surtout cela marche ailleurs .

  9. OUERRAD

    Mohand , parle de concret de melmouss ,,,,,,

Répondre