La Voix De Sidi Bel Abbes

Nous retrouverons le VOX, et nos souvenirs..

La nouvelle qui avait circulé concernant la rénovation des salles de cinéma semble doucement mais surement se réaliser et j’ai été agréablement surpris de constater l’ampleur des travaux bien qu’ils soient au tout début mais toute chose a une fin, au niveau de la salle du cinéma VOX qui fut par le passé , en compagnie des autres salles, la meilleure attraction après le football mais celui-ci n’était programmé que le dimanche après midi. Le spectacle cinématographique était  garanti avec les films d’espionnage, de western et de gladiateurs  Les affiches des films proposés ainsi que celles du prochainement étaient toujours d‘actualité on savait à l’avance quel spectacle choisir et quelle salle de cinéma allait être notre destinée. Il y avait pour tous les gouts car à défaut du VOX, on avait l’embarras du choix dans les autres salles de la ville et à titre d’exemple il y avait l’OLYMPIA avec son écran panoramique, l’EMPIRE, le MOKSI ou encore l’ALHAMBRA pour les moins aisés et enfin le VERSAILLES où tous les jeunes et les couples adoraient c’était une salle luxueuse et très propre. Il y avait aussi une grande attirance des familles toutes entières quand il s’agissait de films de la guerre d’Algérie, des films religieux contre les croisades ou encore des films Egyptiens. D’autres iront même jusqu’à se souvenir du COLYSEE ou de PALMARIUM. Nostalgie quand tu nous tiens, et le plaisir sera complet quand on aura pris notre place comme dans le passé en indiquant l’endroit où on désire s’asseoir et en grignotant des cacahuètes tout le long du film. Hier on était accompagné de nos parents et peut être que demain après la réouverture des salles de cinéma, on aura l’occasion de ramener nos enfants à leur tour eux qui n’ont jamais connus cet espace. On aura aussi l’occasion de rentrer en soirée en espérant rentrer après le film en bonne santé en famille comme jadis. En attendant, laissez-moi rêver, cela me procure un réel plaisir. On était bien, tranquilles et très unis entre amis, même les filles sortaient en vélo sans être dérangé. Le jardin public caressait notre jeunesse et à force d’y penser, on regrette le passé. Le  temps actuel nous fait peur à tel point qu’on craint même notre progéniture. L’ouverture des salles de cinéma sera bénéfique à plus d’un titre et permettra à nos enfants de passer 2 heures bien pleines et aussi loin de toute pression. En attendant j’ai promis à mes enfants adultes de les emmener faire un tour INCHA ALLAH si tout se passe bien et que l’on sache que cela exige le silence et le respect sinon bye- bye le spectacle tant attendu. Le cinéma en 3 D n’est pas aussi loin, peut-être qu’un jour on jouira de cette haute définition qui est à travers le monde, une nécessité absolue avec une inter activité obligatoire, qui nous permettra de vivre le film et de rentrer dans la peau des acteurs.  Vivement ce jour, on l’attendra avec ferveur.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=20434

Posté par le Déc 13 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA QUAND TU NOUS TIENS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “Nous retrouverons le VOX, et nos souvenirs..”

  1. Benhaddou Boubakar

    salam mes amis: ah le VOX;nostalgie quand tu nous tiens, ce cinèma me rappele beaucoup de choses mon cher Nouara,mon defunt père y travailla jusqu’a sa retraite, j’y allais presque quotidiennement,le dimanche c’est sacrè,2 matinèes,j’avoue que j’ai appris enormement de choses du cinèma,j’ètais gatè par mon père Allah yarhmah a condition de bien travailler dans mes ètudes et ce fut chose promise,a chaque fois que je passe devant l’immeuble du vox je relate l’activitè en question,la chaine devant le guichet ou « 3ami slimane zegrar » allah yarhmah pointait son lumineux visage,a l’entrèe on trouvait « 3ami boualem zouaoui » et mon pere Bouziane, l’entracte c’est merveilleux,casse croute cachir ou cacahuetes et « Zari3a, . c’est une bonne nouvelle de revoir le VOX s’ouvrir et acceuillir de nouveau les spectateurs! en attendant ce jour ,je me prepare pour aller et cette fois ci avec mes enfants inchallah

  2. saim

    Vivement le retour dans ces belles salles que nos petits enfants n’onts connu et qui furent des bouffées d’oxygéne dans notre jeunesse.Ii était temps de rénover.

  3. chaibdraa tani djamel

    J’espére que la société ou l’entreprise qui va renover cette belle salle de cinéma qui est « LE VOX » fera un travail de charme, redonner son ancienne image qu’on retrouvera inchallah et que les responsables de ces travaux fassent trés attention au plafond de cette salle que parmis beaucoup de gens ne savent pas que ce plafond s’ouvre en deux et que les spectateurs peuvent regardent le spectacle à la belle étoile surtout en été (canucule) et c’est le seul cinéma qui a ce genre de toit ouvrant en algérie

  4. Mohammed.G..

    Bonsoir tout le monde,
    Pour nous, les nostalgiques et cinéphiles, le cinéma est un art du spectacle qu’on appelle le 7ème art qui est une expression proposée en 1912 par Riccioto Canudo pour désigner l’art cinématographique.
    Nos souvenirs restent ancrés dans toutes ces salles qui nous ont vu grandir depuis notre enfance en passant par notre adolescence ,où chaque fauteuil de chaque rangée a une histoire que racontent tous les passionnés et mordus du cinéma . Il y avait le balcon et l’orchestre où les rangées étaient par ordre alphabétique,les places numérotées et on choisissait celle qui nous convenait,après avoir présenté nos billets d’entrée ,à la placeuse munie de sa torche qui nous accueillait avec un sourire ,qu’on suivait pour nous montrer nos fauteuils.
    Une fois installés, nous écoutions la musique en attendant la première projection qui était en générale un court métrage,des actualités, ou dessins animés dont j’adorais Tom et Jerry,d’ailleurs jusqu’à maintenant, et par la suite on avait droit à des séquences du ‘prochainement’ .
    Puis c’est l’entr’acte,pour 15 mns de détente ,on se dirigeait vers ‘la buvette ‘ pour prendre un ‘judor’ (le BAO interdit) ,on fumait une cigarette 2aa, ou une Gitanes ou Camel , on achetait quelques petits sachets de cacahuètes ou ‘zerri3a’ ,parfois un casse-croûte ‘hami’, et parfois rien du tout, selon elhalla !!!
    Par la suite ,on remet le ticket de l’entr’acte et on retourne pour voir ,enfin, la projection du film pour qui on est venu. C’étaient les règles du cinéma,peut-être que j’ai oublié quelques détails!!!
    Le cinéma Empire ,en plus des différents films, a connu des manifestations illustre avec Dalida, The Platters, Dario Morino,
    Le Versailles ,cinéma prestigieux, avec ses films d’amour destiné à un public beaucoup plus serein,on préférait plutôt les films d’action au cinéma Vox ou l’Olympia qui fut l’une des premières salle en Algérie à introduire l’écran cinémascope où l’on projetait les Westerns Spaghetti, les Péplum etc..
    La seule salle qui ne disposait pas de balcon c’était le Rio (Moksi) , l’Alhambra spécialisée dans les films Hindous et Égyptiens, l’après midi du vendredi,spécial femmes! Le Palmarium,c’était les péplums et les films d’action!!!
    A cette époque le cinéma prenait le dessus, avec le foot-ball et la piscine,car c’était peut-être les seules distractions où l’on s’éclatait,contrairement à nos jours où la moitié nous tous est hypertendus et pourtant le temps a beaucoup plus évolué !!!

    • ammou

      TU GOULES YA MOHAMED G et YAHIA AUSSI

    • ghosne elbane

      salam Mohamed G votre commentaire explique tout le beau temps passé (la belle jeunesse) j’ajouterai que nos rendez vous entre amis étaient précis il fallait juste donné le nom du cinéma pour être à l’heure car le rendez vous ce n’était ni avant l’heure ni après l’heure!!!! Aujourd’hui à notre âge nos rendez vous sont fixés devant telle ou telle mosquée du quartier et en précisant le moment de la prière dhor ou asr c’est comme cela la vie et moi khayi Mohamed je suis au bord du précipice et j’ai peur de faire un pas un avant!!! (rires)

      • Mohammed.G..

        Salam si Ghosne elbane,
        Justement,cher ami, c’est là où il ne faut pas faire ‘ce fameux pas en avant’ ,le précipice nous guette tous et n’attend que celui qui essaye d’enjamber, c’est maintenant que commence la lutte implacable.
        Le chanteur et acteur Français d’origine Italienne Yves Montand, avant de mourir, a déclaré à un des ambulanciers qui le transportèrent à l’hôpital : ‘ je sais que je suis foutu,mais ce n’est pas grave,j’ai eu une très belle vie’ !!! Et il parait qu’il est mort en souriant !!
        Notre vie ne ressemble, peut-être pas à celle d’Yves Montand, mais elle était,aussi….belle !!!

    • Mémoria,

      Ah ! Merci Sage Mohamed G qui nous rappelle cette époque des salles des cinéma Le Versailles et l’Olympia où nous allions nous éclater …de rire avec Jerry Lewis après avoir consommé des coupes chez Garcia la crèmerie près du lycée El Haouès…
      C’est vrai qu’on avait commencé à fumer des Marigny et des Marquises pour savourer aussi les Ilhem mentholées puis perdurer avec les 2aa et Afras bien plus tard.La vie nous paraissait belle avec cette adolescence pleine de rêve et d’espoirs où nous aspirions à vivre tous les rôles d’acteurs,tous les films que nous ne savions pas… fiction….Rien ne pouvait arrêter nos rêveries ,nos fantasmes et notre fougue.Nous voyagions sur tous les continents,à toutes les époques,par tous les moyens grâce au grand écran du Vox et de l’Empire aussi.Nous étions libres de toutes contingences,de toutes responsabilités,…de toute culpabilité…C’était l’adolescence sacrée par les dieux de l’Olympe et chantée par les rockers de Memphis et les bluesmen du Tennessee…C’était aussi ces levers de rideaux au stade Paul André où nous jouâmes du rugby rien que pour la galerie de l’Usmba en 1968 si ma mémoire est intacte !

  5. Visiteur

    Bonsoir les vétérans,
    C’était bien l’Alhambra qu’on désignait par « silimate Fasla »…?ou je me trompe…
    je me souviens de la projection du film « les dix commandements »au cinéma l’Empire, il y avait une ou deux statues de Pharaon postées à l’entrée…
    quand on allait à l’Olympia on passait prés du Prisunic ou printania? (vraiment unique pour l’époque)on sentait l’odeur magique des petit gâteaux…ah ! délicieux souvenirs du temps passé…ah j’oubliais…

  6. Rainaraykoum

    Arrêtez tous svp vous me faites chialer avec tous ces souvenirs !!!! Je vous jure que j’ai envie de pleurer !!!! Et je vous jure que j’ai les larmes aux yeux !
    !!! Pourquoi poster de tels sujets ,,,,????? Vous êtes des sadiques ma paroles!!!h´ ´ram alikoum y’a s’habna !!

    • Mohammed.G..

      Bonjour khayi Rainaraykoum,
      Notre cher ami ‘Ghosne elbane’ nous a laissé sa citation dont il dit ‘ on ne vit qu’avec nos beaux souvenirs ‘ donc, avoir les larmes aux yeux quand on évoque des souvenirs,cela veut dire qu’on vit toujours, qu’on existe et on a cette impression de vouloir partager tous ses souvenirs avec les autres….et parfois ,ça fait du bien de pleurer car ça soulage !!!
      Bonne journée khayi,….ainsi va la vie et El-hamdou lillah !!!

  7. Mohammed.G..

    Hormis la salle de cinéma Moksi, toutes les autres salles sont dans un état de vétusté catastrophique, une dégradation sans précédent , abandonnées depuis leur fermeture, nous causant un mal très profond quand on passe à coté en regardant défiler nos souvenirs à chaque coin et recoin,se rappelant de nos anciens amis qui plusieurs d’entre-eux ne sont plus de ce monde,d’autres résident à l’étranger….
    J’ai entendu dire qu’une enveloppe financière de 60 millions de DA a été allouée pour la rénovation de deux salles le Vox et l’Olympia,c’est toujours bien….. mais rien ne me fera oublier le revêtement mural en tapisserie rouge du cinéma Vox !!!
    Le théâtre de verdure, et en même temps cinéma plein air en été, a été complètement rasé pour en construire un nouveau plus moderne, et là aussi, on se souviendra du ‘notre’ cinéma plein air avec, à coté, notre piscine qui a ,elle aussi, son histoire …..et heureusement qu’on n’y a pas touché !!!!

  8. mondo norci

    Le VOX n’est que l’ombre de lui-même,de même que la ville qui devient trop fane, trop grise, .Malgré toute sa fortune, notre pays est bien malheureux, tout traine, un rythme lent est imposé par les générations forgées par la politique du pays, la rigueur est partie ailleurs, c’est l’indifférence et le laisser-aller , même les regards des gens que vous croisez sont ternes , vides, fuyants, …l’Algérie pleure et personne n’est sensible à ses pleurs silencieux mais combien douloureux….BYE

Répondre