La Voix De Sidi Bel Abbes

Notre hôte Bouguelmouna Mokhtar, un pan de la petite balle.

Avant de vous faire part de l’entretien tenu entre notre ami Ourad hamid avec l’une des grandes figures du handball Algérien Le belabbésien monsieur Bouguelmouna mokhtar qui est un des pans de cette  discipline jadis fierté locale Nous venons d »apprendre par le biais de notre ami Abbes Megherbi le décès d’un fils de la cité monsieur Benchaa kaddour commerçant et ex sportif âge de 76 ans et qui fut inhumé au cimetière de Sidi bel Abbes ce jour. A cet effet nous présentons nos condoléances les plus attristées a sa famille ;ainsi que celles de nos lecteurs.  Sur la photo ci dessous  » BOUGUEL » et des fans  connus.(Gabes….)

Présentez-vous aux lecteurs de la VSBA ?

B.M– Je m’appelle BOUGUELMOUNA Mokhtar, je suis natif de la ville de SIDI BEL ABBES, il y a de cela soixante six ans exactement le 27 Août 1947 de famille très modeste, j’ai grandi dans le beau quartier de « Mon plaisir ».

Dans quelle écoles et lycées avez-vous suivi vos études?

B.M. Presque toute ma scolarité s’est déroulé à l’école Turgot (actuellement El Ghazali) sous la houlette de Mr JIBOU directeur de l’école, après le primaire, j’ai accompli mes études secondaires au lycée « Le Clerc » (actuellement El-Haoués), après avoir été incendié par l’OAS, j’ai été transféré au lycée Laperrine jusqu’à l’indépendance après avoir obtenu le BEPC ainsi que mon BAC en Français (série science).

Parlez-nous de votre vie professionnelle ?

B.M. En 1964, j’étais le seul soutien de famille, j’étais obligé de travailler, alors j’ai opté pour le métier d’enseignant pendant une période de trois ans à l’école mixte les Amarnas, puis j’ai du changer en allant aux assurances  (à la CRMA), jusqu’au en 1998, ou je suis sorti en retraite.

Vous étiez un bon joueur de Handball, racontez nous, comment êtes-vous arrivé là ?

B.M. J’étais étudiant en lycée Laperrine, c’est là ou j’ai appris à manier la balle ronde, sous houlette de mon professeur M MICHEL, qui voyait en moi un basketteur mais Mr PERES, mon professeur d’éducation physique voyait autrement, c’est lui qui avait contribué à ma formation de Handballeur, il m’encouragea énormément et me confia le poste d’avant centre.

Votre parcours sportif?

B.M. du lycée ou je jouais suivi de mon professeur d’éducation physique, j’ai été recruté par l’équipe de la MJBA (c’étais une équipe de la maison de jeunes) de là je me suis dirigé vers l’USMBA, jusqu’à la fin de ma carrière.

Votre passage à l’équipe nationale racontez-nous, comment ça s’est passé.?

BM. c’était en 1968, alors que notre club l’USMBA  participait à un tournoi a Sig à l’occasion de la fête des olives, parmi les spectateurs, se trouvait l’entraîneur de l’équipe nationale, il me remarqua, et quelques jours après, j’ai reçu ma convocation pour le stage de l’équipe nationale.

Vous avez participé à des matches et des stages ?

Racontez-nous.?

B.M le 13/02/1968, j’étais convoqué en équipe nationale espoirs sous la direction de Mr RACHID MESKOURS au CREPS de Ain El-Turk. Puis le 18/06/1969, un autre stage et rencontres à SOFIA (Bulgarie) le 09/06/1970, j’ai participé à un stage international à Oran, et enfin le 27/10/1970,  à un tournoi nationale à Alger.

Avez-vous un regret pendant votre carrière sportive.?

B.M. oui, le seul regret c’est quand le directeur  de la jeunesse et des sports  Mr hadj Doussas m’a convoqué pour m’informer de ma participation à un stage à L’INES de Paris pour une durée de trois ans, pour que je sois au CREPS de Ain El-Turk comme professeur de Handball, malheureusement ma mère que Dieu ai son âme s’est opposée  catégoriquement  à ce voyage en France, pour satisfaire ses désirs j’ai fini par abandonner.

Que représente pour vous la ville de Sidi Bel Abbes?

B.M. la ville de SIDI BEL ABBES que j’aime énormément j’y suis né, grandi, marié, cette belle ville que l’on surnommait « Petit Paris » par sa beauté et son climat une ville ou toutes les disciplines sportifs  existaient sous la direction  de supers dirigeants, en l’occurrence Monsieur Feu le Docteur HASSANI AEK, ainsi que Mr Abdeddaim Salah et bien d’autres personnalités …

Le mot de la fin?

B.M: Je remercie la ligue de wilaya de Handball et à sa tête Mr MOUSSAOUES Tayeb et la direction de la jeunesse et des sportss pour l’organisation de mon jubilé en date du 25 Mai 1995 qui s’est déroulé a l’OPOW de SIDI BEL ABBES avec la participation des sélections d’Oran, Saida, Sfisef et Sidi Bel Abbés.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=29515

Posté par le Juin 27 2013. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, HOTE DU JOURNAL, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

26 Commentaires pour “Notre hôte Bouguelmouna Mokhtar, un pan de la petite balle.”

  1. kerroum retraité

    ourad est entrain de nous faire remonter le temps

  2. CHOT

    Mes deux amis d’enfance Bouguelmouna Mokhtar et son cousin Benyamina Mourad …..mon frère je te passe mes amitiés ainsi qu’a Mourad …et puis la photo du haut avec tous ces visages de notre jeunesse ….ah quel belle époque …mince alors on a déja vieillit …et puis notre équipe de basket junior avec rafik Mrabet ;Guendouz ,Kébir ……les déplacememnts à Oran …Saida chotlahcene6@gmail.com

  3. belabbes

    un autre beau travail de hamid

  4. benali

    un belabbésien que vous cité est un grand hand balleur

  5. Hocine.C

    Bouguelmouna , un trés trés grand sportif et handballeur , il a régalé toute une génération des années 70 par ses gestes techniques et ses pénétrations de tous les cotés c’était la grande époque du handball belabbesien ou chaque Dimanche matin , Adda Boudjellal était plein à craquer .

  6. chaibdraa tani djamel

    A mon ami et ex collégue de travail (CRMA) mokhtar je te souhaite longue vie inchallah

  7. jamel

    entretien qui nous fait connaitre un joueur de grande valeur technique

  8. tewfik adda boudjelal

    Cette agréable évocation de celui qui faisait la fierté Bélabésienne de l’époque, me donne encore une fois, raison, quand je n’arrêtais pas de marteler que la seule façon de voir émerger un mouvement citoyen est de commencer tout de suite par réactiver toutes les disciplines sportives qui faisaient la joie citadine .La pratique sportive de masse est une garantie de la qualité « humaine de demain » car elle met en harmonie le corps et l’esprit .Suite à cela , il faudra mettre la culture à la portée de tous et ne pas continuer dans cette agitation stérile à coups de monnaie » sonnante et trébuchante » .Je me tiens prêt et disposé à apporter ma contribution pour ma ville .

  9. Cheniti Gh.

    Merci si Hamid d’avoir eu l’idée géniale de nous présenter Mr Bouguelmouna Mokhtar,un handballeur de classe internaionale.Si je peux me permettre une comparaison :nous avions Amar Ahmed en football et Bouguelmouna en handball.Des stars qui faisaient rêver tous les puristes sportifs.L’un(Ahmed) faisait remplir tous les gradins du stade des trois frères Amrouch et l’autre(Mokhtar) faisait de même pour le mythique stade Adda Boudjelal.Ce n’est pas rien tout ça !!!!Bravo si Hamid .

  10. belabbes

    Vous aussi cheikh avec les autres fidéles de la voix vous nous honorez

  11. Cheniti Gh.

    Merci Si Belabbès ,c’est un réel plaisir que d’être au service des autres et de notre si belle Wilaya .Joumoua moubaraka à tous,

  12. messafer ft sba

    les plus anciens de belabbes se souviennent des prouesses de bouguelmouna et lalimi djamai zouaou aghamir abed.

    • mohammed2231

      assalam ealikoum ;khaoutis , sans oublier Aissa ( arousse ) le gb , djaouad , Belkadji, elannabi j ai oublié son nom et Zdoudouda allah yarhmah dans les tribunes

  13. miloua

    j’ai encore une cicatrice sur l’arete du nez une blessure en souvenir d’un match disputé contre le MCO au stade de la SEPSO ORAN les annees 1968-70 epoque ou j’etais un fervent supporter de cette equipe de handball.En effet en compagnie de Salah Abdedaim sur le bord de la touche lors de cette rencontre et derriere moi des gradins d’oranais pleins a craquer alors que notre equipe menée au score je n’arretais pas de sauter de joie à chaque but marqué par BOUGUEN ce qui a particulierement déplu aux supporters oranais et celà a fini par une agression de quelques supporters sur ma personne et j’ai fini le match avec 6 points de suture c’est pour ainsi dire mon cher frere BOUGUELMOUNA que j’avais cette equipe dans le SANG c’etait la rançon de l’amour de la balle ronde et en vitrine de tres bon joueurs avec agha mir,koukouri abed,larbaoui el annabi,zig le gardien,bakhtaoui;belhadj;lalimi,lassouli,djemai zouaoui,abada et les autres merci hamid pour cet article et merci bougen pour nous avoir donner du plaisir

  14. hamid

    bon témoignage

  15. Abbassi . S.Yassine

    Merci Mr Hamid d’avoir pensé à un monument du sport belabbesien , Merci et bravo aussi à G.Cheniti et Mlioua pour vos bons témoignages .

  16. Hocine .C

    Je n’arrive pas à connaitre ou identifier tous les joueurs sur cette trés belle photo de l’USMBA .

  17. un fidele

    Mr Bougelmouna est une ICONE de la balle ronde,il nous a donné beaucoup de plaisir pendant plusieurs années quand lUSMBA était au sommet de sa gloire,un grand merci au jovial Hamid ourrad et a la prochaine personnalité pour un nouveau entretien

  18. abassi

    ah oui je me souvient de lalmas du hand ball un grand joueur et svp n oubliez pas lalimi issa belhadj rateni jdemai abed agamir lassouli benouti larbaoui etc…

  19. boudjakdji mohamed

    Avec notre frère Mokhtar Bouguelmouna ,il faut pas oublier de citer d’autres grands joueurs qui ont évolués a ses côtés ,je citerais Badsi, Lassouli, Agamir, Benhadji, Bendimerad (allah yarhamah),salah Abeddaim, parmi eux il y avait des internationaux ,je me rappelle aussi de jamal Bouhali le pilote, c’était un bombardier , mais Mokhtar il était unique en son genre et il a été toujours un bon copain .

  20. EL HORR

    Excellente initiative pour se souvenir de ce talent et se rappeler d’une epopée où l’enceinte du lycée Azza fut une grande ecole de formation,c’est à dire bien avant le stade Adda Boudjellel.Justement,j’aurai souhaité que Mr Oured s’etale avec notre ami Mokhtar pour parler de cette generation comosée entre autres des Bendimred Djillali,Agamir,le gardien Fethi,Behadji,Abdedaim Salah,Lalimi sid Ahmed.Une genration relayée par effectivement les Lassouli,Badsi,Chaker,Aissa ZIG et entrainée par Le bonois Larbaoui Bachir. Oui Mokhtar fut un grand handballeur pour qu’il passe meme à coté d’une grande carriere profesionnelle.Que Dieu le preserve…Merci pour l’effort de memoire que consent la voix de sidi bel-abbes

  21. abbassi

    ourad fait du bon travail merci yal horr

  22. Hakem Abderrahmane

    On aimerait bien voir naître d’autres Bouguelmouna dans notre ville!Merci SI Mokhtar pour la joie que vous ne cessiez de nous donner autrefois!

  23. Lahcène Chot

    Hakem passes le bonjour à Mokhtar de la part de lahcène et à son cousin mourad ces mes amis d’enfance …dit leurs de venir sur le site …merci

  24. MORSLI

    Bouguelmouna,Lassouli,Badsi,Larbaoui b: Nostagie des belles années sportives DE SIDI BA.Merci Bouguelmouna.

Répondre