La Voix De Sidi Bel Abbes

Nostalgie : A Sidi Bel Abbes, une rue nommée « Trig Rekaba » où tous étaient au service de l’équidé.

douarSi aujourd’hui le cheval procure à son maitre tout le plaisir dans l’équitation, les courses hippiques ou la fantasia.  Autrefois, il  nous allouait toute sa puissance en tractant toutes sortes de véhicules hippomobiles utilisés jadis soit pour le transport des personnes : calèche, break, diligence, omnibus, tramway…dans le transport des charges lourdes : tombereau, chariot… dans l’agriculture : charrue, moissonneuse, faucheuse…et dans la mobilisation des soldats durant tous les conflits qu’avait connu le monde.
Pour libérer toute sa capacité dans la traction, tout équidé doit se sentir à l’aise dans un harnais d’attelage bien ajusté. Le harnais est formé d’un assemblage d’éléments multiples : la bride, le mors, le collier, les traits, la croupière, l’avaloire, la sous-ventrière, la sellette…  et particulièrement pour le cheval des villes qui traine les calèches pour le transport public, un petit sac rempli d’orge placé sous sa bride lui servait de mangeoire en temps de stationnement.
A Sidi Bel Abbes : une rue nommée « Trig Rekaba » où tous étaient au service de l’équidé.

Quand l’usage de la traction chevaline était jadis au service, l’harnais d’attelage était fabriqué localement dans des ateliers spécialisés que l’on trouvait dans les quartiers populaires des grandes villes.
A la cité Graba, quartier arabe jouxtant P’tit Paris, les fabricants d’harnais y étaient. La plupart longeaient  une rue appelée « Trig Rekaba », ainsi nommée parce que tous les attelages  venus des villages avoisinants  y convergeaient. Dans cette rue, tous étaient prés à servir le cheval. Le Maréchal ferrant au service de ses pieds, il décortiquait puis ferrait ses sabots. Le forgeron au service des charrettes, soudait les roues et réparait les outils. Ces artisans professionnels forgent le métal à la force des bras. L’enclume et le marteau sont leurs seuls instruments. La main au feu, ils battent le fer pendant qu’il est chaud…. Dans cette rue, le monde bougeait toute la journée. Les paysans venus des toutes les régions mais chacun connait sa raison d’y être ; qui voulait ferrer son cheval, réparer sa charrette ou riveter une bride. Tous au service de l’équidé… Le soir est prés, les villageois  sautent sur leurs charrettes et  rejoignent leurs douars, les artisans ferment leurs ateliers et  chacun mérite une longue nuit de repos, le pauvre animal aussi. Dans les écuries qui étaient un peu partout à El Graba, le cheval de la ville trouve son abri, se débarrasse de son harnais et prend sa part de nourriture. « Soyez toujours au service de l’équidé pour s’en servir toujours de lui » telle était la devise avant l’ère de l’automobile.

Par Dr Douar.

A Sidi Bel Abbes : une rue nommée « Trig Rekaba » où tous étaient au service de l’équidé.A Sidi Bel Abbes : une rue nommée « Trig Rekaba » où tous étaient au service de l’équidé.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69369

Posté par le Sep 30 2016. inséré dans ACTUALITE, SBA QUAND TU NOUS TIENS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

15 Commentaires pour “Nostalgie : A Sidi Bel Abbes, une rue nommée « Trig Rekaba » où tous étaient au service de l’équidé.”

  1. SBA

    Une rue célèbre par cette activité. Merci de nous éclairer.

  2. abbasi

    un très bon sujet dommage sans image de trig rakaba ni sa situation géographique.
    on espère que des lecteurs fassent des photos et même des vidéos et l’envoie a la rédaction pour compléter.
    cette prémices de reportage. merci Mr Douar…
    remarque pour faire des photo et vidéos sur un site historique vaux mieux procéder tot le matin afin d’éviter de filmer le visage des passant car c’est interdit. ..sinon faire un plan général lointain les visages des gens a 50 mètres sont indéchirable. pas de zoom avant toujours zoom arrière bon il faut respecter juste respecter ces règles pour conserver les gens. sinon je crois que la rédaction va refuser les images non traités.

  3. OUERRAD

    il serait souhaitable de nous faire visiter cette fameuse rue aujourd hui ,,,, pour voir les degats causes a notre patrimoine ,,,, MERCI .
    Doc ,,,,,

  4. abbasi

    remarque sur la photo les enfants algériens apparemment était bien habillé d’accords c’est la fête de l’aid pas les vêtements de travail de tous les jours mais ça contredit certain groupe politique qui prétendent que l’algérien était misérable et cireur de botte alors que les enfants portaient leurs propres bottes
    vous avez vu l’algerien typique a gauche les mains sur les hanche avec son siroual de ghardaya et son gilet et sa chechiya..et je trouve qu’il etait tres bien habillé que les enfants d’aujourd’hui y avait du gout
    et de la culture arabo-amazigho-turco-egyptienno-enropeano-chamite
    merci a la rédaction pour cette image

  5. Ayadoun Sidahmed

    Merci SI Douar pour ce sujet qui est extrêmement intéressant (TRIK REKABA) son nom l’indique bien….!!! Il y avait des métiers qui faisaient la fierté de la ville et qui ont malheureusement complètement disparu. Auparavant notre ville avait des repères mais ça fait une belle lurette qu’elle a commencé à perdre sa beauté et sa splendeur, donne la nette impression de se ratatiner comme une peau de chagrin.

  6. LOULED ABDELKRIM

    Quand je vous lis Mr Douar et je vois ce qu’est devenue TRIK REKABA aujourdhui, j’ai le cœur pincé

  7. BENHADDOU BOUBAKAR

    un sujet très interessent qui nous plonge dans l’histoire de notre ville

  8. Mme CH

    « Le cheval est un cadeau de dieu à l’homme » (Proverbe arabe)….!!! Merci Mr Douar pour ce bel article à la fois historique, socio-économique et écologique……qui nous rappelle entre autre la beauté, l’élégance, la grâce, la souplesse, la vigueur, la force, la liberté et l’intelligence de cette créature divine…!! Aussi, c’est le meilleur des confidents. pour les Minus Créatus…..Ah! s’ils écoutaient les conseils du cheval….!!!

    Entre nous, j’aimerais bien que les services de transport pensent à créer une branche de transport public réservée aux Calèches, ne serait-ce que dans des zones précises…en ville..ou au lac sidi Mohamed Benali….etc….! ça serait génial et écologique…! Enfin, c’est permis de rêver……Non..!!!!

    Merci encore une fois Mr Douar pour vos précieuses contributions..!

  9. Amirouche

    TRÈS BONNE ANNÉE A TOUTES ET A TOUS

    CE QACID EST DEDIE AUX LECTRICES ET LECTEURS DE LA VDSBA, AINSI QUE KHOUNA DOUAR, WE GA3 NESS SIDI BRAHIM SEEEEEEEEC

    عَودِي
    نُقصُدْ عوْدي كي اتْسحبْلي لرْكاد
    ……….يفْجي كُلْ امْراضْ عني وانْكادي
    نلْقا فيهْ اوصافْ منْ عندْ الــودّاد
    ……….العادياتِ صورتْ الله مُقْصـادي
    واكْلامْ الرسولْ يمْدحْ فالْجــــــواد
    ……….الناصية والخيرْ عنْها كي بادي
    والفْني ذالْعودْ جبتْ اعْليهْ انْشاد
    ……….وْعشْرتْنا ماهيشْ صُحبة سقّادي
    سمّيتو مسْعودْ سعْدي زادْ اسْعاد
    ……….وْيا سعدْ المسْعودْ فالدنْيا هادي
    لا ورْيَهْ مسْعودْ فسّرتْ المُقْصاد
    ……….وي ذا حنْحنْ ساحْ قلْبي لفّادي
    ما يقْبلْ هُجْرانْ منّي يا لسْيــــاد
    ……….وْ يشحْررْ كما أمْشحْررْ اولادي
    أكْبيرْ العقلْ إذا انْمسّحْ عنو زاد
    ……….واصغير العقلْ إذا ا اتْركْتو
    دَرتْ احْجَابْ عْلى اجْبِينو للْأوغَادْ
    ………والخُمسة مقْصودْ بيها حُسّادي
    احْمرْ بنْ نعْمانْ فتّحْ بالتّــــــــورادْ
    ……….للْعكْري ميّالْ وافْهمْ تجْـــــرادي
    صمّرتو منْ لرْبعة عندْ الْحـــــــدّاد
    ……….رمقْ الْحافرْ فاتْ حسّو لرْمادي
    ديمة انا حوّاسْ في صحْرتْ لمْجاد
    ……….نتْفكّرْ وشْ كانْ بوية و اجْدادي
    مقْلوفة واحْزامْها وامْعاهْ الـــــــزّاد
    ……….وْ نتْعلّطْ مسْعودْ والْحافرْ صادي
    عوْدي قارحْ ما اتْكودوشي لوْهــاد
    ……….وْسيرو سيرْ الْوادْ شقْ الْبوادي
    يصْهلْ عودي كي إشوفْ الْخيلْ ابْعاد
    ………ألرقْبة تقْواسْ بيها ترْصـــــادي
    فالّطْمة يا خاوْتي كذّبْ لشْهــــــــــــاد
    ……….زّفْ احْسومْ ارْياحْ لعْجو يتْقادي
    ليّقْ زَبدْ اعلى ابْريدو ثلجْ ابْــــــــراد
    ……….والشمّخْ فالْبادرة عرْقو نادي
    وامْشتّحْ بامْناخْرو يُنْفُرْ كـــــــــــــدّاد
    ……….واتْنعّرْ بسْبيبْ رقْبة جـــوادي
    وي بحّثْ بحْوافْرو يُشْلُطْ كـــــــــرّاد
    ……….زينْ الْفزّة صيلْ عرْبي بغْدادي
    زينْ الصهْوة ما اتْكودوشي لبْعــاد
    ……….وي دهّمْ لوْعارْ مشْيو عرّادي
    يا مزْينْ عثْراتْ عوْدي فالْحيمـــاد
    ……….بتْهرْويلة إيزيدْ نعْرة واعْنادي
    البرْ الْواسعْ شاقو ضي وْ حيمـــاد
    ……….والموعينْ الله درْتو معْمــــادي
    قاصدْ برْ ابْعيدْ منْ طبْعي صيّــــاد
    ……….والتاريخْ إعيدْ نفْسو لحْفـــــادي
    نتْمتّعْ بأصالْتي نُفْخُرْ صرْهــــــاد
    ……….منْ زينْ وْ كمالْ في سرْ ابْلادي
    البيتْ الحمراء فارة ليها لكْبـــــاد
    ……….منْ لبْعيدْ اتْبانْ ليّا واتْنــــــادي
    قلْبي يخْفقْ كي إيشوفْ البيتْ وْصاد
    ……….دمي يسْري في اعْروقي واعْضادي
    منْصوبة مطْبوعتْ القدْ وْ لعْمــــــــاد
    ……….والْمُقرة باللّونْ عطْرة تتْقـــــــــادي
    افْراشاتْ أُخْمالْ مرْقومة ووْســــــاد
    ……….وْ متْوحّشْ قعْداتْ فيها بعْبــــــادي
    اسْنيّاتْ امْزوقة تايْ وْ بــــــــــــرّاد
    ……….والقهْوة رشْفاتْ ليهـا ترْدادي
    اولاَدَة زَكْري خَاوْتِي فُخْرَة وَ امْجَادْ
    ……….وْ سِيدي نَايَلْ عَزْ منْ عَزْ اسْيَادي
    يَا حَسْرَاه على ارْجَالي يَا لسْيَادْ
    ………أهْلي رَحَالِينْ عَرْشِي وَ اسْنَادِي
    الْكَرَمْ و الَّيفْ هَمَّة وَ الْمِيعَادْ
    ………يَا زَايَرْهُمْ رُوحْ تَفْهَمْ مُقْصَادِي
    انْحَوَّسْ في البَرْ بَالشَعْبَة وَ الْوَادْ
    ………وْ مُكْحلْتِي مُقْرَانْ طَلَّعتْ ازْنَادِي
    لَدْمِي وَ الغَزَالْ منْ طَبْعُو شَرَّادْ
    ………يَتْلَفَّتْ مَقْوَاعْ و العَينْ وْصَادِي
    يثقْصَدْلِي لوعَارْ وي نَفَّزْ لَرْفَادْ
    ……….وَ الْمَنْظَرْ خَلاَّبْ لاَ عُدتْ اتْقَادِي
    وْلُحْبَارَة في اللَّبطْ تَخْنَسْ بالتَلْبَادْ
    ……….وْ هذا فَرقْ إحُومْ عَنْ وَكْرُو هَادِي
    الشاعر علي عبدالواحد حرزالله
    Et cette strophe de Benkhlouf pour le nouvel an:
    « Ahssan ma youqal indi besmellah w’bik nebda
    Hobbak fi solttane jesdi ma âzzek ya âyn wahda
    Qadr ennehla lli tesdi tebni chehda fouq chehda
    Ya Mohamed enta sidi çalla Allah aâlik lebda.  »

    Salam

  10. abbassi

    bonjour Mme Ch
    tres bonne idée pour le lac
    le depart se fera de la macta face a sonelgaz
    jusqu’a pont chaussé ensuite fac de médecine et autoroute directement vers le lac..
    mais faut que les calèches soit avec des vitres..
    a moins que les éleveurs de chevaux et pour conserver notre culture du cheval fasse pression comme l’avait fait les cycliste de leurs réserver au moins 2 jour par semaine sans voiture..
    devant un juge et s’il présente un bon plan de transport pour la préservation de la culture du cheval je pense que le juge peu ordonné a la commune de leurs liberér les cité lointaine ben hamouda centre ville, campo centre ville, roché centre ville, tiers centre ville et orolait centre ville..

    a Montreal c’est la bataille entre le maire qui veut interdire les calèche et les éleveurs
    Luc Desparois, propriétaire des Calèches Lucky Luc, était visiblement soulagé par la décision du juge. « Il [le maire de Montréal] nous a fait vivre l’enfer […] Il nous a fait vivre des émotions à nous, à nos familles, à nos amis, à tout le monde. Je suis tellement content de la décision d’aujourd’hui », a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal.

    ya des calèches j’en ai vue a Marrakech c’est formidable de les voir passer avec des couple de touriste surtout lorsqu’il fait beau ciel demi nuageux de printemps avril mars

    quelque vide video marrakeche en caleche
    youtube.com/watch?v=x35fQzxbXwA

    bataille entre coché et maire de montreal
    ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2016/05/25/008-juge-injonction-accordee-cochers-caleches-vieux-montreal.shtml

  11. mohamedDD

    A chaque époque ses exigences sociales, …. la dite rue « trig rekaba » existe bel et bien au quartier graba, au verso de la rue principale C. Sekkal où existait (existe) hammam Sekkal, couchate (boulangerie) Zouaoui avec ses pains dits »torta » (en espagnol)…
    C’était un métier, le maréchal-ferrant qui s’occupait du ferrage des chevaux et boeufs et des premiers soins, qui nourissait ses hommes comme les métiers d’antan muletier, métayer,.. bientôt horlogier et bien d’autres dû à une autre forme de production, ….et « d’évolution » de la société voulue, obligée!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    En fin de compte l’individu est conduit à consommer tel ou tel produit « société de consommation » qui bientôt ménera à la consommation de la « sa propre identité comme individu à part entière et deviendra ‘personne’ du troupeau sauf les gens dotés de raison et de foi envers Allah Le Miséricordieux » –

    • elabassi

      c’est vrai si mohamedDD si ça continu moi je prévois la disparition des cuisines. Tous les plats seront achetés preparé au supermarché y’aura plus d’épicier du coin.
      mais ça se continuent dans la misére les gens vont perdre peut etre leurs dents et partout dans le monde aux etats unis on achetes tout broyé tout liquide..dans des bouteilles et tu entends aux etats unis un immigrés algeriens dirent a Las VEgAS
      gooth monine mithteu (il n’a pas de dents)
       »gif me pleathe one bottle of couscous
      one bottle of loubiya
      one bottle of rawze
      one bottle of lentilles
      one bottle of salade
      and 4 biberons of lait and lben
      thank you mithteur

      et son frere resté a bel abbes fera la meme chose sauf que les bouteille sont redevenue trop chere donc on remplis le tout fi chkara congelation comme la chkara de Cherbet de ramadhan face le jardin publique
       »salam alikoum
       »khouya chkara ma loubiya
      chkara khoubz
      chkara hrira blache
      4 biberonade hlib et lben

      et si ça continu ça sera ni supermarcé ni rien c’est la pharmacie et le reps des cosmonautes
       »please boita gellule acide aminé
      gellule glucose
      gellule acide gras C18

      et on aura une autre variété d’être humain sans cuisine sans toilette on l’appellera
      sans ventre, plat comme un carton

      Homo sapiens pharmacophagus platinucum algerianicum lol

  12. Imène

    Azzul !
    Le cheval est une belle bête , majestueuse , un vrai  » cadeau de Dieu à l’homme  » bien que les cadeaux de Dieu aux hommes sont indénombrables..entièrement d’accord avec mon amie CH pour la création d’un espace , d’une voie chevaline dans certains endroits de nos villes , pas spécialement pour les besoins du tourisme..
    Dr Douar : Qu’est ce qu’elle devient votre belle pouliche à la crinière chocolat ?? que vous aimez tant …alors mariée , des petits , ou cédée au plus offrant à Tiaret ???

    A 3mirouche :
    el Q’ssida c’est….Allah , Allah ! merci pour la dédicace !

    • Imène bonsoir,
      Depuis qu’elle a procréé, mon amour est partagé maintenant entre elle et ses deux filles, elles sont adorables, l’ainée a 3 ans et la seconde moins d’une année qui, de forme, elle ressemble bcp à sa mère. Entre nous, je compte vendre la maman, pourquoi ne pas mettre l’offre sur « ouedkniss » ? On dit que les affaires marchent très bien sur ce site surtout avec les voitures… mais pourrai-je avaler l’idée ? Difficile la séparation…heureusement il y a les deux filles… Bien sur il s’agit de ma poulinière et ses pouliches.
      Mes salutations sœur Imène.

  13. Imène

    Dr Douar : Azzul !
    Ma chaaAllah ! Ne vous – en – séparez – pas !!! Vous l’aimez votre poulinière et ses petites ..
    Alors , pourquoi ??? Est ce que vous n’allez le regeretter plus tard ? Les animaux de compagnie sont trés attachants ..c’est vrai , le site oued kniss est propice aux affaires , tout s’achète , tout se vend neuf ou d’occasion , il enregistre des milliers de visiteurs /jour , mais attention aux arnaqueurs ..j’espère que vous les garderez longtemps votre poulinières et ses petites .
    Mes amitiès .

Répondre