La Voix De Sidi Bel Abbes

Naufrage d’un sardinier à Ain Témouchent: deux morts et 11 marins secourus Partagé par Mustapha BRAHIM DJELLOUL

Deux marins pêcheurs ont trouvé la mort et onze autres ont été secourus, mardi, suite au naufrage d’un sardinier, survenu près de Bouzedjar (Aïn Temouchent), a appris l’APS du groupement territorial des garde-côtes de Béni-Saf.

Les éléments des garde-côtes relevant du groupement territorial de Béni Saf (Ain Témouchent) ont réussi à sauver, mardi matin, au large de Bouzedjar, les 11 marins pêcheurs se trouvant à bord du sardinier. Ils ont également repêché les corps des deux victimes, a-t-on indiqué de même source.

Les premiers éléments des investigations menées par les services concernés indiquent que la surcharge de la capacité de transport du sardinier serait à l’origine de ce naufrae.

Les premiers soins ont été prodigués aux pêcheurs au niveau du port de Bouzedjar alors que les corps des deux victimes ont été déposés à la morgue de l’hôpital d’El Amria.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=71875

Posté par le Sep 26 2017. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “Naufrage d’un sardinier à Ain Témouchent: deux morts et 11 marins secourus Partagé par Mustapha BRAHIM DJELLOUL”

  1. abbassi

    un vrai malheur pour la famille des disparues, un métier très pénible et tres dangereux chaque fois que j’achete de la sardine je prie Dieu de les garder et les protéger, sinon les poissons sont en fete de l’aid el adha la cargaison perdu en mere va servire comme Maida de Jesus et de ces disciple, si il ya un Poisson Imame il reunir tous les poissons aujordh’hui dit il Dieu nous verser un panier de poissons frais du ciel, manger bien et prier et remerciez Dieu …sinon les requins disent autre chose en Floride t’a vue cette bombe, on va faire un roti ce soir MDR bonne soirée les requins sont partout

  2. Mme CH

    Allah Yarham El Mawta et El Hamdoullah 3la salama pour ceux qui ont été secourus…!!

    Effectivement, le métier de marin pêcheur est difficile, dangereux, surtout lorsque la mer est déchaînée, et comporte beaucoup de risques, Allah Ykoun Fel 3awn…!

    Hé oui, le poisson ça se paye, mais ceux qui font élever les prix sont les intermédiaires qui font du business sur le dos de ces pôvres marins et des consommateurs, tout comme les fellahs qui se font arnaquer comme nous par ces intermédiaires sans foi ni loi…!!! Où sont donc passés les services de contrôle…??? Contrôle…ils n’ connaissent pas ce mot…!

  3. Hmida

    Allah yarhamhoum.
    Il faut voir les chalutiers stationnés à Ben Saf. l’arche de Noé est mille fois solide! la preuve c que notre éspèce existe toujours.

  4. abbassi

    maintenant avec l’internet et le haut debit il faut que la wilaya de sidi bel abbes engage une formation et reserve un budget pour la creation des Chaine de Television DE COMUNE via internet a l’exemple de TSA. la priorité sera donné a la culture et dans lequel la matinée et l’après mid serra occupé la junte féminine cuisine décoration soutient d’enfant psyschologie etc. c’est la ou seront traité les nouvelle présentations culinaires de Poisson, le superbe Dolma algerienne au poichiche ummm cette dolma n’est pas offerte dans les restaurants chique ya que la grillade ..

Répondre