La Voix De Sidi Bel Abbes

Mustapha Kessous. Journaliste, co-auteur du film Français d’origine contrôlée «Il faut sortir de la victimisation»

Mustapha Kessous est journaliste au quotidien Le Monde. Il revient dans cet entretien sur le film Français d’origine contrôlée qu’il a co-écrit avec son confrère Jean-Thomas Ceccaldi. Le film — qui sera diffusé dans le magazine Infrarouge, sur France 2, aujourd’hui à partir de 23h —, raconte la violence du racisme.

-Pourquoi ce film, au moment où une partie de la France s’est complètement décomplexée par rapport à la question du racisme ?

 

mustapha_kessousQuand nous avons commencé ce film, en mai 2011, on ne pouvait pas anticiper le climat actuel qui est malsain et détestable. Après, les raisons qui nous ont conduits à le faire, c’est une autre histoire. Personnellement, au début, je souhaitais faire un livre à l’occasion des 30 ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme. Je suis de Lyon et la Marche est née aux Minguettes, en 1983, à quelques kilomètres du lieu où j’ai grandi. J’avais 21 ans quand j’ai appris l’existence de la Marche, je n’en avais jamais entendu parler avant. C’était un choc, je ne comprenais pas pourquoi ce mouvement était tombé dans les oubliettes de notre histoire. Je me suis dit qu’un jour, je raconterai moi-même cette histoire. Après mûre réflexion, et suivant les conseils de ma femme, j’ai laissé tomber le projet de livre pour me concentrer avec Jean-Thomas Ceccaldi sur un film-documentaire qui nous a pris plus  de deux ans de travail.

 

-Pour vous, l’image et le son sont plus parlants que l’écrit ?

 

Oui, je pense que l’image est plus parlante que le livre. Un bouquin qui traiterait de notre sujet a peu de chances d’intéresser. Un livre, c’est toute une démarche à suivre, qui réduit le nombre du public potentiel. Il faut aussi l’acheter, alors que le film documentaire, qui sera diffusé sur France 2, nous assure plus d’audience. On y raconte une partie de l’histoire de France. Nous voulons, en effet, que les Français découvrent cette partie de leur histoire qu’ils ignorent ou connaissent mal, celle de l’immigration racontée par ces «Français d’origine contrôlée».

 

-C’est vrai que le titre de votre film est accrocheur. Mais que doit-on comprendre du concept d’«origine contrôlée» ?  

 

Le film donne la parole exclusivement à des Français d’origine maghrébine, car ils sont constamment renvoyés à leur apparence physique. Ce titre fait aussi référence à la police et au problème lié au contrôle au faciès. Français d’origine contrôlée veut donc dire que ces citoyens ne sont pas maîtres de leur identité. Ils n’ont pas le droit d’être ce qu’ils veulent : des Français… tout court ! Des Français qui peuvent manger du porc s’ils le souhaitent, ou aller à la mosquée… Mais non ! Vous aurez beau manger du porc, vous marier à une Française aux yeux bleus, appeler votre fils Antoine, on vous rappellera toujours que vous n’êtes qu’un Arabe.

 

-Comment réagissez-vous quand vous êtes confronté à ce genre de préjugé ?

 

C’est difficile. Il n’y a pas de bonne réaction. Parfois, ça me fait rire, parfois ça peut me mettre en colère ou je reste complètement indifférent. Dans mon travail aussi, ça m’énerve qu’on me résume à mon apparence physique.

 

-Ce film s’adresse-t-il à l’Etat français, à cette partie conservatrice et raciste de la France, ou plutôt à la communauté maghrébine ?

 

Sans aucune hypocrisie, je tiens à dire que je ne crois pas aux communautés. J’essaye dans mon travail de déconstruire certains mots. Au début de ma carrière, j’utilisais les mots «communauté», «beur», etc. Mais maintenant, j’ai compris que ces termes sont clivants. Je préfère dire que notre film veut s’adresser à la France entière, même s’il va particulièrement parler à une partie de cette France qui ne connaît pas son histoire. Je ne veux pas mettre les Français qui n’ont pas d’origine maghrébine sur le banc des accusés, mais leur dire : regardez ce qu’un grand nombre de vos compatriotes vivent. Notre travail s’adresse à tout le monde. On peut arrêter de se déchirer et vivre ensemble sereinement.

 

-Les témoignages poignants du documentaire sont parfois très violents envers la République française et l’association SOS-Racisme. Attendez-vous que le documentaire suscite un débat ?

 

Pour la génération de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, son mouvement a été récupéré par SOS-Racisme, elle a le sentiment d’avoir été manipulée par cette association. Elle a été également déçue par la République qui l’a rejetée. Nous n’avons pas voulu trahir les acteurs de la Marche qui témoignent dans notre film, nous avons montré ce qu’ils disaient. Nous leur redonnons la parole sans la commenter. Chacun dit sa vérité, crue et sincère. Aujourd’hui, pour beaucoup d’entre nous, le discours antiraciste ne nous parle pas. A travers ce film, nous voulons susciter un vrai débat : comment impliquer davantage ces Français d’origine maghrébine dans la société ? Dans la politique ? Et comprendre pourquoi les partis ne présentent pas plus de candidats d’origine maghrébine dans les différentes élections ? Pourquoi certains Français d’origine maghrébine persistent à ne pas aller voter ? Je ne veux plus qu’on enferme les gens dans leur apparence physique, dans leur religion. La France est un pays très politique, et si on veut changer les choses, il n’y a pas trente-six solutions, ça passe par la voie électorale et démocratique. Il faut sortir de la victimisation et aller voter en force. Quant aux questions de discrimination, la République française a tous les moyens pour les combattre. Mais il faut qu’elle s’attelle sérieusement à cette tâche.


Infrarouge – Français d’origine contrôlée… par france2

#RacismeOrdinaire – Abderrahmane 3, ‘Français d… par franceo

#RacismeOrdinaire – Karim Amellal 2, ‘Français… par franceo

#RacismeOrdinaire – Leila Belghiti, ‘Français d… par franceo

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=37242

Posté par le Fév 6 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

26 Commentaires pour “Mustapha Kessous. Journaliste, co-auteur du film Français d’origine contrôlée «Il faut sortir de la victimisation»”

  1. gherbi sba

    Intéressant article ? CELA NOUS FAIT CHANGER DES TRUCS LOCAUX DE LA POLITIQUE BRADEE

  2. Imène

    le racisme est abject, on ne le dira jamais assez.
    les témoignages vidéos ne font qu’étayer ce qu’on sait déja : la France, (l’occident)est raciste, ingrate..mais on n’oublie de dire que nous sommes racistes aussi en Algerie !!! le racisme est un fléau mondial, chaque société en a une part, les Algériens ds leur immense majorité ne sont pas en reste, nous cultivons délibéremment l’hostilité et le rejet des étrangers, une xénophobie qui ne dit pas son nom ..à l’égard des chinois, des noirs, ( les migrants subsahariens ), ces groupes sociaux sont à la limite ostracisés..j’allais oublier les arabes ( egyptiens en tête, les tensions au foot ne sont que la partie émergée de l’iceberg) les marocains…) il ya même un racisme inter-algériens , chaoui, oranais, djijellien, l’algérois..régionalisme outrancier ( même au sommet de l’état ) qui nous a fait bcp de mal..il faut reconnaître ses torts pour avancer.

    • Danielle B

      Bonsoir IMENE
      EXCELLENTE ANALYSE que la vôtre
      j’ai failli vous répondre dés votre première phrase mais en parcourant le reste de votre commentaire JE NE PEUX QUE VOUS DONNER RAISON
      ne nous leurrons pas le racisme existe partout, que ce soit chez les blancs, les noirs, les jaunes etc….dans toutes les races et couches de la société
      ce sont la jalousie la méconnaissance et aussi le sectarisme qui orchestrent le rejet, dés que les gens ont peur ou ressentent une menace ils pensent automatiquement à rejeter l’intrus d’où le racisme ordinaire
      cela a toujours existé et n’est pas prêt de disparaitre tellement la société est devenue dure, inhumaine et égoiste
      bonne soirée

    • Albarracin de sidi bel abes

      @ Imène
      Bonsoir! Je partage votre analyse et je me permets d’ajouter que je crois que nous utilisons à tort et à travers le mot ‘racisme » pour signifier le rejet de ‘l’autre, de l’étranger Pour des raisons qui tiennent à des différences de cultures. L’étranger, est suspecté de colporter d’autres « us et coutumes » susceptibles de déstabiliser le « entre nous » « le entre soit »….;L’étranger, est un autre, dont je ne peux anticiper les dangers qu’il représente pour mon milieu , mes habitudes, ma famille, mon environnement!
      Nous avons tort d’employer ce mot racisme… Il est trop lourd de sens!
      ! Le raciste considère l’autre comme étant d’une race inférieure, qui ne peut prétendre à devenir socialement son égal……Ni partager les m^mes moyens de transport ou prétendre à tel statut social!
      Il est est clair que le colonialisme, a amplement profité d’une plus valu d’instructions et de connaissances dites « modernes » pour imposer son pouvoir! De m^me que certains employeurs , abusent de leurs pouvoirs économiques pour sous estimer la dignité en droits et en devoirs d’égalité
      de leurs ouvriers!
      Martin Luther King à connu le racisme en raison de la couleur de sa peau et non pas pour son quotient intélectuel ou sa religion
      Je vous confie mon opinion en toute amitié!
      Cordialement

      • belabbésien

        @Albaraccin Vos posts sont profitables dans ce forum je me devais de vous le signaler Belabbésiennement votre

      • Danielle B

        bonjour mr ALBARRACIN
        Heureuse de vous lire, je prend toujours autant de plaisir à vos commentaires qui sont judicieux et pleins de bon sens
        je vous suis à cent pour cent dans votre analyse sur le racisme , c’est ce que j’aurai bien aimé dire hier dans mon post mais je me suis abstenue de peur d’aller encore une fois trop loin dans mes propos
        je dois juste rajouter qu’on traite à tort le français d’ultra raciste car à l’heure actuelle il ne veut plus de cette immigration sauvage qui menace son quotidien, ses us et coutumes, donner la priorité dans tous les domaines aux étrangers est devenu intolérable, la france accueille toute la misère du monde alors qu’elle n’a plus les richesses qu’elle avait avant, elle n’a plus d’emplois car elle a délocalisé tout ce qui faisait sa puissance, les impots sont de + en + lourds pour les travailleurs, les riches vont voir ailleurs si l’herbe est plus verte, les soins médicaux pour les français n’en parlons pas bientôt nous n’allons plus pouvoir nous soigner car la cmu et autres rongent l’économie sociale, donc pour conclure les français commencent à dire STOP et voilà pourquoi ils sont traités de racistes car ils osent chez eux élever le ton et dire BASTA aux incapables qui nous gouvernent, BASTA d’avoir cotisé pendant presque un demi-siècle pour se retrouver avec un système qui n’est bon que pour ceux qui ne sont là que parce que la france est trop généreuse et laxiste
        voilà ce que je voulais dire sans aménité, juste parce que c’est la vérité et que personne n’ose le dire tellement on nous a rendus coupables de tous les maux de la terre
        bonne journée monsieur
        cordialement

        • Albarracin de sidi bel abes

          @Danielle B

          Merci de me souhaiter une bonne journée….J’en ai bien besoin…Je ne serais pas disponible pour quelques jours (je l’espère) pour pianoter et prendre la température de nos échanges!
          Difficile question que la gouvernance d’un collectif à la dimension d’une planète…..Restant optimiste, ouvert aux dialogues et amoureux de l’inconnu, seul concept qui n’a pu à ce jour nous décevoir !!!
          Cordialement a tous les lecteurs

          • Danielle B

            rebonjour MR ALBARRACIN
            désolée d’apprendre votre état de santé, moi qui pensait que tout rentrait dans l’ordre petit à petit, je vois qu’il n’en est rien
            soignez vous bien et revenez nous vite, votre optimisme et votre ouverture d’esprit vont nous manquer
            je vous souhaite un prompt rétablissement
            je vous fais toutes mes amitiés
            à bientôt j’espère

      • Imène

        Bonjour Albarracin, heureuse de vous retrouver, de vous lire !
        j’ai posé autour de moi la question : pourquoi on ne  » supportait  » pas la présence de ces chinois qui pourtant sont de grands bosseurs, à priori pacifiques, et tranquilles…les réponses sont en partie ds ce que vous avez énoncé : le danger ,la peur irraisonnée de ces  » autres « , ces inconnus qui viennent nous destabiliser ! ils dominent le marché du travail..ils mangent le ramadhan sans se cacher, ( non respect des us ), ils se soûlent, ils bouffent du chat..y’en a même ( les plus illuminés ) qui croient dur comme fer que ces gens là sont l’incarnation même de  » gog et magog » mentionnés ds le st coran et dont l’apparition serait le signe annonciateur de la fin des temps ! ( lol )
        oui le mot racisme est trop lourd , trop répugnant..mais vous savez bien, le racisme a différentes formes d’expression : ça peut être un  » simple  » geste, une injure, un mot dur…jusqu’à légitimer les crimes les plus crapuleux, les génocides..quant au colonialisme , il incarne à lui seul tous les racismes réunis ( apartheid, esclavagisme, discriminations, ostracisme ..) le colonialime est par définition un système qui légitime l’occupation, la domination, d’un pays à un autre ( ou à d’autres) l’asservissement de leurs peuples..la notion de races sup et inf. prend tout son sens ..toute sa laideur.
        trés amicalement Albarracin, portez vous bien , à trés bientôt.

        • Albarracin de sidi bel abes

          @Imène

          Merci de rebondir….rien à relever , je partage vos compléments d’analyses et je vous trouve très en forme sur la question!
          Cordialement !
          A bientôt je l’espère ô combien !

          • hamid

            @Mr ALBARRACIN Avec les idées en ligne sue ce sujet vous nous dites ne vous éloignez pas restez connectés et c’est vrai un débat riche BONNE SANTE

  3. khayi

    @Danielle b c’est le sel du forum j’admire

  4. madjid

    Madame , trés assidu lecteur je rejoins khayi

    • Danielle B

      bonjour mr MADJID
      merci pour votre gentil petit mot
      ça fait plaisir de savoir qu’on ne déplait pas à tout le monde
      cordialement et bonne journée

      • Imène

        Danieeeeeeelle..waw ! il n’en ya que pour vous, on dirait !! veinarde, va ! les beaux poèmes de hassen , les admirateurs , les gentils petits mots..dîtes donc trés chère ! vous m’en voyez épatée , un brin jalouse si ça se trouve ! (lol ) non c pas vrai..je rejoins nos amis pour dire que votre empreinte pimente trés agréablement le forum, j’aime bcp vous lire bien qu’on peut avoir des divergences d’opinions, mais c ça le but même des forums .
        cordialement.

        • Danielle B

          bonjour trés chère IMENE (rires)
          je dois avouer être aussi surprise que vous, de toutes ces fleurs , mais je reconnais que ça fait plaisir, je préfère ça aux insultes (re rires)
          je n’ai pas toujours eu que des amies ou amis mais j’ai lié avec certaines personnes dont vous faites partie,des liens bienveillants et complices ,j’ai hâte de faire votre connaissance à tous lorsque je viendrais
          allez on partage ????je vous offre les 3/4 des compliments que j’ai reçus vous le méritez bien vos posts sont clairs comme de l’eau de roche et je vous lis toujours avec beaucoup de plaisir
          des divergences d’opinions???? on ne peut pas être d’accord sur tout , tout le temps, et puis ça finirait par être monotone vous ne trouvez pas????? tant que les échanges se font dans le respect pas de problèmes en ce qui me concerne
          bonne après-midi
          cordialement

  5. Abbes

    Les algériens noirs ou blancs sont des musulmans mais dès qu’un noir demande à se marier avec une blonde le refus est catégorique à cause uniquement de sa couleur et ceci pour vous dire que le racisme existe chez les musulmans . La question qui reste posée est comment éradiquer ce racisme qui a duré trop longtemps

    • Danielle B

      bonjour MR ABBES
      le problème des mariages mixtes sont un problème c’est vrai et peu resistent dans les années qui suivent aux pressions de la famille et de la société, l’amitié est mieux tolérée que l’amour , les couples et les enfants sont ensuite confrontés à beaucoup de problèmes des 2 côtés, j’en connais et croyez moi ce n’est pas facile, l’ouverture d’esprit de ce côté-là ce n’est pas pour tout de suite
      la question que vous posez à savoir comment éradiquer ce racisme là????
      j’ai bien peur de ne pas avoir de réponse satisfaisante à vous donner
      bonne journée monsieur

Répondre