La Voix De Sidi Bel Abbes

Mostaganem: remise du prix ‘‘Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble’‘

Le Prix ‘‘ Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble et de la coexistence pacifique en Méditerranée et dans le monde ‘‘ a été attribué, mercredi, en début de soirée, à Mostaganem, à trois personnalités internationales ayant grandement contribué dans le sens de l’esprit de cette distinction et ce, en présence du ministre de la culture, Azzedine Mihoubi..

Les trois personnalités distinguées sont respectivement l’ancien chef de la diplomatie algérienne, représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Médiateur international de l’ONU, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi. Ce diplomate a acquis une expérience inestimable dans le règlement des conflits dans le monde, en Irak, en Afghanistan, en Afrique du Sud, au Liban ou encore récemment en Syrie.

Les deux autres lauréats sont respectivement l’Espagnol Federico Mayor, ancien Directeur général de l’UNESCO et Co-fondateur de l’Alliance des Civilisations des Nations Unies et président de la Fondation pour une culture de paix et enfin le Canadien Raymond Chrétien, ancien ambassadeur et président, entre autres, de l’Observatoire international des Maires sur le Vivre Ensemble.

En l’absence de Frédérico Mayor, c’est l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Alejandro Polanca Matas, qui a reçu le prix. La cérémonie de remise cette distinction a été organisée au siège de la Fondation ‘‘ Djenatu El Arif ‘‘, l’une des parties initiatrices de cette action, aux côtés de l’ONG internationale AISA, et du Programme ‘‘ MED 21 ‘‘.  Elle a été co-présidée par l’Ambassadeur et Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, Driss El Djazaïri, un des petits-fils de l’Emir et par Mme Fadila Laanan, Secrétaire d’Etat et ministre-présidente du Gouvernement francophone Bruxellois.

Plusieurs personnalités nationales et étrangères dont le maire de la ville américaine ‘‘ El Kader ‘‘ ont pris part à cette cérémonie, coïncidant avec la journée mondiale de la paix (21 septembre de chaque année).

Les organisateurs ont également attribué une mention spéciale du Prix au ministre de l’enseignement supérieur, M. Tahar Hadjar et au directeur de la chaire Unesco-Algérie, Issam Toualbi. Cette chaire, rappelle-t-on a été créée le 15 juin dernier à Alger.  Le Secrétaire général du MESRS, Salah Eddine Seddiki a reçu ce prix à la place du ministre.

Ce Prix a été créé en hommage à la figure emblématique de l’Emir Abd El-Kader (1808-1883), fondateur de l’Etat  moderne algérien et précurseur de ce Vivre Ensemble. Figure de la résistance populaire contre la colonisation française, fin diplomate, homme de lettres, l’Emir Abdelkader a été également un humaniste, un soufi et un défenseur des minorités de toutes confessions. Il est à rappeler que dans l’après-midi, les organisateurs ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont développé les objectifs de la création de ce prix et sa philosophie.

En marge de cette cérémonie, il a été procédé à l’inauguration d’une exposition d’effets personnels de l’Emir Abdelkader, comme son burnous, et de documents relatifs à l’Etat algérien durant sa période.

La cérémonie a été également marquée par la projection du documentaire de Salem Brahimi intitulé ‘‘ Abdelkader, fondateur de l’Etat Algérien ‘‘, ainsi que par des exhibitions de cavalerie et de fantasia.

a8a70fb1956290b61561b443221b7d1e_3_xl

Remise du prix ‘‘Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble’‘ au Canadien Raymond Chrétien, ancien ambassadeur et président, entre autres, de l’Observatoire international des Maires sur le Vivre Ensemble.

 

a8a70fb1956290b61561b443221b7d1e_2_xl

Remise du prix ‘‘Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble’‘ à l’Espagnol Federico Mayor, ancien Directeur général de l’UNESCO et Co-fondateur de l’Alliance des Civilisations des Nations Unies et président de la Fondation pour une culture de paix

 

a8a70fb1956290b61561b443221b7d1e_l

Remise du prix ‘‘Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble’‘ à l’ancien chef de la diplomatie algérienne, représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Médiateur international de l’ONU, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69249

Posté par le Sep 22 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “Mostaganem: remise du prix ‘‘Emir Abdelkader pour la promotion du vivre-ensemble’‘”

  1. mohamedDD

    Emir Abdelkader Allah Yarhamouh aurait-il été d’accord??????

    A la nomination du DG d’ooredoo société étrangère (quatari), tous les grands journaux algériens en parlent et même présentent le nouveau DG (Le QuotidiendOran) !!!! Et à la nomination d’une autorité algérienne ou PDG/DG d’une société algérienne publics (privé sont anonymes pour la plupart), la presse écrite et autres présente à la rigueur, une présentation assez sommaire du titulaire, pourquoi???????????????????
    Je me demande s’ils ne baissent pas ……………..

  2. chaibdraa tani djamel

    Un prix sur  » la promotion vivre ensemble »,c’est bien de voir de tels diplomates, politiciens ainsi que parmis eux une femme arabe ministre belge. Tout ça si un jour chez nous on verra la construction d’une église ou d’une synaguogue, le pays basculera, alors que dans plusieurs pays occidentaux ,on entend qu’il y a des constructions de mosquées ou de centres culturels islamiques.Essayons de vivre ensemble, de s’aimer, d’étres tolérents. »LAKOUM DINAKOUM WA LIYA DINI »

Répondre