La Voix De Sidi Bel Abbes

Mostaganem : 3 directeurs de résidences universitaires sous les verrous

L’enquête diligentée par la brigade économique de la Sûreté nationale avait décelé une mauvaise gestion et de nombreuses carences liées à la gestion des œuvres universitaires.


Les divers chefs d’inculpation retenus par le juge d’instruction contre trois directeurs de cités universitaires et de quatre fonctionnaires sont la dilapidation des biens de l’Etat, de détournement des biens de l’Etat et surfacturation. Le juge d’instruction près le tribunal de Mostaganem a ordonné la mise sous écrou de  l’ex-directeur de la cité universitaire Benyahia-Belkacem et actuel directeur de la cité universitaire d’Es Sénia (Oran), de l’ex-directeur de la résidence universitaire Bouassi-Mohamed de Mostaganem et actuel directeur à Relizane et un autre gestionnaire relevé de ses fonctions qui a exercé dans une cité universitaire à Mostaganem, quatre autres cadres des œuvres sociales universitaires impliqués dans cette affaire ont bénéficié d’une citation directe à comparaître le jour de l’audience tandis qu’un fournisseur a bénéficié d’un contrôle judiciaire.
Ce scandale financier lié à la gestion des œuvres universitaires a éclaté en 2016 suite à une dénonciation concernant ces individus tentés par l’enrichissement illicite.
Saisie de l’affaire, la brigade économique de la Sûreté nationale a examiné les documents et pièces comptables de gestion des résidences universitaires citées et ont décelé des anomalies qui ont conduit à l’interpellation des suspects.
Le procès de cette affaire est fixé à la date du 6 septembre prochain. (Nous y reviendrons).

Publié par  Abder Bensadok
le 07.08.2018 , 11h00

https://www.lesoirdalgerie.com/faits-divers/3-directeurs-de-residences-universitaires-sous-les-verrous-9268

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=73403

Posté par le Août 7 2018. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE, ÉDUCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

Répondre