La Voix De Sidi Bel Abbes

Mort de Ben Laden : Seymour Hersh dénonce les mensonges .

Ben Laden

Le vétéran du journalisme d’investigation américain publie un rapport qui met en pièces la thèse officielle sur la mort de l’ancien chef d’Al-Qaïda. 

– Il est coutumier du fait. Seymour Hersh, vétéran du journalisme d’investigation américain, a jeté un nouveau pavé dans la mare en publiant un rapport sur la mort d’Oussama Ben Laden. Dans ce document, le journaliste qui s’est vu décerner le prix Pulitzer en 1970 pour sa couverture de la guerre du Vietnam, en particulier la révélation du massacre de My Lai perpétré en 1968 par l’armée américaine contre des centaines de civils, assure que la version défendue par la Maison-Blanche est fausse.
« C’est un énorme mensonge, il n’y a pas un seul mot de vrai », dit-il. L’ancien journaliste de New York Times cite d’anciennes sources du renseignement américaines et pakistanaises, aussi bien que des Navy Seals. « La Maison-Blanche maintient toujours que la mission était une affaire cent pour cent américaine et que les généraux supérieurs de l’armée du Pakistan et de l’agence Inter-services Intelligence (ISI) n’ont pas été prévenus de l’incursion. C’est faux. » Faux encore, selon lui, le fait que les deux chefs militaires les plus hauts gradés du Pakistan – le général Ashfaq Parvez Kayani et le général Ahmed Shuja Pasha, directeur général de l’ISI – n’étaient pas au courant de la mission des États-Unis.
Récompense /
D’après Hersh, la tête pensante d’Al-Qaïda était depuis 2006 le prisonnier de l’ISI, qui le gardait assigné à résidence et acceptait des fonds de l’Arabie saoudite pour assurer sa captivité. La CIA aurait localisé Ben Laden par le biais d’un ancien haut agent du renseignement pakistanais qui a trahi le secret en échange d’une grande partie de la récompense de 25 millions de dollars offerte par les États-Unis.
L’assaut donné le 2 mai 2011 par les Américains ne se serait pas déroulé comme le scénario « écrit » par la Maison-Blanche, assure Seymour Hersh. Les forces américaines sont entrées « tranquillement » dans la villa occupée par le terroriste et auraient tué « un homme faible et sans armes ». La dépouille de Ben Laden n’aurait ensuite pas été jetée en mer, comme l’affirme l’administration Obama, mais enterrée au Pakistan.
Le rapport de Hersh accuse également l’administration d’Obama d’avoir présenté Al-Qaïda comme une menace plus grande qu’elle ne l’était réellement avant la mort de son leader. La Maison-Blanche n’a pas encore réagi.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=60293

Posté par le Mai 12 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “Mort de Ben Laden : Seymour Hersh dénonce les mensonges .”

  1. abdelkader

    C’est un nouveau gros pavé dans la mare du gouvernement Obama, lui qui s’évertuait à avoir une politique étrangère décente, le voilà en fin de mandat avec quatre boulets à trainer dans son bilan, la Libye, la Syrie, le Yemen, la Palestine, et ce nouveau pavé : le mensonge du superhéros yankee. Seymour Hersh est connu pour son professionnalisme exemplaire, ce journaliste d’investigation, ayant à son palmarès, la mise en lumière du massacre de My Lay au Viet Nam en 1968, ne saurait se laisser berner au crépuscule de sa vie, que la maison blanche nie, ne fait que confirmer que la chose a eu lieu. Les états unis ont bien foiré à plusieurs reprises (baie des cochons, Iran ( opération avortée en 1979),

  2. mohamedDD

    Découvrez Ma Presse Me connecterMe connecter
    AdTech Ad
    La Presse.ca

    Vidéos
    Photos
    Débats

    meteo Montréal17°C

    Montréal
    Changer de ville

    Mardi 12 mai 2015

    Actualités
    International
    Affaires
    Sports
    Auto
    Arts
    Cinéma
    Vivre
    Vins
    Voyage
    Maison
    Techno

    Afrique
    Amérique latine
    Asie & Océanie
    États-Unis
    Europe
    Moyen-Orient
    Dossiers

    Accueil >
    International >
    États-Unis
    États-Unis > Mort de ben Laden: Washington rejette les accusations d’un journaliste
    Publié le 11 mai 2015 à 10h14 | Mis à jour le 11 mai 2015 à 13h54
    Mort de ben Laden: Washington rejette les accusations d’un journaliste
    Oussama ben Laden… (PHOTO ARCHIVES REUTERS)
    Agence France-Presse WASHINGTON

    La Maison-Blanche a catégoriquement rejeté lundi les affirmations «sans fondement» du journaliste américain Seymour Hersh selon lequel l’administration a menti sur les conditions dans lesquelles Oussama ben Laden a été tué en mai 2011 au Pakistan.

    «Il y a trop d’inexactitudes et d’affirmations sans fondement dans cet article pour y répondre point par point», a affirmé Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC) ……………… Montreal.LP
    Allah nous protège de nos ennemis et des amis de nos ennemis amine

  3. OUERRAD

    Le gendarme du monde qu il soit blanc ou noir , est seul maitre à bord .
    Tout le reste n est que balivernes .
    Meme FAKAKIR , le reconnait on est gere par l oncle SAM .
    Dans une video que diffuse el magharibia, il nous apprend que l on est bien note par l oncle .
    Il faut juste faire la part et ne croire personne .
    ILS SONT TOUS COMPLICES ….

  4. OUERRAD

    La couleuvre Ben laden est bien passee reste celle DAEICH ….. à suivre ,,,,

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →