La Voix De Sidi Bel Abbes

Mondial Brésil 2014 : Victoire historique pour l’Algérie . Sidi Bel Abbés explose de joie

ShowDataServlet-1211-790x347

L’Algérie a battu largement la Corée du Sud (4-2) ce dimanche soir à Porto Alegre dans le groupe H du Mondial. Les Verts, impressionnants, ont marqué quatre buts. Du jamais vu en phase finale de Coupe du monde. L’Algérie a aussi enregistré sa première victoire dans cette compétition depuis le 24 juin 1982 contre le Chili (3-2) en Espagne. C’est dire la portée de la performance des Verts ce soir. Dès les premières minutes, les Algériens ont sorti leurs griffes et affiché leurs ambitions de gagner, avec un pressing haut sur l’adversaire. À la 26 minutes, Slimani surgit entre deux défenseurs, bien servi par Medjani d’une longue passe en profondeur, trompe d’un coup de patte le gardien coréen. Deux minutes après, Halliche saute plus haut que tout le monde, et catapulte un corner dans les buts du pauvre Jung. À 2-0, les Algériens n’ont pas reculé. Au contraire. Ils ont continué à attaquer, en profitant de la fébrilité de la défense sud-coréenne, tétanisée par la rapidité et l’audace des attaquants algériens. Et c’est logiquement que l’Algérie aggrave le score à la 38e minute. Après avoir inscrit le premier but, Slimani se transforme en passeur décisif pour servir Djabou, seul en face de Jung, pour inscrire un joli but, d’un tir croisé. La mi-temps se termine sur une démonstration de force algérienne. Mais la tornade verte a perdu de son intensité en deuxième mi-temps. De retour des vestiaires, les Sud-Coréens pressent haut leurs adversaires et réussissent à réduire le score à la 50e minute par Son, d’une facilité déconcertante. L’attaquant sud-coréen réussit à intercepter le ballon et à se retourner, entre plusieurs défenseurs algériens, pour glisser le ballon entre les jambes de M’Bolhi. L’alerte est donnée côté Verts. La défense algérienne montre des signes de fébrilité. L’effort fourni en première mi-temps commence à peser sur les jambes. Mais les artistes algériens possèdent d’autres ressources. Feghouli récupère le ballon, s’engouffre dans la défense coréenne, trouve Brahimi qui lui rend le ballon et Feghouli d’une passe lumineuse permet au meilleur dribbleur de la Liga de glisser le ballon entre les jambes de l’infortuné Jung pour le quatrième but algérien (61e). Une action d’une grande beauté. Du mouvement, de la technicité et de l’efficacité ! C’est le premier but de Brahimi en sélection. Et si l’attaque et le milieu de terrain ont donné satisfaction, la défense inquiète et tangue à chaque attaque coréenne. À la 72e, la Corée parvient à réduire le score par Koo. Le score ne change pas. L’Algérie gagne, séduit et se relance dans la course à la qualification au second tour. A la suite de ce résultat les localités de toute la wilaya avec principalement le chef lieu ont connu des scènes de joie et une liesse indescriptible.

Comment ils ont joué:

M’bolhi: Sûr de lui et rassurant, le keeper algérien a sauvé plusieurs situations en effectuant des arrêts décisifs. Son calme et ses anticipations ont été déterminants donnant confiance à ses coéquipiers.  Mandi: Pour son premier match officiel, Mandi a fait un match honorable et donne plus d’assurance et de vivacité dans son couloir. Il a été efficace sur le plan défensif et a, à maintes reprises, contribué aux offensives des Verts.  Mesbah: On a retrouvé le Mesbah des grands jours en fermant convenablement son couloir face aux coups de boutoir et la rapidité d’exécution des Sud-Coréens. Mesbah, très à l’aise, a confirmé ses dispositions techniques et physiques.  Halliche: Auteur d’un superbe but à la 27′, Halliche a annihilé plusieurs offensives adverses et a montré une meilleure complémentarité avec Bougherra par rapport au match face à la Belgique. Un bon match dans l’ensemble, même s’il a par moments manqué de précision dans la relance.  Bougherra: Avec son placement et son expérience, le capitaine des Verts a tenu son rôle convenablement, grâce au travail de sape effectué dans la récupération par nos milieux de terrain. Bougherra a endossé la responsabilité du premier but coréen. A la 88′, il a cédé sa place à Belkalem après avoir pris un carton jaune.  Medjani: Carl a tiré son épingle du jeu et a réussi à soutenir le rythme imposé par les Asiatiques. Il a gagné plusieurs duels, ce qui est important dans le rôle que lui a confié Halilhodzic.  Bentaleb: Un joueur généreux dans l’effort avec beaucoup d’abattage outre une aisance technique qui ont été d’une grande utilité dans l’entre-jeu algérien.  Djabou: L’ailier de poche a démontré, en dépit de son manque d’expérience, qu’il possède de solides arguments techniques. Il a été percutant sur son aile et donné de la percussion en gênant les Coréens par sa vivacité.  Brahimi: Il a tout simplement, avec Djabou, métamorphosé le jeu de l’équipe algérienne qui a retrouvé son punch lors de ce match. Brahimi a été très précieux dans la conservation de la balle par son sens du dribble et sa virtuosité. Il a été l’auteur du quatrième but qui ‘’tua » le match. Epuisé, il a été remplacé par Lacen pour préserver le score. Slimani: L’ex-joueur belouizdadi a bien choisi son moment pour se réveiller. Il a énormément travaillé sur le plan défensif et offensif. Il a montré ses qualités sur le premier but qui a débloqué la situation sur le plan psychologique et servit sur un plateau le troisième but signé Djabou. Dans l’ensemble, un très bon match de Slimani qui s’est bien racheté de ses ratages du premier match. Feghouli: On ne l’a pas beaucoup vu en première période avant d’être, comme à l’accoutumée, tranchant et décisif. Feghouli s’est montré très utile par son art de la provocation et par son habileté et ses dribbles. Ghilès: Il a remplacé Djabou à la 72′ où il a montré des choses intéressantes et a failli secouer les filets adverses à la 78′. Lacen et Belkalem ne peuvent être jugés pour le laps de temps qu’ils ont eu sur le terrain.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=49823

Posté par le Juin 23 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Mondial Brésil 2014 : Victoire historique pour l’Algérie . Sidi Bel Abbés explose de joie”

  1. kaid

    Devant les russes attaquer et ne pas se contenter de défendre

  2. MADANI

    IL faut se mettre dans la tête que la Russie va jouer sa dernière cartouche pour sauver les meubles donc les algériens doivent être très vigilants à l’extreme on espère que le raouraoua ne se mêle pas du rififi à rio

  3. Supporter EN.

    Raouraoua fait du bon travail , c’est un grand président , il a un droit de regard sur tout l’entourage de l’EN .

  4. A.Dennoun

    Raouraoua doit s’occuper de la paperasse de la federation et ne pas mettre son nez dans les affaires de Vahid.
    A.D

Répondre