La Voix De Sidi Bel Abbes

Mon voyage chez M 6 ! par notre fidéle ami Tewfik Adda Boudjellal

Mon voyage chez M 6 !

Décidé de faire un break dans mon rythme de travail quotidien, le Maroc fut donc  une destination  toute désignée pour un voyage dans le  style deux en un !

A mon arrivée sur le sol Marocain, j’avais décidé de me déplacer par les moyens les plus simples afin de m’imprégner au maximum de la vie quotidienne de ce pays.Après avoir passer une nuit à Casablanca, voilà que je reprends ma route  le lendemain de bonne heure sur  Marrakech.Je rallie donc la ville rouge, par le rail  .Durant toute la durée du trajet, je fus éblouis par ce spectacle vert en couleur qui s’offrait à mes yeux .Aucun lopin de terre n’est laissé au hasard.La terre dans ce pays est une affaire de femmes .Elles ne s’en lassent jamais. Et du coup je me suis surpris entrain de rêver d’une verte Algérie..Arrivé sur le sol Marrakechi, j’ai eu droit comme tout le monde à l’incontournable négoce avec les chauffeurs de taxi.Je me dirige alors tout droit vers mon lieu de résidence, un authentique Riad appartenant à un ami Parisien. Après les embrassades et échanges de nouvelles, cap sur la ville.Bonne température, soleil pointant du nez. La ville en elle-même est scindée en deux parties .La première coté cour  à savoir, la place de jame3 el Fna avec son   tourisme de masse  et son  vacarme assuré  pour les oreilles sensibles . Sans oublier bien sur les petits animaux tenus en laisse par des maitres incrédules .Et des touristes pour la plus part, européens  et asiatiques  qui font mine de ne pas apercevoir cette misère à ciel ouvert qu’on ne peut cacher à coup de bougainvillier..

 

Tout est faux ou presque dans cette cité, à commencer par les fameux presseurs d’oranges, haut perchés sur leurs stands .Vous ne voyez jamais ce qu’ils pressent pour vous comme oranges, car le verre qu’on vous tend en échange de 4dh ne contient pas les fruits exposés dans la vitrine mais plutôt de petites oranges rouges à bas prix  auxquelles on y  ajoute du sucre et de l’eau glacée pour que la pilule passe mieux. Dans cette grande cour, vous avez droit à des scènes pour le moins insolites .Des pseudos musiciens usant de leurs instruments –souvent fait main – à en perdre haleine pour  vous soutirer le moindre kopek .On force un peu la main des dames pour les prendre en photos en compagnie d’animaux stressés et vivant très mal leur captivité .Et que dire des pauvres chevaux  qui tirent de grandes  calèches  pour transport de touristes à travers la ville de jusqu’à la nuit tombée  sans aucun répit .Et à la nuit tombée, c’est toujours le même rituel .L’animation de stands de bouffe, ou le moindre espace est prit  d’assaut. Tout y passe, viande, poisson, poulet, escargot, brochettes, tadjin slaoui, Tanjia  tout …sans oublier la  musique qui  accompagne  l’ensemble, il s’agit en fait ni plus ni moins que du tintamarre que font les percussionnistes  improvisés  éparpillés sur la place.L’autre face de Marrakech est plutôt réservée à la  jet set, tant marocaine, qu’étrangères  mais là il s’agit vraiment d’un autre débat .Mais ce que je retiens  de cette partie de la ville, c’est son style architectural .Je recommande vivement à nos amis Architectes d’aller voir de visu ce qui a été et continue de se construire  dans le style néo  mauresque avec une touche de modernisme.C’est très beau, et çà rend jaloux le moins nationaliste parmi  nous, en plus, et surtout voir de plus prés le travail des paysagistes dont l’ingéniosité est sans égale en matière d’ornement végétal et de création d’espaces  vert …/ à suivre….

 

Mon voyage chez M6

Fort des informations que j’avais en ma possession en arrivant sur Marrakech, le troisième jour fut donc consacré à la vallée Berbère de l’Ourika. Distante à environ une trentaine de kms de Marrakech, mais avec une ascension particulière.

A la sortie de la ville rouge, un autre spectacle vous noue la gorge .Car de part et d’autre de la route, des artisans, tout corps confondus, exposent leur travail .çà va de la poterie, au mobilier de jardin en fer forgé en passant par l’incontournable serre ou des plantes majestueuses vous aguichent au passage .je vous assure qu’il y’a vraiment de quoi être jaloux de ce travail d’art que ces derniers ont su développer au fil du temps.
La Mercedes Benz d’un autre âge, qui me servait de taxi, grimpait le mont de l’atlas avec une aisance étonnante.. En longeant la rivière, on traverse plusieurs zones qui surplombent fièrement la vallée avec des hauteurs de plus de mille mètres par endroits. L’accès aux cascades est une vraie épreuve sportive ou presque tous s’y risque .Clairsemés aux abords immédiat de l’oued, des restaurants pieds dans l’eau vous proposent des tadjin réparateurs pour le repas du midi .Et à partir de votre table vous savourez le plaisir du ruissellement de l’eau à vos pieds. On est subjugué par la beauté du paysage multicolore ou l’ocre de la terre et la verdure avoisinante sont en parfaite harmonie.
Mais le mystère reste entier quant aux moyens utilisés pour ériger des bâtisses en dur clairsemés sur les flancs de la montagne et tout au long de la rivière.
Une fois avoir prit votre bol d’air, vous dévalerez la pente vers la sortie de la ville ou vous attend de pied ferme les jeunes filles de la coopérative « Arôme-Montagne » ou l’endroit par excellence des plantes médicinales.
Tous les passagers du jour déferlent dans cette structure ou, un cours magistral de marketing est prodigué aux âmes soucieuses de leurs petits bobos ou de leur bien être. Et là l’inévitable verre de thé à la menthe dans la main, vous aurez la sensation que ce breuvage à un gout différent par rapport à celui que vous avez l’habitude de prendre et là l’alchimie opère et vous êtes disposé à accepter tout ce qu’on vous raconte et finirez par passer à la caisse et repartirez avec des remèdes miracles…
Heureusement, pour les amoureux de bonnes choses, un peu plus en contre bas, vous découvrirez avec joie une enfilade de tapis que vous rêveriez de voir chez vous car il faut tout de même le reconnaitre, ils sont très beaux et surtout authentiques en plus, nos amis Marocains ont trouvé le moyen de donner un coup de vieux à ces tapis flambant neuf. Ce qui leur donne un aspect rustique.
Plus bas encore, vous découvrirez de la poterie à perte de vue, de la vannerie et encore du mobilier de jardin en fer forgé.
Ourika restera à jamais un endroit féerique par excellence à voir autant de fois que possible car l’air y est pur.

Mon voyage chez M6

                                                         Après le grand bol d’air de la vallée Berbère de l’Ourika je retourne sur Marrakech  pour deux autres journées .Et là je prends le temps de mieux suivre la vie quotidienne de cette charmante ville qui fascine tant de monde rien qu’à l’évocation de son nom : Marrakech… Chose étonnante dans cette ville, c’est le nombre impressionnant de Mobylettes conduites par de jeunes femmes  décontractées et roulant  à vive allure à travers  rues et ruelles sans jamais provoquer le moindre incident à croire qu’elles sont de vraies équilibristes. Une ville aussi ou tous les soirs des cireurs venus d’un autre temps, haranguent les passants en leur proposant de leur briquer leurs chaussures au claire de lune moyennant une petite pièce.Et ou des herboristes autoproclamés, s’appuient sur des rabatteurs sans scrupules pour leur livrer des touristes naïfs  en mal de peau. Sans oublier les apprentis guides touristiques -sans statut aucun-, qui vous prennent  au collet et qui arrivent à vous faire perdre votre sang froid « Algérien ». Ces derniers, sont aussi de  connivence  avec les chauffeurs de taxi qui fixent leurs tarifs à la tête du client. Heureusement qu’il existe d’autres lieux aussi magiques qu’attractifs pour vous donner une image agréable de cette ville rouge ou un bon festin vous attend chez Ali .Une ambiance fort agréable et un menu à forts calories  vous est proposé .Vous aurez aussi , le plaisir de découvrir les jardins en bleu de Majorelle . Apres un repos bien mérité, cap sur la ville mythique d’Essaouira ou la route des sels, Jadis appelée le  Mogador  suite à son fameux port ouvert  sur l’atlantique et qui a vu déferler tant d’esclaves venus de Tombouctou.

Sur la route, j’ai beaucoup apprécié   notre arrêt de 30 mn à « Chichaoua », un village, sorti de nulle part .Un décor de film avec ses larges trottoirs bordés par de magnifiques palmiers Washingtonias qui donnent à cette architecture mauresque une élégance particulière. Je souhaiterais vivement que chez nous, on daigne vraiment revoir notre politique en matière d’espaces verts. Je continue ma route grâce au bus haut de gamme de la CTM et à travers la vitre je contemple les champs d’arganiers  à perte de vue et le paysage, avec parfois des reliefs escarpés par endroits. A 15.30 h, j’arrive  à Essaouira, je descends  du bus et je reprends un taxi bleu pour 7 dh qui me dépose  aux portes de la citadelle. Essaouira la paisible…une ville chargée d’histoire. Une ville dans le  style mauresque typique de notre casbah .Elle est protégée par des remparts  qui n’ont pas prit une ride malgré les assauts du vent et du sel de l’Atlantique.

A peine franchi l’entrée de la ville, une sensation de stupéfaction s’empara de moi .Je découvre une ville d’art et d’histoire. Il me semble que c’est la seule ville au monde qui compte autant d’artistes au mètre carré. Des galeries d’arts à n’en plus finir ou des artistes locaux exposent leurs œuvres de grande qualité avec grande modestie.

Plus j’avançais dans les dédales des rues, et plus ma curiosité m’éloigner un peu plus du Riad que je devais rallier pour mon séjour à « Swéra »comme disent ici les Swéris. Une fois installé dans mes quartiers, je me lance à la découverte de cette ville à la fois discrète et pudique.

Une ville où on aimerait s’y attarder car sa singularité vous retient. Et les gens sont si simples et très accueillants car ne l’oublions pas, cette ville a été pendant longtemps oubliée du développement économique du pays, exclue des faveurs budgétaires et bienfaitrices de l’état, méconnue des Marocains eux même.

Là voilà aujourd’hui, sous les feux des projecteurs grâce aux différents festivals qu’elle abrite. Festivals de musique, université d’été, restauration et mise en valeur du patrimoine historique, parution régulière de livres sur la ville, ouvertures de galeries d’arts, avènement d’une école de peinture souirie…et la liste est longue .Mais derrière tout cet essor se cache la main du proche conseillé  et passionné d’Essaouira , et qui se trouve être le président de l’association Mogador .Cette même association avec laquelle j’ai eu une séance de travail tres fructueuse et très prometteuse quant à la réalisation de projets en commun…ils ont adoré  nos dattes Algériennes et j’ai beaucoup apprécié leur thé à la menthe locale . Le lendemain, je suis partie voir les gnaouas de la zaouïa de Sidi Blel .J’ai eu le plaisir de prendre le thé et surtout, d’écouter jouer pour moi tout seul, les deux Maalmines, les frères Guenia, Abdallah le terrible et Mahmoud le sage. Nous avons décidé d’un accord d’échange artistique  entre les deux villes  .Riche de mes contacts, j’ai continué à flâner à travers les petites ruelles et là je débouche sur la partie nord de la citadelle ou se nichent les locaux des artistes  tout arts confondus et là croyez-moi si vous êtes amateurs, dur sera pour vous de vous détacher de ce paysage  .Vous verrez mon ami Med Bouafia à l’œuvre sur son chevalet entrain de réaliser une œuvre marine au couteau. Le jeune Hichem vous fera découvrir et surtout sentir le savon fait maison et ou les autres artistes vous font aussi découvrir leurs chefs d’œuvres réalisés à partir d’un bois local qui, une fois ciré à la gomme laque donnera un aspect flamboyant. En fin de soirée, un bon tadjin de légumes fut tout indiqué pour reprendre des forces car le lendemain il fallait  rallier Casa à partir de laquelle je devais reprendre mon avion de retour. La nuit fut étoilée malgré le temps qu’il faisait  .Mon sommeil fut rythmé par le bruit des vagues de l’Atlantique s’écrasant sur les rocher du Mogador et par le souffle du vent qui ne s’arrête jamais de marquer sa présence dans cette ville fortifiée. Le jeudi matin de bonne heure, je quitte cette charmante ville encore endormie avec un pincement au cœur tout en me promettant d’y revenir..Car Essaouira est sur de son charme et ne laisse aucun amateur D’art et d’histoire indifférent à sa beauté et surtout à son charme si particulier.

Tewfik Adda Boudjelal /

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=23873

Posté par le Mar 9 2013. inséré dans ACTUALITE, MAGHREB. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

77 Commentaires pour “Mon voyage chez M 6 ! par notre fidéle ami Tewfik Adda Boudjellal”

  1. lecteur

    un voyage chez M6 les citoyens des deux pays ont besoin de connaitre les beautés naturelles les coutumes des uns et des autres .OUST LA POLITIQUE ET LA RANCOEUR

  2. mellali

    mon ami tu m as donner l envie d aller voir ce bled et c est tres bien raconté

  3. belamri abdelkader

    La qualité literraire du récit est là ,le voyage est accompli par le lecteur.Mais au delà,ce qui attire l’attention chez ce peuple est son abnégatyion au travail malgré l’adversité et l’injustice.Ceci aussi est une forme de dignité et de lutte pour la survie.Préserver les traditions est egalement l’une des caractéristiques de ce peuple frère.De toute les façons .il est préferable de vivre à la sueur de son front que d’etre assisté grace à une richesse ephémere.Imaginons un moment que les rentes des deux pays ne tiennent compte que du labeur,quelle images offrions-nous aux visiteurs de notre pays?Moralité……

  4. FRIC

    Merci mon frère Tewfik de nous faire partager ces moments extraordinaires.Franchement tu possède l’étoffe d’un écrivain virtuose ,doué d’une plume aussi lègère et réellement harmonieuse ,qui nous entrainent vers le rythme mystique et enchanté ,afin de nous faire découvrir la beauté magique de ce pays et la dignité de ces habitants ….continue d’écrire d ‘aussi beaux textes tu deviendra un grand écrivain algérien ,car le talent est vraiment présent …..

  5. A Benmostefa

    le maroc vie au moyenage, avec ces gueraba (s) vendeurs d´eau, deux marocains sur cinq végéte en dessous du seuil absolu de pauvreté avec moins d´un dollar par jour, dans le pays du petit Glaoui 6,.

  6. Mourad

    C’est un point de vue du Maroc à travers ce récit..Perso je connais le Maroc ( Fes, Meknes, Casa..) mais ce n’est plus un pays qui m’attire..Il y a l’autre face noire qui fait peur quand on s’y rend en touriste..Cette même face noire qui attire certains touristes occidentaux..Désolé pour les binationaux belabbessiens..Mais les quelques remarques sur la pauvreté et la servilité d’une grande partie de ce peuple, au demeurant tout à fait respectable, me poussent toujours plus à penser que le tourisme de masse est l’une des pires choses qui soit arrivé à ce pays, en plus du makhzen..

  7. FRIC

    ayant moi meme ,travaillé au Maroc ,au club med ,comme g.o ,en 1974 ,je dois dire que le tourisme de masse est une des formes les plus « rabaissantes  » ,d’un peuple ….ce tourisme est un néo colonialisme perverse,qui oblige le peuple à perdre sa dignité ,en le maintenant dans un folkhore abétissant ,au détriment d’une élite mondiale qui se payent les palaces les plus somptueux .et qui sont à la téte du capitalisme esclavagiste ..ce tourisme à entrainer par son coté médiocre les révolutions de la Tunisie et de l’Egypte…..

  8. AL HANIF

    ALGERIE-MAROC OU LA PAIX ARMEE

    Au Maroc, le pays physique est d’une beauté et d’une variété que nul ne songerait à contester.La cuisine y est raffinée et le peuple industrieux et doucereux. La plume alerte de notre ami Adda en donne un aperçu assez objectif.
    Le souci est que nous algériens, nous gardons et garderons la mémoire de l’ignoble agression d’octobre 1963. A la sortie d’une lutte sans merci contre la nuit coloniale , notre pays n’aspirait qu’à panser les plaies béantes d’une immense hémorragie qui avait emporté ses enfants les plus valeureux et démantelé les cadres de vie de sa société traditionnelle. Aucun répit ne lui sera accordé car le monarque marocain qui n’avait jamais renoncé au rêve du Grand Maroc, et qui louchait sur les réserves minières et l’inféodation de la Maurétanie s’est empressé, en agressant l’Algérie et en multipliant les incidents de frontière, de suivre à la lettre le plan concocté par…Israel

    Rappel historique:
    L’élimination des forces progressistes marocaines et le coup d’état royal qui faisait revenir Mohamed V en 1960 n’étaient que le premier étage d’une fusée prête à decoller pour façonner le Maghreb de l ‘après présence coloniale française. Le détournement de l’avion de Ben Bella ( acte de piraterie aérienne) et la liquidation de Patrice Lumumba allaient constituer les rères tangibles de ce dessein dont le projet essentie l était de contrecarrer l’émancipation algérienne et préparer les conditions de sa partition.La liquidation du martyr Ben Barka qui avait dénoncé l’agression marocaine et le crime de forfeiture doivent s’inscrire dans le devoir de mémoire. Allah yarhamouka ya Larbi!

    Elément de preuve:
    Lors de la session extraordinaire de l’ONU, Le ministre israélien des affaires étrangères ne plaide rien de moins que la thèse française d’exclure les territoires du Sahara de toute négociation en vue d’une accession à l’indépendence.
    En sous-mains, le régime sioniste se faisait le champion du rattachement au Maroc de territoire algériens tels qu’ils ressortaient du tracé de frontières et qu’ils sont matérialisés en vertu du principe juridide du statu quo et de l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation.La Charte d’Addis Abzba en fera le socle du droit international africain.
    Le vassal marocain dont toute la politique etait téléguidée ( et continue de l’être pour son rejeton) n’avait pas anticipé le sacrifice de notre armée nationale embryonaire et l’arrivée d’un navire cubain en date du 14 octobre au port d’Oran.
    Hugo Chavez ne s’y était pas trompé! Cuba est un allié fifdèle et dans la coque du transporteurs des chars soviétiques T34 et des instructeurs cubains allaient aider à composer l’inférirorité en matière de puissance de feu.
    Qui dira la bravoure de ces fantassins s’empalant contre des tirs de mitraille et les mains arrachées des artilleurs formés trop vite et à qui il manquait la maîtrise des matériels. Cette leçon là , nous l’avons retenu et nous ne serons jamais en infériorité militaire devant nos voisins rois de la duplicité et qui ont été à bonne école.

    Hommage à Cuba, à l’Egypte de Nasser et au bloc de l’Est:
    Un autre bâteau cubain allait lui, acheminer mortiers, pièces d’artillerie et encore plus d’instructeurs prêts à s’engager militairement comme ils le firent en Angola.
    Et au lieu d’aller à Fachoda, Le Moulay sera obligé de se rendre à Bamako et de renoncer priovisoirement à ses rêves d’expansionnisme au détriment de notre pays.
    Hassan II, briéfé par ses maîtres, et courroucé par Fidel et ses guérilléros, allait rompre ses relations diplômatiques avec l’île de la Liberté. Comme les USA et ..comme Israel.
    Hugo Chavez après l’oprération ‘plomb durci’ et le massacre de Gaza rompra lui ses relations diplomatiques avec le petit Satan.

    L’Algérie au coeur de la déstabilisation:

    Ceux qui pensent que cet agenda est nouveau sont biens naifs. Israel qui entretenait des relations secrètes et profondes avec la Tunisie et le Maroc a toujours tenu grief à la République Algérienne Démocratique et Populaire. Selon ses calcules stratégiques , l’Algérie est ‘un os’ en travers de la gorge et qui empêche une ‘normalisation’ des relations entre l’état hébreu et le Maghreb.
    Personne ne peut comprendre son Henri Lévy sans cette grille de lecture. Mais continuons à regarder notre doigt et à réclamer l’ouverture des frontières terrestres par commodité géographique pour nos déplacements ludiques!!!!
    Et à brader notre essence et nos produits subventionnés en nous vautrant dans un nationalisme de la parlotte.
    La ligne de clivage est ancienne et nous sommes dans la ligne de mire de l’ennemi protéiforme depuis longtemps. Dès novembre 1954, il y a un véritable pacte entre la France et Israel pour s’opposer, saboter et éradiquer le projet révolutionnaire d’indépendence totale de l’Algérie. La coopération militaire entre les deux parties peut être illustrée par l’agression tri-partite (GB-France et Israel) contre l’Egypte de Nasser en 1956. Toutefois, le pacte franco-israélien est plus ancien et scéllé par une rencontre à Paris en 1955 dans laquelle Israel forte de sa diasporia au Maghreb et dans le monde et dont la loyauté suprême lui va automatiquement, s’engageait à organiser des caches d’armes, fournir des renseignement dans les territoires du Constantinois, de l’Oranie et de l’Algérie.
    Les liquidations extra-judiciaires et assassinats de leaders nationalistes étaient évidemment au coeur du dispositif de subversion pour casser la marche d’un Peuple vers la reconquête de ses droits légitimes.
    Le Mossad a alors organisé une toile connue sous le nom de code ‘Al Misgeret’ qui comptait des activistes ultra qui s’entraînaient en France et en Israel. Leur chiffre d’abord estimé à 200 est monté en puissance et a provoqué la dérive jusqu’au boutiste qui allait provoquer le coup d’état militaire ‘du quarteron de généraux’ et la dérive meurtrière de l’OAS. De Gaulle finira par s’alarmer et céder sur le Sahara pour éviter l’importation d’une guerre civile en France.
    Aujourd’hui le plan de déstabilisation de l’Algérie est réactualisé et revient avec ses « faux barbus » et son « faux printemps mais toujours avec le même casting :Maroc-Israel avec l’adjonction de la petite grenouille Qatar qui se rêve plus grosse qu’un boeuf.
    Excusez moi pour ce développement un peu longuet.
    La suite au prochain post!
    La foule trahit le peuple!

    • Mémoria,

      Merci frère El Hanif pour ce rappel documentaire de l’histoire qui intéresserait plus d’un historien…Cette période de l’Indépendance de 1963 à mai 1965 a été occultée par le pouvoir « réajusteur » même si elle reste la plus riche en évènements internationalistes de la Révolution Algérienne….démocratique et sociale.Alger était la Mecque des révolutionnaires,des pieds rouges puis tombera dans la banalité que même Niemeyer ne pourra esquisser….!
      Dire que Nelson Mandela et d’autres leaders du Frelimo et autres mouvements de libération seront entraînés et formés par des algériens et en Algérie indépendante….et libre…
      La foule ne peut trahir indéfiniment le peuple…!

    • Claude .B

      Mr AL HANIF,bonsoir ,
      Surtout ,ne vous excusez pas ,votre intervention étant comme d’habitude passionnante elle ne peut en aucun cas lasser le lectorat ,bien au contraire .
      Une contribution objective et enrichissante me comble toujours ,j’attends la suite avec grand intérêt .
      Merci à vous .
      Cordialement .

    • Gherbi sba

      Les textes bien élaborés ressortent du lot avec le grand respect a tous les différents lecteurs Mr ALHANIF nous gaté aprés avoir été transporté par monsieur Adda Boudjelal T.La voix de sba gagnerait a faire des lectures politiques comparatives.Enfin ceci est une idée comme il ya des avis qui ne convergent pas dans le meme sens.les opinions sont libres mais chacun tirera profit.

    • A Benmostefa

      monsieur Al hanif, en 1962 le héros révolutionnaire Fidel Castro,s´inqiéta de notre défense. je sais, dit-il que vous avez une trés bonne armée révolutionnaire qui a chassé les odieux criminels colonialistes francais, mais avez-vous des Tanks? – non, pour l´instant, nous n´en avons pas. il se souvint de cette réponse plusieurs mois plus tard, au moment de notre guerre de frontiére ave le maroc de Hassan Benglaoui 2, nous lui avions commandé un cargo de sucre, il nous l´envoya, et quand nos dockers du port d´Alger le déchargérent, ils trouvérent des Tanks au milieu du sucre. el marhoum le président Ahmed Ben Bella.

    • a.dennoun

      Vous l’aviez bien detaillee Mr Al-Hanif, j’attends la suite, merci.
      Merci egalement a Tewfik A.B. de partager avec nous son aventure au Maroc.
      A.D

    • Albarracin

      A Al Hanif!
      Algérie – Maroc ….

      Monsieur, une phrase de votre texte, résume à mon sens la doctrine des relations entre l’Algérie et le reste du monde , en tout cas celle qu’il faudrait maintenir et développer!
      Je vous cite:  » le souci est que nous Algériens , nous gardons la mémoire de l’ignoble agression d’octobre 1963…. »
      La mémoire est une fonction qui va jusqu’à s’implanter dans nos gènes , se tansmets génétiquement, pour appartenir à notre système de défense et de survie!….
      La « raison » est à son tour une fonction qui nous ouvre des possibilités de corriger , d’amender, de relativiser, de telle manière à faire la différence entre passé et présent , ainsi que d’envisager un possible avenir , un autre futur!
      Le chat échaudé craint l’eau froide, pour la bonne raison qu’un chat n’est pas un poisson!!! Mais vous Algériens , citoyens d’une région qui couvre la quasi totalité de l’Afrique du Nord, Que craignez vous? Qui craignez vous ?
      Je me permets une esquisse de réponse sans doute tres discutable!
      Vous craignez la comparaison! Et pour justifier le « réel » c’es à dire la complexité du monde , vous préconissz l’auto défense!!!
      Notre voisin , nos voisins ne sont pas fréquentables au prétexte que….
      Les prétextes sont comme les radis , pas trop exigents à cultiver, hélas souvent trompeurs sur la fermeté de leur chaire …
      En toute fraternité!

  9. AL HANIF

    errata
    merci de lire:
    repères tangibles,
    Addis Abbeba,
    principe juridique, compenser , territoires algériens et transporteurs’
    PS: Navré pour la frappe intempestive qui est le reflet de l’âme.

  10. fertous abbes

    b’ravo,tewfik nous avons bien voyagé avec toi.
    splendide voyage

  11. badissie

    tout d abord le récit et digne d un écrivain , monsieur tewfik je vous connais et vous avez plusieurs talents , mais messieurs A benmostefa, mourad ,Fric ,et bien sure le commentaire de monsieur EL hanif tres intéressant , qui nous rapelle l histoire entre ces deux pays ,ont raison le tourisme de masses a des conséquences néfastes sur la population , ont des touristes sioniste et occidentaux pense se permettre tout avec leur argent ,pour nous en algerie il faut encourager le tourisme intérieur notre pays est tres grand , nous avons la variété du paysage ,des traditions , un lever et coucher de soleil a tamanrasset (asskreme) vous le trouver nulle part ailleurs

  12. Péas

    Très intéressant et très instructif cette contribution de si AL HANIF où l’analyse objective ne peut en aucun cas cacher nos propres faiblesses et notre profonde « maladie » …il me semble que depuis 1963 et l’attaque de nos frontières par le monarque marocain ,notre élite a mis au « frigo » toutes recherches et études qui auraient permis à notre pays de s’affranchir et mettre le cap sur un développement harmonieux de tous les secteurs vitaux ,sources de stabilité et de prospérité pérennes.Les differents laboratoires n’ont jamais cessé de travailler sur le cas Algérie .Henry Levy n’est que la face apparente de l’hydre sioniste -si ce n’est un leurre-qui est en train de jouer comme dans la mythologie grecque le rôle de SINON pour convaincre les Troyens (actuellement les Tunisiens,les Egyptiens et les libyens )d’accepter l’offrande-le Cheval de Troie- appelé maintenant :’le printemps arabe’…Ah si les troyens avaient entendus les avertissements de Laocoon et de Cassandre le cheval en bois (l’arsenal militaire de l’otan!) n’aurait jamais été tiré dans l’enceinte de la cité Troyenne (Les différentes places Tahrir du Yemen,de la Syrie,de l’Egypte,de la Lybie et de la tunisie). Comme quoi il suffit parfois de relire certaines histoires « mythiques » pour s’apercevoir qu’elles ne sont pas très loin des réalités contemporaines ! Je vous salue Monsieur AL HANIF et bonne soirée !

  13. Claude .B

    Bonjour Mr Tewfik Adda Boudjellal,
    Vous venez de nous faire voyager magnifiquement ,et je vous en remercie .J’ai moi même effectué plusieurs séjours au Maroc ,dont l’un de 2 mois ,ce qui m’a permis de découvrir toute la beauté de ce pays ,loin des circuits touristiques classiques .J’ai pu y admirer des paysages à couper le souffle ayant conservé leur beauté et leur côté sauvage préservé de l’homme ,et j’ai été émerveillée par le travail raffiné des artisans d’art .
    J’ai aimé Rabat ,Casablanca ,Marrakech,mais Essaouira m’a conquise plus que tout par son charme ,sa richesse artistique ,et sa douceur de vivre .
    Peut être nous ferez vous profiter d’une prochaine étape ……
    Cordialement .

  14. Un parmi d'autres

    Avé Claude ,j’avais rencontré Tewfik jeudi autour d’un café et il m’avait raconté son voyage au maroc et de l’article .
    Je suis entièrement de votre avis sur la beauté ennivrante du paysage .
    Casa avec ses artères très vastes et pleine de charme .Quand à Essaouiratrès belle bourgade et pour les véli-planchistes c’est le Paradis et ils sont aux extases.quand aux fanatiques du poisson et des fruits de mer et mieux encore les huitres concurencent ceux de l’ile d’Oléron et du bassin d’arcachon.
    Jai été très ravie de vous avoir eu au bout du fil.
    TOUTES MES AMITIES

  15. rachid

    je te rejointel hanif et je te remercie pour ce rappel historique!Vive l’ALGERIE!Pourquoi l’ALGERIE est coinvoitée si ce n’est à cause de ses ressources naturelles immenses son passé révolutionnaire!Ils(colonialismeet impérialisme) ont tenté de diviser le peuple algérien sans réussir et ils ne réussiront pas par ce que le peuple algérien est uni et fier,il a réussi à déjouer tous les complots .Les algériens peuvent surmonter les difficultés, Nous avons une jeunesse saine il suffit de les écouter .Nos cadres et ils sont nombreux doivent participer réagir parler expliquer dénoncer et toutes la mauvaise graine disparaitra! Non à la violence (action proposée par nos ennemis) oui au travail et seulement le travail et l’ALGERIE sera le plus beau pays du monde!in challah.

  16. badissie

    bien dit monsieur rachid ont veut pas la violence , tout ce regle dans le calme , l avenir sera meilleurs contre nos ennemis ont voit ce qui se passe en egypte libye ect VIVE L ALGERIE GLOIRE A NOS MARTYRES

  17. A Benmostefa

    la monarchie marocaine c´est une monarchie illégitime???. déscendants de l´afrique noire, des esclaves acheté en afrique noire pour protéger la dynastie des tyrans contre la population locale, les Glaouis ne sont ni arabes ni berbére, la dynastie des Caids Glaouis constitue le plus grand obstacle pour la liberation,la liberté et l´indépendance du peuple frére marocain, cette monarchie des crapules doit tomber et avec elle tous les Caids corrompus tomberont! les Caids font partie de cette monarchie illégitime pourrie et corrompu? le maroc il n´est pas libre de sa politique, toujours sous protectorat néocolonialiste francais. maroc misére sociale au royaume du Glaoui 6,?. le bidonville de sidi moumene, qui s´étend sur une dizaine de kilométres carrées autour de casablanca, baraquement de fortune, un peu de tôle en guise de toit, des égouts inéxistants, ni eau ni électricité, des fontaines séches, des décharges a ciel ouvert et des eaux stagnants. dans les quartiers résidentiels aux alentours de sidi moumene, les riches appellent avec mépris ses habitants les tchétchénes. la misére la plus extrême côtoie l´opulence réalité d´un maroc a deux vitesses, d´un maroc des riches, d´un autre maroc, celui des oublies. en matiére d´enseignement, la réalité est tout aussi alarmante. avec 55% seulement des enfants qui dépassent le cap de l´éducation primaire, le maroc est au même niveau que le malawi(50%) et loin derriére un pays comme le Bingladesh (70%) le taux d´analphabétisme est en moyenne pour les adultes de plus de quinze ans de 51%. le pays du commandeur des croyants et président du comité d´al-qods al arabi.il a héritiér cette relation amoureuse et illégitime de Hassan BenGlaoui 2,.

  18. FRIC

    l’Algérie a une politique saine et positive en matière touristique ,puisque elle a axé sa philosophie sur un » tourisme social « qui permet la communication entre les gens . Elle refuse catégoriquement ce tourisme de masse ,ou les visiterurs sont cantonnés ds ds villages de vacances et n’ont aucun contact avec la population ,sinon par des excursions banalisées dans un circuit bien balisé,afin de cacher la misère environnantes?;;;;d’ailleurs des politiciens grangrenés par la coruption appellent de leurs voeux à ce tourisme de masse ,qui leurs permet de reproduire ce shéma avilisant pour en faire d’un peuple fier et noble ,des vendeurs de souvenirs à la sauvette ,et ainsi lier des liens soit disants commerciaux avec de vulgaires voyous capitalistes de seconde zonze…….Les nobles algériens ne sont pas dupe de cette duplicité,qui laisse entendre que nous avons besoin de ce tourisme la pour survivre….L Algérie a fait face à toute les attaques et complots visant à destabilisé ce pays ,ce fier peuple a tous les atouts pour réussir sa mutation ,merci à l’Algérie d’avoir donné à tous ses enfants l’instruction nécéssaire afin de faire face par son savoir et son intelligence à tous les défis technologique du futiur….ALLAH EST GRAND

  19. Hmida

    Un break dans ton travail ! Quel travail? Nous raconter tes
    Voyages .

  20. badissie

    un analyse juste monsieur fric , il faut développer le tourisme interieur les algérien ont l argent , il vaut mieux q il circule dans notre pays au lieu d aller dans d autre pays

    • Claude .B

      Mr badissie ,bonjour ,
      Croyez vous que votre point de vue est unanimement partagé par vos compatriotes ,croyez vous qu’ils souhaitent tous passer leur vie entière dans leur pays sans voir autre chose du monde dans lequel ils vivent ?
      Vous prônez un mode de vie étriquée ,chez soi,entre soi ,dans une Algérie que vous voulez ramener toujours à son passé au détriment de son futur .Acceptez donc que d’autres aient un tout autre projet de vie :qu’ils veuillent découvrir d’autres horizons ,rencontrer d’autres personnes ,d’autres cultures , etc……….
      Les voyages forment la jeunesse ,dit on , c’est vrai ,et c’est justement cela qui vous fait peur ,car effectivement cela lui donne des envies d’ailleurs et des idées .
      Pour ceux qui considèrent que l’on se cultive toute sa vie ,les voyages sont quand même ce que l’on fait de mieux pour découvrir le monde ,ses beautés ,ses laideurs aussi ,ses richesses culturelles ,et surtout rencontrer des hommes et femmes aux modes de vie ,aux cultures ,aux coutumes différents des notres .Ces rencontres nous enrichissent et nous rendent plus humbles .
      J’ai effectué de nombreux voyages ,découvert des paysages magnifiques ,des sites grandioses ,mais ce qui m’a le plus apporté je crois se sont les rencontres humaines .Allez vers les gens ,leur parler ,les écouter ,vivre près d’eux ,comme eux :rien de plus merveilleux .
      Et lorsque l’on rentre dans son pays ,on est heureux de retrouver sa terre ,mais heureux aussi d’en avoir fouler d’autres .
      Je souhaite que vos compatriotes puissent faire ce que bon leur semble ,y compris voyager hors de leurs frontières .
      Cordialement .

      • Tazi touriste

        Vision bien réductrice de ce lecteur qui au fond est pour le développement du tourisme interne cela se conssent mais se cloitrer est un suicide

  21. nabila

    Tewfik ton voyage a plu les lecteurs libres sans conditionnement dans la voix ont réagi et ils ont dit asez a d ‘autres récitsd ‘autres aventures qui te font du bien et du plein

  22. attou

    Passionnant récit merci tewfik

  23. Péas

    Bonjour Mme Claude.B.! Vos propos pleins de sagesse et de pondération me font penser à Minerve la romaine ou Athéna la grecque !les voyages forment la jeunesse comme on dit et développe aussi l’esprit de tolérance et d’amitié!Bonne journée!

    • Claude .B

      @Péas ,bonsoir ,
      Cet article a suscité des réactions très intéressantes ,enrichissant le débat ,dans un état d’esprit ouvert .Mais il manquait la petite touche habituelle de négativité ,elle ne tarda pas à arriver en la personne de A Benmostefa toujours prompt à reservir son plat devenu indigeste ,tant il est réchauffé .
      Cependant ,il en faut beaucoup plus pour faire sortir une personne sage de ses gonds ,surtout lorsqu’elle vient de faire une belle promenade de 2 heures le long du canal du midi par un temps superbe , pour décompresser après une semaine de travail chargée .
      Ma passion pour la mythologie grecque et romaine me fait apprécier votre comparaison .
      Cordialement .

      • Voisin cité police

        Péas écrit pas mal Moi j’ai bien aimé ce niveau et ce débat enrichissant et il faut ajouter que ce genre de récits manque sur la presse e papier bourrée de faits divers.Que Tewfik fasse un tour en Tunisie.

  24. A Benmostefa

    regarder la france et sa politique hypocrite a deux visages? la france soutien le roi du maroc dans sa guerre criminelle contre les opprimés du polisario, ils attaqué l´irak pétrolier, maitenant il est un pays sans passé y sans avenir et aux mains des mercenaires et les traitres irakiens, la france a attaqué la libye pays souvérain, maintenant la linye vit un flou enorme, dans 1 ou 2 ans ils devront payer cher pour avoir le pétrole libyen, le mali son tort c´est être proche des gisements de pétrole algerien et nigeriens, pour la syrie ils ne vont rien faire,ils n´ont pas de pétrole,l´uranium, matiére premiere ect… donc sans intérêt???. la france amie du peuple innocent syrien hi hi hi riri…. la france coloniale cherche a punir l´algerie historique de la glorieuse révolution. la france soutien le maroc dans une coûteuse aventure criminelle contre les innocents sahraouis. on haît le chien qui te morde chaque jour et on aime le maître qui le dresse pour te mordre chaque jour. le nationaliste congolais Pierre Mulele.

  25. Arbi

    MERCI tewfik, j’irai pendant les vacances du printemps à Marrakech au lieu de Béchar.

    • Mourad

      Rebbi i sahel..Il y a des hotels au Maroc qui te feront des ristournes si tu y vas plusieurs fois…Profites en…Bechar se passera de toi, je pense…du moins ils ne remarqueront pas ton absence…Sinon l’immobilier est plutot interessant et si tu es bi national ou de la famille au maroc tu peux acheter des somptueuses maisons…Comme cela toute l’année tu seras sur place…Tu pourras meme nous raconter…

    • A Benmostefa

      vive béchar, vive l´algerie, vive les algeriens. LI MAADJBATECH ELDJAZAIR YROUH LEL MAROC OULA FRANCA. tahya béchar, tahya taghit, tahya el abadla. tahya eldjazair houra. on a pas besoin de tourisme sauvage?: Allah yakhlef.

  26. FRIC

    je dois dire puisque la vdsba nous donne le choix des sujets ,et que chacun de nous s’exprime comme il le souhaite ,nous devons féliciter l’équipe du journal pour cet espace de liberté mis à notre disposition……le sujet ici évoqué est le tourisme ,par le texte de qualité de Tewfick…..il faut juste souligner ,le danger que represente ce tourisme de masse ,qui est avant tout un bizness qui rapportent beaucoup de fric ,maiq qui est porteur de désiliutions et sans interet culturel ,ou humanitaires pour les pays concernés….Les dérives sont nombreuses ,et ,en premier le tourisme sexuel ,dont les principales victimes sont les enfants ,face à des adultes prédateurs sans foi ni loi.j’ai choisis le pseudo Fric ,justement pour dénoncer cette idole ignonle le FRIC qui rabaissent l’etre humain à une simple marchandise….je rens hommage à toutes ces associations ,et en particuliers les associations marocaines ,qui se battent contre ce fléau ,qui est le tourisme sexuel contre les enfants innocents ……….Allah est grand

  27. Rachid

    Et si on soulève les problèmes qui nous touchent et qu’on essaie de proposer des solutions tels que chomage et comment y remédier,le divorce, le suicide,le mariage tardive chez les femmes et les hommes,les malades mentaux dont le nombre ne cesse d’augmenter,le problème de logement,les problèmes d’urbanisme,les problèmes de circulation de stationnement,de collecte de dechets ménagers et autres, la protection de l’enfance et son éducation pourquoi les jeunes sont livrés à eux meme la corruption et comment faire face à ce fléau et la liste est longue je laisse le soin à l’adminitration du site de faire des propositions

  28. badissie

    A CLAUDE B bonsoir vous m avez mal compris quand je dit il faut encourager le tourisme intérieur je ne dit pas qu il faut pas aller a l étranger , au contraire moi meme j ai voyager en europe , ce que je voulais dire ou lieu de ramener des touristes douteux , encourager les algérien a connaitre leur pays d abord aprés voir l étranger , vous savez dans les années 80 j etais jeune j ai connue paris bruxelles prague budapest avant de connaitre des villes algériennes distante de quelques kilométres , cette année grace a mon travail je suis aller a tamanrasset distante de bel abbés de 2000km , j étais ravi ébloui , dans le sahara le paysage change au bout quelque kilométres , pour les principes quand ont est convaincue ont les gardes meme si ont part a la lune ,avant de lire votre commentaire j ai écris des propos gentille sur vous dans 2 anniversaire VDSBA , mais je crois que vous visez toujours badissie et benmostefa , nous somme pas des monstres (rire) alors ne me faite pas dire ce que j ai pas dit , je jamais dit il faut resté cloitrés dans son pays , dans l histoire les musulmans etait des grand voyageurs c est grace au voyage qu il y a aujourd’hui plus de deux millards de musulman , amicalement et sans rancune

  29. FRIC

    ouallah ya madame Claude on vous aime bien ;;;;;;;vous etes une vraie soeur pour nous ,et pour vous avoir rencontré quand je travaillais ds le tourisme ,comme animateur ,je vous faisais bien rire ,avec mes sketches soirées cabaret ,
    cordialement

    • Claude.B

      Mr Fric ,bonjour ,
      Vous étiez au Maroc en 1974 ,nous dites vous ,et vous m’y auriez rencontrée au club med ou vous étiez g.o ? La chose est impossible pour la simple raison que je n’ai jamais séjourné dans aucun club med ,ni au Maroc ,ni ailleurs.
      Je privilégie d’autres conditions de voyages et structures d’accueil .
      Je suis donc désolée de ne pas être celle qui riait de vos sketches .
      Une autre Claude ,surement , qui aimait rire autant que moi !
      Cordialement .

  30. TAHAR

    Salem,
    Merci Tewfik pour ce beau voyage.
    salem

  31. Argos

    L’art et la culture, n’est ce pas un bon plan de voyage Si Tewfik? Vous qui avez l’art et la manière de nous raconter votre agréable périple au Maroc le pays des Chorfas, qui rime avec repos, divertissement et défoulement. Un pays envié par l’Algérie, l’autre pays des « Chaouafas » où l’on étouffe de le voir évoluer lentement mais surement vers le progrès et le modernisme sous la houlette de sa majesté Mohammed VI, « M6 » pour les intimes qui a su inventé un esprit de compétitivité, de créativité, faisant de son royaume un fleuron de l’investissement à grande échelle, qu’à certains endroits on se croirait en Europe, en plus de l’hospitalité et de la gentillesse des Marocains. Je peux dire que je connais mieux ce pays que le mien d’Algérie, non pas que je suis un casanier pantouflard, mais où voyager quand il n’y existe aucune structure d’accueil digne de ce nom, même pas un camping où poser sa Khaïma ? Il y a des endroits que l’on pense connaitre et qui au fil des années, savent se réinventer et surprendre, le Maroc avec ses villes impériales, son patrimoine culturel font parties de ces endroits que j’ai visité. Le charme de la Médina de Fès, la gastronomie de Meknès, le dynamisme culturel de Rabat, les formes d’une oasis saharienne ou simplement le goût d’un thé à la menthe … autant de plaisirs qui se méritent et qui vous réconcilient avec vous-même le temps d’un séjour. Envie d’un massage ou d’un bain maure ? Qu’à cela ne tienne ! Entre ceux que l’on prodigue à l’ancienne ou que l’on revisite, vous ne saurez plus après avoir connu les mains d’un pseudo « Kiyesse » de chez nous, si vous préférez « le rituel Berbère » ou « la magie du Sahara », autant de promesse de détente loin du stress et des soucis quotidiens. C’est vrai pour nos zélés concitoyens, tout ce que vous nous racontez là magistralement n’est que la forêt qui cache la misère de ce peuple soumis au baisemain, au tourisme sexuel qui mène à l’enfer… Au demeurant un instituteur Algérien de la bien nommée école « fondamentaliste », en montrant à ses élèves les USA sur la mappemonde, les décrit comme un pays de mécréants où il ne fait pas bon vivre, où l’homosexualité et le sida font des ravages, où les noirs sont encore dans l’esclavage, où…..etc. etc. l’enfer quoi ! Quand il pointe sa baguette pour situer l’Algérie, son commentaire met en valeur ce pays grandiose où l’on vit si bien, où il y a du travail pour tous, où l’on respecte son prochain, où les noirs sont nos frères, où…..etc. etc. le paradis quoi ! Quand, au fond de la classe un élève apparemment impressionné par ce discours enflammé d’un pays de cocagne, lui demande : Monsieur ! Monsieur ! Comment on fait pour aller en Algérie ? J’aimerai bien partir y vivre avec mes parents…..Badissie aussi….

    • Mourad

      On dirait un texte sorti tout droit du palais makhzenien ou en tous les cas de la bouche d’un servile servant de sa majesté, marocain ou binational…En tous les cas merci pour ce grand moment de fou rire que vous m’avez procurez…Au plaisir de vous relire..Vous m’avez donner envie d’aller vivre au Maroc..Comment on fait pour changer la nationalité?

  32. A Benmostefa

    le monde se divise en trois categorie de gens : un trés petit nombre qui fait se produire les évenements, un groupe un peut plus important qui veille a leur exécution et les regarde s´accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s´est produit en réalité. au maroc il est aussi dans l´intérêt du tyran de garder son peuple pauvre, pour qu´il ne puisse pas protéger par les armes, et qu´il soit si occupé a ses tâches quotidiénnes qu´il n´ai pas le temps pour la rebellion???. pour enchainer les pauvres peuples on commence par les endormir???.

    • Argos

      @ A Benmostefa. En tous cas Si Benmostefa, si le pauvre peuple Marocain est endormi comme vous dites, le notre de pleupleu n’est pas en reste, il dort debout comme les moutons en tapant des pattes. Une chose est certaine car il faut comparer ce qui est comparable, je n’ai jamais vu de queue devant les banques pour retirer son argent, j’ai même organisé mon voyage avec mon épouse par internet en dehors des agences touristiques pour être libre d’aller où je voulais, j’ai payé toutes mes dépenses par carte bancaire, le train, le car, le restaurant et même les souvenirs dans les magasins. Il y avait des horodateurs pour le stationnement payant dans les grandes villes et pas des « Bataldjia » qui vous rackettent sans scrupules comme chez nous. Les villes étaient propres bien tenues, des avenues boisés et fleuris bien entretenus par des paysagistes constamment au travail, un patrimoine historique en parfait état ouvert à tous, j’en passe et des meilleurs avec de choses aussi agréables que la promenade du soir sur le boulevard des FAR très animé de Meknès où les animations folkloriques dans les places populaires et historiques qui me rappelaient notre Graba mythique à l’époque des Antars est consorts. Les Marocains sont peut-être endormis mais ils me donnaient l’impression d’être heureux malgré leur pauvreté. Sommes nous capables d’en faire autant, j’en doute fort au regard de tous les scandales financiers qui troublent notre économie!

      • A Benmostefa

        un peuple humilié et courbé sous de pesantes chaînes hesite a aller briser de ses propres mains pourra facilement changé de tyrranie, mais jamais il gagne sa liberté. si vous trouvez une mouche dans votre soupe, enlevez la mouche et terminer votre bol, la mouche ne tue pas, elle ne cause que du désagrément. (le tyran du maroc comme la mouche???.).

  33. Karim10

    Bonjour,Mr Tewfik.
    Justement puisque vous étiez à Marrakech. Vous auriez dus prendre en photo le mausolée de « Sidi-Bel-Abbès El-Sebti » très soucieux de préserver sa baraka de patron sur toute une ville avec ses touristes pour en fin de compte consoler les bel-abbésiens jaloux de leur saint patron « Sidi-Bel-abbes El-Bouzidi » caché par « un mur sale » tolérant la présence de « témoins » devant une plaque rouge avec un écriteau « défense de jeter des ordures ! » sinon ! Bof !
    Apparemment ! Ici ! L’Histoire n’a convaincu personne.
    Cordialement.

  34. Karim10

    Bonjour,Mr Tewfik.
    Justement puisque vous étiez à Marrakech. Vous auriez dus prendre en photo le mausolée de « Sidi-Bel-Abbès El-Sebti » très soucieux de préserver sa baraka de patron sur toute une ville avec ses touristes pour en fin de compte consoler les bel-abbésiens jaloux de leur saint patron « Sidi-Bel-abbes El-Bouzidi » caché par « un mur sale » tolérant la présence de « témoins » devant une plaque rouge avec un écriteau « défense de jeter des ordures ! » sinon ! Bof !
    Apparemment ! Ici ! L’Histoire n’a convaincu personne.
    Cordialement Khayi.

  35. Karim10

    Bonjour,Mr Tewfik.
    Justement puisque vous étiez à Marrakech. Vous auriez dus prendre en photo le mausolée de « Sidi-Bel-Abbès El-Sebti » très soucieux de préserver sa baraka de patron sur toute une ville avec ses touristes pour en fin de compte consoler les bel-abbésiens jaloux de leur saint patron « Sidi-Bel-abbes El-Bouzidi » caché par « un mur blanc sale » tolérant la présence de « témoins » devant une plaque rouge avec un écriteau « défense de jeter des ordures ! » sinon ! Bof !
    Apparemment ! Ici ! L’Histoire n’a convaincu personne.
    Cordialement.

  36. FRIC

    à Madame Claude ,voyez vous ,vous interpretez toujours les choses à coté ….Je n’ai jamais dit que je vous ai rencontré au club med …..je vous ai rencontré ds une autre structure touristique à caractère social …..si ma mémoire est bonne ,un comité d’entreprise ,…..pourquoi je garde un souvenir vivace ….parceque vous m’avez dit ,à l’époque ,que vous étiez de Sidi bel abbes ….et il y avait un autre monsieur de sba ,;;;;;;;;;donc je n’oublie jamais les belabbessiens ….cordialement

    • Claude .B

      Bonsoir Mr FRIC ,
      Très franchement ,monsieur ,je ne vois pas où cette rencontre aurait pu avoir lieu .Je suis désolée .
      Cordialement.

  37. FRIC

    frabchement ya pas photo ,certe le circuit touristique marocain est baalisé ,les marocains sont besogneux ,du faites qu’ils recoivent des touristes etrangers ,les clubs et villages de vacances sont dérigés par des europeens ,et qui appartiennent à des sociètés europeenne sauf le personnel local est marocains ,balayeurs ,serveurs ,femmes de menages etc ….mais la gestion revient à des parisiens dont le metier na plus afaire ses preuves…en dehors de ces curcuits le pays est en ruine ,des routes enexistantes ,l’electricité invicible ,les moyens de transports sont les anes et les brels…..tandis que en algerie ,nos villages de vacances sont dérigés par des gestionnaires locaux ,les tourites sont en mixite avec les etranger …..le service est excellent ,sans salamek officiel ,la vie est simple tu sors quand tu veux ntu as des taxis à disoisposition qui t »amenent ou tu veux le plus normalement du monde ,sans attendre de toi le backchic…en faites des gens normaux avec des gens normaux……les relation sont d »égal à egal ….pourquoi compliqué l’existence quans on peut faire simple ….tu peux meme faire du stop ,personne ne s’ocuppe de toi si tu es allemand ou martiens ,les gens ils sont foutent …..quoi de plus simple ….

  38. a.dennoun

    Certains commentateurs, self- proclames nationalistes se masturbent la cervelle pour dire des conneries.
    Ils sont la honte pour le reste des Algeriens.
    A.D

    • A Benmostefa

      ^nous ne sommes pas des béni oui-oui? et nous ne sommes des bignouils occidentaliser? nous sommes des algeriens nationalistes fiers de notre pays (l´algerie libre): les francais considéraient nos ancêtres comme des esclaves, avec le code d´indigénat de la honte, et la loi d´exéption, j´admire nos héros,nos glorieux valeureux martyrs qui nous ont libétés du colonialisme aux allures fascistes???. en 1961, cette algerie nouvelle que propose la france coloniale, dit le moudjahid monsieur Reda Maklek, porte-parole du glorieux FLN. au cours d´une conférence de presse, est un monstre et un fontôme. le FLN. ne peut accepter un état algerien amputé des quatre-cinquiémes de son territoire, dominé par certaines enclaves militaires et miné de l´intérieur par la cristalisation d´une partie de la population autour d´intêrêts coloniaux révolus.???.je prefére la difficulté,la pauvreté et la vie digne même ci c´est au prix fort!???. vive libre dans la dignitér que la tête basse dans le confort des néoconialistes. vive notre drapeau vert blanc seignant l´étoile et le croissant rouge, symbole de la dignité,la liberté,l´honneur, l´indépendance et la nation algerienne libre???. vive l´algerie,vive le peuple algerien et gloire a nos glorieux valeureux martyrs.

  39. FRIC

    bonjour messieurs dames
    en tous les cas ,je ne sais pas a qui vous faites allusion Mr Denoun ;mais je peux vous dire que j’ai travaillé au sein de la sonatour en 1969,j’ai crée les club equestres de zeralda ,de tipaza ,de matares ,j’étais à sidi ferruch..avec Mr Fernand Pouillon l’architecte de ses sites ..laissez moi vous dire au niveau de la gestion de ses structures touristiques c’etait impecable ,le chef cuisinier était un belabessien allah yarmouh Mr Medjahed mohamed une fine fleur de la table algérienne ……le village des andalouses etait geré par un belabbessien basketteur junior mr kebir …..le destin à voulu que je partes en FRance ,j’ai continué ds le tourisme ,on m’a affecté au Moroc …..je me repete à part le circuit balisé pour le tourisme ,le rest du pays reste moyennageux ….des viellards et des enfants courant après le bus des touristes leurs proposant des souvenirs …..des enfants proposant du kif…..la dignité des marocains est mise à bas ……si ce tourisme vous convient pour votre pays je vous laisse …..à bon entendeur salut…..

    • Mourad

      Je prend des fou rires en lisant certaines interventions nous vantant les vertus du maroc d’un point de vue…touristique..Mon dieu on veut nous faire croire que ce tourisme de bas gout, aux mains de sociétés etrangères qui a rendu tout un peuple servile et corveable à merci est la voie à suivre !!!..hahaha…Je vous rejoins mr Fric, j’applaudis Mr Badissie..Comment peux t on à ce point faire l’éloge de l’innomable en termes moraux ???? Certes le tourisme en Algerie est à l’état préhistorique ( l’histoire récente du pays y est pour beaucoup..), mais nous vanter les charmes touristiques du Maroc en exhibant sa carte bleue qui donne l’image de consommateurs avides de consommer du bas de gamme et du mauvais gout, non merci..tout comme ses européens qui dépensent 500 euros en all inclusive pour 7 jours tout compris, alors qu’ils dépenseraient 1500 euros en allant au sud de la France par exemple et qui une fois revenu en France s’empressent de voter FN ou de mépriser ces mêmes marocains voisins de palier..La fin justifie donc les moyens pour certains, trouver de beaux hotels avec des tables garnies et un jardin décoré au milieu d’une misere etouffante et scandaleuse, reste donc le summum du tourisme d’excellence facon maroc…je me marre sincerement..J’utilise mes cartes bancaires Gold ou Premier uniquement pour faire du tourisme en Europe du Nord ou au moins je n’ai pas l’impression d’engraisser des esclavagistes des temps modernes..Je préfère du tourisme a Copenhaguen, Vienne ou Londres plutot que marrakech et sa place abjecte, ramassis de mendiants et de creve la fin qui m’inspire plus de la pitié qu’autre chose…Mais que ne lit on pas comme inépties pour rester polis…galek au maroc c’est super, on sort la carte bleu et on a tout…hahahahaha…Je préfère 1000 fois visiter l’Algerie, même avec des conditions actuelles que d’être complice de la mise à mort de la dignité d’un peuple..Appelez cela du nationalisme si cela peut vous permettre de vous dedouanner de comportements et de raisonnements ridicules et consuméristes compulsifs..Je consomme donc je suis, j’existe, c’est une certaine tendance sociale actuelle…l’essentiel mon ventre est rempli et je montre mes photos à mon retour pour dire que je sais vivre…hahahahaha…Les phénomène sociologiques et psychologiques qui ressortent à travers ce fil de discussion sont très parlant et révélateur de l’état intellectuel dans lequel on baigne..et en plus on réclame de l’état une attitude exemplaire..

  40. laribi m

    Restez dans le débat je pense sera bénéfique l »article est bien passionnant jesouhaite vous relire tewfik.

  41. TAHAR

    A Mr FRIC et Mr MOURAD , Le CHAMEAU ne voit pas sa bosse, le Maroc n’a ni Pétrole , ni GAZ ni les riches ressources naturelles comme l’ALGERIE,On aurait été le plus beau pays d’afrique et même du monde

    • A Benmostefa

      le makhzen marocain de amir el-mou3minine et président du comité d´el-qods al arabi (jerusalem) avec sa politique criminelle de son tourisme des vieillards pédophiles occidentaux dans un pays musulmans???. a tanger des tas de gamins en haillons et pieds nus viennent mendier, a beni-mellal des petits,des vieux,des femmes viennent mendier toujours en haillons et pieds-nus, c´est pareil a marrakech,casa, rabat,fes… dans le haut atlas il n´est pas rare de voir des familles habiter des maisons en terre, les enfants pieds-nus, les méres courent aprés la voiture pour demander des vetements pour l´hiver pour leurs enfants. on ne cache pas le soleil avec un (ghorbel) tamis.

    • Mourad

      @Tahar
      La suisse n’a ni petrole, ni gaz Mr tahar, l’Allemagne non plus..le tourisme n’est pas, surtout à ce prix là pour tout un peuple, la panacée ni le seul moyen de s’élever. Au maroc le tourisme sert les interets du makhzen et des cercles proches ( avec les etrangers) au détriment de la dignité des gens..Mon propos concerne ceux qui nous vendent le tourisme a la marocaine comme une réussite et un exemple…J’en parle aussi facilement que des bosses algeriennes..

  42. FRIC

    d’accord avec vous Tahar ……si chaque algérien ne faisait que son travail ,rien que son travail ,et que chacun de nous balaie devant sa porte …..laissez moi vous dire que tout ira bien ……

  43. belamri abdelkader

    Vous etes formidables.;ou vous etes aveugles ou vous pratiquez la politique de l’autruche.La mendicité n’est pas pas un phénoméne propre à un pays,ni meme la pauvreté et quand vous vous déchainez contre un pays frére de la sorte,il est recommandé dans un esprit de crédibilité et d’équité de faire un parallele de ce qui se pâsse dans son propre pays.Les mendiants existent ou non en algérie?Allez-y du coté de taoudmout et dans la région et vous verrez que les maisons en terre dont vous parlez sont legion,La prostitition au sein de la communauté estudiantine et ailleurs bat son plein ; les bouteilles de biére et autres canettes vides font le décor quotidien de nos rues;ne parlant pas des agresseurs et autres voleurs qui sillonnent les rues à chaque sortie de travail ou des éleves des lycées etc…etc… moralité ,avant de juger les autres,il est sage de se reg………………

    • Mourad

      Vous pouvez me rappeler l’intitulé de l’article ? est il centré sur les problèmes de mendicité en Algerie ? Ou du tourisme en Algerie ? Va faire un tour sur les forums de discussions et sur internet pour voire une partie de ton peuple frere comment il te considère..

    • A Benmostefa

      il y a deux types de cécité sur terre, les aveugles de la vue et les aveugles de la vie, on ne cache le soleil avec un tamis. le maroc pays musulman vendu aux pédophiles, la prostitution, la sexualité, la drogue, la misére, la pauvreté… ect. goulou Allah yestor.

  44. A Benmostefa

    â quand le reveil du peuple marocain???. l´industrie du tourisme au maroc est entre les mains de quelques bourgeois marocains sans scrupuls et proches de la monarchie féodale, qui sont prêt a vendre la dignité de tout un peuple pour conserver leurs priviléges. au maroc, presque tout le monde est devenu prêt a se prostituer. ce pays musulmans s´est transformé a un pays de prostitution par excellence. au moment dans lequel la pauvreté pousse des marocains vers la prostitution sexuel. l´amour de richesses pousse les politiciens du maroc vers la prostitution politique. des politiciens qui changent d´appartenances politique voire la mouvence idéologique pour plaire a ceux qui paient plus et procurent a leurs membres le maximum de luxe, ce n´est pas ce qui manque au maroc, dans le royaume des Glaoui (s) en trouve aussi des dirigeants qui pour accroître leurs richesses ils sont prêt a transformer le maroc a une destination de luxe pour le tourisme sexuel et faire de ce pays le premier producteur du cannabis au monde, le tourisme sexuel, la drogue et la spéculation immobiliére aussi, mais le makhzen féodal arrive assez bien a détourner l´attention des marocains, en leur faisant croire que leurs seul et unique ennemi c´est l´algerie, et ces naifs dans leur majorité ils y croient, mis a part certains marocains alertés des méfaits de la monarchie féodale et eux ils méritent tout notre respect.

  45. Péas

    Les peuples maghrébins n’ont rien fait et ne font rien pour éviter dêtre le Sisyphe des temps modernes! le père de Sinon,à savoir le malheureux Sisyphe fut condamné à faire rouler eternellement dans le Tatare ,un rocher (sous-développement) jusqu’en haut d’une colline dont il redescendait à chaque fois avant de parvenir à son sommet,tel que racontée dans l’odyssée…pour éviter la mort, il accepta ce châtiment …Laissons maintenant de côté la mythologie grecque et revenons aux chimères maghrébines (pas laChimère Grecque qui a été faite monstre par Homère: »Lion par devant,serpent par derrière et chèvre au milieu! « .Les fennecs du Sahara,les lions de l’atlas et les aigles de Carthage peuvent réussir une Union Maghrébine à condition de se débarraser de cette créature fantastique et malfaisante qu’est Chimère !

  46. FRIC

    tout a était dit par les lecteurs …….en somme un peuple ,pour progresser ;il lui faut la connaissance ,l’instruction ,le savoir …..l’ecole de qualité ,un enseugnement de qualité ,un peuple instruit est un peuple fort ,cr&atif ,inventif;;;;les algériens se sont libéré du joung coloniale ,certe s par les armes ,mais surtout par la connaissance et le savoir des intelletuels révolutionnaires algériens qui ont initié cette marche vers la liberté …..continuer le combat ,mes frers ,envoyez vos enfants à l’ecole jusqu’au sommet ……oublier le Fric le pognon le bizness qui rend les peuples esclaves et soumis à satan ……ALLAH EST GRAND

  47. rachid

    Tu as raison mr fric

  48. badissie

    bravo m Fric moi aussi je me rapelle l inauguration du complexe les andalouse en 1974 j étais jeune il y avait le gazon partout la piscine toujours propre et il y avait des gérants jeune comme vous monsieur fric , donc le problème aujourd’hui c est les gérant et les clients , mais meme aujourd’hui il y a des hotels et des auberges qui sont propre et avec des prix abordable , mais qui ne sont pas connue , exemple je pars souvent a ouargla je séjourne dans un hotel propre il n y a ni alcool ni débauche avec télé clim frigo eau h 24 restauration propre un repas complet a 500 da personelle qualifiés la chambre a 2000da, donc il faut chercher un peu , qui vous dit que le maroc n a pas de richesse et le phosphate la peche qu il vole au peuple sahraoui , merci pour vos commentaires monsieur a benmostefa et aussi monsieur mourad , VIVE L ALGERIE ET LES CADRES ALGERIEN COMME M FRIC

  49. Ahmed

    Pardonnez moi de te dire ammi toufik. Je dirais c’est très bien narré votre voyage ,c’est comme si on y était au Maroc. J’espère bien lire sur tes nouvel périples si inspirants .

Répondre