La Voix De Sidi Bel Abbes

« Mon rêve et de contribuer à l’évolution de ma ville Sidi Bel Abbes » Par notre ami Houari CHOUCHA

Hafida NaceurHafida a plusieurs casquettes en France, bénévole dans plusieurs associations sur le département de la Drôme, elle participe aux projets associatifs avec les habitants de quartiers de valence, elle a coréalisé un film sur les conditions des femmes sans papiers,,un projet porté par le collectif sans papiers, elle a eu à maintes reprises animer des émissions sur radio Méga Valence sur les sujets de droit de la femme maghrébine, elle consacre son temps libre a écrire des poèmes parlant de son parcours de l’Algérie de la femme et des valeurs universelles.

Hafida Naceur en intervention avec des stagiaires (travailleurs sociaux)

Hafida Naceur en intervention avec des stagiaires (travailleurs sociaux)

Elle été parmi les premières jeunes femmes militantes dans le mouvement associatif notamment l’UNJA (Union National de la Jeunesse Algérien) avec la quelle elle a participé au congrès de 1978 à Alger, une personne très active, et sur tous les fronts une des actrices qui ont mené la politique de l’école populaire (soutien scolaire) à Sidi Bel Abbes dans les années 80.
Durant sa scolarité au lycée Najah avec l’encouragement de son professeur de musique monsieur Nebbal, elle été impliqué sur toutes les activités culturelles au sein du lycée, où elle a chanté avec le groupe de musique genre Ghiwane du lycée Najah, ce groupe est devenu par la suite le groupe ES SADIMIA, Hafida a participé activement à l’organisation des émissions de « INTER LYCEE »

 Photo prise devant le palais de justice de valence

Photo prise devant le palais de justice de valence

Il faut savoir que notre amie Hafida a occupé le poste de technicienne de statistique de 1982 à 1993 à la wilaya de Sidi Bel Abbes au sein de la DPAT (Direction de Planification et de l’Aménagement du Territoire) et de 1993 à 1998 on lui a confié le poste de responsable de la gestion du personnel dans la même direction.
Hafida Naceur est résidente à Valence et native de Sidi Lahcen une très belle ville à 5 km de Bel Abbes, déclare qu’elle est un pur produit algérien, à son arrivée en France en 1998, elle était prête à l’emploi au fil des années elle a complété son savoir et ses compétences grâce aux études et des formations qu’elle a effectuée, et souhaite comme nombreux d’enfants de Sidi Bel Abbes établies à l’étranger de contribuer et participer à l’évolution du petit paris notamment sur le secteur socio professionnel et en particulier sur la formation dans le secteur du social afin de favoriser le dialogue dans les quartiers difficiles de Sidi Bel Abbes. Par la transmission des compétences et des outils de communication adaptés à la législation algérienne et à la tradition du pays.
En Algérie
– Technicienne de travaux statistiques à la DPAT (la wilaya de Sidi Bel Abbes)
– CAPA certificat d’aptitude à la profession d’avocat (université de Sidi Bel Abbes)
– Responsable de la gestion du personnel à la DPAT (la wilaya de Sidi Bel Abbes)
En France
– BTS Economie sociale et familiale
– Expert judiciaire, Licence en droit français
– Traductrice interprète Assermenté agréée près de la cour de Grenoble
– Expert international en langue arabe en France
– Formation en Droit général institut de droit pratique Paris
– Formation d’accompagnement socioprofessionnel CNLRQ PARIS
A Valence elle occupe le poste de :
– Intervenante juridique et sociale, Médiatrice et interprète
– Accompagnatrice socio professionnelle
– Formatrice sur le droit de la femme et le code de la famille maghrébine
– Formatrice au sein de l’IEF de Nice et de Marseille

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=45711

Posté par le Mai 2 2014. inséré dans ACT OPINIONS, ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

24 Commentaires pour “« Mon rêve et de contribuer à l’évolution de ma ville Sidi Bel Abbes » Par notre ami Houari CHOUCHA”

  1. Nass

    Pour sidi bel abbès : une seule mission compte : apprendre aux gens comment rendre propre leurs cadre de vie et respecter leur environnement…

  2. OUERRAD

    @nass
    On n apprends pas aux gens , c est INNEESces choses là que ça soit la proprete ,l education , le savoir vivre , mais l environnement qui a tout mis de travers :
    ELLI MRABI MEN REND RABI

  3. badsi

    De quoi se sentir heureux de voir les belabbésiens tendre la main a SBA grace a la voix de sba et mr choucha

  4. 3ouhda rab3a

    je suis fière et j’ai chaud au coeur a chaque fois que je découvre les capacité dont font preuve wouled bladi a travers les diférentes nations et parmi les multiples peuples.
    l’Algérie a besoin de gens comme elle qui sont éparpillés un peu partout dans le monde, qui ont acquis et se sont enrichis d’expérience et de compétence . c’est le moment de rentrer au bercail et de faire bénéficier tout ça au pays.
    merci chère Hafida et Mr Choucha et bonne continuation dans votre humble mission !

  5. mohamed

    Hafida fille de la ville un moment de bonheur en lisant ce qu’elle veut faire

  6. Cheniti Gh.

    Bravo si Houari de nous présenter notre Naceur Hafida ,qui doit continuer à
    porter haut l’étendard de sa ville . Je suis très content pour notre ambassadrice
    qui ira certainement de succès en succès et je reste admiratif devant son
    curriculum vitae qui retrace un parcours scolaire,universitaire et professionnel exceptionnel et des compétences avérées dont tout Belabbésien se sent fier !
    Bonne continuation!

  7. OUERRAD

    Elle a dejà contribuee etant cadre de la wilaya , elle continue en representant DIGNEMENT sa VILLE et son parcours n est pas fini . BON VENT BENT EL BLED

  8. fethi

    @OUERRAD Avec le journal les belabbésiens sont réhabilités Un mot pour le dynamique de l’ unja Choucha Houari qui met sur orbite cette pléaide de abbassis

  9. novice

    Nous voulons avoir un cadre de vie sain et agréable,c’est pourquoi la participation des compétences est fondamentale,les avis des commentateurs sur la ville sont partagés ,mais doivent confluer vers l’interet général !
    Je donne un exemple,quand on aborde la ville par le nord , les batiments AADL ,suivis de la maison citroen,nous donne une bonne impression,maintenant si on entre par l’autoroute est-ouest ,en allant tout droit vers maconnais,on voit s’ériger des batiments ne respectant ni les normes architecturales ,ni les bases de la construction classique! Est-il possible d’accepter une entrée pareille,il suffit de comparer les piliers porteurs de ce bloc à droite du nouveau dédoublement,et ceux ( juste à l’entrée) de la future muraille de la gendarmerie!
    Pourquoi jusqu’à ce jour ,la terre déborde de la séparation de la rocade ! !!!!pour faire travailler lest gens,pourtant ,il suffit simplement d’intérioriser la terre,sinon batir de vrais séparations comme celle de l’autoroute est-ouest;
    Enfin,je remercie tous mes concitoyens pour leur amour de la ville de la colombe !

  10. Tewfik Adda boujlal

    Allah ybarek, encore une fille du Bled au CV éloquent et à l’énergie débordante.
    Même les années de plomb qu’elle a du subir à cause de la bêtise humaine n’ont pas eu raison de son sourire à la fois candide et plein d’humilité.
    Son énergie débordante et sa soif de pousser au maximum ses limites, à trouver refuge sur l’autre rive hélas.
    Je remercie mon ami Houari d’avoir braqué ses projecteurs sur Hafida qu’on a perdu de vue depuis des années .Elle a toujours été une fille correcte, discrète, serviable, courtoise et avenante.
    Le cœur dans la main et je ne suis pas étonné de son parcours .Je lui souhaite bon vent.

  11. Amina l

    Bravo Hafida,bonne continuation

  12. novice

    Mr Kaid ,
    on avait donner ce nom à SBA,mais certains très pragmatiques l’ont écarter parce que l’histoire qui se perpétuait à l’époque à propos de la transformation de Sidibelabbes el bouzidi en colombe au niveau de la pinède de Lazari ,quand on a voulu l’assassiner ,fut rejetée par quelques intellectuels qui disait : c’est une histoire qui se racontait aussi dans dans une autre ville de l’est,
    Maintenant c’est aux chercheurs de nous dire la vérité ! Pour moi ça reste la ville de la colombe ou la ville colombe!
    Salutations.

  13. OUERRAD

    @novice
    Ce constat s applique à toutes les villes du pays , où sont nos architectes ,urbanistes , paysagistes et DIEU sait combien l universite en a formee .
    C est pour cela que dans un post anterieur ,j ai pose la question de savoir si opn ne devrait pas utiliser les etudiants de la ville pour des projets sur la VILLE pour leur MEMOIRE de fin d etudes moyennant des encouragements pecuniers symboliques au lieu de payer des sommes faramineuses à des bureaux detudes etrangers , qui nous fourguent des torchons ,,??

  14. choucha houari

    Hafida et moi-même nous sommes à la disposition des personnes ici en France, quels que soient leur race, leur couleur, leur sexe, leur situation, leur nationalité, leur religion, leur opinion politique et quels que soient les sentiments que ces personnes nous inspirent, car notre objectif c’est l’apaisement social et de favoriser le dialogue social, pour rendre ces personnes acteurs de leur projet, dans le cadre de la dynamique partenariale nous somme en lien direct avec les élus et les décideurs comme tous les travailleurs sociaux que se soit en France, en suisse ou en Québec car notre diagnostic social sert à des pistes de réflexion pour des projets innovants, nous somme tout le temps dans la création, notre principal mission et basée sur l’évaluation- diagnostic-proposition des projets-évaluation.
    Après notre parcours à l’UNJA et le mouvement associatif dans les années 80, nous voilà réunis pour une seule cause, c’est de contribuer et participer à l’évolution de notre ville, un projet qui nous tient à cœur tout les deux que j’ai eu l’occasion de le mentionner à mainte reprise sur le journal VDSBA, nous souhaitons d’abord le mettre en place à Sidi Bel Abbes, une ville qui nous a tant donné, et nous somme fiers d’appartenir à cette ville, nous souhaitons tous les deux d’être à la disposition de nos chers concitoyens, des élus, et de l’exécutif afin de faire un travail de contribution et de participation dans le domaine de l’insertion sociale, socioprofessionnelle, et socio médical avec les différente associations et institutions de la wilaya de sidi bel Abbes
    Voilà, je voulais juste clarifier notre souhait, Hafida et moi-même sur notre contribution et participation de l’évolution de notre ville Sidi Bel Abbes.

    • mahmoudi de sidi lahcen

      Bonjour,avant on tiens à saluer hafida ça nous fait vraiment plaisir de la voir en pleine forme,bon courage pour vos projets tout en éspérant que vos belles paroles trouvent échos chez nos décideurs locaux, c’est tout à votre honneur de penser aux autres,houari et hafida on vous dit bon courage et bon vent.

    • kaid

      Que dieu vous aide khayis

  15. kazouz

    Quand j’ai lu ce qui a été dit sur cette femme,je me suis dit ce n’est pas HAFIDA NACEUR ,que tous ayant participé au premier congrés de l’UNJA , tout juste aprés la mort de notre defunt président HOUARI BOUMEDIENE de 12 JOURS seulelment .
    J’ai eu l’occasion de la rencontrer aussi à la Drôme ,ce que je dirais d’elle ,trés active depuis le temps,je la souhaite bonne chance dans son travail ,dommage qu’on n’a pas pu lui donner cette chance ici dans sa ville pour tous ces capacités,mais comme dit le proverbe nul n’est prophète dans son pays.

  16. samia

    Je connais très bien Hafida puisque j’ai travaillé de longues années avec elle….C’est une femme remarquable, consciencieuse et très impliquée dans ses missions. Sidi Bel Abbes a de la chance de la retrouver…..elle a fait toutes ses preuves à Valence (et bien au-delà…..) !! Bonne continuai Hafida !!

  17. hafida naceur

    Merci à vous tous; merci pour vos témoignages qui fond chaud au coeur. Comme dit notre ami houari Choucha nous voulons apporté nos compétences et notre savoir faire au profit des citoyens de la ville de sidi bel abbes; participer au projets de la ville dans le domaine du social et socioprofessionnel. J’espère vous revoir très bientôt.

    • zemrani

      c’est une reconnaissance expiatoire de toute une ville a travers cet article Nacer. Tu n’as pas perdu ton temps . Tu a fais du chemin. tu manque à tes amis de sba et surtout de maghnia.

  18. un ami de la VDSBA

    @Hafida N Je crois qu tu as assisté a une des rencontres de la voix de SBA dans la bibliothéque Parole et écriture ?

  19. ALKANJO

    Hafida, je te connais depuis 2006, tu es une avocate magnifique avec un parcours professionel extraordinaire, tu as un grand respet de ma part , je suis fier de toi

    Dr.ALKANJO

Leave a Reply to ALKANJO