La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Mise en branle de l’hommage de Justrabo par un Bélabbesien de Paris.

S’il est pratiquement pas possible de le faire venir à Sidi Bel Abbes. Des idées sont officiellement mises en branle par des Belabbesiens établis en France, spécialement à Paris, qui ont répondu à notre recent appel en formulant une suggestion que nous soutenons afin de rendre un modeste hommage  à l’ex maire communiste de Sidi Bel Abbes (1948-1953), monsieur René Justrabo qui est toujours en vie à Dijon et qui figure dans les discussions à ce jour des sexagénaires Belabbesiens et autres autochtones.

Notons que celui-ci avait fait une déclaration à l’occasion d’une activité ayant trait au cinquantenaire de l’indépendance de notre pays auquel son nom est associé. Et comme il n’est jamais trop tard pour le faire, ce maire doit être honoré soulignent des Bélabbesiens. Voila ce qu’il avait dit : « Je suis fier de n’avoir jamais tiré un coup de feu pendant cette guerre contre quelqu’un ! J’avais refusé d’y aller car je ne voulais pas faire la guerre à un peuple qui se battait pour son indépendance. J’ai fait deux mois de prison pour ça en caserne à Auxonne. En tant que communiste, j’étais marqué au fer rouge ! ». Notons que celui-ci était l’invité de marque à une exposition de plusieurs documents relatifs à la guerre d’Algérie, au siège de la fédération du Parti communiste dans la ville de Dijon qui commémorait à sa manière le 50 ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. Notons que notre maire René Justrabo fut un ancien député à l’Assemblée Algérienne (1948-1956), a  fut interné trois ans de fin 56 à 1960 « au nom des pouvoirs spéciaux ». Lui qui fut un fervent de la cause Algérienne. Et dans la période tristement difficile de l’OAS, son domicile comme de nombreux édiffices publiques et privés furent plastiqués. Ce dernier, continua après l’indépendance a enseigner et finalement rejoigna la France. Sa victoire électorale fut acquise avec une fusion conjugaison d’efforts avec le parti de l’UDMA, où on l’en retrouve Azza Abdelkader, Abrous, Adim, El Haina Laguer et autres militants actifs de ce parti Nous signalerons au passage que son épouse René née Clerc à l’age de 97 ans, décédée à Dijon (France), décéda le mercredi 2 novembre 2011, et ses obsèques eurent lieu le 7 novembre de l’an passé. Dans la bannière du journal, nous avons présenté nos sincères condoléances à notre ex maire qui sera ainsi honoré. Nous reviendrons après que notre ami Belabbesien de Paris, finalise ce noble projet qui nous honore tous. Quant  a notre cher ami Belabbésien de Paris qui est peut être selon les données à notre possession, l’un des plus âgés parmi nos lecteurs(ices) et que nous avons du le rencontrer l’été passé à Sidi Bel Abbes chez un ami commun au centre ville Belabbésien. Disons que  ce respectueux ami Bélabbesien est à remercier pour son intention qui honore tous les Belabbesiens(nes), mais aussi La Voix De Sidi Bel Abbes.

L’un des initiateurs de cet hommage figure dans le groupe sur la photo datée du 15 décembre 2011 (Samedi Bel Abbesien à Paris).

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=13095

Posté par le Mai 6 2012. inséré dans ACT OPINIONS, ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

94 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Mise en branle de l’hommage de Justrabo par un Bélabbesien de Paris.”

  1. moulay beta

    grand respect pour notre ancien maire

  2. messafer ftsba

    je vous remercie belabbésien de Paris vous allez faire un hommage historique pourtant on est en retard de plusieurs décades

  3. hanene

    joli geste pour cet ancien maire de sidi belabbes

  4. bennabi

    grand merci au belabbésien de paris

  5. fethi toba

    ah je revois nore cherifi

  6. Un parmi d'autres

    Très bonne initiative sauf quelles personnes intéresses par cette initiative et qui résident dans le périmètre parisiens et s’ils veulent rencontrer cette personnalité qui a tant fait pour notre communauté devrait être honore le plus humblement possible.Faisons en sorte que ce rêve se concrétise

  7. Mme CH

    Je crois qu’il y a un amalgame entre les deux notions: autochtone et allochtone, corrigez-moi si je me trompe!!!!!

  8. Mme CH

    Voilà ce qu’on appelle un homme croyant et pratiquant, car il a fait passer ces principes idéologiques, donc un homme convaincu, avant toute autre chose, donc rien que pour ça, je lui dis chapeau Mr!!!!!!
    Avis aux amateurs!!!!

  9. benhaddou boubakar

    on demande mme ch,mr memoria mr smiley a y participer au prochain samedi belabbesien qui sera assister par notre grand frere dennoun nchallah,en pensant a notre frere ‘un parmi d’autres » qui me telephone chaque fois et j’en suis tres ravi!

  10. Mme CH

    Ya si Hammi, vous savez, je n’ai rien contre les monologues puisqu’il y a de grands artistes qui sont doués dans cet art, il y a même des gens qui payent de l’argent pour aller les voir, donc je voulais seulement vous dire que si vous étiez un peu plus perspicace, vous auriez su que si j’intervenais à la VDSBA, ce n’était pas dans le but d’avoir des réponses à mes commentaires……. wal hdith 9iass…..
    Cordialement!!!

  11. Frère ennemi

    Dont acte Hadj Hammi !

    Ma yebqa fi el oued ghi hjarrouh !

    • Mme CH

      C’est vrai frère-jumeaux , mais cela dépend de quel Oued il s’agit, des trois Nord ou du Sud???? Car vous devriez savoir que chaque Oued a ses propres « HJARROU »……….

  12. K.

    Un projet documentaire sur la mémoire de Sidi Bel Abbès, m’avait donné l’occasion de rencontrer Mr Justrabo chez lui à Dijon, c’était en 2006, il m’avait reçu d’une manière simple et chaleureuse comme à l’accoutumée. Avec ma caméra, j’ai pu recueillir près de deux heures d’entretien. C’est un homme exceptionnel, qui est resté fidèle à ses engagements et son franc parlé. Quant à moi, esseulé pour mener à bien ce projet à cause du manque d’intérêt par les autorités locales, j’avais promis à Mr le Maire de ne jamais divulgué notre entretien sans son accord. Les 2 heures d’entretien dorment dans un placard.
    En attendant, je trouve que cette initiative à son égard est la bienvenue. Je me souviens aussi avoir transmis à Mr ALLAL de son vivant; les salutations de son camarade de combat pour l’indépendance.

    • watani

      a tous les nationalistes attention certaines personnes malveillantes veulent nous faire avaler leur doctrine et petit a petit nous nous rangeons de leur cote pour glorifier le colonialisme un francais reste un francais meme s il est communiste ou socialiste de grace parler de hadj benabdella du docteur hassani de ouhibi abderahmane de abdelkader djellouli de zenaidi mais pas d un justrabo fils de conquerant

      • Samir

        A tous les khobzistes ! Epargnez nous de votre nationalisme qui frise le fascisme. On ne peut rien débattre sans que le religieux pointe son nez ou l’inféodé du FLN et des anciens moudjahidines s’indigne la larme de crocodile à l’oeil pournous donnez le GPS de l’orientation. À tous cela souvent masqués avec des pseudo à tire-larigot; je leur dit vous oublier une chose : la population qui jusqu’à aujourd’hui vit dans la précarité et dans le déni a plus souffert des exactions lors de la guerre d’Algérie. Elle était malmené de part et d’autre. La pression souterraine de la résistance, le couvre-feu, l’exode rural et le zèle des harkis. Seulement voilà ceux qui nous donnent des leçons de nationalisme et leurs réseaux pour préservez leurs acquis; en somme sont les premiers à se servir et a exploiter leurs frères. Justrabo est un acteur de l’histoire, né à Mascara et muté en tant qu’instituteur à l’école Eugène Etienne où, il résida un certain temps, s’était battu contre tous les ultras de la ville pour gagner sa place de Maire, le reste il y a que la mémoire des personnes vivantes qui peut valider les bienfaits à la population par ce grand homme qui a payé de sa vie 3 ans de prison pour son soutien aux véritables nationalistes. Alors que vienne le temps des comptes pour déloger tous les imposteurs de la 25ème heure. Faisant le bilan de ce maire et le bilan de tous les maires qui ont succédés ? Exception faite pour Hassani, Ouhibi et Allal. À ce moment-là nous débattrons d’une manière responsable avec des mea-culpa à l’appui. C’est trop facile de s’égosiller quand la ville et ses voleurs tout azimut n’arrivent même à gérer l’hygiène et les trottoirs envahis par l’informel. Que cesse la mascarade et au boulot, car le dénigrement et la falsification de l’histoire sont trop sérieuses pour les mettre entre les mains des tartuffes de l’esbrouffe. Retroussez vos manches et donner l’exemple, alors le salut et le respect seront de mise

        • EL GUELLETI

          Bonjour madame Tari
          Moi je vais plutot dire l’extreme imbécilité algérienne existe »
          ce sont les marsiens et les ralliés tardifs , une horde de pseudo-nationalistes et d’impostures , a leur tete un gnome
          déspotique , des machievels , des courtisans et beaucoup de clients ,les plus abominables que l’abomination a pu pondre.tous ces sectes doctrinaires ont fourni par milliers les preuves de leur obsolescence définitive.

      • serres

        s’il n’y avait pas eu des gens comme eux , vous seriez encore dans un sacré « bourbier ». Heureusement qu’ils n’ont pas attendu après des gens comme vous.

  13. arbi zazou sl sba

    Cést une bonne initiative et cela est que devoir de mérite a ce militant

  14. Bouchentouf Ghalem

    Bonjour
    En regardant la photo de ce vieux Monsieur à l’allure digne et en lisant le commentaire sur ses qualités humaines de l’époque troublante de notre histoire, il me revient un souvenir similaire d’un autre élu de mon village aussi sympathique que j’avais côtoyé étant gamin.
    La guerre n’était pas loin de Boukhanéfis en cet été 1961, de temps à autre un grondement sourd bouleversait la vallée profonde, des tirs de canons de l’armée Française en train d’en découdre avec les moudjahidines embusqués dans la forêt toute proche de Tenira, puis le bruit se perdait dans le bas fond du côté de Messer, une plaine morne où s’étendait un vignoble florissant dont je connaissais les moindres recoins. La situation au pays était alarmante car après les événements à l’est, l’ouest était en pleine agitation, des mots comme fellagha, harki commençaient à circuler au village d’habitude si calme. Des attentats, des alternatives meurtrières effrayaient la population qui jusque là était à l’abri de la révolte qui secouait le territoire depuis le 1er novembre 1954. Cette recrudescence de militaires patrouillant la nuit, posant des barrages filtrant, ces armes inquiétantes, ces treillis de camouflage se remarquaient de plus en plus, il faisait désormais partie du paysage. Des sigles commençaient à apparaître sur les murs, Algérie indépendante, vive le FLN, mort aux infidèles etc. La nuit le bourg d’habitude si tranquille se mettait en mouvement, mais dans mon insouciance juvénile j’étais inconscient du drame qui ce jouait autour de moi. Ce qui comptait c’était de glaner quelques sous en aidant Mr Miguel à ranger ses bûches dans la scierie implantait au cœur même du quartier indigène de Chabrières où j’étais né comme la majorité de mes compagnons d’infortune. C’était une vieille scierie qui rythmait le temps quotidien du village en adéquation avec l’horloge de l’église. Je l’avais souvent fréquenté en aidant le propriétaire à ranger les bûches en fagot d’un stère. Béret vissé sur la tête il allait d’un bout à l’autre du transbordeur, pestant souvent en espagnol contre la mécanique qui avait peine à ébranler les billots secs. Un drôle de bonhomme ce Mr Miguel ancien élu de la commune, déchu de son mandat pour avoir osé distribuer des bons de rationnement à la population indigène en mal de nourriture. En souvenir de ce geste humanitaire symbolique gravé encore dans la mémoire des autochtones, les enfants de mon âge en le rencontrant, lui demandaient souvent: Si on votait pour toi Mr Miguel, que nous donneras-tu en échange ? Et il répondait toujours avec un sourire bienveillant: Je vous donnerais la liberté mes enfants…L’istiqulal…Mais dis-nous Mr Miguel que signifie l’istiqulal? C’était un mot nouveau que l’on ne comprenait pas alors. L’istiqulal répondait-il, c’est le fait de ne dépendre de personne, d’avoir la possibilité de diriger sa vie comme on le souhaite, c’est le fait de traverser l’Algérie de part en part et de pouvoir dire que vous êtes chez vous, dans votre pays. Mais Mr Miguel nous sommes bien chez nous, Boukhanéfis c’est bien notre village, Chabrières notre quartier et l’école mixte c’est bien notre école, non? Nous n’avons pas besoin de l’istiqulal pour le savoir ! Vous le comprendrez mieux lorsque vos serez un peu plus grands rétorquait-il. Finalement pour nous l’istiqulal ce n’était peut être qu’un monde imaginaire où tout le monde était heureux et où nul ne pleurait même de joie! Même quand il extirpait de sa poche une poignée de dragée aux amandes multicolores qu’il nous lançait à la volée, comme dans un mariage Français que l’on regardait toujours de loin avec envie. Cordialement

    • Mr ouhibi reda

      Honnetement je n’avais pas éprové cette envie de poster un commentaire sue les autres sujets surtout avec la polémique électorale mais ceque je viens de lire monsieur Bouchentouf G Mais votre témoignage sur monsieur Miguel est un plus dans la mémoire collective locale il était vraiment enfoui.Vous venez de réparer en quelque sorte une quelconque injustice amnésique .

    • un parmi d'autres

      Slm Ghalem,Avé fratello ,merci pour ce témoignage qui m’a propulsé plusieurs décennies en amont ,quoi dire de plus et c’est ce que nous avions connu car nous étions insouciants des faits marquants .Au fait j’ai apris que tu avais fait le voyage avec notre ami commun pour vous rendre au pays .
      Mes amitiés

      • hami de sba

        Mr un parmi tant d »autres Des commentaires trés sages productifs on en redemande FAITES NOS AIMER CES BEAUX LIENS PAR DES COMMENTAIRES POSITIFS Pour cequi est de l’ecrit de mr bouchentouf il est formidable j’apprends plus sur notre région

      • madame mostefaoui SAB

        je trouve le témoignage de mr bouchentouf ghalem r vient renseigner les survivants que nous sommes d’une époque encore méconnue dans l »Algerie de 2012..il a fallu des miguel des justrabo.pour que la paix en plus des autres sacrifices consentis par nos mémorables chaires que nous aujourdhui on connait mieux la signification de l’ISTKLAL

    • Mme CH

      Oulala!!! Mr Bouchentouf.G, des prairies de la Normandie, j’ai -presque eu les larmes aux yeux!!!!!!
      Mais si je m’amuse à compter les messages contaminés que vous avez bien voulu glisser dans votre belle histoire, je ne finirais pas avant un bon bout de temps…… 1, 2, 3, 4………..
      Au fait, est ce une histoire vraie ou l’une de l’un de vos beaux romans sur l’histoire de cette période coloniale??? Car en lisant votre commentaire, on croirait qu’à cette époque là, la vie était tout en rose et que ces gens là, auraient dû rester sur les terres de vos ancêtres à Boukhanifis.!!!!!!!
      Autrement dit, si un étranger qui ne connaît pas l’histoire de l’Algérie sous la colonisation Française, lit votre histoire, il ne saura jamais la vérité, il aurait cru que l’Algérie était un patelin de la France et que tous les indigènes étaient joyeux par la présence de Mr Miguel, Paul, Claude, jean pierre, et il se demanderait par la suite, alors pourquoi il y a eu la guerre de libération. Enfin, heureusement que c’était juste une histoire de gosses ……..
      A vrai dire, je préfère de loin votre roman que j’avais intitulé: « les trois marabouts » qui racontait l’histoire des Cow boys et des indiens à celui que j’intitulerais:  » La vieille scierie de Mr Miguel et l’horloge de l’Eglise »…….
      Ce qui m’a surprise aussi , c’est que les enfants allaient voter à cette époque et qu’ils étaient de très bon négociateurs vu leur âge. Pour des enfants indigènes insouciants, c’était le TOP niveau.
      Ce qui m’a marqué le plus, c’est cette mémoire, d’un enfant insouciant qui s’est rappelé de tout, jusqu’au moindre détail; même de l’horloge de l’Eglise qui l’a hanté jusqu’à ce jour…..
      Toutefois, ce que je n’arrive à comprendre c’est votre phrase qui dit:  » Nous n’avons pas besoin de l’istiqulal pour le savoir », vous devriez le savoir maintenant que vous êtes grand et soucieux….
      Pardonnez-moi, Mr B.G, mais je crois que ce n’était pas l’enfant qui parlait avec Mr Miguel dans votre commentaire, mais plutôt…..!!!!!!! Ceci dit, il faut reconnaître que votre style est magnifique et passionnant………. si juste, il n’y avait pas quelques leurres pour les plus débiles, ça aurait été le TOP des TOP…. Merci pour votre compréhension.
      Allons les amis(es) ne soyez pas trop fâchés, car il y a l’art et l’histoire; « L’art ne vaut rien et rien ne vaut l’art ! »

      Allez, RDV pour le prochain roman…………………..

      Cordialement Mr Bouchentouf.G des trois marabouts!!!!!

      • BENALI

        Vous voulez a tout prix ravir la vedette en se mettant a contre courant de tout je trouve que vous négativez tout et je dis que l’écrit de mr Bouchentouf respire la sincérité non de la haine du discrédit gratuit.

        • Mme CH

          Et vous, vous voulez charmer quelle union ??? Yal Fahem, il ne suffit pas d’applaudir , il faut aussi apprendre à lire entre les lignes, ainsi que les messages d’intox que certains veulent faire passer s/c de tous les adjectifs qualificatifs, aux plus débiles.
          Alors si je nage contre le courant des manchots qui se prennent pour des pingouins vous m’en trouverez très ravie même.
          Autre chose, je ne négative rien au contraire je positive le négatif des trois Nord, et un son de trompette ne suffira pas pour animer tout un orchestre, car il faut que tous les instruments de musique soient présents, sinon on se lassera vite d’écouter un seul son, en longueur de journée…!!!!
          Les non débiles comprendraient vite qu’il ne s’agisse pas de ravir la vedette, car les enjeux sont beaucoup plus importants que cela. Vous devriez savoir que les lecteurs(rices) ne sont pas assis devant leurs claviers pour perdre leur temps ou jouer à la vedette………!!!! Et je n’y peux rien pour les personnes qui ne peuvent pas voir plus loin que leur bout du nez, sauf si vraiment c’est ce qu’ils souhaitent…..!!!?.
          Quant à ces mots: sérénité,haine et tout le blabla démodé, ils n’ont pas leur place dans ces cas là, des cas où on assiste en direct à la volonté de certains de vouloir, volontairement ou involontairement, déformer l’histoire et souiller la mémoire de tout un peuple, en nous faisant croire que ces prénoms étaient bons, gentils et qu’ils nous adoraient, alors où se trouvaient les méchants de l’époque, j’aimerai bien que Mr Bouchentouf.G, nous raconte une histoire sur les truands d’antan, car les gentils ont été bien servis jusqu’ici….
          Respectez-vous si vous n’arrivez pas à nous respecter.

          Hachmou chouia wa9ila marakoumch Fay9in Berwahkoum…

          « In Lem Tastahi If3al Ma Chiîta »

      • Abdelouhab..

        Et voilà,maintenant que cette sorcière s’en prend à un de nos frères qui n’a même pas le droit d’évoquer des souvenirs de son enfance.Elle mets en doute tous ce qui s’écrits sauf son poison sous prétexte qu’elle ne pense pas comme les autres.Elle n’a épargné ni nos intellectuels,ni nos icônes,ni nos binationaux,ni nos compatriotes vivants à l’étranger,ni un simple lecteur,ni même Mr Mekki (le gentil des gentils).Cette ogresse va nous dévorer tous.

        • Mme CH

          Mr Abdelouhab ne pensez vous pas que vous exagérez un peu, au lieu de vous attaquer aux sorcières, évoquez nous vos souvenirs d’enfance c’est mieux………
          Poison contre poison, qui tue le plus vite???……. je vous laisse deviner..chers(es) compatriotes…….
          Mais je comprends pourquoi personne ne s’est manifesté du côté de la rubrique coup de gueule… un ver est dans le fruit, c’est parce que le ver a dévoré tout le fruit et il ne reste presque plus rien …..
          Cordialement

    • Marie-Ange avenue Fallières

      Le bonheur c’est quoi au juste ? un état d’esprit ou un état d’âme ?
      dans le premier cas c’est une vue personnelle de la chose : on en rit ! dans l’autre cas c’est un tracas. Le bonheur pour moi c’est de se sentir léger et heureux. Donnez, donnez aux oeuvres de bienfaisance voilà la recette du bonheur.
      C’est ce que vous faites il me semble,
      et votre monde de votre enfance n’était pas imaginaire, puisque tout le monde était heureux. La preuve en est 50 ans après nous communiquons toujours.
      Cordialement.

      • Marie-Ange avenue Fallières

        mon commentaire d’adresse à M. BOUCHENTOUF.G.

      • benali

        Moi j’ai dit tout a l’heure ce que je pensais de ce commentaire mal placé provocateur a souhait .Je mantiens et je persiste on a faire a un ou une névrosée qui ne s’embarrasse d’aucun scrupule anonymat aidant des fois elle ou il 50 ans des fois moins les commentaires sont encore postés.le mensonge au service de l’animosité c’est a peu prés celamada

        • benali

          madame ch ou monsieur ch envoyé spécial pour casser…

          • Marie-Ange avenue Fallières

            très mauvais à l’heure de la réconciliation qui se prépare.
            bonne soirée

            • ZINEDINE

              Belabbésienne Nous sommes des lecteurs assidus la politique est une chose nos amitiés sont un acquis éternel et votre place parmi nous y est depuis aout 2011 ALLEZ Y REVOIR…Bonne soirée madame Marie.A.DE MON QUARTIER.

              • Marie-Ange avenue Fallières

                bonsoir Zinédine Mamelon ( 10 août à 19h27) nous parlions du bar de chez Moya et de mon amie Djélabe Mama. rue Mazagran,
                amitiés.

                • ZINEDINE mamelon

                  Madame nous travers ce journal ceux sont des liens des rappels tout fini ne reste que ces amitiés nous sommes comdamnés a aller vers les bonnes choses.je ne revois des DJELLAB que abbes l’aine le papa est décédé récemment suivi de sa femme BELABBES est plus grande et les contacts sont rares .hEUREUSEMENT CE JOURNAL.

          • Mme CH

            Mr Benali, et vous, vous êtes l’envoyé spécial de quel sponsor ??? Et pour essayer de recoller quels morceaux ??? et avec quel genre de colle ???? Alors vous avez votre lecture à ce commentaire et votre avis, gardez- le surtout et n’essayez pas de me diaboliser parce que je ne vois pas les choses comme vous, j’avais déjà rapporté hier, que les manchots étaient myopes, alors n’essayez pas de nager dans les eaux troubles sans vouloir vous mouiller……. Et au lieu de vous attaquer à moi, racontez-nous une autre histoire à en dormir debout……..
            Cordialement.!!!!!

            • Benali

              je ne vais rien raconter mais sachez que vos petits jours sont comptés dans la voix de sidi bel abbes vous avez été trop loin faires le compte vouis meme et la fin est inéluctable

              • Mme CH

                Mr Benali, si vous le dites, je vous crois, on sait jamais à qui on a à faire. mais avant cela, il faut peut être suggéré à qui de droit de changer le nom de la vdsba, car jusqu’à présent, je pense qu’elle exprime la voix de tous(tes) les Belabbesiens(nes), maintenant si je vous dérange et si vous trouvez que je gâche votre intimité, alors je vais bien réfléchir à la décision qui s’impose……… Vous savez ce n’est point la fin du monde et l’Algérie aura toujours des personnes qui la défendront contre tous les courants nocifs……
                Bonne soirée Mr!!!

      • Mme CH

        Mme Marie-Ange Bonsoir !! Je suis d’accord avec vous sur une chose, c’est que « Chacun porte son bonheur en soi. »….!!!
        C’est vrai Mme, « Le bonheur rend généreux » mais vous savez des fois « Le bonheur rend aveugle. »
        Notre Mémoria le pshycoloque, pourra peut être nous dire, que parfois un enfant se construit un univers où se mêlent réalité et imaginaire, et où se côtoient des personnages de toutes sortes, créés à partir de ses expériences réelles, ses rêves et ses désirs.
        L’enfant montre une grande admiration aux adultes qui l’entourent et il les perçoit souvent comme des héros. Il aimerait leur ressembler, veut les imiter et faire les mêmes activités qu’eux, comme à la scierie….
        Les enfants adorent aussi qu’on leur raconte des histoires! comme celle de Mr Miguel sur l’Istiqlal……….
        Donc, Mme est ce que vous êtes d’accord avec le fait qu’on doive résumer l’histoire de tout un peuple en se basant sur le monde imaginaire que tout enfant se crée obligatoirement même avec des passages réels !!!!
        Et tout en sachant qu’ « Un petit bonheur n’est pas le bonheur. »
        Quant à la communication lorsqu’elle est sincère, je crois que c’est le meilleur moyen pour nous entendre sur une plateforme basée sur le respect mutuel…….
        Moi j’opterai plutôt pour  » Paix et tranquillité, voilà le bonheur. » et parfois « Le bonheur des uns ne fait pas le bonheur des autres. »
        Cordialement Mme !!!!

        • Marie-Ange avenue Fallières

          Mme CH, je vous suis sur le » respect mutuel, la Paix et la tranquillité » n’est ce pas là le bonheur que vous voulez insuffler à tous les lecteurs, alors pourquoi être parfois aussi agressive, pour tester ? peut être, mais je reviens au bonheur de notre enfance quelque soit le pays, même si nous avons connu des tragédies, le bonheur connu reste toujours au fond de notre coeur.
          bonne soirée

  15. mohamed

    on nous a raconter qu’il fut un grand homme et maire exemplaire de la ville de Sidi bel abbés. Longue vie et bonne santé à notre ex maire.

  16. Smiley

    Scène vue en Algérie

    Un monsieur bien de chez nous, endimanché pour faire honneur au bd de l’ALN que les titis oranais persistent à appeler le balcon, invite de vieux promeneurs (un couple d’européens) à le prendre en photo avec ses quatre chérubins, frisés à souhait.
    Son français est laborieux et je propose mon aide pour traduire sa demande. Cette dernière trouve un écho enthousiaste chez le vieux couple et le monsieur, grand, calme et distingué y va de nonbreux clics qui font sortir le petit oiseau.
    Le monsieur remercie et les prie de se joindre à lui pour une photo souvenir . Je fixe ce moment de partage entre les peuples, d’humanité pure et simple. Rien n’était à acheter ni à vendre, ni à marchander.
    Un algérien se montrait comptable de l’hospitalité algérienne, sans chichis, ni calculs.
    Ces personnes simples et cordiales venaient de faire la nique à tous les haineux et aux rentiers de l’amertume prébendière et aux tenants de la rente victimaire.
    Je ne connaîtrai jamais le nom de ce compatriote, ni celui de cette vieille dame et de son époux mais la petite scène impromptue qui s’est déroulé devant mes yeux de faux touriste est de celles dont j’emporterai le souvenir!
    Pour le reste, je tâcherai vide d’oublier la valse des milliards dont chaque ancienne relation se croyait obligée de m’abreuver ainsi que la visite de maisons gigantesques qui affichaient la prétentention et le mauvais goût avec la religiosité en bandoulière!
    Les nombreux repas, trop riches , ont fait revenir un veil ennemi, le cholestérol et il était temps que je reparte vers des îles lointaines!

    • El guelliti

      @ smiley
      Longtime no see ,where in the hell have you been ? once again , a plaisure to read you.

    • Mme CH

      Tiens, en plus vous êtes grossier……, alors qu’un sourire ne doit jamais l’être, enfin, on aura vite compris qu’il s’agisse du Toc !!!!!! Je trouve que votre haine est plus grave encore, car elle touche vos compatriotes qui voulaient être généreux et gentils en vous invitant chez eux, dans leurs propres maisons et c’est comme ça que vous les remerciez. ???, Eh bien, mon vieux, maintenant au moins on sait à quoi s’en tenir………
      Alors au lieu de vous déchirer en voulant nous apprendre à aimer autrui, commencez par vous même, en apprenant d’abord à aimer les votre et à ne pas les mépriser.
      Quant au couple européen, s’il fait partie de la frange des touristes ou des personnes qui n’ont pas fuit le pays en 1962, alors je ne vois pas pourquoi ils seraient détestés, au contraire, ils ont tout notre respect, toute notre sympathie et toute notre hospitalité. Car je crois que vous confondez tout, exprès bien sûr, en faisant croire aux lecteurs que nous haïssons tout le monde, NON Mr, nous haïssons ceux qui nous haïssent et ceux qui manigancent à longueur de journée pour déstabiliser notre pays.. c’est tout !!!
      En attendant débarrassez-vous du Cholestérol que vous avez « attrapez en Algérie ». Au fait, personne ne vous a empêcher de manger avec modération ou de refuser quelques invitations à cause du cholestérol bien sûr……..

    • BD

      Chers Smiley, Sans reproche, B Ghalem,Abou G,
      J’ose cette petite apparition pour premièrement vous saluer et en même temps vous faire part de ma joie quant à l’issue de l’élection présidentielle en France. D’abord pour les raisons que vous n’ignorez pas mais surtout , et cela je tiens à le préciser, pour rappeler à Mme CH , Ghosne el bane et d’autres qui nous souhaitaient l’avènement de madame Lepen, non par conviction ou analyse politique sérieuse, mais seulement par haine de « l’émigré »qu’il n’ont cesser de vilipender et d’insulter.
      C’était petit pour mériter qu’on s’ y attarde , la distance étant , dans de telles circonstances, la meilleure réponse à donner.
      Je continue cependant à regarder ce qui est lisible et je me félicite de la diversité de l’expression qui continue à s’ériger en remparts face à l’offensive de l’extrémisme, qu’il émane de l’inqualifiable R.TARI ou de l’irrasible CH.
      Je vous lis toujours avec plaisir.
      A bientôt.

      • Un parmi d'autres

        Bsr Régine comment ça va. Des nouvelles de la rue du chemin de fer .J’ai eu un contact avec notre ami Christian et nous avons échange nos coordonnes .
        Salutations bel-abbesiennes .

        • Un parmi d'autres

          Regine bonjour ,je serai ravi de tenir une discussion avec vous et puis ne dit-on pas (De la discussion jaillit la lumière chose qui pour moi est réelle puisque des opignons discutées même contradictoirement se dégage la vérité .Enfin pour nous ce sera un échange de souvenir d’enfance vécu dans notre très belle ville jadis .
          Toutes mes amitiees très bel-abbesiennes

      • Mme CH

        Mr BD, contente de vous relire!!!!!! Je vous assure Mr BD que vous vous trompez sur toute la ligne, je n’ai et je n’avais aucune préférence parce que pour moi, ils sont du pareil au même. Concernant Mme Le Pen, j’ai bien dit que c’était une grande dame car elle voulait défendre les intérêts de son pays et des Français, sans pour autant être d’accord avec tous ses points de vue ni ses prises de position. Donc n’interprétez pas les choses à votre manière……pour m’inculper « Zouren » Inna Ba3da Edhani Ithm »….
        Quant à nos immigrés, je le répète pour la nième fois, ils sont tous(tes) mes frères et soeurs, sauf ceux qui ont dit haut et fort que la France était leur vrai pays, alors ceux là ont choisi d’avoir d’autres frères et soeurs. Il y a aussi ceux qui ont vendu leurs âmes pour servir les intérêts d’un autre pays au dépend du leur, alors ceux-là aussi, ont bien choisi leur camp, et vous ne pourrez pas m’obliger de les estimer.. vous en conviendrez.
        A part ça, tout va bien Merci!!!
        Portez-vous bien Mr BD !! Au plaisir de vous connaître un jour.

      • madame mostefaoui SAB

        Monsieur je suis respectueuse de votre décision de lire le journal mais a mon avis quand des comp »tences des intellectuels n’intrviennent pas on pense a un repli qui donne l’occasion a d’autres meme si ils ne sont pas nombreux de porter des coups je n’endirai pas plus.Pour moi je rest lectrice et je commente selon les articles publiés mais votre présence est une unoin des forces du bien monsieur BD

      • sans reproche

        (On m’a « prété » beaucoup d’écrits qui n’étaient pas les miens…. ») P I T O Y A B L E . Sans plus.

  17. HAMIDI

    Je remercie cet initiateur de cet hommage car ce maire a marqué sidi bel abbes Merci aux abbassas de Paris

    • Un parmi d'autres

      MR Hamidi bjr,j’ai eu comme ami d’enfance un Hamidi ,qui résidait a la cite Perroni non loin de l’école Gaston Julia .
      Avez-vois un lien de parente avec cette famille dont un des fils était cheminot.
      Salutation

      • HAMIDI

        BONJOUR Notre famille est nombreuse je sais que des hamidi vivent a toba sans contact avec nous d ‘autres a faubourg perrin et dans d’autres quartiers je vous souhaite un bonne journée monsieur.

  18. jamel

    Un commentaire d’humilité une subtilité un savoir académique au service d’un beau site ou la générosité prendle pas sur les aigris et teigneux

  19. MIMOUN

    Ou est passé l’article sur la mort du chahid si abdelkrim
    je pense que c’est un article qui dérange…………

  20. Mme CH

    Et voilà, pourquoi nos amis(es) s’adorent, ils parlent souvent des bars et de ce qui s’en suit…….
    Soignons bien nos amitiés, mais SVP restons loin des bars……..

    • Marie-Ange avenue Fallières

      oh! que si, je me souviens à une certaine époque de mon enfance de « bonheur » il ne fallait surtout pas rester sur ce trottoir voir même aller en face puisque ce bar, café, bistrot; appelez cet endroit comme bon vous semble, a été l’objet de 3 grenades.

      • hami sba

        MADAME Marie Ange De grace madame ce ch ou cette ch nous empoisonne avec son coté sainte ni vierge elle n’a rien des belabbésiens il ya matiere a discuter elle s’accroche normal en pseudo elle se permet son but fatiguer lesc lecteurs créer le vide alors laissons la avec ses étourderies….restons sages et fidéles a ce journal amical

    • Mémoria

      ……et des merguez !
      Alors que nous reste-t-il, la karantika était espagnole,les merguez pieds-noirs,la Mona juive !!!
      peut être Whisky gawri oua el biera arbia ????

      seghira fi el Omr oua kbira fi El Aâkal !!!!

      • un parmi d'autres

        Mr Mémoria la Mona n’a jamais été un gâteaux consommés à Pâques par les juifs parce qu’il y-a de la levure pour que la pâte puisse monter ,par contre c’est le pain azyme qui lui est sans levure que les juifs consomment à la Pâques juive .la Mona est purement espagnole et on la trouve dans certaines boulangeries Espagnoles et certains pieds noirs continuent à la préparer pour pâques.
        Aller sans rancunes

        • Mémoria

          Merci pour la précision… vous…parmi d’autres;j’ai dû confondre avec l’âge avec la melsa, vous connaissez….Je croyais que les pertes de mémoire n’arrivaient qu’aux autres

          • un parmi d'autres

            Mr Mémoria sûr que je connais la Melsa et phonétiquement on dit Mersa ,c’est tout simplement de la Rate farcie que mon cher papa qu’il repose en paix nous achetait dans les boucheries cachères ,chez Benhamou,,Bouazziz et sans oublier Chekroune du centre ville car faites-moi confiance elles étaient très délicieuses et je continuais à les manger de chez un ami boucher ,en pensant à mon papa rahimahou allah . SALUTATIONS

            • Mémoria

              Alors vous serez partant pour un kinouri chez Aldo sous réserve que le lieu n’ait pas changé d’activité ?

              Pas de rancune mais de la sérénité…communautaire !

              • Un parmi d'autres

                Pour être franc avec vous MR Memoria Kinouri est un de la Calle d’El sol et que Bouskari fut un de baril-alto et son grand dépôt se trouvait au fg perrin prêt de la mosquée de fileté birra comme l’on dit aujourd’hui et ma foi il n’jamais été mon genre d’être le pilier du comptoir .Sachez que je suis un fils de la ville que j’aime beaucoup et continuez a nous faire réveiller ces bons souvenirs

              • abbassi

                pas de changement d’activité marhaba bikoum toi et un parmi tant d’autres…je lis la voix et la déguste surtout pour la nostalgie.merci khoya memoria.on se cache pas pour mourir mais pour vivre..

        • benhaddou boubakar

          bonsoir « un parmi d’autres »,j’ai contactè mr dennoun au telephone,on s’est discutè un petit moment et peut etre on se vera demain nchallah au tahtaha!

  21. KADDOUS CV SBA

    Je suis vraiment satisfait des amis de Paris le monsieur initiateur est un bon devancier des bonnes concrétisations on le remercie infiniment et je rejoins les commentaires qui encouragent cela

    • un parmi d'autres

      Bsr Mr KADDOUS ,espérons que cette initiative se concrétisera ,et puis rendre un hommage à cette homme qui a tant oeuvré pour ntre ville ,SA VILLE ,moi je me souviens étant gamin des discussions à la maisons entre mes parents ,concernant Mr rené Justrabo ou il était question du social et de la bienfaisance bénéfique à notre encontre .
      Pour tous ces encouragements dont je compati je dirai que
      Le coeur donne la direction ; le cerveau la solution et le corps la concrétisation.
      Au fait j’ai connu une patisserie Kaddous qui se située près du magasin de chaussures de jibril et non loin de la droguerie Benkalfat

  22. terras

    a mr mimoun la reponse a votre question sur le chahid si abdelkrim il faut la poser aux mouhadjirine du maroc c est a dire les msirdi et consorts

  23. MIMOUN

    MME CH parle avec EL ALGHAZE et lorsqu’elle « jette » un loghz on met du temps à le comprendre ,donc nous sortons pas de la meme école..IL faut apprendre pour comprendre……………………..

  24. Smiley

    Mme CH, je ne suis pas boxeur et ne boxe dans aucune catégorie.
    Si d’aventure, j’étais pugilliste, je ne croiserai pas les gants avec vous, car ce serait déchoir.
    Que cela soit clair! Vous ne m’intéressez pas et ne faîtes pas partie de mon univers mental!

    • sans reproche

      Frère Smiley,
      As-tu pris connaissance de l’article intitulé « coup de gueule d’un lecteur… » du 1er mai ( consulte les archives parce que déja miraculeusement passé à la trappe) ?
      Et mon commentaire après ta rencontre avec Hadj Benaouda ( A quelques heures du 2eme tour Hollande-Sarkozy..) ?
      Amitiés sincères.

  25. ali

    hada ould khadem a lage de mon pere ?donc je pose cette questionne pourquoi il na pas rejoint le vrai FLN historique dans le maquis ou la fida aflou le connait mieux que nous .

  26. Condoléances de la VDSBA

    Nous sommes attristés d »annocer le décés de monsieur TEBBOUNE Abdelkrim ex sg ministére Education nationale Domicile mortuaire en face annexe APC de bab dhaya.A Dieu nous appartenons et a lui nous retournons.

  27. un parmi d'autres

    Cette après midi au environs de 16 h m’est venue l’idée de contacter l’Ex maire de notre ville Mr René Justrabo afin de prendre de ces nouvelles et comme à chaque fois ,il fut ravi qu’un bel-abbésien vienne à sa rencontre pour prendre de ses nouvelles ,et il était ravi et très touché.Nous avions parlé de la ville et je lui ai faoit part de la

  28. un parmi d'autres

    je continue ,et je lui ai fait part de la démolition d’une partie de la Graba ,que et là il a enchainé avec des acquisition s et des ventes de terrains et d’un imbroglio de l’époque ou il fut maire et je lui ai dit que durant son mandat j’étais né;me montrant courtois envers lui afin de ne pas le fatiguer je l’ai remercié pour son accueil téléphonique malgrès son age très avancé en lui souhaitant beaucoup de bonne choses et là il chargé de saluer tous les bel-abbésiens .Merci Mr le Maire à la prochaine —
    Merci de m’avoir appelé à bientôt

  29. serres

    qui se souvient de SERRES François ?
    Le premier à avoir hissé le drapeau algérien sur les ateliers du chemin de fer de SBA et membre de la délégation spéciale de la ville de SBA après l’indépendance.
    Arrêté en 1956 et enfermé dans le camp de Lodi, son épouse et son fils expulsés dans les 48 heures vers la France . Libéré du camp de Lodi en 1960; travail aux ateliers du chemin de fer de Perregaux où son épouse et son fils viennent le rejoindre. En 1962, échappe à un attentat de l’OAS et se rfugit avec sa famille au village nègre de SBA . Lui et sa famille sont ensuite transférés par l’ALN vers Tlemcen. Ils ne rentreront à SBA qu’à la fin juillet 1962.

Répondre