La Voix De Sidi Bel Abbes

Miloud Khérarfa, un parcours de patriote et de combattant

Avant d’aborder l’itinéraire de Hadj Miloud Kherarfa, ancien scout et militant de la cause nationale, soulignant qu’au lancement de notre journal, nous avons dit que l’exercice de cerner les pages glorieuses du SCOUTISME à Sidi Bel Abbes est exaltant mais nullement impossible, vu qu’au niveau du journal de la Voix de Sidi Bel Abbes, un membre actif, a savoir Mr Boudjakdji Mohamed, connu par Hamdane, allait contribué en se consacrant au dit exercice, auquel se joignent a coup sur de cet appel, d’autres frères et sœurs. Ainsi après plusieurs papiers, sur le mouvement scout, voila un Rendez-Vous avec Hadj Miloud Kherarfa, qui est proposé par notre confrère Boudjakdji Med, et ce n’est qu’un début, d’autres figures emblématiques sont programmées. Laissons le soin a Hamdane de nous parler de Hadj Miloud.

Redaction

Après l’indépendance, le mouvement scout, à Sidi Bel Abbes, parvenait à

poursuivre ses activités en direction des jeunes, auxquels il devait inculquer le respect des principes fondamentaux de la révolution et de la défense des intérêts et de la souveraineté de la nation. Le Scoutisme à Sidi Bel Abbes comme partout en Algérie a été de tout temps l’école du courage et de la bonne action, de l’abnégation et du sacrifice, auprès de laquelle des générations et des générations s’alimentaient de connaissances, tout en consolidant leur volonté de libérer le pays de l’occupation coloniale.

Et à ce propos, un hommage particulier doit être rendu à ce grand patriote que fut Miloud Khérarfa, dont la vie s’articula autour des objectifs : raviver la flamme patriotique, protéger notre personnalité, notre civilisation et nos acquis et préparer une génération des jeunes dans le cadre du scoutisme et dans le milieu scolaire en leur inculquant les bonnes manières, et une préparation morale qui leur permirent d’imprimer au combat de la vie quotidienne un haut degré de connaissance.

la création de la fédération des associations de parents d’élèves de la wilaya de Sidi Bel Abbes

Le premier mars 1989, l’association des parents d’élèves du CEM    Djillali Liabes sous la présidence du frère  Miloud Khérarfa  a pris  l’initiative de lancer une consultation à l’ensemble des associations de parents d’élèves de la wilaya de Sidi Bel Abbes, en vue de la création de la fédération des  APE.

La première assemblée générale  a eu lieu le 18 mai 1989, suivie d’une assemblée générale constitutive le 8 juin 1989.

Agrément  n° 2820 délivré par la wilaya de sidi bel abbes.

Depuis sa création,la F.A.P.E  a tenue régulièrement ses assemblées générales ordinaires.

Pour mieux connaitre la personnalité de Miloud Khérarfa , il suffit de l’écouter. Un scout militant  qui a été toujours indissociable de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès.

Miloud a toujours été ambitieux afin de pouvoir unir des hommes pour la création de structure de défense des droits de nos enfants scolarisés. Son rêve s’est concrétisé, un certain jour heureux pour  tous les élèves et leurs parents.

Son rêve est devenu réalité, sans aucune arrière pensés, ni calcul, ni ambition destructrice, d’autant plus qu’il s’agissait là d’une association constituée à partir d’idées nobles, par des hommes foncièrement patriotes et surtout bénévoles pour mener à bien des actions constructives au profit d’un secteur aussi sensible que celui de l’éducation nationale.

Il a tout fait pour animer une nouvelle dynamique à partir d’une prise de conscience générale de l’importance de l’éducation de nos enfants, futurs citoyens Algériens, conscients de leurs responsabilités vis-à-vis de leur pays.

Miloud Khérarfa ne cesser pas de vanter toute l’équipe composé d’hommes désintéressés et volontaires, soucieux des seuls intérêts de notre fédération de wilaya, rejetant tout esprit partisan, matérialiste etc.…et qui a de tout temps mener des actions nobles pour le bien de nos élèves.

Nous portons a votre connaissance l’ensemble des membres constituant le premier bureau de la F.A.P.E de la wilaya de sidi bel abbes.

  • Khérarfa  miloud  EF djillali liabes
  • Dr.Hassaine ahmed réda  AEF  Glamine kouider ben badis
  • El hanani bachir  EF Saidi bekhaled   sidi yagoub
  • Boulenouar ahmed  EF   Djillal Liabes
  • Bendedouche ahmed EF sidi ali boussedi
  • Hanitet amar  AEF  Ahmed Zabana  Mékèdra
  • Taoui Abdelkader AEF Blaha aissa   SBA
  • Benmoussa Bouziane  lycée Ben Badis
  • Mahiedine mahmoud EF Djillali Liabes  SBA
  • Beddad Abdelkader  EF Djillali  Liabes   SBA
  • Attia ahmed  EF  Djaber ibn hayan   sidi lahcen
  • Lakhmes otmane EF Djillali liabes       SBA

L’objectif primaire était tout d’abord  la réconciliation de l’école et de la famille. Partant du constat selon lequel l’école algérienne serait sinistrée, la fédération des associations des parents d’élèves c’est employer par différents actions à réconcilier l’école avec la famille des élèves et en prenant aussi quelques initiatives tel que, organisé des cérémonies en l’honneur des retraités du secteur éducatif et des enseignants ayant fourni des efforts, la remise des prix aux lauréats du BAC ,BEF, 6eme ainsi que des cérémonies pour clôturer l’année scolaire et aux cours de laquelle des récompenses ont été remis aux meilleurs élèves pour leurs efforts méritoires , fournis au cours de l’année .

Miloud Khérarfa a été réélu en mars 1999 comme président de la F.A.P.E pour un troisième mandat de cinq années qui a du prendre fin en décembre de la même année .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=3489

Posté par le Avr 27 2011. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “Miloud Khérarfa, un parcours de patriote et de combattant”

  1. kherarfa malik

    Je suis le petit fils de miloud KHERARFA . Je voulais répondre à  » sabri f  » tout en respectant la liberté d’expression des uns et des autres. Mon grand père miloud avec toute sa famille et tous ses amis et proches de la ville de sidi bel abbes ont donné absolument tout leurs moyens pour que cette ville soit libre. Miloud KHERARFA, en dehors du fait qu’il a donné 5 ans de sa vie en prison pendant la période coloniale, et qu’il est fait partis des scoots musulmans algériens avant pendant et après , et est eu une carrière honnorable au seins de la SNS , je tiens à vous rappeler que les caisses de l’etat qui selon vous se vident par mon grand père et ses semblables et non les imposteurs. Mon grand père aujourdhui se lève chaque mois à 5h du matin, fait une queue interminable pour percevoir sa retraite plus que misérable. Je tiens aussi a vous rappeler que mon grand père et ses semblables se sont battus pour qu’ils vous donnent aujourdhui une liberté d’expression telle, que vous arrivez à les baffoués.

    arretez de dire des conneries et d’insulter les honnorables et la mémoire des CHOUHADAH . Vive les bel abbésiens et vive les gens du quartier de ma famille du BARIYANTO.

    • miloua

      mon cher petit fils Kherarfa malik puis je t’appeler ainsi puisque j’ai presque l’age de ton grand pere ami et voisin Miloud ?l’essentiel dans la vie pour nous qui nous nous sommes battus pour ce pays n’est pas de porter un interet quelconque sur le jugement que peuvent porter sur nous les etres humains mais c’est celui d’avoir accompli son devoir patriotique et sa mission que j’appellerai impossible pour liberer son pays c’est aussi et SURTOUT je l’ecris en grandes lettres d’etre LA FIERTE DE SES ENFANTS ET PETITS ENFANTS de faire partie de l’histoire le comble de ce commentateur il n’a pas lu mon commentaire sur les KHERARFA UNE FAMILLE DE MOUDJHAHIDINES donc no comment (sans commentaires)

    • tarik

      salut petit fils de miloud ,
      nous respectons tout a fait qu’il est fait la guerre comme des millions d’autres et qui eux sont morts !
      squi me dérange c’est le mot musulman … connais tu vraiment le sens de ce mot et ton grand père , la vie qu’il à mené ! vous parlez de respect du courage et de la bonne action, cherche bien tu n’y trouveras que désolation en fouillant dans sa vie … voila pourquoi aujourd’hui il fait la queue pour toucher une maigre retraite, comme sa maigre vie .
      a bonne entendeur!

  2. kherarfa malik

    cher toton el hadj miloua
    je voulais a mon tour te remercier vous, mon grand père et vos amis pour tous ce que vous avez fait pour ce pays et notament bel abbes,
    sachez que nous sommes resterons fiers de vous mais avec tous le respect que je vous dois, je ne permetrai a qui conque de parler ainsi. le combat n’a pas finis. permettez nous de défendre votre fièrté, comme vous l’avez bien écris en majuscule.
    MALIK qui vous respecte.

  3. Boudjakdji

    Mon cher Malik, ton oncle est très bien connu a sidi bel abbes et ce qu’il a fait ou entrepris pour le bien de la ville ou du pays et aussi des écoliers et étudiants sont a son honneur .Ceux qui ne le connaissent pas n’ont pas le droit de dire du mal en lui,ce n’est nullement pas gentil ,

  4. fezfouz

    bravo pour tous ces commentaires.l histoire de sba est tres riches en evenements que les plus ages se reveillent et que chacun puisse y contribuer a sa maniere par des faits ou des situations vecues et.que tous les anciens scouts s y mettent aussi.fraternellement

  5. el hadj kherarfa miloud

    mon petit fils MALIK . je te merci pour ta rèpance je suis fière de vous….

  6. tewfik/Adda

    la voix de sidi-bel-abbes de par sa subtilité fait un véritable travail de mémoire , car à chaque fois on es agréablement surpris de lire un article sur des personnalités marquantes de notre ville , à l’image de « 3ami  » Miloud , un homme droit , juste et tres agréable et surtout il reste toujours dans l’air du temps , je serais tres heureux de le revoir ou il veut et quand il veut ! car je garde une tres belle image de ce Monsieur dont les liens de fraternité avec ma famille remontent tres loin dans le temps …

Répondre