La Voix De Sidi Bel Abbes

« MEZAOUROU : 12 agents de la commune sans salaires depuis 05 ans

                                     Douze agents d’administration et de la voirie, dont des femmes, travaillant depuis longtemps, pour le compte de la commune de Mezaourou, 50 km au sud de Sidi Bel Abbes, ont observé un sit-in pacifique devant le siège de la mairie afin de faire part de leur situation financière jamais régularisée depuis plus de 05 ans. « Malgré les divers mouvements de grève ou des sit-in organisés pour faire valoir nos droits, la situation financière que nous réclamons est restée telle quelle, sans salaire depuis plus de 48 mois« , ont souligné certains de leurs représentants.

Maison de jeunes de Mezaourou.

‘‘Cette crise relative aux mensualités non perçues a pourtant été dénoncée  par des élus locaux, lançaient d’autres agents mécontents, mais en vain, aucune suite favorable n’a été accordée »!  Sollicités pour davantage de renseignements, le premier élu actuel de la commune et ses collaborateurs justifient la crise financière à laquelle ces 12 travailleurs sont confrontés, comme étant survenue durant le mandat écoulé 2012/2017 secoué par un blocage sans précédent au sein de l’APC. ‘‘Tous les espoirs restent orientés vers le nouveau Wali« , ont-ils conclu.

Source écrite/lien : M N

https://www.reflexiondz.net/MEZAOUROU-SIDI-BEL-ABBES-12-agents-de-la-commune-sans-salaires-depuis-05-ans_a53042.html
Dimanche 30 Septembre 2018 – 18:08

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=74204

Posté par le Oct 1 2018. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE, INSOLITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “« MEZAOUROU : 12 agents de la commune sans salaires depuis 05 ans”

  1. MS

    Loi n° 90-11 du 21 avril 1990 relative aux relations de Travail.
    modifiée et completée au 11 janvier 1997

    Art 6. – Dans le cadre de la relation de travail, les travailleurs ont également le droit :
    1. à une occupation effective;
    2. au respect de leur intégrité physique et morale et de leur dignité;
    3. à une protection contre toute discrimination pour occuper un poste autre que celle fondée sur leur aptitude et leur mérite;
    4.à la formation professionnelle et à la promotion dans le travail,
    5. au versement régulier de la rémunération qui leur est due; aux oeuvres sociales;
    6. à tous avantages découlant spécifiquement du contrat de travail.

  2. Mme CH

    Pôvres agents communaux…ils leur donnent un salaire minable et malgré cela, ils trouvent le moyen de le leur bloquer…! Qu’est ce qu’ils ont fait…???
    Le nouveau maire doit gérer le passif et l’actif…..donc, c’est à lui de régler le problème dans le cadre de la réglementation en vigueur, puisque ce personnel relève de « sa mairie », et puis, il faut interpeller l’ex zélu pour qu’il donne des explications concernant cette affaire…!?? L’impunité encourage les différents responsables à sévir…!

    48 mois sans salaire…!!!???? Ce sont toujours les mêmes qui payent…!

Répondre