La Voix De Sidi Bel Abbes

Mehenni à Hollande : La France doit admettre la Kabylie dans la défense de ses intérêts

Dans une lettre qu’il lui a adressé à la veille de son déplacement en Algérie, le chanteur Ferhat Mhenni, président du Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK, Anavad) a demandé au président français François Hollande d’ “associer la cause kabyle aux intérêts de la France” et de “distinguer la Kabylie de l’Algérie”.

Dans sa missive, Ferhat Mehenni a affirmé que “la Kabylie n’a jamais admis son annexion forcée dans l’ensemble algérien” et a tenté d’étayer son propos de façon approximative par un rappel de certains faits, comme la rébellion du FFS en 1963, le printemps amazigh de 1980 et même les événements d’octobre 1988, citant la grève générale en Kabylie pour laquelle “le chanteur Matoub Lounes avait reçu à l’abdomen une décharge de Kalachnikov de la part d’un gendarme algérien”.

Mais le plus abracadabrant dans ce rappel des faits, c’est quand Ferhat Mehenni lie l’arrêt du processus électoral en janvier 1992 à la Kabylie, affirmant que “l’arrêt du processus électoral par le pouvoir algérien serait dû uniquement, selon le général Nezzar, à la situation de dissidence nationale dans laquelle se retrouvait la Kabylie laïque”.

L’auteur de la lettre a sans surprise évoqué la présence de l’ANP dans la région, l’assimilant à une occupation. “Le déploiement militaire en Kabylie, décidé après la fronde de 2001-2003, a atteint des chiffres que la France n’avait pas engagés durant la guerre d’Algérie” a-t-il soutenu sans quantifier ces chiffres, accusant les militaires d’incendier volontairement les oliveraies et les forêts de la région.

Ferhat Mehenni abordera dans une seconde étape les raisons pour lesquelles François Hollande devrait faire en sorte que “la France admette la Kabylie dans la défense de ses intérêts”.

Le Français et le Kabyle “ont en commun des valeurs qu’ils veulent universelles comme la laïcité et la liberté”, estime encore Mehenni ajoutant qu’il “serait plus que jamais temps que la France admette la Kabylie dans la défense de ses intérêts. Elle aura un allié sans précédent dans son environnement sud-méditerranéen”.

“Défendre la francophonie en Kabylie sera, à coup sûr, profitable à la France. Son admission au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie est l’une des aspirations du peuple kabyle” a déclaré encore le président de l’Anavad, invitant Hollande à évoquer à Alger la question de la réouverture du consulat de France à Béjaïa et le Centre culturel français à Tizi Ouzou.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=20587

Posté par le Déc 18 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

53 Commentaires pour “Mehenni à Hollande : La France doit admettre la Kabylie dans la défense de ses intérêts”

  1. merabi

    CE FMehhenni est dingue il touche a l’union des A LGERIENS. Personne ne va écouter ses mensonges.

  2. Claude.B

    Bonjour ,
    Ce serait intéressant de connaitre l’opinion des lecteurs /trices originaires de la Kabylie ,qu’ils y vivent actuellement ou pas .
    Que pensent ils de la démarche de ce monsieur ?
    Cordialement .

    • Bouchentouf

      Bonjour Madame Danielle B. Sur ce sujet ô combien sensible, on connaît les sentiments de nombreux Kabyles qui vivent en France, pour les côtoyer quotidiennement, je reconnais leur nationalisme algérien farouche où ils sont très actifs dans le domaine associatif vers l’Algérie et pas qu’en direction de la Kabylie croyez-moi. Certes sans renier leur amazighité des origines, ils se sentent et se revendiquent naturellement avant toutes considérations culturelles comme des Algériens à part entière, comment le seraient-ils aussi enclavés dans un minuscule territoire montagneux et ingrat, sans infrastructure notable pour prétendre à un état indépendant viable. Ce problème de la représentativité Kabyle ne date pas d’aujourd’hui, rappelons qu’un maquis Kabyle de droit commun pour échapper aux persécutions judiciaires, existait bien avant la révolte de Novembre 1954 et qu’il avait fallu user de sagesse pour l’unifier et l’intégrer aux idées politiques unitaires du FLN dont une grande partie des meneurs étaient berbères à l’époque (Chaouias, Kabyles). Il existe bien un groupuscule minoritaire au sein de la mouvance kabyle, le MAK (Mouvement Autonome Kabyle) qui est pour l’indépendance totale de la Kabylie, nonobstant son particularisme berbère que d’ailleurs leur reconnaissent tous les algériens, gouvernement y compris. Ce dernier, malgré tous les reproches que l’on peut lui attribuer a toujours respecté la culture berbère puisque dans sa sphère dirigeante, il y a constamment des kabyles notoires qui la défendent avec raison. Mais aussi les kabyles en privé continuent de parler leur langue en toute liberté et de commémorer leur fêtes traditionnelles en plus des fêtes musulmanes, il y a même des programmes en amazigh dans l’enseignement général ou à l’unique télévision nationale, ce trublion de Mehenni chanteur à ses heures perdues qui se veut le chantre de la liberté n’est qu’un doux rêveur au même titre que nos bretons, basques et corses que ce « Takfarinas » des temps modernes soutient dans leur lutte anti-française et comme son ancêtre de guerrier sus cité, il s’adresse aux kabyles en ces termes: Qu’avez-vous à faire avec les Arabes ? Est libre celui qui veut l’être ! Êtes-vous de la race des pantins pour vous montrer ainsi guidé par les Arabes ? Trop de mollesse, Dha Ergéze (les hommes du terroir), trop de compromissions ! Relevez la tête, retrouvez le sang de vos ancêtres, celui de Jugurtha et de Massinissa ! Si c’est pour diviser les Algériens et les rendre encore plus vulnérables je dirais non M Mehenni ! Le berbérisme c’est notre histoire, notre patrimoine commun, restez donc dans le domaine où vous excellez le mieux celui de la musique qui dit-on adoucit bien les mœurs. Cordialement

  3. Mohammed.G..

    Bonjour tout le monde,
    Lors de son séjour en Israël au mois de mai dernier,le clown Ferhat Mehenni a déclaré dans un journal : « Liberté pour la Kabylie, éternité pour Israël », c’est en ces termes que Ferhat Mehenni, le président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, s’est exprimé lors de sa visite en Israël, à l’issue de laquelle il a affirmé avoir brisé un tabou du fait que l’Algérie le boycotte .
    Ce renégat continu : «Israël, tout comme la Kabylie, évolue dans un environnement hostile, les deux partageant le même type de voie, à la seule différence qu’Israël a réussi à instaurer son propre Etat», a-t-il confié sur les colonnes du journal «Jérusalem Post». Il a même lancé un appel pour que « Israël adopte la Kabylie comme une sœur ».
    Ce cinglé enfonce le bouchon et poursuit : Les « kabyles ont toujours eu de la sympathie pour les juifs » et plutôt de » l’hostilité » aux arabes du fait que ces derniers continuent toujours d’afficher de l’ostracisme à l’égard de la Kabylie.
    Rappelons que Farhat Mehenni lutte pour l’autodétermination de la Kabylie et revoilà qu’il refait surface , saisit cette occasion en profitant de la visite De F.Hollande en Algérie pour tenter encore une fois de faire valoir ‘ses droits’ et ‘les violations des droits du peuple Kabyle’ !!!
    Nous savons tous que les valeureux Kabyles en leur majorité s’en lavent les mains de ce fou furieux qui doit s’estimer très heureux d’avoir échapper à la mort lors du détournement de l’Airbus d’Air France et la prise d’otages en décembre 1994 !!!
    Une mouche ne tue pas mais fait mal au coeur !!!
    Amicalement !!!!

  4. Benhaddou Boubakar

    ce mehenni ne represente que lui meme,ca ne vaut meme pas la peine de citer son nom et lui donner une gloire! c’est un « diviseur »;la Kabylie n’a pas besoin de lui: menteur , hypocrite et traitre

  5. a.Dennoun.

    LA SEULE CHOSE QUE JE NE LUI REPROCHE PAS C’EST D’AVOIR DEFIER CE GOUVERNEMENT MAFIEUX.
    A.D

    • Benhaddou Boubakar

      salam DENNOUN,il n’a rien defiè a mon sens de savoir,c’est un « manipulè » comme d’autres qui ont semè le trouble!

    • Mohammed.G..

      Mon cher Abdellah, je pense qu’il défit sa propre personne,il n’a aucun poids, même ce qu’il appelle ‘le peuple Kabyle’ le renie, il est méconnu de tous les Algériens.
      Cependant,il doit remercier surtout la VDSBA de l’avoir illustrer….il a bien bénéficié d’une pub gratuite….non méritée ???

  6. Monsieur

    c’est un malade rejeté même par ses proches

  7. Francois le Francais

    Actuellement , nos intérêts économiques sont avec une Algérie unie , et une seule.

  8. moh bab eloued

    Le président du gouvernement provisoire kabyle ? ! Mais ça se trouve où ce « gouvernement provisoire kabyle »? Il gère quelle république? Sacré farceur!!! Quant aux juifs, c’est connu, ils sautent sur toutes les m……….. pour en foutre partout! Mais l’Algérie est un trop gros morceau pour eux! Ils s’y casseront les dents! L’Algérie n’est ni la Jordanie ni la Syrie ni l’Egypte ni le Qatar!
    kouna hani ya ferhat mhenni

  9. Mouhal

    Ce renégat n a même pas de tribune dans sa propre localité où il est renié.La richesse de l Algerie est dans sa diversité Kabyle,Arabe,Chaoui,Mzabi,Targui..
    L Algerie est une et indivisible.
    Les kabyles vivants à Bel abbes sont actifs dans le commerce ,la restauration,café et l hotelerie.Personnelement , j ai des voisins Kabyles depuis plus d un demi siècle ,je peux vous dire LAH YAÂMARHA DAR.

  10. Hanifi K

    L’avion d’Air Algérie détourné à la veille de Noel par des éléments se réclamant du GIA et ayant bénéficié de complicités policières au niveau de l’aéroport, comptait à son bord un passenger qui avait l’air de ne pas avoir été terrorisé du tout.
    Il renseignait calmement les journalistes après l’assaut du GIGN à l »aéroport de Marseille, répondant affablement aux questions des journalistes.
    Et pourtant, une seule question méritait d’être posée.pourquoi avoir executé un citoyen vietnamien et un cuisinier français et lui avoir laissé la vie sauve,lui, soit-disant pourfendeur de l’islamisme et athée déclaré?
    Plus que quiconque, il aurait du être plus qu’inquiet et le premier à être menacé par ces ‘terroristes’ car il représentait le laic, francophone et l’artiste qui se déplaçait pour chanter dans un cabaret parisien.
    Etrange! Vous avez dit étrange . Comme cela est étrange.
    De ceux qui s’étonne de sa proximité avec ‘sa vraie mère patrie’ (Israel) il faut juste faire un détour par sa région natale de Kabylie et se renseigner sur les liens anciens de cette tribu berbéro-judaique (dont est issu le polémiste Zemmour), j’ai nommé les At Uqshalal.
    Rappelez vous que ce site avait fait l’objet d’une manipulation de la part d’un certain Harki de Montréal que je répugne à nommer!
    Le culte de la Kahina est la dernière arme de manipulation massive de ceux qui veulent le malheur de l’Algérie et assimilent notre gendarmerie et armée nationales à une force d’occupation et la Kabylie à une région annexée.
    Ses contacts fréquents à l’ambassade d’Israel à Paris et ses liens avec le Maroc qui finance son muvement ont été dénoncé par son plus proche adjoint,Idir Djouder qui s’est ressaissi et appelé à la vigilance.
    Quand à la lettre, cet énergume, grenouille qui se veut plus grosse qu’un boeuf, est coutumier du fait et il avait déjà adressé à Hillary Clinton pareille lettre abvant son déplacement en février 2012 à Alger.
    Pourquoi fent-il d’ignorer que nos élites financières, sécuritaires et intellectuelles sont d’extraction Kabyle (y compris les boss de la DRS) et que nous nous appelons tout simplement des algériens!
    Là où il a tout faux c’est quil ne pèse pas plus lourd qu’un pet de lapin!

  11. moh bab eloued

    Ce crapule n’est kabyle que de nom,ses défunts parents doivent se retourner dans leur tombes,en plus il se proclame président des kabyles,on se demande qui a voté pour lui et ou se sont déroulées les élections ,c’est un président fantoche qui ne représente que lui même .c’est une crapule d’origine juive certainement mais jamais un kabyle pure,j’ai honte de dire que j’appartiens à la même race que lui car les vrais kabyles revendiquent leur culture sans jamais revendiquer le partage de l’Algérie ,les algériens sont unanimes pour dire que nous sommes amazighes du nord au sud .
    ce raté et pourri aurait du demander la nationalité israélienne et rester la bas une fois pour toute.
    honte pour lui de revenir un jour en terre pure kabylie ,cette dernière le renie une fois pour toute.

  12. Hanifi K

    merci de lire:
    « s’étonnent »,et » feint »

  13. Kharoub Bladi

    Chanteur de cabaret inconnu qui s’improvise président d’un état provisoire de la Kabylie! par dépit et dégoût l’homme peut tomber plus bas que ça!!!! mais au point de demander l’ adoption par Israël je pense vraiment qu’ il a besoin de soins psychiatrique ce type, ça tourne pas bien dans ça tête.
    bonne journée

  14. Hanifi K

    Mme Claude que penserez vous de quelques huluberlus qui réclameraient l’indépendence de la Corse? (cf FLNC avant dérive maffieuse). Ou de la ressurrection du front liberation de la Bretagne très virulent dans années 70?
    Ou encore des thèses qui prônent le rattachement du pays basque à l’Espagne et Perpignan à la Catalogne?
    Vous voyez je n’ai que des questions.

    • Benhaddou Boubakar

      on attend les reponses! grand salut a vous si HANIFI

    • Un parmi d'autres.

      Cher frère Hanifi et chez nous ne crois-tu pas que l’on verra le découpage de notre pays en plusieurs états ( USA )the United States of Algéria .
      On aura l’état Chaoui, l’état Mzabite,l’état Ksantini, l’état kbayli ,l’état Dziri,l’état duTiteri,l’état Wahrani,l’état Abbassi, l’état Tlemsani ,l ‘état Nedromi,l’état saïdi etc…etc…. Ce serait une grande confédération et des gouverneurs qui mèneront leur état .
      C’est ce qui est arrivé à l’ex Yougoslavie et l’ex URSS pays (Ex amis d’El-Djazaïr .Ce serait le grand Cirque
      Salutations

    • Claude.B

      Bonjour Mr Hanifi K ,
      Autant j’ai apprécié votre premier commentaire ,très factuel ,autant le second ( de 10h 55 ) m’a quelque peu gênée car j’y ai perçu une pointe de suspicion quant au fait que je posais des questions .Sachez que je fais partie de ceux qui n’ont pas de honte à dire qu’ils connaissent mal un sujet ,et à ce titre s’informent .Comme tout un chacun je peux être sure de moi sur certains thèmes ,et pas du tout sur d’autres .L’intelligence c’est aussi de pouvoir dire :je ne sais pas .Et donc ,quand je ne sais pas ,je me renseigne , tous les points de vue m’intéressent ,ensuite j’analyse .C’est aussi simple que cela ,il n’y avait donc aucun sous entendu ,aucune arrière pensée dans mes questions ,je tenais à vous en informer ,ainsi que ceux qui auraient eu la même approche que la votre .
      Cordialement .

  15. Mr ouhibi reda

    Moi je suis persuadé que les Algériens ne se reconnaisent pas a travers des individus pareils.Pour Mme Claude B une personne adulte et équilibrée est bien placée pour commenter,seulement et tout en respectant tous a voulu savoir et une réponse fut postée hier.Maintenant le débat reste ouvert a tous je suppose..

    • Claude.B

      Bonjour Mr ouhibi reda ,
      Vous venez de résumer ma pensée:j’ai posé des questions car je connaissais mal le sujet ,j’ai lu les réponses formulées avec grand intérêt .
      Le débat est effectivement ouvert à tous ….
      Je vous remercie Monsieur .
      Cordialement .

      • Mme Mostefaoui SAB

        Cet aprés midi tout les regards sont braqués sur cette visite de Mr Hollande, ce Mehenni est hors programme mais ne transposons pas le riche débat vers d’autres horizons brumeux..Certes le débat est le bienvenu pour le Forum mais une intervenante de surcroit amie et fille de notre sidibelabes ne peut se singulariser avec des autres centres géopolitiques.Bonne fin de journée

        • Claude.B

          Mme Mostéfaoui SAB ,bonjour,
          Je voudrais être sure de ne pas me méprendre sur le sens de votre message :me reprochez vous de poser des questions sur un sujet en ligne ? Si tel est le cas ,c’est curieux et bien dommage ,que vous n’ayez pas compris mes interrogations sincères ,suite à la parution d’un article dont le thème n’a pas été amené sur la table par mes soins .
          Cordialement .

          • Mme Mostefaoui SAB

            Non au contraire ceci est pur malentendu je voulais dire a ce gentil monsieur de grace ne transposons pas le débat ailleurs tout en vouant respect a son opinion C’est le questionnement quivous été fait que je n’ai pas admis.Sans cela ce monsieur est tres respecteux. Bien sur que ce n’est ni vous ni moi qui avions amené ce théme sur la table ou vos comnetaires sont toujours en bonne place trés chére amie Belabbésienne

            • Claude.B

              Je ne voulais pas rester sur un éventuel malentendu avec vous ,Madame Mostéfaoui ,car depuis le début j’apprécie nos échanges honnêtes et francs ,c’est pourquoi je vous ai fait part de mon étonnement .Je vous remercie de m’avoir précisé le sens de votre intervention .
              Amicalement .

  16. Benhaddou Boubakar

    SI ouhibi salam,bien sur le debat est toujours ouvert dans notre VDSBA, chacun de nous est libre de poser n-importe quelle question et tant mieux pour le bon dialogue mon frere

  17. Smiley

    Dans la délégation française qui est du voyage il y aura ,en plus du tiers du gouvernement, deux algériens de coeur: Hollande( l’amoureux d’Alger) et Montebourg dont la mère est d’origine algérienne.
    Plus pragmatiquement, elle comptera 32 industriels et hommes d’affaires qui feront le voyage d’Alger conscients que la politique à la petite semaine , et la guérilla mémoriellenuisent aux affaires et que la nature a horreur du vide et entreprend de convier des partenaires économiques tels que les italiens, les espagnols et bien sur les américains et les chinois.
    Que pèse le petit roquet face à ce réel et à ce marché gigantesque que représente l’Algérie ashphaltée du nord au sud, avec des réserves financières considérables et qui attend la mise en branle de la mobilité des biens et des personnes. El l’espoir de l’essor.
    Pour trancher la question du fardeau historique et des ‘bienfaits de la colonisation’, cette dernière peut se targuer d’au moins un , indiscutable: la fin de la colonisation.
    Aucun peuple ne peut se résigner à la servitude et les vents de l’histoire qui ont soufflé en faveur de la décolonisation ne pouvaient faire de l’Algérie une exception. Son émancipation s’est faite dans la douleur et il est miraculeux de ne voir au sein de son peuple et du pays profond aucune aigreur ni ressentissement envers des victimes collatérales, reconnues comme telles.
    Cette guerre totale , menée aux nom d’intêrets obscurs, et qui s’est cachée sous les vocables de ‘pacification’ et ‘évènements’ a laissé un pays exangue qui peine à panser des plaies mémorielles . Cependantilse doit de penser l’avenir sans être parasité par la toxicité du passé.
    Puisqu’il s’agit de partir de l’homme et de la matérialité de son essence, il faut assurer son plein épanouissement dont l’expression première et radicale se trouve dans le Travail. Le travail au fond c’est la vie elle-même et les sociétes qui en manquent se naufragent comme la Grèce qui est devenue sous nos yeux l’homme malade de l’Europe.
    A travers cette visite, nous accueillons ces phalanstères ou affinités d’hommes de bonne volonté qui se doivent de penser une réalité sociale complexe sans que celle-ci n’annule les singularités individuelles et les caractéristiques nationales.Les passions limitées aux individus ne pèseront que moyennement devant l’urgence à Vivre.
    Tous savent que le destin politique de l’Europe se joue en Méditerranée car c’est là que depuis des siècles des affrontements majeurs se produisent et que la Paix doit s’y construire en priorité.
    L’Algérie de 2012 est un état souverain et mature, rompu à la diversification des liens et qui entend traiter d’égal à éga,l et qui a l’espoir de construire une république qui soit celle de tous en tournant le dos aux élus lointains qui l’ignorent ou le représentent si mal.

  18. Hanifi K

    Bonjour madame Claude .
    Soyez assurée que je ne veux amener aucun nuage dans le ciel bleu et dans le rapprochement et l’appaisement des deux rives dont j’ai été un défenseur précoce dans ce site avec Mémoria Houssine. Une simple consultation des mes posts en fera l’ample démonstration.
    Il reste vrai que la formulation de votre question encourageant des « Kabyles » à s’exprimer là où je ne veux voir que des algériens m’a troublé.
    Notre histoire ne sera jamais neutre mais on la veut sereine loin des récupérations qui en tous les cas ne me concerneront jamais.
    Les rapports difficiles des deux pays viennent du fait que le Maroc et la Tunisie ont connu sans difficulté l’abolition du protectorat et que l’Algérie (03 départements français pour le bureaucrate) avait été rattachée à la République Française qui n’a pas consenti à un divorce à l’amiable qui aurait évité bien des malheurs.
    De surcroît, la guerre a dur’ près de 08 ans avec l’apparition du nouvel enjeu qui était la découverte d’importants gisements pétroliers. S’ajoutait à cela la montée en puissance du programme nucléaire français qui avait besoin de l’étendue désertique pour ses essais et l’entrée dans le club fermé de la dissuation nucléaire..
    C’est pour toutes ces raisons, ignorées du peuple, des pieds-noirs, des conscrits et des dupes, que la lutte a été sanglante. Après un tel conflit caractérisé par l’exode d’un million de pieds noirs, une saignée chez les algériens qui avaient payé le tribut du sang, le paradoxe est que le français est la langue la mieux maîtrisée dans le monde arabe et des millions de travailleurs algériens se sont implantés en France après l’indépendance.
    Faut-il rappeler que le gouvernement algérien avait fait appel à la coopération française pour former en français les cadres techniques du nouvel état indépendant et des français pouvaient se promener et travailler en toute sécurité dans toute l’Algérie et ne rencontraient que des témoignages de sympathie.Et cela dès la fin de la guerre.
    Lors de mon entrée en sixième mes profs de maths et d’histoire -géo étaient des pieds-noirs qui se sont dévoués pour nous inculquer la réussite , même au prix de quelques oreilles tirées. Et cela avec l’encouragement de nos parents qui y voyaient avec raison une preuve d’amour du pays.
    Je fais partie d’une génération qui rend tous les jours un hommage appuyé à ces pieds rouges à qui nous devons tant!
    Nous sommes condamnés à co-exister pacifiquement car aucun autre pays dans le monde n’a autant de liens communs avec chez vous des enfants juridiquement français et des natifs comme vous qui reprennent langue.
    Pour être clair, je parle de rapports d’égalité entre états souverains et je me défie de la ruse ‘Partir pour mieux rester’ et de la relation de présence tutélaire style francafrique.
    Je crois que la visite de Hollande est une chance pour les deux pays et que Bouteflika veut finir son mandat en apothéose pour entrer dans l’histoire comme le réconciliateur après avoir été le combattant de la liberté.
    50 ans nous séparent de l’indépendence et les nouvelles générations ne doivent pas hériter de querelles qui déjà ne les concernent plus.
    Le raisonnement historien et la méthode d’analyse géopolique enseignent cette vérité: C’est la Géograhie qui finit par faire l’histoire et nous sommes les voisins de la rive sud.

    • Claude .B

      Bonsoir Mr Hanifi K,
      Le rapprochement entre les deux rives ne peut se concrétiser qu’en établissant de vrais rapports de confiance ,ou chaque partie peut s’exprimer librement sans que l’autre ne se comporte en juge ,mais sans avoir au préalable respecté ,a minima ,la règle selon laquelle on laisse à l’accusé le bénéfice du doute tant qu’il n’a pu présenter sa défense .Dans le cas présent ,il vous était tout à fait possible de dialoguer ,avant de tirer des conclusions hâtives et erronées sur mes motivations .
      La route sera plus longue que je ne l’espérais !!!

      • giselle de MARSEILLE

        Je suis trés heureuse de vous relire chéreCLAUDE B et je ne suis pas ici pour blamer quiconque car ce dont je suis sure est que vous réagissez,.et moi je dis que vraiment que le chemin est encore long et d’ici la de la décantation jaillira les vrais visages.Bonne continuation de vos posts bien simples et spontanément écrits remarqu »ai je.

        • Claude .B

          Bonsoir Giselle ,
          Sensible à vos propos bienveillants ,je vous remercie pour votre gentillesse ,que j’avais déjà eu l’occasion d’apprécier .
          Bonne soirée .
          Toutes mes amitiés .

          • giselle de Marseille

            Trés fiére de vous voir intervenir trés spontanément sur les articles en ligne et vous avez jusque la su mettre en évidence votre savoir et je vois que vous comptiez de trés bons amis lecteurs qui ont vu juste comme moi et Danielle B qui elle aussi est spôntanée. Bonne continuation

  19. Un parmi d'autres.

    Excusez-moi de venir à table au moment du dessert sinon au moment de la desserte pour dire qu’il y-a euphorie chez nous pour cette visite du président français en Algérie alors qu’ici j’ai l ‘impression que l’information n’est pas vraiment médiatisée comme la fusillade de l’école américaine ou 27 Àmes sont parties.
    Et de ce Mehenni (tranquille —مهني) qui fait parler bon nombre de gens chez nous alors qu’il ne mérite pas autant de publicité mais bon ça fait marcher le commerce. N’est-ce pas là une discussion versée dans le vide. (حكيت فرغ )

  20. Visiteur

    Salam,
    je pense quà l’époque actuelle tous les utilisateurs d’internet du simple néophyte au plus chevronné savent qui est qui (parlons politique)avec l’aimable participation de Mr.Google….

  21. Hanifi K

    Cours de rattrapage pour ceux qui auraient raté quelques leçons d’histoire.
    Dès 1945 Krim Belkacem , sous-officier de l’armée française et décoré sur tous les champs de bataille, ecooeuré par les massacres de Sétif et Kherrata organise les premiers maquis de Kabylie.
    Le plus grand héro, tombé au champ d’honneur est le colonel Amirouche de la région algérienne de Kabylie qui n’a pas hésité à passer par les armes tous les tièdes et tous les traitres car il plaçait son pays au dessus de tout..
    Le grand théoricien de la révolution était originaire de Kabylie (Abane Ramdane)
    Boumediène le chaoui était lui aussi berbère comme tant et tand de dirigeant scomme le président Chadli par ne citer que cet exemple .
    Le Divide to rule ne marchera pas.

  22. ghosne elbane

    bonsoir hanifi.K le président Chadli Bendjeddid n’est pas Chaoui il est natif de la commune de Bouteldja (sebâa) wilaya d’El-tarf .Le président Houari Boumedienne n’est pas Chaoui il est de Hiliopolis (guelma) les guelmois ne sont pas chaouis . Salam khayi

Répondre