La Voix De Sidi Bel Abbes

Madame Khalida Taleb N. : Psychologue, orthophoniste et pdte de l’association « Paroles et Ecriture » hôte de VDSBA.

Après le docteur Ould Ennebia, et l’artiste Mehaoudi Ahmed, notre journal a ‘honneur d’accueillir Madame Khalida  Taleb Nouiouat qui est psychologue orthophoniste et présidente de l’association « paroles et écriture », et vient récemment d’écrire un ouvrage autour duquel une question a été formulée par notre journal qui a ainsi tenu un entretien général qui nous a permis de faire l’éclairage sur l’activité de notre invitée, ainsi que les missions objectifs de l’association  » Paroles et écriture  » qui a été crée à Sidi-Bel-Abbès en Algérie en 2000 simultanément à la création des éditions Chèvre-feuille étoilée à Montpellier et par la même équipe de femmes parmi elles  (Maïssa Bey, Behja Traversac et Marie-Noël Arras). Elle diffuse, en partenariat, la revue Étoiles d’encre. Notons que cette bibliothèque qui a ouvert les portes a notre journal en accueillant le S.B.A (Samedi Bel Abbesien) est un espace, un jalon a consolider, vu que les lieux ne cessent malgré les problèmes financiers d’ouvrir un cadre d’expressions culturelles en donnant l’accès aux livres à tous les habitants de Sidi-Bel-Abbès à t’on constaté lors de nos nombreux passages en ce site accueillant de nos sœurs téméraires.

VDSBA : Présentez vous d’abord a nos lecteurs(ces) et dressez nous un C.V succinct

Madame K. Taleb : Madame Khalida Taleb Nouiouat, je suis psychologue orthophoniste et présidente de l’association « paroles et écriture ». J’ai fait mes études de psychologie et d’orthophonie à l’université d’Alger, sciences humaines, j’ai travaillé à l’hôpital de sidi bel abbès au service d’ORL comme orthophoniste en 1985 puis  en cabinet privé de 1988  à 1996, je pense d’ailleurs rouvrir mon cabinet prochainement. Je suis également présidente de l’association paroles et écritures et responsable de la bibliothèque du même nom.

VDSBA : Un mot sur votre livre  »Alya au pays des mots ».

Madame K. Taleb : Alya au pays des mots est un conte destiné aux enfants mais aussi aux grands c’est un livre à trois voix, avec mes co-auteures Ourida Nekkache et Michèle Bayar nous avons travaillé ensemble au texte de l’album pour que l’aventure d’Alya « parle » aux enfants dyslexiques et nous nous sommes  également attachées à ce que des enfants non dyslexiques puissent découvrir, avec Alya, le malaise que la dyslexie provoque chez les enfants qui en sont atteints. Enfin, nous avons abordé le sujet de façon frontale selon le point de vue de l’enfant qui découvre sa dyslexie et avons fait  suivre le conte d’un livret documentaire. C’est également un ouvrage destiné aux parents d’enfants dyslexiques et aux enseignants car la dyslexie est malheureusement  très peu connue, difficile à détecter et très souvent confondue avec l’échec scolaire et sans prise en charge de l’enfant elle peut entraver sa vie socio-professionnelle

VDSBA : et la bibliotheque  » Parole et Ecriture  »

Madame K. Taleb : C’est une bibliothèque associative créée par l’association «  parole et écriture avec le financement de l’union européenne dans le cadre du programme  MEDA et grâce à la générosité de quelques donateurs aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Nous disposons d’une salle  de travail agréable et bien éclairée pouvant accueillir plus de 50 personnes. Les adhérents peuvent venir travailler du samedi au mercredi de 9h à 18 h ils peuvent également emprunter des livres. Nous organisons des -conférences débat avec des auteurs, des-récitals de poésie des expositions des projections de films éducatifs ou de divertissement et des ateliers de lectures et d’écritures. Des bénévoles assurent des cours de soutien scolaires. Le prix de l’adhésion est de 200 D.A par mois pour les écoliers nous avons deux salariés et nous subsistons aujourd’hui grâce à la générosité de monsieur Chiali Toufik qui nous assure chaque année le salaire d’une des employés, mais les difficultés financières se font de plus en plus ressentir  .nous gardons malgré tout bon espoir et restons optimistes; les amoureux du livre et de la culture finiront surement par se manifester.

VDSBA : Association de femmes ?

Madame K. Taleb : Il est vrai que notre association ne compte que des femmes ,en fait quand l’association a été créée nous ne disposions pas de  lieu pour nous réunir c’étaient des rencontres chez l’une ou chez l’autre ,pour faire des lectures ou parler d’un livre, les femmes ne peuvent pas se rencontrer dans un café ou autre lieu public, c’est souvent des espaces réservés aux  les hommes alors nous avons créé notre propre espace.

VDSBA : Un petit mot pour conclure.

Madame K. Taleb : Honnêtement je suis ravie de l’honneur que vous m’avez fait comme hôte de votre journal, et surtout on est content d’abriter votre activité du Samedi Bel Abbesien qui n’est plus la votre c’est celle des lecteurs(ces) qui sont aussi aussi contents des initiatives de votre journal. Que je remercie au mon nom et au nom de tous les membres de l’association et du personnel de notre bibliothèque.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=7809

Posté par le Sep 7 2011. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “Madame Khalida Taleb N. : Psychologue, orthophoniste et pdte de l’association « Paroles et Ecriture » hôte de VDSBA.”

  1. citoyenne

    bonjour! je voudrai avoir les coordonnées de cette association si c’est possible? MERCI

  2. LARBI APC

    l’association se trouve dans l’ex ecole aissat iddir n° TEL 048.54.60.13

  3. arbi zazou

    les temeraires sont a assister ce groupe a fait quelque chose avec ses propres moyens

  4. Memoria,

    Nous ne pouvons que rendre hommage à ce groupe de femmes Algériennes qui ont su malgré les aléas essayer d’harmoniser entre la satisfaction de besoins culturels spécifiques d’une frange de notre population et la sensibilisation d’une élite féminine potentielle pour son arrimage à la culture mondiale par le biais de la lecture/écriture.
    Difficile tâche mais combien exaltante de vouloir « réunir » les civilisation orale et écrite dans une socièté utilisatrice de multi media de masse,donc à la portée de tous,mais où la déculturation et l’analphabétisme refusent de céder le terrain vague…j’allais dire !
    De part la diversité des parcours socio professionnels des « animatrices » se rejoignant sur le terreau culturel depuis des années,permettez -moi de faire un constat et de poser des questions que vous avez certainement formulées !
    -Est-il possible aujourd’hui d’assurer la perennité d’objectifs spécifiques (Meda,ONG1) alors que les parties prenantes se sont recomposées…?
    L’objectif général ou principal des premiers bailleurs de fonds (UE) est devenu caduque puisqu’il insistait sur l’aide aux minorités…et le cadre associatif se retrouve piégé par cet enclavement que je n’irais pas jusqu’à qualifier de « sexiste » !
    Je ne puis savoir,malgré les qualités et compétences avérées et réferencées des animatrices de l’association « Paroles et Ecritures »,psychologues,écrivain(s),enseignantes,si une restructuration de l’association par son élargissement sur l' »autre sexe » éviterait son gel définitif malgré les promesses de financements multiples.Evitons un auto dafé comme celui de la bibliothèque communale !!!

    Mes Hommages !

    e-mail de l’association svp!

  5. nawel dekar

    du courage madame et aussi a vos amies c’est le savoir que vous developper contre l ignorance

  6. mahieddine abbes

    je suis content de lire ce journal que je ne connaissais pas j’ai cherche parole ecriture pour voir les samedis belabbesiens grande et ma surprise je rencontre un entretien avec une dame ou un groupe s’active pour la promotion du livre deja c’est beau cela je lirai par la suite le reste depuis mars mais je prie pour l »assistance des enfants car la culture de la lecture se perd

  7. mahieddine abbes fthiers

    je suis content de lire ce journal que je ne connaissais pas j’ai cherche parole ecriture pour voir les samedis belabbesiens grande et ma surprise je rencontre un entretien avec une dame ou un groupe s’active pour la promotion du livre deja c’est beau cela je lirai par la suite le reste depuis mars mais je prie pour l »assistance des enfants car la culture de la lecture se perd

  8. ahmed

    je suis enseignant si vous avez besoin de qoui ce soit je suis a votre disposition mes dames

  9. yesmine

    Je peus discuter avec vous docteur ,je passe par une périodes difficile avec mon mari
    Aidez moi svp

Répondre