La Voix De Sidi Bel Abbes

Lutte contre la violence : installation de vidéo surveillance et les autres enceintes sportives?

25da531a91b46baea24b2650a3837d52_L

Les clubs de Ligue 1 et 2 professionnel de football ont jusqu’à la fin de la phase aller du championnat pour doter leur stades de vidéo surveillance, a indiqué samedi la Ligue de football (LFP).

Au cours d’une réunion de coordination présidée par le ministre des Sports, Mohamed Tahmi lundi dernier, et consacrée à la feuille de route complémentaire du secteur en matière de prévention et de lutte contre la violence, il a été convenu de « la généralisation de l’installation de système de vidéo surveillance dans tous les stades de football accueillant les matchs de Ligues 1 et 2 professionnelles ».

Par ailleurs, dans le but de mettre les arbitres dans des meilleures conditions d’exercice de leur mission, la LFP a pris contact avec  un certain nombre d’hôtels implantés à travers le territoire national pour la mise en place d’une convention permettant à ces établissements hôteliers d’accueillir les arbitres appelés à diriger les rencontres du championnat.

D’autre part, les arbitres sont désormais obligés de passer la nuit dans la ville où doit se dérouler le match pour lequel sont désignés. Comme il leur fait obligation de participer aux  réunions techniques d’avant match qui doivent être organisés la veille ou dans la matinée du jour du match.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54286

Posté par le Sep 7 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

14 Commentaires pour “Lutte contre la violence : installation de vidéo surveillance et les autres enceintes sportives?”

  1. Fan de l'usmba

    Les moyens c’est bien mais la pédagogie c’est mieux .Cette tache revient au comité des supporteurs qui doit être actif et volontaire pour éradiquer la violence dans nos stades dans toutes ses formes.Le matériel exigé dans les stades est une mesure dissuasive et coercitive en cas d’incidents provoqués par des éléments perturbateurs qui viennent au stade pour foutre la pagaille et non supporter une équipe et voir une rencontre de foot-ball ;ceux -là doivent être interdits de stade ou poursuivis en cas de fautes graves et nos stades connaîtrons la sérénité et le retour de vrais supporteurs amateurs de spectacle et de l’esprit sportif.

  2. Jamel

    bonne analyse mais le mal est bien enfoui

  3. hamma

    Donc ceci suppose que la violence n’a que deux paliers Les autres stades haouchs ou chaudrons des communes c’est la suisse

  4. mostari f

    Une fuite en avant les problèmes ne se résolvent pas ainsi Posez des caméras et après?

    • ZIDANE

      APPEL AUX AUTORITES DE LA WILAYA DE S.B.A, AU DIRECTEUR DE L’HYDRAULIQUE, AU DIRECTEUR DE L’A.D.E, AU PRESIDENT DE L’A.P.W DE S.B.A LA CITE 114 LOGTS (BOUABDELLAH) DE SIDI-DJILLALI PROCHE DU TUNNEL EST SANS EAU POTABLE DEPUIS 48 HEURES NOS ENFANTS ONT REJOINT LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES SANS PRENDRE DE DOUCHE ALORS REAGISSEZ S.V.P

  5. MOH

    On mettra les cameras dans les stades, les hôpitaux, les marchés, les écoles, les toilettes publiques, les mosquées, …………….il faut éduquer avant tout , la répression suivra pour les réfractaires.

  6. kaid

    C’est logique si Moh éduquer ;éduquer nos grands parents ont assuré ceci sans aller a la fac niau lycée

  7. gherbi sba

    les caméras sont utiles mais le problème est pour moi d’abord éducatif et foncièrement politique;grâces présidentielles moussalaha etc

  8. tewfik Adda Boudjelal

    Péril en la demeure !
    Nous sommes les champions du monde de l’esquive. Il a fallut attendre l’irréparable pour trouver soit disant la parade. Doter nos stades de vidéosurveillance.
    La violence physique, ou verbale dans nos stades ne date pas d’aujourd’hui. Elle a toujours été présente à tous les niveaux du championnat.
    Pourquoi cette violence, ou ce défoulement, avec comme agora, nos stades ? Il me semble que la réponse ne pourra venir que de nos sociologues, car ici il est question de comportement.
    Mais toujours est-il, sans la pratique sportive de masse, l’Algérien ne pourra jamais mesurer la valeur de la discipline sportive qui est un duel à la loyale et que le meilleur gagne.

  9. hmida

    L’installation de caméras de surveillance aux abords et a l’intérieur des stades quoique décidée tardivement par les pouvoirs publics , au seul but de traquer ces pseudos supporters, fouteurs de troubles semeurs de haine étant une initiative des plus salutaires a laquelle la famille sportive tout entière adhère .
    Ce qui se passe dans nos stades en terme de violence n’étant point une recette propre au publics Algérien avide de foot et de beau spectacle. Ce phénomène dangereux, venu d’ailleurs holigans oblige, auquel nous ne devons en aucune manière composer avec, devra être combattu et éradiqué vigoureusement.
    A ce titre et compte tenu de l’expérience prouvée de nos services de sécurité , malgres l’absence de cameras , ces énergumènes ne feront pas long feu.

  10. Mme CH

    Voilà encore un marché juteux que les importateurs vont se disputer..!!! Allez au plus offrant…..!!!! N’est elle pas belle la vie….??? Mr Tewfik Adda, vous dites que « La violence physique, ou verbale dans nos stades ne date pas d’aujourd’hui.. » mais je dirais aussi qu’elle ne date pas d’hier non plus….!!!!
    « Pourquoi cette violence »….??? Question pertinente. Tout le monde est complice depuis la direction du stade qui ouvre une ou deux portes pour des milliers de supporters jusqu’aux responsables à tous les niveaux qui ont laissé faire sans brancher jusqu’au pourrissement. Ils n’ont pris aucune mesure adéquate pour freiner ce phénomène…comme pour tout le reste….Hata Tataffar….!!! Je dirais même, que certains dirigeants de Clubs provoquent et utilisent cette violence des supporters à des fins que nous connaissons, sachant que les sanctions seraient = 0….!!!! Tenez, par exemple, on n’entend plus parler des Hooligans anglais qui semaient la terreur à l’époque où nous étions encore bien éduqués…!!!! En 2006 « Plus de 3 000 hooligans anglais avaient, jusqu’à hier, mardi, pour remettre leur passeport à leur commissariat local, dans le cadre d’une opération destinée à empêcher les supporteurs les plus violents d’aller au Mondial-2006 de football en Allemagne. Au total, 3 286 supporteurs concernés par un «banning order», une sorte de procès-verbal censé les empêcher d’assister aux matches de leur équipe nationale, devaient ainsi remettre leur passeport. Durant la compétition, ils seront également contraints de venir pointer à un poste de police pendant chacun des matches de l’équipe d’Angleterre. Les supporteurs visés qui ne respecteraient pas cette interdiction de voyager pourront être condamnés à six mois de prison et à une amende de 5 000 livres (7 250 euros). « …..En 2010, un supporteur anglais a été extradé au Portugal afin de purger une peine de deux ans de prison pour avoir pris part à des bagarres entre hooligans lors de l’Euro-2004…. » Quand on veut on peut…!!! Et le stade n’est pas le seul endroit où la violence règne….!!!!

  11. CHAIBDRAA TANI DJAMEL

    La seule solution du fair play et de la non violence dans les stades ,c’est que chaque équipe locale doit gagner son match à domicile (rires)

    • tewfik Adda Boudjelal

      Même pas si Djamel , car on assiste impuissant à une déferlante humaine à chaque sortie de stade où les voitures font l’objet de « souffre douleur » de quelques illuminés et cela quelque soit le résultat …j’allais dire de la course.Donc le vrai problème est ailleurs ..

  12. Jamel

    C’est une déferlante humaine que l’on remarque Cela est juste monsieur ADTewfik ;on la voit et on a des craintes et des appréhensions légitimes face a ce fléau de la violence

Répondre