La Voix De Sidi Bel Abbes

L’Usmba décide de boycotter le match de coupe prévu lundi face au CSConstantine.

Avant de suivre le compte rendu de nos amis qui étaient sur place a leur tête notre  cher si Belamri Aek et pour des raisons exceptionnelles internes ;nous nous contentons uniquement de la publication l’information pour le seul intérêt du club qui a besoin de sérénité . Ceux sont la nos convictions…

Dans une conférence organisée dans le grand hotel « EDEN » le 1 janvier 2015 à 16hoo,par le président AMROUN Yahia, réservée aux représentants de la presse locale ,régionale et nationale au sujet des récents évènements ayant secoué le football national à cause de décisions intempestives, aberrantes, illégales, injustes et humiliantes de la part de la ligue nationale de football à cause du litige opposant le CSConstantine à l’USMBel-Abbes en match de coupe qualificatif des 16ème de finale,le secrétaire général et le président sont intervenus pour apporter des éclaircissements administratifs et techniques au sujet de cette affaire qui a pris une ampleur nationale au vu des péripéties abracadabrantes et des rebondissements inattendus qui ont entaché le déroulement ,tout le long du processus du traitement du dossier en question.
Avant de rapporter ce qui a été dit et décidé lors de cette conférence ,il me parait essentiel de faire référence à ce fameux article 97 du code disciplinaire régissant le football national et la compétition .
« L’article 97 du code disciplinaire stipule, qu’en cas de la participation irrégulière d’un joueur venant de l’étranger, le club fautif perdra le match sans attribution des points au club adverse. Défalcation d’un point pour le club fautif, un an de suspension ferme pour le joueur, un an de suspension ferme de toute fonction officielle pour le responsable concerné du club, et 200.000 dinars d’amende. »
Par ailleurs ,le préambule expliquant les modifications apportées aux reglements généraux indiquent que celles -ci sont appliquées à toutes les compétitions (coupe et championnat) et ne sauraient dissocier l’une de l’autre meme si les détails spécifiques ne sont pas apportés aux textes de l’une par rapport à l’autre et se trouvent confirmer par l’art 157 ci-dessous.
Article 157 :
Les dispositions des lois du jeu fixées par l’International Board et les présents règlements généraux s’appliquent dans leur intégralité aux rencontres de la Coupe d’Algérie.
Cela veut dire quand une disposition particulière concernant une faute commise par une équipe et non prévue par les reglements de la FAF,le cas qui se pose à l’USMBA /CSC ,le retour à l’article 157 doit etre observé par les instances et appliqué ,les choses sont claires.
Comme notre foot ball est régi aux rapports de force sans se soucier de l’éthique ni du developpement de ce sport dans la transparence,un tas de conflits secouent notre football et se traduisent par la violence sur le terrain et les jeux à huis clos qui se multiplient.
Ce fameux personnage de la ligue (personnage douteux et ambigu ) Mr ALI MALEK, qui confond ses prérogatives de président de l’organisation de la coupe d’Algérie avec celles des autres commissions de la ligue a déclaré ouvertement que le match sera rejoué à BLIDA le lundi et que l’USMBA n’a pas formulé de recours sur la faute administrative commise par le CSC en faisant jouer 3 joueurs,ceci est un mensonge a déclaré Mr AMROUN en brandissant le recours déposé à la ligue (cachet faisant foi ),ce qui rend suspensif toute décision avant les résultats du recours.
En plus, aucune notification n’est parvenue au club de l’USMBA concernant cette affaire.
Comment se fait-il qu’un président ( C S C ) ,partie prenante directe dans ce conflit ,se permet de dire sur les antennes de la télévision qu’il a approché la ligue nationale à ce sujet et qu’on l’a rassuré quant à l’issue de cette rencontre en avouant la décision de la commission de discipline (match à rejouer en terrain neutre ) avant meme que cette commission ne tienne sa séance et ne statue sur ce cas ? Bizarre ,c’est le moins que l’on puisse dire;sans compter les déclarations intempestives des membres de la ligue dans les medias menaçant les dirigeants de l’USMBA au cas où ils venaient à boycotter cette rencontre qui a été décalée du samedi à lundi d’un terrain synthétique vers un terrain gazonné,il faut le souligner.
La ligue nationale de football est en train de consacrer une décision qui fera jurisprudence contraire au droit ;car le droit obeit à la logique qui est appliquée aux règles générales régissant le football comme institution et non comme une épicerie privée.
L’U S M B A n’est pas liée à l’application d’une décision administrative contraire au bon sens en l’absence d’une reglementation inspirée du droit.L’interprétation du droit relève du tribunal (T A S ) et non d’une commission qui n’a aucun pouvoir reglementaire d’interpreter les textes ,ni de modifier le contenu sans recourrir à l’assemblée générale.
L’USMBA ne demande pas à la ligue de défalquer des points au CSC mais l’application de la logique du droit en l’absence (défaillance ) du cas de figure qui se pose dans la reglementation régissant le foot ball national,meme si la reglementation a omis d’en faire référence.
Par ailleurs la FAF a élaboré 179 articles qui englobent toutes les infractions pouvant subvenir dans la gestion du foot ball ainsi que les sanctions appropriées,cela veut dire implicitement que la sanction de 3 joueurs intégrés dans une compétition quelle qu’elle soit est la meme et ne saurait s’appliquer qu’à l’une des compétitions au motif que la phrase signifiant la défalcation de points vienne servir de prétexte pour avantager les amis.
En définitive ,le président de l’USMBA a décidé de ne pas jouer cette rencontre prévue le lundi à BLIDA.Si les instances du foot ball consentent à reporter cette rencontre aprés le MERCATO,l’USMBA saurait répondre positivement à cause des bonnes relations qui la lient avec le C S C ,malgré qu’elle soit lésée.
L’USMBA saura défendre son intérêt et son honneur en cas d’abus de pouvoir de la part de ces bisness men du football.

NB :Nous nous excusons auprès de tous mais c’est une décision murie de ne pas ouvrir un débat.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57410

Posté par le Jan 1 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Les commentaires sont fermés