La Voix De Sidi Bel Abbes

Algérie : L’immolation revient par le sud du pays. Les chômeurs menacent de suicide collectif.

Wilaya_de_Ouargla_291470555

Nouvelle tentative de suicide collectif, sur le toit de la wilaya de surcroît. Quatre jeunes sont munis de bouteilles d’essence et menacent de s’immoler depuis le début de l’après-midi de dimanche, si la promesse d’une audience avec un poste à la clé chez le directeur de l’ANEM n’est pas exaucée. C’est que ces jeunes, dont des camarades font le guet au sol, ne se satisfont pas de promesses à étudier à la rentrée. Au moment ou le cabinet du Wali leur délivrait une lettre de recommandation pour être reçus au plus vite par le directeur régional de l’emploi, ils ne se doutaient pas que tous les responsables partaient en congé en ce début d’août. Livrés à eux-mêmes dans une ville ou aucun responsable ne peut répondre à une doléance aussi difficile que celle des chômeurs. Les chômeurs pensent faire pression sur les intérimaires ? Pensent-ils pouvoir bénéficier de l’intérêt d’une quelconque autorité à distance ? Comptent-ils vraiment s’immoler sous cette température caniculaire ?  Ouargla renoue régulièrement avec ces manifestations d’une violence inouïe que d’aucuns estiment inconvenues n’était le désespoir alimenté et nourri par un vase clos qui met la jeunesse au pied du mur sans aucune perspective de salut. Pour rappel, une tentative similaire a heureusement eu un heureux dénouement durant la dernière semaine du ramadan ou six chômeurs ont tenté de s »immoler sur le toit de la wilaya.

images

L’immolation en Algérie est devenue un vrai phénomène social

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=52653

Posté par le Août 4 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Algérie : L’immolation revient par le sud du pays. Les chômeurs menacent de suicide collectif.”

  1. Moha

    C’est un moyen de pression parfois c’est le dernier recours pour se faire entendre mais le hic est cela continue

  2. Omar

    Depuis que je me souvienne l’immolation a toujours été une protestation et une tradition Tibétaine contre l’oppresseur Chinois qui sont en train de leur faire subir les pires atrocités comme le font les sionistes, mais pas parce qu’ils n’ont pas de boulots qu’ils s’immolent ? Chez nous c’est une façon de faire du chantage aux despotes qui détiennent les bourses de l’Etat et qui font la pluie et le beau temps tu me donnes un appt,ou je m’immole,tu me donnes un travail ou je m’immole connaissant notre mentalité le responsable qui se trouve devant ses désoeuvrées qui sont incapables de tenir ne serait-ce qu’un marteau comme il se doit sa réponse et bien t’as qu’à te cramé je n’ai rien à cirer, malheureusement les conséquences on les connait et ça ne fait que commencé, à qui le tour ?

    • BADISSI

      @Omar
      salam vous avez raison c’est devenue une mode , en plus que le suicide et interdit par notre religion, je connais bien cette wilaya je me rend souvent a cause de mon travail certains de ces jeune ne veulent pas travailler il y a des milliers de palmiers qui sont abandonner , malheureusement tous ces jeunes veulent travailler dans les hydrocarbures , même si ils sont pas diplômer ils veulent tous devenir chauffeurs ou agent de sécurité

  3. abbassi mdegouti

    Mais si un responsable est en congé il doit y avoir un adjoint « MAKANCHE GHIR HAMOU FEL BLED »

Répondre