La Voix De Sidi Bel Abbes

L’hospitalisation d’un émir relance le débat sur l’accueil de riches patients étrangers. Partagé par notre ami Amirouche

Neuf chambres, et un seul patient. L’hospitalisation d’un émir, du 8 au 14 mai à l’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) n’est pas passée inaperçue. Pour des raisons de sécurité, il avait été demandé, et obtenu, qu’une partie du service de chirurgie orthopédique du Pr Hardy, choisi pour sa renommée, lui soit réservée, ainsi qu’à ses équipes et à sa famille.

Des douchettes dans les toilettes avaient notamment été installées. Elles ont été retirées depuis, a précisé la direction de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris(AP-HP), et comme n’importe quel patient, l’émir n’a pas bénéficié d’infirmières ou d’aides-soignantes dédiées. L’AP-HP répondait, dans un communiqué, à un article du Canard enchaîné qui a relancé le débat sur l’accueil des riches étrangers.

Martin Hirsch, son directeur général, s’en est expliqué dans Le Journal du dimanche du 18 mai, estimant que renoncer à ce type de patients serait « contre-productif ». Cet accueil n’a « pas été fait au détriment de malades français », a-t-il indiqué – l’opération était prévue durant un pont, période où des lits sont inoccupés. « J’assume ce côté “Robin des bois” : à un moment où nous avons besoin de tous les moyens pour soigner les plus modestes (…), gagner de l’argent sur ces patients qui ont les moyens, cela ne me choque pas », a-t-il plaidé.

De tels patients ont permis de dégager 2,5 millions d’euros depuis janvier. L’AP-HP espère gagner 8 millions d’ici à la fin 2014 en accueillant plus de 3 000 malades de ce genre, ce qui permettra de réduire un déficit qui avoisine les 60 millions d’euros. Aujourd’hui, 0,5 % des hospitalisés sont enregistrés comme « patients non-résidents payants intégraux ». Un chiffre qui pourrait monetr à 1 %. Mais pas plus, pour ne pas porter atteinte à la mission de service public. Le taux retenu est le fruit d’une réflexion entre médecins.

M. Hirsch s’inscrit dans les pas de sa prédécesseure Mireille Faugère, qui avait signé un partenariat – rompu il y a peu – avec une société libanaise censée aider à développer le tourisme médical. Mais de la part de l’ancien président d’Emmaüs, cette stratégie étonne au sein de la grande maison.

« Ce qui me gêne, c’est le tapis rouge déroulé à ce patient, surtout dans le contexte général de pression sur l’aide médicale d’Etat. Jusque-là, on ne regardait pas la carte bleue des patients », explique pour sa part Isabelle Borne, élue SUD-Santé. Son syndicat s’oppose au développement d’une telle activité. La CGT aussi dénonce cette pratique. « Les patients ne peuvent  être sélectionnés ou avoir des avantages par leur niveau de richesse, c’est le contraire de nos valeurs et des missions d’accueil et d ‘accès aux soins égaux pour tous », précise sa représentante, Rose-May Rousseau.

« Les médecins ne sont pas unanimes face à ces riches clients. Faut-il en faire une source de revenus importante ? Certains sont contre, au nom de l’égalité des soins. L’accueil hors normes de l’émir va les conforter », note le Pr Bernard Granger, du Mouvement de défense de l’hôpital public. « Je comprends qu’il y ait débat. Si tout le monde me disait que c’est génial, qu’il faut passer à 10 % ou 15 %, je serais plutôt inquiet », affirme M. Hirsch au Monde.

Le gouvernement n’est pas indifférent non plus à cette potentielle manne pour les prestigieux hôpitaux publics français, alors que d’autres pays facilitent déjà la venue de tels patients. Une mission a été confiée à l’économiste Jean de Kervasdoué par Marisol Touraine et Laurent Fabius. Il rendra ses conclusions sous peu.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=47425

Posté par le Mai 22 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “L’hospitalisation d’un émir relance le débat sur l’accueil de riches patients étrangers. Partagé par notre ami Amirouche”

  1. faouzi

    Boutef est concerné lui aussi mister Amirouche?

  2. MADANI

    @amirouche il n’y a ni débat ni polémique la médecine en France ne fait pas de différence entre les personnes elle est humaine et efficace c’est le plus important quant à ces émirs ils payent 30% plus cher que les français pour un meme service quant aux nouvelles installations ils les payent c’est un plus pour les hopitaux français et hirsch a assumé ses responsabilités . il a dit bienvenu aux émirs .

    • Amirouche

      @MADANI

      Je ne vois aucune polémique ! tout au contraire je suis totalement d’accord avec vous ,surtout que de tels patients ont permis de dégager presque 3 millions d’euros en 5 mois , mais le débat reste ouvert si on se pose d’autres questions sous d’autres angles !! et dont je suis sûr que les lecteurs de la VDSBA ne vont pas tarder à les détailler !
      Cordialement

  3. ANA MA FHEMTCH

    L Emir , le president vont se soigner à l etranger en deboursant beaucoup de fric . Pour l emir , c est l argent de la famille regnante , pour le president c est l argent du ………???
    Si c est deux là et leurs progenitures et toute la hachia , se donnaient la peine de doter , leurs pays respectifs d INFRASTRUCTURES PAREILLES et de les etoffer de medecins à la hauteur , et il y en a je peut vous le certifier .
    D Ailleurs n a t on pas vu des presidents bien de chez nous se faire soigner par d imminents medecins , bien de chez nous ???? mais là bas chez eux ::::
    C est tout simplement du GASPILLAGE …
    RABI YOUSTOUR …

    • Amirouche

      @ANA MA FHAMTCH

      Vos idées et les miennes sont fusionnelles ,on devrait être frères jumeaux et avec OUERRAD nous ferons bien des triplés . Merci encore meastro

      • ANA MA FHEMTCH

        OUI Mon zami , on m a fait une fleur sur la VD SBA ? ON A publie une contribution de MOI ?? C EST UNE SADAKA de leillet el djoumou3a , mais on l a attribue à mon COUSIN HAMID ??? MA 3LICH
        TU VAS ME LIRE ? ça y est j ai ma plce parmi vous les ECRIVAINS de la VD SBA..
        YA JEDDEK EL WA3RA LOUKEN DA ROUHA BESMEK ??? YA NAWEDH THAOURA
        LA 3ANDEK SAHBI KI ANA KI NTA BESSH MA TKHABARCH ??? OUERRAD .

  4. ANA MA FHEMTCH

    HUMAINE ET EFFICACE ????

  5. OUERRAD

    BONSOIR @MIROUCHE
    La connexion m a eloigne un peu , un temps , ma 3lich je reviens en forme ;;;
    Bessah hada ANA MA FHEMCH baghi ykhalart binnatna ???? ATTASSIEU …

  6. Hamza

    Salam Amirouche je lis que ca va pour toi , a ce sujet une chose est claire ces gents ne pense pas a la mort et la maladie ils sont dans leurs bulle je me rappel nox grand mere acheter leur KFAN Je suis sur que tes projets se realiseront si on a des hommes comme toi , se qui m énèrve dans tous sa moi c est la modestie ils oublient souvent bref sache mon frere que la france va devenir comme la suise y aura que du service de luxe ( massage, coiffure ,,jardinage ,,et autre ) ils ont deplacer leur usines MME CH t expliquera mieux que moi salut khouya

    • Amirouche

      @Hamza
      Sallam si Hamza

      Malheureusement il ne reste pas beaucoup de gens qui pensent au KFANE !
      Mais le sujet peut être traité d’un autre angle , économique par exemple !
      pourquoi dépenser des millions en 15 jours ? et avec ces dépenses ne peut-on pas construire des hôpitaux? ……
      Joumoua makboula

      • Imène

        S’bah el kheir TLM !
        C’est trés simple : nous vivons dans une société , dans un monde ou l’argent règne en maître et roi..les hommes , tels de bons et loyaux esclaves, les hommes se soumettent à son diktat..si il y’avait 2 ou 3 emirs ,ou vip , de cet acabit ( pour la même période ) les ordres viendraient pour libérér d’autres services au détriment de malades français modestes ! moralité : devant l’argent c’est tapis rouge , salamalecs et courbettes..devant l’argent on s’écrase !

Répondre