La Voix De Sidi Bel Abbes

L’ex président de l’USMBA Benhabbour Abdelkader, il y a six ans déjà…

Il y a six ans, nous a quittés monsieur Benhabbour Abdelkader dit « Kawétla ». Cet ex président de l’USMBA de la saison 1992/1993 qui n’a pas pu achever est dérrière le retour rapide de notre club en nationale 1e. Son investiture eut lieu au Rochet, ou se déroula par un jeudi de cette fin Septembre 1992, une AG extraordinaire. Peu de volontaires après le départ de feu Bendimred Nory, se manifesterent ce jour là. On retiendra que le défunt fut très téméraire pour prendre les destinées d’un club qui venait de rétrograder de la nationale 1e. Il fera confiance au duo Abbes El Kadi, à Hedba  Abdelkader et surtout en lançant la cuvée des jeunes locaux Lekhal Kaddour, Merabeut, Tsaki, Hachmane, Babaghiou, Lahmar et autres.

Ce n’était pas nouveau, car globalement, Il apparut qu’une bonne cuvée Rouaï avec les Amar, Salhi, Mehdad, Sennour, Abdi Fodil, Sellami « Freha », Bennaoum, Cheniti Ghalem, Belaïd, Bensebbah « Maggi », Ichou, Ghalamoun, Arbaoui, Belhadj, Djoukli, Mellah, Achour, Bahri, Othmani, El Krim, El Ahmar Miloud, Sennour Mokhtar, Mecheri Abdellah, Bennabi Abdelkader, feu Djebbar Mohamed, Chaïb, Boutareg, Bensaadoun, Nouara Yahia (Notre confrère) avait déjà donné un bon exemple du compter sur soit ! Suivie de la

Génération 80 : La deuxième semence vint en 1980: avec les Baghdaoui, Lakhmes 2, Mohammedi, Ouendiche Zouaoui, Hammar Tayeb, Boulahia Noureddine, Benichou Noureddine, Hamaïda Abdelkrim, Messaoudi Rachid, Ikhou Djamel, Anene Houari, Mebarek Madjid, Benaïssi Djamel, Berrahal Yazid, Azaïz Miloud, Mechab Akli, Nacer et Hammiche, Bensaad « Seridi » Bengouffa Ibrahim, Zellat Mohamed, Messaoudi Nory, Faradji, Cheniti Hocine,Bensegheir, Fodil Cheikh, Ould Brahim, Abbou Ahmed et Abdesslam, Arbi Belabbes, Benyetto, Nachi, Bensaoula N., Benali Mokhtar, Anene Abbes, Koriche et autres…Après la génération 90 : La troisième semence  vint en 1990: Pendant quatre années, le staff technique continua son travail en profondeur. Notons aussi la formidable mission prospective en encadrant les jeunes sur toute la wilaya et les menant vers les sélections des cadets et juniors qui brillèrent aux rencontres internationales. Ainsi, les Naïmi, Trari, Salem, Mebarki, Zoua, Bouzefrane, Bousmaha, Amar, Kadi instaurèrent une véritable politique de formation à la base, bâtie sur une organisation professionnelle et structurée. Rappelons-nous des vagues successives de jeunes avec Benyamina, Lacarne Mustapha, Youb, Zoubir, Merabet, Hachemane, Lakehal, Berrahma, El Ahmar, Boucif, Benkabou Fethi, Berrouane, Babaraïou Mokhfi, Hachemi, Kadi Turki, Beddad, Nouala Kadirou, Ouala Djelloul et Samir,  Fekir, Zouba Djillali, Lessel, Faraoun Nabi, Kafi, Mokhfi, Zazou Hamid et Samir, Sebbar Ali, Debbar, Rami, Baraka, Naceri, Benkabou Khaled, Helaïli, Metahri, Derrar, Belkheir, Amrani, Boukerche, Abdelli, Khalli, Belaïd entre autres…Cette éclosion de jeunes talents a été aussi encouragée par un environnement favorable grâce aux moyens matériels et humains dont pouvaient disposer les grands clubs lorsqu’ils étaient sous tutelle des grandes sociétés nationales avec la réforme MJS. Ce qui a permis d’assurer tranquillement la relève et obtenir deux saisons consécutives la Coupe d’Algérie en Cadets et Juniors (2 fois)…On y reviendra, vu que des joueurs issus des localités footbalistiques telles que Benbadis, Sfisef, Telagh ont eux aussi marqué de leurs empruntes le football local. On en reparlera donc…

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10322

Posté par le Jan 2 2012. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “L’ex président de l’USMBA Benhabbour Abdelkader, il y a six ans déjà…”

  1. chaib draa tani djamel

    le president behabour allah yarhamah avait un grand courage d’étre a la téte du club il a fait ce que rouai amar avait fait auparavant lancer les jeunes et en meme temps il a fait acceder l’usmba en nationale une (avec une toute petite fortune )

  2. messafer

    Allah yerhmah il a sauvé le club il a éte trés courageux ils se sont tous cachés aprés la rélégation et on avait des jeunes

  3. hamri sba

    le grand réservoir des jeunes a souffert de la politique du résultat immédiat.regardons la listede quoi rester compétitifs.Si adelkaderque l »on n »oublie pas a fait son possible.aidé par les bons jeunesé

  4. bennabi sba

    un grand réservoir de jeunes pétris de qualités beau travaill de mémoire

  5. A.Dennoun

    je lis sur le texte « Peu de volontaires apres le depart de feu Bendimered Nory »
    Quel etait le role de Noury a l’USMBA durant cette periode?

    • kouider de la marsa

      Nory a marqué et participé à la véritable aventure de la grande très grande épopée de l’USMBA. Il aurait pu profité de l’occasion en or qu’il lui était offerte en France, mais non ce grand Monsieur a répondu à l’appel de Mr Chikhi pour rentrer au bercail. La grande équipe est morte après l’éviction de Rouai, par la suite, ce n’était que bricolage et compagnie. Nory a sa manière écrit en lettres d’or l’histoire de ce grand club au temps du grand Benbarek et autres grands footballeurs

  6. arbi zazou

    noury rabi yerhmou etait president du directoire genre de comite de sauvetage du club

  7. A.Dennoun

    Merci arbi zazou pour l’info.
    A.D

  8. Tahtaha

    Bonjour si Denoun.
    J’espère que vous allez bien, et que le pays manque, surtout place carnot(pour rire). Malheureusement, vous avez porté un faux jugement sur une personne que je respecte beaucoup, comme d’ailleurs beaucoup de citoyens de la wilaya.Je tais son nom, et mon nom. La conscience est le seule lien de la vérité. A bientôt.

  9. dido

    Légende sur la 1ère photo des juniors 70.Debout de gauche à droite:Dali,Mellah Moumen,Chemlal Med,Bahri,Achour Aek,Mokhtari,Bennabi Aek,.
    Assis de gauche à droite:Bensadoun Miloud, Berrahal Hamid,Mehdaoui Benali,Negrache Zouaoui,Benchinoun Noré et Cheniti Ghalem. photo prise au stade Rail d’Oran.

  10. A.Dennoun

    Salam tahtaha,
    loin de moi l’idee de juger quiconque.L’ecrit reste, la parole s’envole.
    la personne en question avait dit quelque chose d’inacceptable et ma reaction etait legitime et de principe.
    A En ce qui me concerne le dossier est clos.
    Desole tahtaha si je vous ais brusquer.
    A.D

  11. benhabour khelifa

    Salam alikom rabi yarham gaa mouslimin inchalah w yarham mon per abdelkader encien president de usmba 1992 1993

Répondre