La Voix De Sidi Bel Abbes

Lettre d’un vieux père à son fils. Par Amirouche.

papa-et-son-filsMon fils,
« Si un jour tu me vois vieux, si je me salis quand je mange et que je ne réussis pas à m’habiller, sois compréhensif, souviens toi du temps que j’ai passé à t’apprendre.
Si quand je parle avec toi je répète toujours les mêmes choses, ne m’interromps pas, écoute moi, quand tu étais petit je devais te raconter chaque soir la même histoire avant que tu ne t’endormes.
Quand je ne veux pas me laver, ne me fais pas honte, souviens toi quand je devais te courir après en inventant mille excuses pour que tu ailles au bain.
Quand tu vois mon ignorance pour les nouvelles technologies, donne-moi le temps nécessaire et ne me regarde pas avec ce sourire ironique, j’ai eu tant de patience pour t’apprendre l’alphabet.
Quand par moment je n’arrive pas à me souvenir ou que je perds le fil de la conversation, donne-moi le temps nécessaire à retrouver la mémoire et si je n’y arrive pas ne t’énerve pas, la chose la plus importante n’est pas ce que je dis mais le besoin d’être avec toi et de t’avoir là à m’écouter.
Quand mes jambes fatiguées n’arrivent plus à tenir la cadence de tes pas, ne me considère pas comme un boulet, viens vers moi et offre-moi la force de tes bras comme je l’ai fait lorsque tu as fait tes premiers pas.
Quand je dis que j’aimerais être mort, ne te fâche pas, un jour tu comprendras ce qui me pousse à le dire. Essaie de comprendre qu’à mon âge on ne vit pas on survit.
Un jour tu découvriras que malgré mes erreurs je n’ai toujours voulu que le meilleur pour toi, que j’ai tenté de te préparer la route.
Donne-moi un peu de ton temps, donne-moi un peu de ta patience, donne-moi une épaule sur laquelle poser ma tête de la même façon que je l’ai fait pour toi.
Aide-moi à avancer, aide-moi à finir mes jours avec amour et compréhension, en échange je n’aurai que mon sourire et l’immense amour que j’ai toujours eu pour toi.
Je t’aime mon fils » (Inconnu)
Allah yasmahelna mina el walidine…Entre nous n’est-elle pas belle cette « gaada » autour du matrede t3ame ?!
Salam

matrede

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=63055

Posté par le Jan 24 2016. inséré dans ACTUALITE, CONFIDENCES. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

32 Commentaires pour “Lettre d’un vieux père à son fils. Par Amirouche.”

  1. Imène

    Mon Dieu 3mirouche ! Pourquoi tu me ( nous ) fais ça ? Ciel ! où sont passés mes kleenex ??
    Je renifle , je refoule mes larmes , je réprime mes sanglots ..je pense à papa ! ya Allah ..dur , dur!

    • Amirouche

      Imène,
      Ton commentaire est une preuve que votre âme est vivante et sache qu’en aucun cas je n’ai pensé te faire de la peine par les souvenirs de ton père Allah yarhmou. Ce texte est adressé à certaines personnes aux âmes mortes et indifférentes, peut être qu’ils deviendront doux et humbles envers eux et sauront, enfin, la chance qu’ils ont de prononcer le beau mot « papa » ou « maman » plusieurs fois par jour, avant qu’ils ne partent sans retour.
      Quant à toi Imène, je te comprends ma sœur, la seule chose qui nous reste comme preuve d’amour à nos parents sont les œuvres pieuses, les sadakettes car chacune de nos aumône est aussi attribuée à nos parents.
      Sais-tu que Mohamed (SAAW) nous demande même de rendre visite aux amis et ceux que nos parents aimaient de leur vivant et de leur prodiguer tout le bien ! « Parmi les bienfaisances les plus grandes, il y a le fait que l’homme agit avec bienfaisance avec les amis de son père après sa mort. »…Hélas, nous sommes loin, trop loin.
      Que Dieu fasse que ton père bénéficie de Son pardon, choisissant une des portes de Son paradis et le couvre de sa miséricorde, ainsi qu’à tous nos parents.
      Vraiment désolé …
      Fraternellement

      • Imène

        M’sse el kheir a 3mirouche ! tlm ..
        Il n’ya pas de quoi être désolé mon frère ! c’est moi qui est un peu ( même trop ) émotive..
        Les créatures vulnérables ( personnes âgées , enfants , animaux ) maltraitées , ou blessées me font toujours cet effet ..eh bien pour te dire père n’était pas un  » tendre  » dans le sens où il ne laissait que rarement transparaître ses émotions ( ou sentiments ) pour nous ses enfants ..mais il était foncièrement bon et juste ! Allez je vais te le dire , l’une des fois où il se montrait particulièrement ému et fier c’était à la fête des fins d’années à l’école ( où les parent était conviés pour recevoir les bulletins de leurs enfants ) mes deux soeurs et moi étions excellentes, on raflait les prix à nous trois !! sous les ovations debout de nos enseignants et invités ..il était fier comme un paon papa !!!
        Tu sais 3mirouche , en lisant cette lettre , c’est surtout à mam que je pensais vraiment..
        parceque père est resté lucide et propre jusqu’à sa dernière heure -Allah yarhamou- par contre mam …frappée par la maladie d’Alzheimer ..je la reconnais dans chaque mot , chaque situation que ce vieux père décrit..je suis une bonne petite , ils disent de moi , dans mon entourage ..mais on ne fait jamais assez pour ces parents quoiqu’on fasse !
        Merci pour tes marques de sympathie , Que Dieu te garde tes parents chéris longtemps trés longtemps , et les préserve de la maladie et la souffrance..de même à ceux de nos amis (es ) vdsb1 , Allahoma Arham mawtana ..Salem khayi !

        • Amirouche

          Un brin d’humour qui a trait avec le travail de notre ami Ayadoun Sidahmed…
          Figure-toi que même Djeha boisait son village. Un jour, il a planté un palmier dans son jardin.Au même moment, le sultan vint à passer ; il s’arrêta et dit à Djeha d’un ton moqueur : « Voyons, Djeha ! Pourquoi te donnes-tu tant de peine ? Tu ne mangeras jamais les fruits de ce palmier. Tu sais bien que tu mourras avant qu’il ne commence à produire des dattes ». Au lieu de se fâcher, Djeha répondit tranquillement : « Oh ! Sultan, nous mangeons les fruits des palmiers plantés par nos pères, et nos enfants mangeront les fruits des palmiers plantés par nous ». Cette réponse sage plut au sultan qui, en récompense, donna une pièce d’or à Djeha. « Oh ! Sultan, lui dit Djeha, voyez comme ce palmier a donné rapidement des fruits ». La remarque de Djeha fit rire le sultan, qui lui donna une autre pièce d’or. « C’est de plus en plus extraordinaire, s’écria Djeha. Voilà un palmier qui donne deux récoltes par an ». Le sultan se mit à rire aux éclats. Il donna une troisième pièce d’or à Djeha, puis il reprit son chemin…
          …..Il faut toujours garder son « kleenex » à coté, mais cette fois-ci pour sécher les larmes de rire 😉 😉 😉 😉

          • Amirouche

            Imène
            Ouuuups !, tu es destinataire de mon « comment » ci-dessus ….
            Salam khayti

            • Imène

              Magnifique Djeha ! rusé et fourbe ..un personnage intemporel , univer-seul et universel comme le dit si bien notre Abderhmane Lounès .. oui bro , t’as raison il faut toujours garder ses kleenex à côté ! il était bon le temps , où les sultans appréciaient l’humour , la satire , les éloges et récompensaient leurs auteurs à coup d’aumônières chargés de  » dananire  » sonnantes et trébuchantes..ou encore en pièces d’or..hein c vrai ?

  2. Mme CH

    Effectivement, une très belle Ga3da simple mais pleine de chaleur humaine et un article très touchant qui nous rappellent El Birr Bi El Walidayn…!!! Certains fils et certaines filles de la mondialisation et du modernisme ont tendance à abandonner leur parents dans les hospices de vieillards, oubliant que le jour viendra où ils seront à leur tour abandonnés par leurs enfants…!!! « Kama Toudinou Touden »…!!!

    طع الإله كما أمر***واملأ فؤادك بالحذر
    وأطع أباك فإنه***ربّاك من عهد الصغر
    واخضع لأمك وارضها***فعقوقها إحدى الكبر
    (من أقوال الإمام الشافعي )

    وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُلْ رَبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ) (Sourate Al Israa, V:24), j’adore ce verset…!

    Merci Khouya Amirouche. Rabbi Yahfadh Waldik, Waldiya Wa Jami3 Waldin El Mouslimine….Amiiiiinnn…!!!

  3. OUERRAD

    je n ai pu retenir mes larmes ,,, cette lettre et l histoire du vieux qui repare son mobile ,,, me font tres mal ,,, et je me vois dans quelques annees tout seul ,,, ma ihhess bejamrah ghir elli enkouwa biha ,,, notre generation avait encore un peu de hanane pour les vieux ,,, mais hela , le modernisme leur a appris qu il existe ,,,,,,,;;;; les hospices pour vieux ,,, pour tout l or du monde et tous les bbeaux de mon ex je n aurais mis mes parents dans un hospice ,,,, RABI YAHDI OULED NA WA WELD EL JAMI333 pour prendre conscience de cela ,,,,
    MERCI HADJI , ,,, un sujet d actualite ,, et tres passionnant ,,, essayons tous ensemble de le faire comprendre ,,, aux plus jeunes ,,,

  4. ABBES2

    Le vendredi passé après les sermons et avant de faire notre prière l’IMAM nous a dit: Mes frères et pères croyants je viens d’apprendre qu’un de nos frère croyant n’adresse plus la parole à ses deux parents depuis quelques temps et notre dieu le tout puissant nous rappel toujours وبالوالدين إحسانا-ولا تقل لهما أفّ ولا تنهرهما-وبرّا بوالديه-الـــــــخ….c’est pour ça j’appelle cet individu à demander pardon à dieu pour sa grave erreur et à rejoindre ses parents et pleurer entre leurs mains.
    L’être humain ne rendra compte de la valeurs des parents qu’après leurs disparition.
    Je viens de me rappeler de mon chère père rabi yarhmou.Il voulait toujours Etre entourer de ses fils.Et quant nous parlions il nous écoutait avec attention.Il nous disait toujours profitez mes fils de votre temps et rendez moi visite parce qu’il viendra le jour ou je ne serais plus parmi vous.J’ai les larmes au yeux.
    شا تسالنا يا عميروش خوي قاع الناس بكّيتها الله يسامحك
    Bonne journée

  5. mohamedDD

    Ne pleurez pas beaucoup vos parents. De vivants, Ils ont besoin d’amour, d’attention, de prière et surtout fières de leurs progénitures, et ; morts Allah Yarham el walidines de prière, de piété et d’actes nobles (même en leurs faveurs) pour le renvoi si Allah Agréé bimrahma wal ma’fira.
    Nos parents étaient fières pauvres et riches très peu (une richesse relative et bénéfique) sans être hautains avec un coeur d’or ouvert aux grands et petits, discrets, modestes, désintéressés au sens matériel du terme,……… des humains au sens large du terme sans instruction pour la majorité mais intelligents, disponibles, bonnes écoutes, peu bavards (les femmes !! un peu) mais plein de sagesse et d’humilité.
    Nos Enfants ont besoin de nous, tendant la main à l’ainé (e) comme au cadet (te) prions pour eux qu’ils retrouvent la paix, la sérénité, …..l’amour pour la vie SAINE et l’au delà. Toi, moi, lui ne cherchant pas de nos enfants des messi, des christiano, des crésus, …. Le garçon se marie à 40 ans et la fille à 30 ans s’ils ont de la ‘chance’. Parents, pensant plus à nos Enfants qu’à nous mêmes, Marions les comme on peut est un devoir, sans salle (c’est sale sauf pour les ‘riches’) ne demander pas l’impossible, qu’ils pourraient se prendre en charge, c’est déjà çà, le nid se fait petit à petit. J’ai j’ai beaucoup d’espoir …………..le déclic viendra INCH’ALLAH

    • Mme CH

      Je ne sais pas pourquoi cet article m’a rappelé « Sourate Louqmân » et les recommandations qu’il donna à son fils…avec beaucoup de sagesse, tendresse et perspicacité….!!! C’est vraiment tout un système éducatif qu’on peut tirer de cette Sourate de 34 Versets seulement, et qu’on devrait enseigner à nos enfants dans les écoles…!!! Soubhana Allah..!

      « Et lorsque Louqmân dit à son fils tout en l’exhortant: « Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme. » (14) Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine: son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination. (15) Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ». (16) « Ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur. (17) Ô mon enfant accomplis la Salât, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! (18) Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance: car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole. (19) Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes ». (20) Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui se disputent à propos d’Allah, sans science, ni guide, ni Livre éclairant. (21)

      On peut résumer les grands axes comme ce qui suit:

      -Insister sur l’Unicité d’Allah : ne pas Lui associer de partenaires.
      – Recommander le bon comportement et la gratitude envers les parents
      – Souligner l’importance des pratiques cultuelles (l’adoration de Dieu) et la nécessité d’avoir une attitude positive en prenant l’initiative d’aider les gens à trouver le droit chemin.
      – Inciter à la compréhension de la réalité de cette vie et de les préparer à faire face à toutes les situations.
      – Apprendre les bonnes manières et la politesse dans leurs comportements
      – Préciser le but de sa vie et de projeter son avenir.

      Et on se demande pourquoi la société est malade…!!! pensez-y…!!???

  6. ABBES2

    Chers commentateurs. Chères commentatrices.
    Notre infatigable ami HACHMI LAHCEN évoque dans son journal électronique des sujets très importants mais le malheur il n’y a aucun commentateur pour enrichir ces sujets comme si il n’y a aucun lecteur et comme on sait tous le point fort des journaux électronique c’est les commentaires.C’est pour ça j’ai eu l’idée d’inviter mes amis commentateurs(ices) à animer ce journal et encourager notre ami HACHMI,même si les commentaire sont en français.
    Que dites vous notre doyen ouerrad?Et vous M mohamed DD,MME CH,MME IMEN,M sid ahmed,Hadj amirouche.M badissi…et tout les autres.
    Je souhaite de tout mon cœur que mon appel trouvera une réponse positif chez la famille de la notre ville et comme ça on échange nos idées en arabe et en français.
    Bonne journée

    • BADISSI

      Sincères condoléances a la grande famille OUERRAD
      INA LILAH WA INA ILYHI RAJI3OUNE

    • BADISSI

      @ ABBES2

      Salem mon frère , vous avez raison on doit rendre visite a notre frère Hachmi ,
      personnellement je partage ces articles sur Google + , il suffit de visiter la Bibliothèque Naimi Abdelkader pour voir le travail et l effort qu il fournie notre frère Hachmi

    • Imène

      Bonsoir ABBES2
      J’ai visité le site électronique de ton ( notre ) ami Mr Hachemi Lahcène , effectivement c’est interessant , est ce que c’est la version arabe de la VDSBA ? j’imagine que bcp de nos amis (es) ne connaissaient pas ce journal faute d’information..j’ai émis un post sur le hadj 2016 , j’espère que d’autres suivront pour animer le site et encourager notre ami..
      Bravo Hachemi Lahcen et bonne continuation , Mabrouk Sidi belabes qui compte 1, 2, 3, 4..sites éléctroniques ( si je ne m’abuse ) c’est super ! la naissance d’un journal c’est comme un nouveau né dans la famille ..c’est toujours porteur d’espoir et de bonheur.

  7. ABBES2

    je dis bien: la famille de la voix de notre ville

  8. ABBES2

    J’ai oublié de citer le titre du journal »جريدة صوت سيدي بلعباس »

  9. ouerrad

    la famille OUERRAD,,, en deuil ,,,
    on vient de perdre notre DOYEN au TESSALAH .
    OUERRAD HANIFI .
    INNA LILLAHI WA INNA ILLAYHI RAJIROUN .

  10. Amirouche

    اللهم اغفـر له وارحمه و اعف عنه واكرم نزله ووسع مدخله واغسله بماء وثلج و برد و نقه من الخطايا كما ينقى الثوب … انا لله وانا اليه راجعون

  11. ABBES2

    Le pauvre HANIFI je l’ai connu de prêt de très prêt même c’était un très bon parleur intelligent je crois qu’il était le présentent des fils de chouhada.Rabi yarhmah w ywassa3 3lih.Mais sincères condoléances mon cher ouerrad allah ybedel el MHABA BESSBAR. INNA LILLAH WA INNA ILAYHI RAJI3OUN

  12. Mme CH

    Inna Lillahi Wa Inna Ilayhi Raji3oun.

    En cette douloureuse occasion, je présente mes condoléances les plus attristées à mon frère Ouerrad et à toute la famille Ouerrad….. Allah Yarhmou Wa Ywassa3 3lih… Je tiens à vous assurer de ma profonde compassion.

    A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons…

  13. Imène

    Mes condoléances les plus sincères à toute la famille OUERRAD .
    Allah yarhamou birahmatihi el wassi3a ou yadj3alhou min ahli el djenna.
    A Dieu nous appartenons , et à Lui nous retournons.

  14. Ayadoun Sidahmed

    Mes sincères condoléances ainsi qu’a toute ta famille Ouerrad. ALLAH YARHMAH, que Dieu l’accueil dans son Paradis.

  15. mohamedDD

    ALLAH AKBAR انا لله وانا اليه راجعون
    Allah Yarhamouh wa yaghni ahlih bi sabr, Tessala me fait penser à un ancien camarade de classe de la famille Benzaidi

  16. mohamedDD

    Si ABBES2, merci c’est gentil mais tu demandes un peu trop haaaaaaaa non dsl je rigoles, ce qu’on fait ici et s’il présente ses articles ici, je pourrais en acheter un ou deux haaaaaaa.
    tu connais de près feu Hanifi Allah yarhamuh

  17. Amirouche

    J’ai l’immense regret de vous annoncer le décès de Hallouche Mohamed , survenu aujourd’hui, j’en viens d’être informé.
    Toutes mes sincères condoléances à tous mes cousins et cousines ainsi qu’à mon ami KADIRI Mohamed.
    « À Allâh nous appartenons et vers Allâh nous retournerons »
    إن لله وإن إليه راجعون ،،، ولا حول ولاقوة إلا بالله العلي العظيم

  18. Mémoria

    Salam! Mes condoléances attristées aux familles Ouared ,Hallouche et Kadiri suite au décès de leurs proches!

  19. Ayadoun Sidahmed

    الله يرحمه ويسكنه فسيح جناته اللهم اجعل قبرع روضه من رياض الجنه الله يلهمكم الصبر ويحسن عزاكم ويعظم اجركم

  20. Ayadoun Sidahmed

    Si Amirouche@ Vous m’avait fait pleurer .On fait se qu’on fait pour nos parent mais quant il part on sent qu’on n’a rien fait pour eux. Mon père LAH YERHMAH il nous a bien éduqué il a donné toujours sans cesse pour nous, sa joie était de nous voir heureux, de notre part frères et sœurs nous étions aussi obéissants, mais malgré sa quant il part on fait toujours des remords, la place du père ou de la mère n’est jamais remplaçable jamais. Je prie dieu le tout puissant pour tous nos défunts LAH YERHAMHOUM

    • rekia.feddal

      Toutes mes condoléances aux familles suite au décès de leurs proches.الله يرحمك يا أبي ويرحم أموات المسلمين أجمعين. Il faut prendre soin de ceux qui sont en vie.

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →