La Voix De Sidi Bel Abbes

Lettre à Amine Zaoui, partagée par Mémoria

Par Nazim Maiza , in algeriepatriotique.

Il est difficile pour moi de rester là et las, en toute équanimité, en lisant votre chronique intitulée «Inch’Allah» (correctement écrit : In cha ALLAH). De prime abord, je comprends aisément la motivation de ce que vous avancez avec un soupçon d’ironie. En effet, vous êtes de plain-pied dans la thèse dont raffolent beaucoup d’intellectuel(le)s dans des pays se voulant garants de la conscience universelle et les penseurs «outremertistes» en attente de blanc-seing pour le départ ; la thèse en question est : «La renaissance de l’indigénat ».
Certes, en Algérie, nous avons cette «culture» de dire incha ‘Allah dans notre quotidien ; la chose est irréfragable. Une culture a contrario de votre modèle linguistique a divinis, une vision que je respecte d’ailleurs. En vérité, cela n’est pas important.
Je ne voudrais point avoir avec vous un débat théologique ou sur l’ensemble des caractéristiques qui constituent notre pays, car, d’une part, je tiens à mon permis de conduire, et d’autre part, je pense après avoir lu vos opus que vous n’avez pas le niveau ni la connaissance requise, et c’est malheureux ; vous êtes la «Star Ac» littéraire. Coelho l’est aussi, mais en plus mystique, car plus malicieux des fast-books mieux écrits, car mercantile est sa vision.
Pour vous, Dieu écoute, une faculté humaine prêtée au divin. C’est à croire que nous retombons dans l’anthropomorphisme antique. Je comprends vos motivations de paraître combattre l’islamisme (un terme incohérent pour pouvoir profiter de ce qui vous semble l’idéal européen en général et de la Gaule celtique en particulier. D’autres l’ont fait au prix de leur vie, pas dans les salons feutrés des «estaminets» pseudo-littéraires.
En revanche, notre naiveté n’est pas biscornue pour la simple raison que nous puisons cela dans les enseignements de notre religion pacifiste et progressiste, malgré le fait que vous pensez que nous sommes une génération «saoudisée» ou «égyptianiséé», comme vous l’avancez. Prétendre être musulman et l’être est un autre débat qui à mon avis relève du domaine de la vie privée.
Ce terme incha’Allah fut de tout temps une description de ce qu’un laic pourrait dire : si tout va bien. Or, pour nous, la condition future a un lien intrinsèque avec la volonté de Dieu, d’où incha’Allah (bien que la laicité est une religion avec la fameuse minute de silence comme prière).
En ce qui concerne les mathématiques et autres disciplines (bien que je ne connaisse pas de mathématicien à l’école, mais des profs de mathématiques, et c’est autre chose, encore une nuance qui vous dépasse) dont vous constatez le fait qu’elles soient trop imprégnées de la religion musulmane, essayons de comprendre et de faire un exercice de pensée bref pour pouvoir, j’espère, vous expliquer si c’est dans vos cordes (je ne parle pas de la théorie physique).
La réflexion mathématique et scientifique bien après les os d’Ishango fut développée par la civilisation islamique (sans exclusivité de territoire), précisèment dans la représentation des nombres, sans oublier les références grecques.
Cela suffit pour démontrer que vos allusions à la sourate El-Fatiha restent une dclaration simpliste et dénuée de tout sens pour l’écrivain que vous êtes, je vous connais ne pas être ganache.
Surfer sur cette vague du péril religieux islamique est trop facile et tellement à la mode que cela n’amuse plus personne, mis à part les préfectures de France et leurs baromètres pour délivrer des papiers de séjour aux intellectuels auto-exilés (vous auriez pu surfer comme Joel de Rosnay pour l’épigénétique en particulier et le savoir en général sans toucher aux religions).
Pour ce qui est des prévisions météorologiques, je vous signale en toute innocence que c’est Edward Lorenz qui a prouvé les différrences exponentielles dans les prévisions. Autrement dit, l’incapacité d’avoir deux situations identiques en météo dans le cadre prévisionnel.
C’est pour cette raison que la présentatrice météo avance à la fin du journal télévisé l’argument de incha’Allah, ou si vous préférez : si les statistiques des évolutions exponentielles soient au rendez-vous. La dame de la météo voilée ou naturelle, selon vous, encore une absurdité visant la gent féminine, car porter un voile est un acte de travestisme, et ne pas le faire est naturel, un postulat incohérent et… nudiste avec un soupçon de perversité.
Concernant votre constat voulant que l’on commence des discours par bismi Allah, cela reste notre tradition musulmane, bien que vous la considérez naive vu qu’apparemment vous ignorez la civilisation dont est issue cette dernière. De plus, je ne vois pas à quoi vous faite allusion en disant des discours jumeaux, j’ose espérer que vous prenez en référence Des jumeaux du discours de Fleischman et non pas la similarité des paroles, tout intellectuel que vous êtes ! (pour ayat El-Kourssi, donnez-nous des exemples où elle est usitée en préambule, il faut parler ex professo d’un sujet aussi important dans la socièté et non pas à «droper» n’importe comment).
Il en est de même pour les médecins gynécologues concernant les inchaâ’Allah dans vos délires échographiques, car vous ne connaissez point la mort in utero, d’où votre pauvreté argumentaire.
Quant à vos discours de sorcière, je ne vois pas auxquels vous faites allusion, car à ce que je sache, les sorcières n’ont jamais tenu de discours vu que c’était généralement des sociètés secrètes, de plus la froideur leur sied mieux que la chaleur des bûchers.
Nous exploiterons l’intelligence, comme vous le dites si bien, quand les apprentis sorciers, qui eux tiennent des discours, arrêteront de massacrer l’éducation des enfants à l’école, les enfants de parents dont le inchaâ’Allah portât son fruit en matière de fertilité.
Je voudrais, in fine, vous conseiller d’aller plus loin dans la provocation avec vos « oeuvres» qui bousculent les tabous et que vous croyez dérangeantes pour finir sur un plateau télé où on est couché en face d’intellectuel(le)s et promouvoir votre stérilité littéraire vu votre prédisposition à ironiser sur l’infertilité et au inchaâ’Allah (bien que je ne comprends pas votre expression «Monsieur le Docteur», car cela provoque une redondance illogique vu que Monsieur est un titre autant que Docteur).
Avec un peu de chance et beaucoup de salamalecs, vous trouverez un gourdiflot qui, d’une tribune aucunement représentant l’Islam, émettra une fatwa contre vous et vous entrerez dans le cercle restreint des victimes des islamistes sanguinaires qui ne représentent en rien l’islam. En vérité, nous les combattons toujours.
Sinon, profitez de votre statut d’intellectuel et basculer encore plus à l’ouest (vu la tendance), peut-êre qu’un poste se libèrera et vous y serez chez vous ; vous l’êtes déjà .
Je suis d’accord que le modèle présenté comme étant l’islam est tronqué dans certains cas, mais laissez notre culture tranquille, cherchez d’où vient le mot bonjour et vous comprendrez la grandeur de l’islam ou, si vous n’y arrivez pas, vous vous enfoncerez dans le sujet en question.
Excusez-moi de ne pas aller plus loin, car, présentement, je suis en plein autoroute garé sur le bas-côté et je vous écris à partir d ‘un Smartphone, mais j’espère avoir un tant soit peu aidé votre réflexion du moins.
Inchaâ’ Allah !

Vous excuserez aussi les fautes et le manque de style ; je ne suis qu’un naif «made in Algeria» devant vous, la grandeur andalouse incapable de sauvegarder devant la «catholique» les acquis¦ des berbères musulmans en Europe. Eux au moins avaient l’air, mais cher Amine, vous n’avez pas la chanson.

Par Nazim Maiza Citoyen algérien , 06 mars 2017

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=72005

Posté par le Oct 23 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

8 Commentaires pour “Lettre à Amine Zaoui, partagée par Mémoria”

  1. Mme CH

    Il y a au moins quelqu’un qui a réagi…l’auteur de cette lettre…….Merci..!!!

    Il s’agit là d’un autre contrebandier. Ce petit bonhomme A.M qui brossait la bête dans le sens du poil mais une fois évincé, il est redevenu ce Caméléon et cet Ara bleu qui parle de rêve, d’utopie et de Paradis…..Terrestre bien sûr….et comment….!!

    Il a compris que pour attirer l’attention des Maîtres des/ comme les autres contrebandiers, il fallait s’attaquer à des sujets bien connus tels que l’Islam, la femme…etc….; enfin la recette pour se faire une notoriété, obtenir quelques miettes ou des prix (des os) de la main des francs-maçons sionistes qui financent et gèrent les différents concours….!!! Drôle de mendiant…!!

    Au moment où certains sont restés pendant la décennie noire malgré l’insécurité et les problèmes multiples créés par les deux Oncles à travers leurs tentacules, Amine zaoui a pris la fuite avec sa famille et s’est réfugié à Caen….! C’est son choix…c’est son droit, mais qu’il ne vienne pas nous donner des leçons sur tel ou tel chose par le biais des satellites géostationnaires…!

    En tout cas, ses érudits-modèles sont bien connus….!!!

    Voici deux commentaires sur l’article de Amine Zaoui: « Laïcité pour moi, islamisme pour mon pays ! » (Liberté, 20/8/2015)….Oh! Le pôvre, il est trop gentil, il dit avoir peur pour son pays et pour l’humanité aussi…!!!

    1-/ »Je ne suis pas un intégriste, et pas un laïc non plus, qui sont deux extrêmes. Docteur, il semble que vous leur passez (les islamistes) un habit plus large que leur frêle constitution, leur donnant une portée qu’eux-mêmes n’y croient pas. Entre le tout-islamiste et le tout-occidental, entre des minoritaires dont chacun se voit comme le seul maître de bord et seul détenteur de vérité, le commun des Algériens ne se réclame ni des uns ni des autres. PS. Il y a une police des mœurs même au USA !! »

    2-/ »Que cela vous deplaise Mr.ZAOUI,je me vois obligé de vous rappeler que les algériens sont musulmans et l’Algérie une terre musulmane.Si vous semblez craindre l’extrémisme de l’islamisme politique et c’est légitime,je vous tranquillise en vous disant que la fitna n’aura pas lieu parce que les algériens ont compris la leçon et ne se feront pas duper une seconde fois.C’est plutôt votre extrémisme éradicateur qui me fait peur.n’est ce pas les »mangeurs de cochons » qui ont crée les monstres d’el kaida? »

    Effectivement, ou bien il ne le sait pas, cela veut dire que c’est un benêt comme ses con-frères, ou il le sait , ce qui fait de lui un complice……pourquoi il ne parle pas de ceux qui ont créé, financé, armé, entraîné, manipulé…..Al Qaïda et Daech….et les autres….afin de semer le chaos et ternir l’Islam et les musulmans qui sont aussi responsables,….. normale puisque la majorité de leurs responsables sont en mèche avec la pieuvre du mal….!!

  2. Mme CH

    La suite du menu Zaoui (Au fait, de quelle origine est ce nom…???)

    Voici quelques extrait de son dernier livre « L’enfant de l’oeuf » (paru le 17/9/2017)

    « Descendant de Qitmir, le chien accompagnateur des Sept Dormants dans le Coran, Harys exècre son nom, rêve d’apprendre l’arabe, « la langue nationale et officielle du paradis », afin de devenir président de toute la communauté des chiens au ciel. Il vit comme un pacha. Et il s’inquiète surtout de savoir si les chiennes houris existent ! »

    « Ce soir je me suis demandé, sans oser poser la question à mon maître Moul : Y a-t-il dans le paradis d’Allah, le Tout-Puissant des chiennes houris ? Seigneur, je demande Votre pardon si ce que je dis est prohibé, haram, mais je suis curieux. Je rêve d’une dizaine de chiennes houris en chaleur ! » ou encore cet extrait de la page 83 : « Il faut que j’apprenne la langue officielle du paradis. Je veux aboyer en arabe. Aboyer officiellement et licitement dans la langue officielle du paradis ! »

    « Aujourd’hui est un vendredi, la Syrienne ne viendra pas. Par respect elle ne consomme pas du vin rosé le jour de la grande prière des musulmans. Elle refuse de coucher avec Moul en ce jour d’Allah. (…) Moul ne fait pas de distinction entre entre les sept jours d’Allah ; il boit son vin quand il a envie de boire, le lundi comme le mercredi ou le vendredi, qu’importe. »

    Location du dentier

    « Dès qu’il a rendu son âme à son créateur, ma grand-mère s’est précipitée pour retirer le beau dentier de la bouche de son époux. Elle l’a caché dans son corsage. Elle a lu une partie de la Fatiha, première sourate du Livre saint. Elle était toute contente. Les joues toutes rouges bombées! En retirant le dentier de la bouche du défunt, ma grand-mère Batoul a rajeuni de douze ans, un peu plus. Une lumière s’est installée dans son regard! Elle aussi rêvait d’un jeune homme qui chausse du 46, et plus, pour son lit ! Je soulève le dentier entre mes doigts; je le fixe, puis je le glisse au fond de mon verre de vin rouge renouvelé, plein ! »

    C’est ça Amine Zaoui…????!!! Puuuuffffffffff…! J’ai envie de V……….!!!!!

  3. Bouatra

    Salam Mme ch pas de commentaire a ajouté ALLAH YBAREK FIQUE en rependant a cet énergumène.

  4. Mme CH

    Salam Mr Bouatra….Wa fika Baraka…!!! On vit dans un drôle de monde où Men Habba Wa Dabba écrit quelques lignes par ci par là versant son fiel sur l’Islam et les musulmans en utilisant le prétexte de l’extrémisme et le terrorisme que ses Maîtres ont concocté, et Hop, médiocrité et connivence obligent, il devient écrivain caniche….recevant un os de la part de ses Maîtres chiens…qu’il trouvera bien là haut mais pas au Paradis….!!!

    Voici un autre extrait de son article ordure intitulé « Et si les Juifs maghrébins n’ont pas quitté le Maghreb ? »

    « L’Histoire sociale du Maghreb nous apprend une conclusion qui est la suivante : le développement de notre société maghrébine ne peut se concrétiser qu’avec la présence de deux facteurs primordiaux : la communauté juive et la laïcité. Toute société, n’importe laquelle, qui n’a pas dans sa composante socioculturelle une communauté juive active et libre peine à accéder à un développement solide sur les plans économique, social, culturel, artisanal, scientifique, commercial, politique, médiatique… » Hé ben mon vieux, il a bien annoncé sa couleur…!!!

    « Au Maghreb, l’histoire tragique et violente qu’ont vécue les juifs maghrébins, et qui a poussé ces citoyens à quitter leur pays, leur quartier, abandonner leurs rêves, laisser leurs chansons et leur voisin, s’est produite durant les guerres d’indépendance, pendant les indépendances nationales, puis avec les événements qui ont accompagné et qui ont suivi la guerre de juin 67 entre les pays arabes et Israël. »…..

    Oh! j’ai failli verser quelques larmes de crocodile, mais ce larbin contrebandier ne dit pas que les juifs d’Algérie ont choisi El Wagaf c’est à dire FaFa El Mahboula à l’époque coloniale…!!! Pourquoi il ne parle pas de la loi Crémieux et tout le reste…et qu’ils se considéraient supérieurs aux musulmans….??? Pourquoi il ne dit pas que très peu de juifs ont répondu à l’appel du FLN pour combattre le colonisateur barbare…??? Pourquoi il ne dit pas qu’en 1962 ils ont suivi FaFa et beaucoup ont choisi ladite Israël…?!! Ah! le fromage puant je le sens d’ici…restez à Caen, vous êtes là bas chez vous….!!! C’est drôle, il n’a pas dit un mot sur les crimes commis contre les palestiniens par les extrémistes et les sionistes….!!!

    Maintenant, je crois savoir de quelle origine est ce nom Zaoui…..!!!

  5. Amirouche

    En 1992, monsieur Amine Zaoui, étant directeur du Palais des Arts et de la Culture d’Oran, avait causé du tort à mon cousin qui y exerçait une fonction. Sans que cela ne soit une demande de réparation ou une attaque personnelle, je dirai que Amine n’a aucune leçon à donner, et  » In chaa Allah » la réparation viendra lors des épreuves du tombeau dans le monde des abimes.

    Salam

  6. Imène

    Bonsoir ! Azzul tlm..
     » Nous sommes au pays d’Inchallah (Si Dieu le veut) mais Allah ne répondra jamais aux appels des fainéants et aux hypocrites recroquevillés dans un discours religieux de paresse !
    Dieu écoute ceux qui excellent dans la science, dans le travail, dans la création. Son cadeau pour l’être humain c’est cette intelligence qu’il faut bien exploiter. Inchallah d’aujourd’hui n’est plus Inch’Allah de mon grand-père.. » Amine Zaoui .
    Il n’a pas tout à fait tort sur ce coup là ! avouez …
    Khayticalement .

  7. Bouatra

    re SALAM à Mme CH donc en conclusion c’est une personne machiavélique, ni dignité, ni personnalité

Répondre