La Voix De Sidi Bel Abbes

« Les souscripteurs au projet « EN NASR » des 78 logements sociaux participatifs ont observé un sit-in devant la wilaya

 

 

 

      Sidi Bel Abbès                     par Fatima A :        


        Revendiquant l’intervention du premier responsable de l’exécutif,        les souscripteurs au projet des 78 logements sociaux participatifs, implantés dans la ville de Sidi Bel Abbès, ont observé un sit-in devant le siège de la wilaya, afin d’attirer l’attention du Wali sur leur calvaire.
Ils sollicitent son intervention pour retirer le projet au promoteur, actuellement en prison, et charger une entreprise publique pour l’achèvement des travaux de constructions.

Le projet démarré en 2011 devait être achevé en 2013. Il n’a enregistré qu’un taux physique de 50% et est actuellement à l’arrêt, ont-ils précisé. Le promoteur traduit en justice pour escroquerie, abus de confiance et transgression des clauses du contrat conclu avec ses acquéreurs, a été condamné par la justice, est actuellement en prison, ont-ils souligné. Ils indiquant que le mis en cause avait vendu des appartements à plusieurs citoyens, sans que les vrais bénéficiaires ne se désistent. L’appartement de type F 3 qui coûtait, au démarrage des travaux, 265 millions de centimes a été réévalué par le promoteur à 477 millions de centimes, sans leur délivrer les contrats de vente sur plan, pour les faire bénéficier de crédit bancaire, tonnent-ils. Après avoir épuisé toutes leurs économies, ils continuent toujours à courir et observer des mouvements de protestation, pour faire entendre leur voix et trouver l’équité auprès des autorités locales, mais en vain. Constatant que les responsables locaux fuient leurs responsabilités, leurs représentants se sont rendus le 29 mars passé au ministère de l’Habitat. Ils ont rencontré des cadres du département de l’habitat et le directeur du logement et des équipements publics de Sidi Bel Abbès. Après avoir posé leur problème, ils ont été orientés vers le wali de Sidi Bel Abbès, seul habilité à appliquer les lois en vigueur et à prendre les mesures nécessaires contre le promoteur récalcitrant. « Toutes les mises en demeure, qui ont été adressées au promoteur, n’ont pas été prises en compte et il a continué à bafouer les lois, jusqu’à son incarcération», rétorquent-ils.
Un calvaire qui a trop duré et ils espèrent lui trouver  équité auprès du premier responsable de l’exécutif ainsi que le dénouement de leur problème.           Source écrite : Fatima A    03 novembre 2018.

Lien :

http://www.echodoran.com/ouest.html

————————————————————————-

NDLR/VDSBA :

https://www.lesoirdalgerie.com/…/sit-in-des-souscripteurs-des-78-logements-devant-le…  12.04.2018

https://www.liberte-algerie.com/ouest/les-souscripteurs-de-78-logements-lsp-reviennent-a-la-charge-280021 par Bousmaha A . le 26-10-2017

https://www.algerie360.com/sidi-bel-abbes-greve-de-la-faim-des-souscripteurs-aux-logements-lsp/     lundi 18 septembre 2017 à 17:34

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=74762

Posté par le Nov 3 2018. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, ORANIE, Politique de la Ville, SBA VILLE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “« Les souscripteurs au projet « EN NASR » des 78 logements sociaux participatifs ont observé un sit-in devant la wilaya”

  1. b200

    Pourquoi les entrepreneurs vont faire une chose qu’ils ne maîtrisent pas?? ce n’est ni un voleur ni un corrompu ni rien; c’est quelqu’un qui n’avait pas le savoir de construire c’est tout. on ne comprend pas pas pourquoi chez nous on a honte de dire  »je ne sais pas » pourquoi tu fais une chose que tu ne maîtrise pas?? va faire autre chose plus simple y’a l’agriculture y’a l’élevage ya l’arboriculture ça ne demande pas beaucoup de savoir faire. c’est quoi 78 logements?? pour un chinois c’est une gorgée d’eau au bout de 6 mois il te la livre dans les normes il encaisse son argent merci merci et les gens seront tranquilles et la wilaya et le ministère aussi…t’a pas le savoir faire, ne t’aventure pas ,un point c’est tout…faire une petite chose bien faite a ton niveau mieux que d’aller faire une chose grosse et tu la livres grossière..un bâtiment c’est des tonnes de gravât en cas de démolition ce n’est pas un arbre qui a pris la tangente que tu peux enlever et la remplacer par une autre. c’est un bâtiment a démolir, et qui va le faire ?? qui va payer cette démolition??

Répondre