La Voix De Sidi Bel Abbes

Les parents d’élèves du Cem Fénelon de sidi bel abbés tirent la sonnette d’alarme / par Brahim Mustapha Djeloul.

29540_10201319349338901_1250548862_n   La plus veille institution du centre ville, des sœurs trinitaires de Sidi Bel Abbés-connue par FÉNELON-, aujourd’hui CEM BELASRI Boumediene refait parler d’elle. Cette fois ci ce n’est pas un pèlerinage de ses anciennes élèves mais ce fut une assemblée générale des parents d’élèves présidée par Mr BENCHIHA Yahya (Président de la fédération des parents d’élèves), à eu lieu aujourd’hui, pour agir dans l’urgence. De gros problèmes d’infiltrations des eaux pluviales dues à la vétusté de l’étanchéité et par ricochet ce sont les plafonds qui tombent en lambeaux sur les têtes des élèves.
Pour être en conformité avec la règlementation en vigueur, l’assemblée générale a dû élire un bureau exécutif composé de sept membres présidée par Mr GAMRA Hafid. Des taches internes furent reparties au sein de la nouvelle composante de l’association de cet exécutif où deux femmes se sont portées volontaires à l’instar des autres de ce CEM du centre ville de Sidi bel Abbés qui a connu rappelons le dans les années 1980, une levée de bouclier quand l’académie de l’époque voulait vider les lieux pour établir une administration cela fut stoppé après une vive protestation.

11004179_10205112531566086_417254414_n

11003979_10205112532766116_1371580846_n

10994763_10205112531886094_678840098_n

11007528_10205112531086074_399281911_n

11015315_10205112531206077_2090409155_n

11014774_10205112532486109_1008474119_n

11015415_10205112532566111_1567305113_n

11015808_10205112530766066_1049357589_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58658

Posté par le Fév 19 2015. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Les parents d’élèves du Cem Fénelon de sidi bel abbés tirent la sonnette d’alarme / par Brahim Mustapha Djeloul.”

  1. Ali

    Un bel édifice en plein centre de la ville comme les autres doit être sauvegardé. L’État a mis le paquet dans les établissements d’excellence objet de visites ..et c’est le cas comme les deux anciens lycées. Mais sans cela il est également urgent de mettre les élèves et tout le personnel dans de bonnes conditions.

  2. BENATTOU

    Les problèmes de l’éducation sont au centre de l’actualité depuis plusieurs années
    on en débat dans le monde entier, certains pays ont adopté des reformes scolaires ou ont remanié leur enseignement. Les organisations internationales quand à elles s’interrogent sur l’évolution de l’éducation dans l’avenir. L’instruction,le développement général et harmonieux des talents de chacun,figurent parmi les droits de l’homme. La personne ne peut être libre que Là où l’instruction est garantie formellement à chacun et où l’on a mis en place les conditions sociales et matérielles et pédagogiques nécessaires à sa mise en oeuvre.Salutations aux frères Mustapha et Benchiha Yahia.

  3. Imad Mustapha

    Le collège BELASRI BOUMEDIENNE se trouve au centre de la ville sur l’un des plus beaux boulevards de la ville donnons lui sa place qu »il mérite.

  4. Tewfik Adda Boudjelal

    Certains établissements scolaires de la ville sont de véritables chefs-d’œuvre architecturaux en plus de leur histoire qu’ils gardent jalousement contre vents et marrées. Il me semble que les moyens, tant financiers que techniques, existent au niveau des institutions en charge des structures scolaires.
    Ceci dit, il y’a fort longtemps, on aurait du, avoir la présence d’esprit de spécialiser quelques jeunes entreprises sérieuses, en leur faisant subir une formation spécialisée dans le domaine de la restauration du patrimoine.
    Car à chaque fois que les travaux sont entrepris dans ces établissements, on prend toujours l’offre la moins « disante » sans se soucier à l’arrivée du résultat des travaux, ce qui constitue une grave erreur. Les résultats sont de très bas de gamme et s’apparentent plutôt à du colmatage. Ces anciens établissements scolaires nécessitent une grande attention vu leur âge et les matériaux de l’époque avec lesquels ils ont étés bâtis. On devrait prendre très au sérieux ce volet, car il s’agit du patrimoine et surtout de la mémoire de la ville.

  5. Hakem abderrahmane

    Il faut à mon avis injecter des techniciens en bâtiment au niveau de la direction de l’éducation pour le suivi des travaux à entreprendre ou qui sont entrepris au niveau des établissements scolaires .La proposition de notre ami Tewfik reste intéressante !

  6. fils de Dachra

    Les éléves d’aujourd’hui sont les étudiants de demain et les chercheurs et ingénieurs du future. Les autorités devraient faire trés attention à nos éléves et à leur encadrement. Un éléve c’est comme un amandier il peut fleurir et devenir doux ou amer pour lui et pour la société. Le programme scolaire devrait être profondément repensé et introduire un grand nombre d’heures sur les matiéres scientifiques et l’histoire du pays. L’histoire doit commencer de la pré-histoire jusqu’à nos jours. La géographie du pays devra tenir une bonne place et des sorties sur tout le territoire national devront être organisées. Le jumelage des écoles est à encourager. L’invitation de certains spécialistes ou intellectuels devra être programmée pour qu’ils puissent faire des éxposés aux éléves. Les bibliothèques seront installées au niveau de chaque école pour apprendre à nos enfants à lire etc..
    Mon profond respect aux instituteurs et institutrices.

  7. amaden

    Les Soeurs Trinitaires avaient besoin d’un espace fermé pour  » plonger » dans leurs méditations. Fénélon, par son architecture,  » exauça » leurs voeux.
    L’enfance, par contre, a besoin d’un grand espace, d’ un horizon large et de
     » bougeote ».
    Au Cem Belasri, il y a des classes, certes, mais ce n’est pas tout pour faire un établissement d’enseignement.
    Il y a bien longtemps que sa délocalisation a été posée.

  8. un abbassi d'ailleurs

    quelqu’un peut il nous ce qu’il est advenu de l’école Avicenne . J’ai vu il y a quelque temps un post sur l’effondrement d’un mur. Mais depuis pas de nouvelles , merci à vous .
    A mon avis , pour Fénelon , les choses bougeront peut être lorsqu’un plafond s’effondrera . J’espère juste que ce jour il n’y aura pas classe et pas d’enfants présents

  9. un abbasi d'ailleurs

    veuillez restaurer le cem belasri le plus vite possiblle

    • un abbassi d'ailleurs

      @ « un abbasi d’ailleurs » ….désolé mec , je ne sais pas ce que tu voulais faire mais t’as mal copié mon pseudo , t’as mis qu’un seul S à Abbassi… je ne comprends pas ta démarche , pourtant y a rien de mal dans ce que t’as écrit..

  10. merabbi

    Délocaliser, serait la meilleure chose mais pour en faire quoi ?
    le meilleur endroit pour replacer les élèves dans un contexte « culturel » approprié serait une partie de l’actuelle caserne militaire située en plein centre ville coté Bab Daya , mais à cela il faudrait convaincre en haut lieu .

    Quant aux lieux actuels ils seraient utiles s’ils étaient transformés en centre d« art ou d`’apprentissage de la couture ( rez de chaussée ),de la pâtisserie ( rez de chaussée ) de l`hôtellerie et de décoration intérieure,photographie ( premier étage ) et de l’administration ou de ces spécialités débouchant sur un métier en demande .
    Cela pourrait aussi se transformer en un centre culturel ( les 3 langues ,ou carrément un centre de recherche d’ envergure nationale ( toxicomanie, autisme ,marketing …….) haja takhdem el moujtammaa.
    mais il faudrait d’ abord préparer les lieux .

  11. Amirouche

    @merrabi

    Le jour où « nwallou nkhamou « comme toi , ce jour là n’walou ghaya ,….ya hassrahe ! ya si merrabi
    La question ne concerne pas que le CEM Fenelon, tout le vieux bâtis du centre Belabbès devrait être restauré, il faudrait une opération de grande ampleur de réhabilitation des immeubles vétustes à usage administratif ou d’habitation.
    Mais « nagta3 liyesse  » quand je lis que pour la première fois de son histoire, l’Algérie a importé cette année des oignons « al bassla al khanza » .
    « Gallèke :ghire houwa 3ma we zadou kahloulahe a3ïnihe « 

    • OUERRAD

      SAHBI, bonsoir twahachtek
      ni toi , ni merrabi n avez raison ou plutot vous avez TROP raison
      mais nous BEZZAF dinars du petrole , alors depuis 62 , nous avoir oublier les termes ; ENTRETIEN et MAINTENANCE . SI bien que ce n est pas seulement le cem SI nelon ? mais tout le patrimoine du BLED qui fout le camp.
      L argent existe alors on attend que tout tombe en ruine pour en batir d autres batisses aussi laides et inutilisables , mais juste pour distribuer de l argent aux copains entrepreneurs et promoteurs . VOIR , tous les scandales de ce secteur et tout le cinema du walou d ALGER qui deloge des familles entieres pour les delocaliser avec tous les problemes que cela engendre , une vraie cata qui n est ni plus ni moins qu une bombe a retardement RABI YOUstour .
      SI depuis 62 , un serieux dans l entretien a ete mis en place , le patrimoine serait sauf , et ce qui se construit depuis ne sera qu un plus .Mais cet etat de fait , fait le bonheur de la mafia du foncier .
      Tu sais pourquoi les occupants des chateaux , fermes etccc ont laisses tombes en ruine celles ci ?
      CE N EST PAS PARCE QUE C EST L EXODE RURAL ,,,,,,
      Non mon frere , ils sont plus intelligents que moi et toi , ils y ont pense , et c est quelque de pas instruit du tout qui m a mis la puce a l oreille ;ET BEN TIENS TOI BIEN : il m a dit en ces termes , s ils se sont amuses a laisser en l etat en entretenant ces batisses , aujourdh ui ces nouveaux nantis ; chb3a jdida , l auront deloges pour se les accaparees ,,,,,,
      bonne nuit SAHBI

  12. chaibdraa tani djamel

    @ ABBASSI D’AILLEURS , je suis natif du quartier GRABA dont j’habite toujours pour ce qu’est devenu l’école IBN SINA (ex AVICENNES), KHALIHA LRABI ,RAH ICHEFE ,tous les éleves de cette école sont transférés à l’école IBN KHALDON prés de la grande mosquée d’EL GRABA ,jusqu’à nouvel ordre NHAR ELI ENAOUAR EL MELHE

    • Amirouche

      @chaibdraa tani djamel

      M’winta ynaouar el melhe , si Djamel ? mdr
      Nous on dit « krahe el fartasse mene hake el rasse  » ou
      « اللي زرع الشوك تيحير فاحصادو « .
      Juste par respect à Avicenne et autre établissements , par amour à nos enfants , par conscience du maire et la direction des écoles ,cette situation devrait être solutionner dans les plus brefs délais .Si les parents ne bougent ne bougent pas ,ils risquent alors d’attendre jusqu’à ce que les poules auront des dents ……..
      Cordialement

  13. un abbassi d'ailleurs

    @ Chaibdraa tani Djamel , merci khayi pour ta réponse , goultha, khaliha elrabi, rahi tchef .. j’irais faire un tour pour constater de visu inchallah lors de mon prochain voyage au bled , j’espère cet été. Je connais bien l’école ibn khaldoun. J’ai habité el graba jusqu’à l’indépendance en 62 . Je me souviens même du grand départ de la colonie de vacances des scouts dans la cour d’ibn Khaldoun , j’étais avec mon père qui accompagnait mon grand frère qui était scout . moi j’étais trop petit pour y aller…

  14. mohamedDD

    MM. le Wali, le Chef Daira, les présidents de l’APW et de l’APC avec le directeur de l’académie de SBA, prière intervenir pour sauvegarder ce qui reste des anciens établissements de la ville et à travers la wilaya, c’est par devoir de mémoire, j’ai lu que l’école avicenne a été rasé??? haram haram âalikoum (j’y suis même né dans cette école nov 54, parent instituteur). ‘Autorités’ et ‘responsables’ assumaient vos responsabilités devant les hommes(et femmes) vous en assumeraient devant l’Eternel Allah
    Chers lecteurs (hommes et femmes), une pétition à ces « responsables » est nécessaire avec ces appels de notre part disant chiche (je ferais parti des signataires même par procuration, vive SBA vive l’Algérie de tous les algériens

Répondre