La Voix De Sidi Bel Abbes

Les paramédicaux du CHU exigent la satisfaction de leurs revendications

Les bureaux syndicaux SAP et SNAPAP ont appelé les paramédicaux du CHU Abdelkader Hassani à se mobiliser et durcir leurs mouvements de protestation pour acquérir leurs droits légaux. Le communiqué signé par les deux syndicats, après réunion le 28 décembre écoulé, au siège du CHU, dénonce le mutisme des responsables quant aux revendications des paramédicaux et la lenteur dans l’application des directives du ministre de la Santé et de la Population. 
Les revendications se résument, rapporte le communiqué, en la nécessité du glissement des paramédicaux détenteurs de brevets dans le grade des paramédicaux diplômés d’Etat, la bonification des postes de coordinateur et de cadre paramédical avec un effet rétroactif depuis janvier 2008, comme stipulent les dispositions du décret exécutif portant promulgation du statut particulier des paramédicaux, ainsi que l’intégration des paramédicaux de la santé publique dans les grades supérieurs. 
Outre, les syndicats exigent l’application de l’instruction 1-40 des ouvriers professionnels depuis l’année 2006, et l’intégration des vacataires qui travaillent 5 heures au poste de vacataires de 8 heures, depuis l’année 2000 et aussi l’attribution de la prime du rendement du 4e trimestre 2014. 
Sans la satisfaction de toutes les revendications précitées, les paramédicaux qui avaient observé un arrêt de travail de 2 heures le lundi, sont décidés de faire la grève d’une journée le 12 janvier courant, et dans le cas où leurs responsables continueront à leur faire la sourde oreille, ils sont unanimes de recourir à trois jours de grève chaque semaine. 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57538

Posté par le Jan 7 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Les paramédicaux du CHU exigent la satisfaction de leurs revendications”

  1. jamel

    Les protestataires ne sont pas disposes pour baisse les bras.ils demandent et revendiquent depuis des années.

  2. mohamedDD

    c’est bien dit des protestataires et non des paramédicaux où peut être très peu, ouvrir les yeux de temps en temps ne fait pas de mal, ce système de ‘gouvernance’ a sous évalué les vraies valeurs à tous les niveaux. A titre d’exemple, aux alentours du grand hôpital du plateau st michel à Oran, les cafés sont pleins …… de blouse blanche, verte… et à toute heure, c’est pas exceptionnel et encore je parles de la Santé pauvre malade, à quand ce réveil le vrai qui fera plaisir à toi, à moi et à nous tous

  3. mohamedDD

    et si on faisait tout simplement l’inverse de ce qu’attend ce système, on retire nos manches pour relever les défis et que nos enfants soient fières de leurs pères et …mères, certes très difficile mais réalisable (hé ailleurs, ils sont mieux que nous?????????????)

  4. Abbassi

    Oui il existe partout des cas. Mais selon moi il existe des droits à satisfaire.

  5. chaibdraa tani djamel

    Regardez la photo de l’entrée de notre bel hopital qui malheuresement on l’a remplacé par une porte de béton et personne n’a osé lever le doigt pour protester

  6. Ali

    L’entrée de l’hôpital a été défigurée aussi malheureusement encore une fois par je ne sais quel énergumène et dans quel objectif!

Répondre