La Voix De Sidi Bel Abbes

LES MONTS DE TESSALAH A L’HEURE D’UNE MÉMORABLE RANDONNÉE Par Mustapha BRAHIM DJELLOUL

Une fois de plus le grand mont de  Tessalah a été le cadre d’une grande randonnée à laquelle participèrent deux associations d’Oran et d’Ain Témouchent répondant à l’invitation de l’Association de la Promotion et du Développement du Sport Féminin (A.P.D.S.F) organisatrice de cette activité sportive et culturelle à la fois où deux sites figuraient dans le circuit retenu par les membres de l’association organisatrice en collaboration avec la DJS de Sidi Bel Abbes.
Il est à noter qu’un répandant à l’appel de l’Association de la Promotion et du Développement du Sport Féminin (A.P.D.S.F) eu lieu où une centaine de participants ont tenu à être de la dite randonnée avec comme passage la cime du mont Tessalah et le lieudit EL Attouch un véritable paradisiaque que visita tous les participants et ceux dans une ambiance fraternelle et dans la bonne humeur.
Pour leurs parts les autorités locales à leur tête le Wali de Sidi bel Abbes Mr HACHANI Tahar et le DJS Mr RAYANE Mohamed ont tenu à marquer leurs participations et leurs encouragements à cette activité à laquelle le premier a dû donner le départ de cette randonnée printanière qui appelle d’autres Inchallah.
L’Association de la Promotion et du Développement du Sport Féminin (A.P.D.S.F) a objectivement parlant relevé le défi organisationnel avec une forte participation qui coïncidé par la journée internationale de la fête du Travail.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70928

Posté par le Mai 2 2017. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “LES MONTS DE TESSALAH A L’HEURE D’UNE MÉMORABLE RANDONNÉE Par Mustapha BRAHIM DJELLOUL”

  1. chaib draa tani djamel

    Le meilleur endroit touristique de SIDI BEL ABBES ; mais il n’a pas trouver des hommes capables de le rendre plus meilleur.

  2. benattou

    des photos à la mesure de l’événement, souhaitons que l’avenir ne puisse qu’être heureux.

  3. Imène

    Bessahtkoum ya lebnet !
    Le site est trés beau , la nature féérique ! ça me rappelle la route de Merouana dans les Aurès..
    Bravo M. B. Djelloul ! Les monts de Tessalah s’en souviendront…

  4. Amirouche

    === «قلبي تفكر لوطان» ===

    قلبي تفكر لوطان والهالة *** راني مهوّل مانيش في حالي

    بعد الحصن والقومان تتشالى *** شوّاش وخلفوات اعمالي

    حصراه كنت بقومي وخيالة *** وفعلت كي نعج سويد بامحالي

    خوذات بالعشق حنان هبالة *** بعطور وروايح مسك وغوالي

    وطني سفيزف واهلي بني تالة *** الحكم في بلعبّاس يهوى لي

    قهوة وكرسي والناس متقابلة *** والشراب بعد ما يمرارّ يحلالي

    ولّيت عاشر شي ناس جهالة *** وقليل من يعرف لغوة قوالي

    يهدو القرق ويلبسو النعالة *** والراس عريان تقول هُبالي

    يريدني كيف قبيل بن لالة *** الخير مولاه يجود من تالي

    قولو عللى صفى يا القوّآلة *** شوفوه كيف رخص بعدما غالي

    مصطفى بن إبراهيم

  5. *Hamza

    Salem, Amirouche mon frère la nostalgie j espère que tu vas bien je suis plus souvent parisien cette période je pense souvent a toi mais tu doit connaître mon neveu un amrani médecin a Créteil y a pas bcp et Mr Kadiri ce n est pas le moniteur dès année 70 a la coloniede tassala hayicalement hamza

  6. Amirouche

    *Hamza

    Salam khayi,

    Oui, il me semble que monsieur KADIRI était moniteur à Tessala, c’était le temps où Tessala avait ses mille sentiers et gorges, le temps où cette montagne abritait de très nombreuses variétés végétales et animales, des sources, un splendide couvert végétal « massacré » par les « wayway » qui n’ont laissé que « El doum » un palmier nain, robuste et tenace…Te rappelles-tu si Hamza? on faisait du tressage avec ses feuilles et des cendriers en plâtre avec les feuilles des figuiers. Et Kadiri et ses amis qui nous lassaient avec les « aramilou…miloumilou » et les  » li ma ynakazche ma y3oumche  » avant de faire des « chaglebes maglebes » dans la piscine gelée qui se trouvait juste derrière les dortoirs.
    Si Hamza, une étude a été faite en 2007 sur le changement du couvert végétal de l’écosystème des monts de Tessala et dit ceci :  » Une évolution régressive prononcée du couvert végétal est constatée au sud-est et au nord-ouest des monts du Tessala, tout particulièrement dans la « forêt de Tessala », sur les communes d’Aïn-Thrid, Tessala et Sehala. Les principaux facteurs contribuant à la régression du couvert végétal sont : la déforestation (plus de 26 délits de coupe par an), le sur-pâturage (420 délits de pâturage illicite par an), les incendies de forêts (plus de 20 incendies par an) et l’érosion hydrique qui en résulte (environ 72 % des superficies sont concernées). »
    Vois-tu? LES  » WAYWAY » ont presque tout détruit et les instances concernées, pour stopper le massacre et les dégâts, sont totalement absentes.
    Il ne reste ni « Zaatar, ni noukha, ni lazaze, ni messoueke » Ya hasrahhhhhhe !

    Khayicalement

    • *Hamza

      Salem’ khayi Amirouche machaa Allah la mémoire Mr Kadiri été maigre et grand impressionnant quant il déploie ses mains on air pour nous faire chanté , la piscine se remplissait avec la source qui coulée sans arrêt l eau froide que je craignais le matin ont été qu’ à quinze kilomètre de sidi bel abbes et ont attendait les visites comme si on été abandonné je n oublierais jamais les balades et les HEO HOE éo oé sa va les wayway n ont pas effacé nos mémoire je suis content que tu m’as rafraîchit la mémoire merci mon frère

Répondre