La Voix De Sidi Bel Abbes

Les mariages à Sidi Bel Abbes : L’itinéraire des cortèges change de destination.

La ville de Sidi Bel Abbes à l’instar des autres villes du pays ne déroge pas à la règle de fêter ses mariages pendant la saison joyeuse de l’été. En effet, la célébration des fêtes de mariage connait une croissance spectaculaire au cours des mois de juillet et août. Les cortèges nuptiaux ne cessent d’aller et venir à travers les différentes artères de la ville et principalement celles du centre. Grosses voitures flambantes neuves, bichonnées selon l’envie avec des fleurs artificielles, des guirlandes,…, exhibent un air folklorique en sillonnant les différents itinéraires les plus choisis habituellement avec d’autres créneaux nouveaux, tout cela bien-sûr dans un insupportable tintamarre de klaxons, de cris de jeunes filles frôlant l’hystérie et de youyous mêlés au son strident d’une musique rai dernier tube sorti pour l’occasion, mais l’on remarquera que le traditionnel itinéraire du petit vichy n’est plus à la mode, ni au gout des familles …et c’est le lieu dit DUBAI à la sortie nord est de la ville (route d’Oran) qui est retenu comme destination avec un prolongement de la fête dans les deux rocades sud et nord.

Ceux sont de véritables chassés- croisés où se rencontrent, se suivent et s’entremêlent. Et lorsque des conducteurs de grosses motos, de scooters se mettent de la partie dans un élan spontané et généreux, le spectacle ne peut qu’être intéressant pour les badauds qui s’agglutinent aux trottoirs contemplent le spectacle d’un air admiratif et curieux. Dans certains cortèges, on ne se prive pas de tirer quelques salves de barouds et de lancer des feux d’artifice afin d’étaler d’une manière ostentatoire le rang de ces familles appartenant à la classe dite riche et certainement insouciante aux dépenses lorsqu’il s’agit du mariage de leurs progénitures. Et ça ne s’arrête pas là! Car la vraie fête ne commence qu’après avoir servi le dîner aux convives triés sur le volet  bien-sûr! La fête bat son plein avec la musique du disc-jockey entraînant les invités à danser sur une piste qui généralement ne peut contenir tout ce beau monde. Les décibels diffusés par des enceintes acoustiques généralement mal réglés font des ravages dans les oreilles de ceux qui par malchance se trouvent tout près de ces haut-parleurs infernales. De quoi assourdir aussi le voisinage et l’empêcher de goûter au plaisir du sommeil. La semaine prochaine, il y’aura d’autre cortèges nuptiaux qui sillonneront les rues la ville car mariage oblige, ils ne manqueront pas encore une fois de gêner la circulation et de perturber la sérénité et la plénitude des riverains.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6212

Posté par le Juil 13 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “Les mariages à Sidi Bel Abbes : L’itinéraire des cortèges change de destination.”

  1. tewfik 2 sba

    vous avez vu le bureau des mariages de sba le grand maire a decide de le mettre dans un ancien boulodrome salete odoeurs nauseabondes pas de chaisses pour les familles qui s’unissent baladiate la honte

  2. samira sahnoun

    beau sujet mais les salles de fetes sont cheres et le mariage est devenu endettant

  3. ghosne elbane

    on naît une fois, on se marie une fois et on meurt une fois.On ne choisit pas sa famille, on choisit son mari, on ne choisit pas le jour de sa mort.Donc pour en revenir au mariage il faut bien choisir avec qui l’on doit partager sa vie (pas un monstre) les cortèges, les fêtes n’ont aucune importance, Quant on est sûr pas besoin de se montrer…………. Faire un beau voyage de noce c’est beaucoup mieux.

  4. saliha h enseignante

    bravo monsieur le prof de liabes djillali les mariages notre religion les recommande mais la materialite apris le dessus des millers de celibats a cause de cela.

  5. Maktoub

    L’article 31 du code de la famille stipile qu’une algérienne ne peut épouser un no musulman
    A l’inverse un algérien peut contracter union civile avec une non musulmane.
    Trouvez le hic

  6. Maktoub

    Article 9 jamais amendé qui stipule; il est permis de contracter mariage avec plus d’une femme en se conformant à la Shariia.
    Donc la pplygamie n’a jamais été abolie.Le mariage quoique basé sur le consentement reste soumis à l’approbation du tuteur

  7. ghosne elbane

    Les hommes riches se permettent ! il suffit que sa première épouse lui dise j’ai une dent cariée il la remplace par une autre femme plus jeune.Mais un homme instruit, intelligent et beau saura comprendre son épouse et la conduire chez un dentiste.

  8. Alilou

    Code de la famille ou de l’infamie? That is thz question
    Eso es la pregunta

Répondre