La Voix De Sidi Bel Abbes

Les grévistes du transport Algérien obtiennent gain de cause.

Après un mouvement de grève répandu à l’ensemble des transports algériens, d’Air à Algérie à la SNTF, les fonctionnaires ont repris du service jeudi. Les employés du métro d’Alger maintiennent, de leur côté, leur mouvement de grève.

Ils se sont montrés les plus résilients. Après quatre jours de grève, les cheminots algériens ont rechaussé leur bleu de travail jeudi à 19 H, assuré à l’APS le secrétaire général de la section syndicale de la gare de l’Agha, dans le centre d’Alger, Abdelhak Boumansour. “Ce (vendredi) matin nous sommes en train de normaliser le trafic ferroviaire de voyageurs et de marchandises sur l’ensemble du territoire national”, a ainsi affirmé Abdelhak Boumansour.

Pourquoi mettre fin à la grève maintenant ? Ce dernier soutient que les cheminots ont obtenu gain de cause à l’issue d’une négociations de deux heures, qui s’est tenue jeudi entre 15 H et 17 H entre la direction de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) et la fédération nationale des cheminots, précise à l’APS Abdelhak Boumansour. Ce meneur du mouvement de grève explique qu’à l’issue de cette rencontre les deux parties ont signé un protocole d’accord dans lequel la SNTF s’engage à satisfaire les revendications des grévistes. “Nous avons arraché le principe du paiement des 36 mois de rappel sur salaires à l’ensemble des agents de la SNTF”, déclare Abdelhak Boumansour, qui ajoute : “La direction générale s’est engagée à ouvrir des négociations avec le partenaire social sur les modalités de versement”. Mais contacté par l’APS, la direction générale est restée injoignable.

Le mouvement de grève mené par les agents d’Air Algérie aura été beaucoup plus court. Jeudi matin, ils avaient refusé de travailler pour réclamer une hausse salariale et d’autres revendications socioprofessionnelles. Quelques heures après, dans la matinée, leurs revendications ont visiblement été entendues puisque les vols ont repris après une réunion de négociation en présence des représentants des grévistes et le PDG de la compagnie aérienne publique.

Métro en grève, voyage gratuit

Seuls les agents du métro d’Alger poursuivent leur mouvement de grève. Ils ont entamé ce matin leur dixième journée de grève. Les vendeurs de tickets refusent de travailler, alors les usagers du métro d’Alger voyagent gratuitement. Un service minimum est toutefois assuré avec un train toutes les 10 minutes au lieu de 3 minutes habituellement. Comme leurs homologues d’Air Algérie et de la SNTF, les employés du métro d’Alger réclament une augmentation salariale et l’amélioration de leurs conditions de travail.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=42260

Posté par le Mar 28 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre