La Voix De Sidi Bel Abbes

Les derniers moments avant l’assassinat de Krim Belkacem partagé par Mémoria.

BERNARD GOLAY, SON AMI SUISSE RACONTE

In Relais Médias  sur Facebook

………..Mais, pendant tout ce temps, Krim était très mécontent de ce qui se passait en Algérie avec le coup d’Etat de Boumediene qui avait remplacé Ben Bella à la Présidence. Krim estimait que les accords d’Evian n’avaient pas été respectés, surtout en ce qui concerne les droits démocratiques. C’est ce qui l’a incité à créer avec ses partisans te Mouvement démocratique du Renouveau algérien (MDRA) après l’assassinat de Mohamed Khider, un des chefs historiques de la révolution et détenteur du Trésor du FLN, abattu à Madrid en juillet 1967. Dès lors l’activité politique reprend le dessus accompagnée de mesures de protection. Lors de ses séjours en Suisse, Krim bénéficiait d’une autorisation de séjour et prenait soin d’aviser la police fédérale de ses arrivées.
Le 10 octobre 1970, un samedi matin, nous recevons un coup de téléphone d’une personne inconnue qui demande où il peut atteindre Krim Belkacem. L’interlocuteur précise qu’il se trouve en Allemagne et que c’est urgent.
Dans l’après-midi, Krim m’appelle de Genève, me laisse un numéro de téléphone et demande que ce correspondant l’appelle à 18 heures. Les lundi et mardi suivants, Krim débarque à mon bureau et reçoit des appels téléphoniques d’Allemagne. Le mercredi, il revient avec un billet d’avion pour Francfort et me demande de le conduire à Genève. Je le laisse à l’hôtel d’Angleterre où il a déjà séjourné. Comme il n’a pas envie de voyager la nuit, il décide de partir le lendemain.
Dernier signe de vie
Le samedi suivant, 17 octobre, Krim nous téléphone. N’étant pas moi-même à la maison, c’est Martine qui répond. Krim dit qu’il est à Düsseldorf et qu’il va se rendre à Francfort. «Je rappellerai demain, si je peux» conclut-il. Cela a été son dernier signe de vie.
Le lundi suivant, je reçois un coup de téléphone d’Yves Courrière qui me demande où est Krim. Je lui réponds qu’il est à Francfort et j’entends Yves s’écrier: Ah, les salauds!». Il me dit avoir appris par un communiqué de presse que le corps d’un homme non identifié – car aucun papier n’a été trouvé sur lui – a été découvert dans une chambre de l’hôtel Intercontinental. Le médecin constate que l’homme a été anesthésié et étranglé avec sa ceinture et une cravate. La police allemande me contacte et peut alors identifier la victime. Par la suite, son fils venu d’Alger confirmera qu’il s’agit bien de son père. Une commission rogatoire de la police criminelle allemande viendra à Lausanne pour m’interroger. Trois semaines plus tard, les objets et documents votés sont retrouvés dans un casier à la gare de Francfort. J’ai reçu les copies des fiches d’hôtel des assassins et j’ai informé les amis de Krim de ces détails. J’ai été prié de prendre soin des funérailles pour un premier ensevelissement au cimetière de Francfort.
Beaucoup plus tard, les autorités algériennes ont fait transporter le corps à Alger où il repose avec les autres dirigeants décédés. Il a connu le sort de beaucoup d’autres dirigeants algériens, qui ont étà éliminés. C’est ainsi que Ben Bella et plus tard Boumediene traitaient leurs adversaires politiques. Sa famille ainsi que Martine et moi-même avons perdu un être très cher. Il nous manque ainsi qu’à sa Kabylie natale et à son pays.

krim-belkacem-1969

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=55480

Posté par le Oct 13 2014. inséré dans ACTUALITE, HISTOIRE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

32 Commentaires pour “Les derniers moments avant l’assassinat de Krim Belkacem partagé par Mémoria.”

  1. BELAMRI abdelkader

    Le témoignage de ses amis ne fait que confirmer les règlements de compte qui étaient organisés contre tous les opposants déclarés ou non après l’indépendance ,période charnière permettant au clan de OUJDA d’éradiquer toute contestation du pouvoir en place ,autoproclamé et décidé à le rester par tous les moyens ,par les frères ennemis mais aussi d’éviter à ces derniers de mettre la lumière sur certains faits de guerre où certains vrais moudjahidine furent massivement éliminés car optant pour une démocratie dans la direction du pays au lieu d’une prise de pouvoir de » droit » ;la preuve ,tout ce qui s’en est suivi s’est orienté sur le principe de l’état policier à savoir l’embrigadement du peuple qui fut touché dans sa fibre sensible du patriotisme et la démagogie a fait le reste ,tirant son essence d’une idéologie communiste,anesthésiant le peuple l’orientant vers son quotidien qui n’était pas fameux.et profitant des blessures encore ouvertes de la lutte de libération.ALLAH YARHAM CHOUHADAS.

    • Mme CH

      Mr Belamri, est ce que vous avez bien lu ces passages de l’article mis en ligne ..: « Le 10 octobre 1970, un samedi matin, nous recevons un coup de téléphone d’une personne inconnue qui demande où il peut atteindre Krim Belkacem. L’interlocuteur précise qu’il se trouve en Allemagne et que c’est urgent. »
      « Dans l’après-midi, Krim m’appelle de Genève, me laisse un numéro de téléphone et demande que ce correspondant l’appelle à 18 heures. Les lundi et mardi suivants, Krim débarque à mon bureau et reçoit des appels téléphoniques d’Allemagne. Le mercredi, il revient avec un billet d’avion pour Francfort et me demande de le conduire à Genève. Je le laisse à l’hôtel d’Angleterre où il a déjà séjourné. Comme il n’a pas envie de voyager la nuit, il décide de partir le lendemain.
      Dernier signe de vie
      Le samedi suivant, 17 octobre, Krim nous téléphone. N’étant pas moi-même à la maison, c’est Martine qui répond. Krim dit qu’il est à Düsseldorf et qu’il va se rendre à Francfort. «Je rappellerai demain, si je peux» conclut-il. Cela a été son dernier signe de vie….????

      Vous n’avez rien remarqué…..???? Plusieurs questions me taraudent l’esprit….!!!

      Bonne fin de soirée

  2. madjid

    Un éclairage aidant

    • Mme CH

      Voici un passage du témoignage de ces deux filles dans le Quotidien national L’actualité du 21 Mars 2012!

      « Le lion du Djbel, a toujours lutté pour l’unité nationale. Il ne s’intéressait à aucune promotion sociale, si ce n’est de voir les Algériens libres. Son objectif était de mener à bon port l’Algérie. Une Algérie indépendante, plurielle et souveraine. «Mon père était un homme ouvert. Il avait prouvé cela après 1962.

      L’indépendance du pays était le plus beau jour de sa vie. L’Algérie a été malheureusement privée de Krim Belkacem, et d’autres», regrette Karima. Par ailleurs, lors de cette rencontre, les deux filles de Krim, sont revenues sur les conditions difficiles qu’a vécues la famille après l’indépendance de l’Algérie.

      Krim Belkacem avait choisi la voie de l’opposition au régime d’Ahmed Ben Bella et à l’état-major de l’armée. «Après l’indépendance, mon père a eu des idées de démocratie. Il a été assassiné pour ses idées. Il n’a pas hésité à donner sa vie, sa jeunesse pour la liberté du peuple. Krim Belkacem est également votre père», a souligné Karima Krim. Elle a refusé de s’exprimer sur les conditions troubles de l’assassinat de son père à Francfort, en Allemagne, en octobre 1970.

      Le régime de Houari Boumediène est souvent cité par les historiens comme responsable de cet assassinat politique, un parmi tant d’autres. Un assassinat qui n’a fait, à ce jour, l’objet d’aucune enquête historique sérieuse malgré ses implications politiques. Krim Belkacem avait été condamné à mort par la justice de Boumediène en 1967. Il avait été forcé à s’exiler, avec sa famille, au Maroc. Une année après, il créait le Mouvement pour la défense de la Révolution algérienne (MDRA) avec notamment Slimane Amirat et Amar Ouamrane. «Nous avons vécu un exil amer, difficile. Cela ne fait qu’une dizaine d’années que nous sommes là, en Algérie. Nous n’avons pas vécu sur la terre Algérienne. Je ne sais pas ce que je suis, mais je suis revenue dans mon pays. Mon père est mort pour ce pays. Nos glorieux chouhada aussi. Nous devons aller de l’avant», a conclu Karima qui n’a pas pu retenir ses larmes.

      En somme, Krim Belkacem a mené un rude combat, il a subi l’exil, sa famille aussi, il a même été exilé en tant que mort puisqu’il a n’a été enterré dans son pays qu’en 1984, 14 ans après son assassinat en Allemagne, on ne lui à pas rendu hommage dans son propre pays, il n’a même pas le statut de martyr, on ne sait même pas si sa condamnation à mort a été annulée………….. »

      C’est désolant, tous ces crimes, à cause du pouvoir, surtout lorsqu’on sent l’odeur de la connivence des criminels d’antan sur l’autre rive….!!!

      • OUAZAR

        karima la fille du sois disant krim belkacem t as bien fait ce jolie commentaire sur ton cher papa mais heureusement faut pas surtout oublier qu avec le sieur kabyle comme lui abane ramadane sont signataire de la fameuse lettre historique datee du 20 aout 1956 dans les maquis algerien ou ils donnerent ordre aux responsables militaires de liquider tous les combattants kabyles qui s exprimaient en kabyle en effet nos freres combattants kabyles ne connaissaient presque pas l arabe et c etait comme un affront aux autres arabes qui les provoquaient et ca degenerait presque partout dans les djebels entres kabyles et arabes ensuite l ordre venait immediatement du caire ou les arabos islamiques exigeaient des mesures radicales qui sont executees illico par cette fameuse lettres historique donc une chose est sur ton pere et son compere abane sont des traitres envers leur freres de sang au service de cette maudite ideologie arabo islamique et que meme maintenant nous en payons les consequences et tu dois savoir que comme recompense de leur maitre apres l independance plus besoin d eux tour a tour ont ete assassines c est ainsi et c est la vraie histoire que cette fameuse lettre a fait des ravages aux pauvres moudjahids kabyles dans differents maquis de cette anegerie

        • Mohand

          A comprendre les analyses de Benjamin Stora, on peut se rendre compte que ce sont là les éléments que les services secrets français qui, une fois la guerre déclarée par le FLN, ont voulu exploiter en 1955-1956 casser la révolution avec la mise sur pied de l’opération « Oiseau bleu » ou « Force K ».

          • Mme CH

            Une personne inconnue qui ne sait pas où trouver Krim Belkacem mais connait le bureau où il se rend régulièrement…??? Bizarre…. !!! Sauf si cette personne était mise au courant de ses activités…par lui-même ou par des personnes tiers ??? Mais… !!

            Krim achète un billet d’avion pour se rendre à Francfort mais téléphone de Düsseldorf pour se rendre ensuite à Francfort…!!???

            « J’ai reçu les copies des fiches d’hôtel des assassins et j’ai informé les amis de Krim de ces détails. « ….???? Donc qui sont les assassins et qui sont les amis de Krim…!!! Ou bien amis=assassins…??!!! Enfin, c’est un vrai labyrinthe….!! Mais à qui profite le crime…??

            Et qui d’autre, à part l’auteur de ce témoignage et la police fédérale suisse connaissait les mouvements de Krim Belkacem…!????

            Eh bien, il nous faut l’inspecteur Colombo, Chot ou Mergou pour élucider ce mystère qui ne l’est pas tout à fait….!!!!

  3. fethi

    Pour vous dire vrai ce qui est dit fut un thème tabou avant octobre 88

  4. Mohand

    La vérité s’applique en sciences exactes pas en politique.
    En sciences exactes, la vérité est vérifiable et peut être prouvée. Mais en politique, il y a toujours des interprétations des vérités.
    La vérité n’est pas l’amie de la politique.
    La démocratie a tout de même un côté pervers qui nous échappe.
    L’être humain est si complexe, la vie l’est aussi.Diriger les hommes est une science inexacte et diriger avec la vérité est un danger en politique.
    Alors doit-on être démagogue pour diriger !
    L’opposition est intérressante en démocratie,car dans la différence et la concurrence il y a un début de solution. La contradiction est la base de la réussite. Etre contredit n’est pas un affront, mais un début de réponse a des questions que l’on se pose mais si c’est fait dans un esprit de progrès et d’écoute de deux camp adverse.
    Mais c’est quoi alors le mensonge en politique ?
    Il vient du fait que le politicien possède non seulement un côté plat qui restitue les choses telles qu’elles sont, mais aussi un côté cylindrique, qui déforme les faits. D’ou le mensonge en politique est vu comme étant L’art de convaincre le peuple, l’art de lui faire croire des faussetés salutaires et cela pour quelque bonne fin !
    Krim a été exécuté, d’autres diront qu’il était responsable de l’exécution de Abane, et qu’on dévie de la force centripète, on devient éjectable, exécutable.

  5. Mme CH

    J’étais très petite à l’époque, mais J’ai déniché un article du Dr Mohamed Maïz, ex secrétaire général du MDRA (1989-1992) – sur la toile intitulé:

    «Boumediene a ordonné l’assassinat de Krim Belkacem avec la complicité des services français et allemands» (18 octobre 2011) –

    Alors voyons ce qu’il nous raconte:

    « Krim a bien mené un combat pour l’instauration de la démocratie et des libertés, juste après sa démission de l’assemblée nationale crée au lendemain de l’indépendance. « Constatant que le pays se dirigeait vers une dictature avec le régime Ben Bella, Krim a immédiatement déposé sa démission de l’assemblé nationale préférant ne pas cautionner la trahison du sang des valeureux martyrs de la révolution de novembre 54 », explique, M. Maïz. Ce dernier qui s’est longuement étalé sur le parcours de Krim Belkacem, a fait savoir qu’il était le plus redoutable opposant que le régime craignait.

    Avant la création de son propre parti, Krim Belkacem était déjà parmi les membres fondateurs du Front des forces socialiste FFS, raconte le conférencier, avant d’ajouter que certaines différences de visions l’ont conduit à quitter le parti tout en restant militant. « Il laissera la leadership à d’autres qui tenaient à avoir la main mise sur les orientations du FFS », dit-il.

    Après le coup d’Etat de 1965, lorsque Houari Boumediene a renversé Ben Bella, Krim croyait qu’il était possible d’espérer une certaine ouverture, et c’est ainsi qu’il prendra attache avec ses compagnons dont Amar Ouamrane, Slimane Amirat, Mohand Oulhadj, et Mourad Tarbouche pour créer le MDRA. En 1967, le parti est créé. Pour ce qui est du projet que ce dernier proposait, Maïz dira que c’est le premier parti libéral, ce qui était alors difficile au temps du socialisme et du communisme. Ces deux idéologies détenaient en effet, la grande partie de la population. Krim a donc imaginé une Algérie basée sur plus de libertés individuelles, de respects des droits de l’homme, mais aussi de justice sociale et d’agilité entre les deux sexes. Cette pensée lui vaudra un lourd tribut. Le régime de Boumediene commença en mois d’une année, les premières arrestations. « Il y’aura plus de 50 militants arrêtés dont Slimane Amirat », précise l’interlocuteur.

    En 1969, il y a eu la constitution de cette cour révolutionnaire d’Oran, sous les ordres du dictateur Boumediene, et l’œil vigilant de Chadli. Le prétexte que cette cours avançait relatif au jugement du MDRA est totalement faux. Car la cible était bien, Krim Belkacem qui faisait énormément peur au régime algérien. « Étant l’opposant le plus dangereux que le régime n’a jamais connu de part ses convictions, Krim faisait énormément peur à Boumediene, qui décida de l’exécuter », précise Maïz. Au mépris de la justice et de la vérité, sur de faux documents, de faux témoignages et des témoins fabriqués, la cours condamna à mort Krim et trois de ses compagnons que sont Amirat, Tansaout et Tarbouche Mourad. Ces deux derniers seront d’ailleurs, assassinés par la suite respectivement à paris en 1970 et Tunisie en 1972. Le reste des militants auront se voient condamnés à des peines allant de 5 à 20 ans de prison ferme……. »

  6. Mme CH

    Voyons la suite de la Halqa comme l’a appelé notre chère amie Imène que je salue chaleureusement…..!!!!

    Tous les biens de Krim ont été aussi confisqués par le pouvoir, à l’issus du procès contre lui. « Sa villa sise à Alger a été squattée par la familleMessaâdia », témoigne le même orateur.

    Le plus honteux et grave dans toute l’affaire c’est la phrase que le journal El Moudjahid à l’époque a inséré dans un passage. Ils sont allés, à travers la presse, lancer un véritable appel au meurtre en demandant à tout Algérien d’être l’auxiliaire de la justice en exécutant la sentence en tout lieu et en tout moment ; fetwa dont s’est inspiré Khomeiny quelques années plus tard, explique le conférencier.« Il est de devoir de chaque citoyen algérien d’être l’auxiliaire de la justice en exécutant la sentence en tout lieu et en tout moment », est-il écrit. une manière de légaliser le meurtre. Après cette condamnation et cet appel, la chasse à l’homme pouvait commencer. L’ordre donné, chacun (services officiels et parallèles) de son côté utilisa ses propres ressources, ses propres relais pour prendre contact avec Krim.

    Complicité de la France et de l’Allemagne dans son assassinat ordonné par Boumediene
    Depuis sa condamnation le régime de Boumediene tenta de piéger le redoutable révolutionnaire en le convainquant de regagner le pays. Il est certain que sans toute cette armada de personnes qui ont fini par faire douter Krim des réelles intentions du régime, celui-ci ne serait pas tombé dans le piège qui lui était tendu. Lui qui était toujours sur ses gardes et en mouvement, explique Dr Maïz. Mais le dilemme des prisonniers détenus par Boumediene, le souci et sa responsabilité de les libérer, ont conduit Krim à accepter de recevoir les envoyés du pouvoir. Au début, il exigea que la rencontre soit tenue en France. C’est ainsi qu’il écrira un courier aux autorités française les informant de cette rencontre avec les émissaires du pouvoir algérien. Mais à sa surprise, la France présidée alors par Jorge Pompidou lui refuse l’entrée. « Pourquoi ? », se demande le conférencier, qui revient pour dire que les services de ce pays serait peut être au courant de se qui allait arriver. Krim se tourna ver la RFA (république fédérale d’Allemagne).

    Une lettre de Robert Buron, un des signataires des accords d’Evian 1962 du coté français, adressée à Pompidou, lui demandant des explications sur les motifs du refus d’entrée en terre française à Krim, demeure jusqu’à présent sans réponse. Il y a de quoi se douter ! ….. »

    Il faut rappeler qu’en ce moment, la France, était toujours en Algérie… jusqu’à 1978…!!! Donc elle avait des intérêts à préserver et des personnes à mettre en orbite…!!!

  7. Mme CH

    Suite et fin du feuilleton….!!!

    « En octobre 1970, transitant la Suisse vers la RFA, il fera savoir à un journaliste qu’il sais bien que ce n’est pas facile, et « quelque chose se tramait contre moi, mais il y vas de la situation des militants détenus par les geôles de Boumediene », raconte le conférencier.

    Pour ce qui est des autorités et de la police allemande. Maïz dira qu’ « elles ont laissé faire, eux qui étaient certainement au courant de ce qui attendait Krim Belkacem, puisqu’à sa descente d’avion, la police lui a proposé sa protection ». Pourquoi la police allemande qui connaissait l’identité des assassins ne les a pas arrêtés ? La non-intervention des autorités allemandes pour empêcher le meurtre est un acte de complicité active. Donc condamnable. « Si la France a une responsabilité passive de l’assassinat de Krim ordonné par Boumediene, la RFA avait une responsabilité active, en laissant entrer 4 personnes qui sont allé à la rencontre de l’ex chef de la willaya III, puis les laisser quitter le pays sans aucun problème », assène le Dr Mohamed Maïz.

    Ainsi, l’assassinat de Krim n’a été possible que grâce à la conjonction de plusieurs services, certains actifs d’autres passifs et la collaboration de plusieurs personnes parmi les plus insoupçonnables. Maïz dira dans la foulée qu’il est entrain de rédiger un livre sur le parcours de ce héro, dont des vérités seront enfin connues par le nombreux public. « 90% du livre est consacré à cette épisode de son assassinat », dit-il.

    Krim Belkacem est retrouvé mort le 20 octobre 1970, dans sa chambre d’hôtel Intercontinental de Frankfurt. « Il y est entré le 18 après avoir pris du café avec les émissaires du pouvoir algérien dont un certain Haroun, à l’issus duquel il commençait déjà à somnoler, c’est dire qu’il a été drogué avant d’être assassiné », ajoute le conférencier, qui dit être en détention d’u certificat de décès de Krim. « Le document indique qu’il est mort entre le 18 et le 20, sans pour autant préciser la date exacte », explique-t-il.

    41 ans après son assassinat, le nom de Krim Belkacem, signataire des accords d’Evian qui mettront fin à 130 ans de colonisation, est toujours banni de l’histoire officielle algérienne. Etant mort, ferait-il encore peur au régime? La question mérite d’être posée.  »

    Oui, toute question mérite d’être posée….!!!!

  8. Mémoria

    Merci Mme CH pour ce soutien référentiel ! Le feuilleton est-il pour autant terminé ?

    Krim Belkacem,le lion du Djurdjura,restera le signataire des Accords d’Evian légitimés par le FLN historique et le CNRA .Il a été assassiné par ceux là même qui refusèrent de les signer le 18 mars 1962 , dévoyèrent et ne respectèrent pas ses clauses mettant en péril l’avenir de l’Algérie indépendante par un risque de balkanisation à la libyenne programmée en mondialisation américano-sioniste et qui a déjà franchi nos frontières par l’Internet et The Eye of the Tiger au risque d’intégrer même les nationalistes aux… »loups solitaires »…cette nouvelle hallucination d’une société post-industrielle qui voudrait récupérer…ou … »se rapprocher » de ses anciennes colonies…sans ses indigènes !!!
    Belle journée grise et pluvieuse !

    • Mme CH

      De rien Grand Frère Mémoria, le sujet oblige….!!! Malheureusement le feuilleton est interminable……!!!!

      Concernant les « loups solitaires », effectivement, il existe de nombreuses sous-espèces de loups….!!! Les loups solitaires sont généralement des jeunes loups qui ont quitté leurs meutes de naissance , souvent des mâles mais peuvent aussi être des femelles. Ils vont voguer plusieurs années, , avant de rencontrer d’autres loups et former une meute. Heureusement qu’il y a des loups qui meurent sans avoir jamais trouvé de compagnons…!!!! Eh bien, Mr Mémoria, qu’est ce que vous attendez, il faut apprendre la danse des loups, ou à défaut, dansez avec eux…!

      Quant à la source minérale d’Evian, je ne boirai jamais de son eau….!!! Allah Ghaleb…!!!! Vive les « Indigènes »….!!

      Avec Mon Profond Respect….!!!!

      • OUERRAD en squatteur

        SAH

      • MADANI

        Mme C.H pendant tout le mois de septembre j’ai regardé une longue série de documentaires très intéressants dans une région très belle du Canada sur la vie des loups il y a les gris les blancs et les noirs depuis leur naissance jusqu’à leur mort et croyez moi ce que vous dites est la vie réelle des loups quand ils deviennent adultes ils sont chassés par le mâle dominant de la meute ils partent seuls à la recherche d’une compagne afin de former un couple chacun sa chance et son destin ou il est accepté ou il est tué par la meute telle est la triste histoire de ces hommes pour qui l’algérie passait avant tout ils ont accompli leur rôle et sont morts trahis par les lâches qui à leur tour ont subi le même sort et la roue continue à tourner kama toudine toudane GRANDE DAME .

        • Mme CH

          Salam Si MADANI….!!! Effectivement, mais à l’ère de la mondialisation sauvage, il s’agit d’une autre catégorie de Loups qui a réussi à adopter ou à produire des louveteaux dont ils ne reconnaissent pas la « paternité ». Ils sont préparés pour errer à travers le temps et l’espace tout en étant connectés à travers des satellites géostationnaires…..mais Khouk Maya3raf Bouk…..!!!!! Et la suite vous la connaissez ….!!!

          Cordialement…!

  9. gamra de sidi khaled

    Sahit Sakara le Toulousain

  10. 22

    KRIM BELKACEM et MOHAMED KHIDER ont été assassiné par un homme envoyé par BOUMEDIENE et l’assassin présumé n’est que PHILIPPE LE DINGUE dont sa femme est belabbesienne fille de la rue du cimetiére

  11. chaibdraa tani djamel

    Assassiné des gens pareils c’est de la folie, eux qui ont tout fait pour l’indépendance de notre pays aux accords d’EVIAN, ALLAH YAEKHOUD EL HAK OUA ALLAH YARHAMHOUM

  12. h. bouasria

    que du louche que nous avons vivons et à quand on verra un jour la lumière

  13. kallih ghafel

    Mme C.H.

    Entre autres sources il ya les déclaratons de madame BOUKHARROUBA rahimaho Allah laquelle affirme que ce né`tait point lui et quìl était trop triste .

    Concernant les questions que vous vous êtes posées ;notamment en ce qui a trait à cet ami qui connaitrait lìdentité les personnes intermédiaires grace aux fiches d`hotel cela me parait un peu simple et court comme conclusion que ce sont les véritables assassins mais qui sait ?
    Nul ne peut ignorer la contribution de ce valeureux et digne fils de l’Algerie .
    Allah yerrrahmah

  14. tewfikhayii

    Salam,
    Je sais que mon intervention va entrainer une levee de boucliers.Saviez vous que Feu KRIM Belkacem,etait mele de tres pres au meurtre abject d?Abbane Ramdane, du moment que sur concertation avec Feus Bentobal et Boussouf,
    ils avaient decide de la condamnation de larchitecte du congres de la soummam qui avait donne la predominance de l.interieur sur l?exterieur et du civil sur le militaire. Mr KRIM etait d.accord,mais avait change d.avis par la suite
    seulement il etait trop tard.Dans les pays totalitaires,celui qui essaye de nager
    a contre courant;sera a plus longue ou breve echeance ejecte du systeme, et tres souvent avec un extreme prejudice. Boumedienne a toujours utilise le chemin le plus court pour regler les comptes n.est ce pas – Colonel Chabou, Medeghri, et beaucoup d.autres.Pauvre Algerie.
    Salam

  15. Aoudja abedelaziz

    c’est les putschistes*le PT Houari Boumadian et son régime militaire * qui ont assassinés le courageux et le brave combattant * le vrai Mujahid*Krim Belkacem* Allah Yarumou.

  16. Philippe Obitz

    Bonjour, né le 01/05/1953 j’ai toujours entendu les Français d’Algérie, les Algériens d’Algérie, les politiques, les militaires, les militants mais malgré ma curiosité j’étais petit. Les hasards de la vie ont fait qu’avec Nadine, mon épouse et mère de ma fille nous avons été travaillé en Algérie en 1982 et 1983. Je suis amoureux depuis de ce pays ou je ne suis jamais retourné.

  17. Philippe Obitz

    Les militaires sous l’autorité de Ben Bella, Boumediene et maintenant Bouteflika tous assassins au propre comme au figuré du FLN. Si seulement Krim Belkacen, Hocine Aït Ahmed, Mohamed Khider et j’en passe, l’Algérie serait superbe mais il est bien tard car les militaires et ces chefs pillent depuis 57 ans et ça continue l’argent des Algériens; c’est en suisse qu’il se trouve.J’en ai les larmes aux yeux. A vous, Philippe Obitz

  18. elabbassi

    bof c’est du passé..la france a aussi fait la guerre contre les nazis…degaull etait resistant ou combatant…les allemands et les français ont fusionné leurs monnaie le français en 86 faisait 2 da maintenant l’Euro fait 200 da ..E1982 mon pere avait acheté une peugeot a 4 millions maintenat elle fera 400 millions…
    le coran dit et repette
     »wala tous’alouna 3ama kanou yaf3aloun »

    «  »vous ne serez point interrogés sur ce qu’ils faisaient »

    mais on sera interrogé sur ce qUE NOUS SOMMES ENTRAIN DE FAIRE..ça oui..
    le djihade n’est pas heritable..ya ni fils de chahid ni fils de harki..le pere sera interrogé seul et ses enfants seront aussi intserrogé seul..

    ce n’est pas que l’algerie a fait une revolution ou une guerre ..les russes etaient mille fois envahi par les asiatiques..

    barkakoum arretez allez y apprendre un metier , sortez vos femmes pour apprendre un metier la couture la cuisine la culture des tomates l’horticulture..toujoutrs en face des télé la blabla les toulbas les shour les magie noire..les femmes ne parlent que toulba roukya..le dianar est 200 pour 1 euro, demain un slip fera 100.000 demain un muslman n’aura meme pas quoi mettre pour cacher sa nudité..allez y en egypte deposer tout votre devise pour faire la culture du coton fabriquer vous meme votre tissu ..vous insultez les kouffares et vous achetez leurs khourda..un kafér use une chemise et la jette pour ensuite un musulman la met et il heureux de lui fière de sa situation ..les musulmans marocains sont entrain de vendre leurs petits enfants aux kouffare pour 1 euro …
    qu’est qui manque au marocains?? il est dans une misere,,,?? il ne trouve pas quoi mangé?? Nni l’une ni l’autre vous savez quoi??
    le monde muslman est Kafére mais il ne sait pas encore c’est tout..
    les etapes pour redevenir kafére je vais vous les rapeler car on les a de nos grand parents
    lorsque le muslman declare entrer en islame et l’accpeter s’il commis les interdits il redevient fassik tant qu’il fait la prière et demande pardon 3 fois il reste un fassik mais lorsqu’il depasse les 3 il fait ces prei-re pour rien car il est redevenu Kafir..
    donc tout musulman qui a préféré l’islam sans contrainte de force physique ou autre et s’il persiste dans les interdits il est un kafir..
    donc les muslmans sont pire que les laics car ces derniers ne sont pas des monotheiste …un kafer c’est un juif ou un chretien ou musulman qui nie les interdit et les obligations.. donc un juif ou chretien qui nie la bible est un kafér..le laics est une chose a part c’est un non monotheiste
    un algerien qui vol l’argent de la communauté des biens publique il est quoi?? c’est un muslman ou un kafér ??s’il fait la prière il sera le pire des pire un mounafék..
    inna el mounafikouna lafi darraki el asfali mina na’ri..donc fallait pas faire la prière devant tout le monde au moins il serait admis parmis les kouffare

  19. elabbassi

    dernière chose a apprendre
    un laïcs qui n’a pas ni bible ni coran peut vous vendre un slip
    un kafer c’est un un musulman ou un chrétien ou un juif qui ni son livre ne vous le vendra jamais..car il sait qu’il parmi les damné de l’enfer donc il va au bout de logique il se jette en enfer sur terre avant qu’on le jette en enfer..

    donc allez y en Égypte en soudan et versez tout votre argent devise pendant que les laïcs gouvernent la terre..et lancer votre industrie du coton et du textile au moins tas’satrou vous cachez votre nudité  »tassatrou 3aw’ra’toukoum »..

    a bon entendeur

    • *Hamza

      Salam, Mr elabbassi désolé il n y a rien à apprendre de vous vos commentaires n ont auqu un sens j ai l’impression de lire un jeune de 35 ans célibataire, charmeur, qui vie dans un monde pas fréquentable j espère que vous allez-vous retrouver un jour amicalement Hamza Toba

  20. elabbassi

    les laics français et les communiste français ont construit l’École de formation professionnel a Toba derrière l’université profitez allez y apprendre un metier faire menuiserie soudeur maçon horticulteur paysagiste peintre mecano electricien coifeusur coifeuse …fréquenter les chinois les turques c’est des laiques ils construisent de batiment l’angle est de 90 degrés la surface est plane comme le verre..le troitoire inclaison de 5 degres ..barkakoum des université et la theorie…a part les etudes medicales y’a rien dans ces universités…la perte de temps ….allez y apprendre un metier tout le monde va vous tenir chez elle..les canadiens vous tire les français vous tirent les allemand vous tirent les americians vous tire les iraniens vous tirent les sacndinaves vous tirent y’a que les pays de la danse et de la zatala et de l’alcool qui n’ont rien a faire de l’homme du metier..si un Mongole va un jour se reproduire il va encerclé les villes
    il va faire sortir les gens de metier de metier pour les integré avec lui et va faire la suite..

    rouh Toba l’ecole de formation est ouverte et gratuite le metier aux etats unis ça se paye ..7000 dolars l’année pour apprendre un metier on donne pas la formation gratuitement..7000 dollars pour un algerien au canada c’est 150 millions de centime algerien..allez profiter de l’aile gauche du FLN algerienne qui a fournit la formation gratuitement..allez y apprendre quelques chose…

    «  » achaytane ya3idoukoum el fakra »
     » Satan vous promet la misére »

Répondre