La Voix De Sidi Bel Abbes

Les BELABESIENS ne veulent pas que leur JARDIN PUBLIC soit la réplique de la catastrophe du LAC SIDI Med BENALI. Par notre ami A. BELAMRI

jardinmultivue

S’il n’est pas trop tard pour bien faire, Nous disons ceci par rapport a la publication de cette contribution de notre fidèle ami Belamri Abdelkader qui a connue un retard vu qu’elle a butée sur un aléa de disponibilité de la part de membres de la VDSBA.Voyons ce qu’il nous dit sur cette préoccupation environnementale éminente à Sidi Bel Abbés qui n’est pas a une atteinte  près.

146549-algerie-sidi-bel-abbes-le-jardin-public-l-allee-principale

 » Nous ne voulons  pas que le poumon de la ville soit « sclérosé » par le béton à cause de la bêtise humaine et l’inconséquence de la cupidité de certains responsables. Ne soyons pas médisants et applaudissons le projet de réhabilitation du jardin public initié par les pouvoirs publics  à défaut d’une prise en charge par la collectivité locale qui doit avoir le souci des doléances des citoyens concernant leur bien commun et qui possède les prérogatives d’une telle prise en charge. Tous les Bélabésiens sont unanimes pour une réhabilitation du jardin public ,réplique du jardin d’essai d’ALGER,qui faisait notre fierté et cumule à lui seul les principaux événements des habitants de la cité même ceux liés à la révolution nationale; seulement, ils demeurent perplexes devant les intentions et les propositions émises au sein de la commission qui réunit soit-disant les représentants de la société civile qui participent certes ,mais sans réelle incidence sur les décisions concernant le dit projet, un aval d’une catastrophe écologique en quelque sorte.

12874488

Quels sont ces fameuses propositions pour lesquels on a fait appel à un bureau d’étude de TLEMCEN (Eco vert ) ? indique notre source -Démolition de la clôture actuelle ,qui est en bon état ,pour la remplacer avec une autre clôture » magique » ,coûteuse surement mais n’apportant rien au schmilblick, -Construction d’un cafétéria au sein d’un espace protégé qui banalise le lieu et le rend ouvert à toutes les convoitises, -La mise en place de lumières laissant entendre que les lieux seront ouverts la nuit alors qu’ils n’ont jamais eu cette vocation.Peut -on être plus royaliste que le roi ? -Remplacer l’asphalte de la voie de circulation principale par le carrelage congloméré, et plusieurs conneries de ce genre…….. La société civile ou les Belabésiens authentiques ,plus justement, croient à la réhabilitation du jardin public en se conformant à la lecture du dictionnaire du mot ,tellement galvaudé de nos jours, RÉHABILITATION :qui veut dire remettre en l’état… Nous estimons que notre jardin public doit être réhabilité parce qu’il a été délaissé aux aléas du comportement humain et l’indifférence de nos élus qui ont laissé faire la destruction du KIOSQUE et dernièrement la maison centenaire des lieux qui devait être réaménagée et garder sa vocation première que les » imbéciles » ont créé là. De remettre les statues à leurs places s’ils arrivent à dénicher les voleurs parmi leurs prédécesseurs qui ont mis main basse sur ce qui peut être tabou pour le public et autorisé pour leurs propres villas,sinon les remplacer par leurs répliques. Réintroduire toutes les essences qui existaient auparavant en réfléchissant à un système d’arrosage moderne pouvant maintenir le parterre végétal dans de bonne conditions d’évolution de forer un puits et créer un bassin de décantation permettant l’arrosage et l’alimentation du parterre végétal en eau. De récupérer les pavés qui seront déterrés après les travaux de la voie du tramway et les introduire dans les allées etc…. Le projet est nécessaire mais doit être réfléchi et conforme aux règles régissant ce genre d’espace, mais et surtout répondre au désir des populations de SBA ,pas à des décisions bureaucratiques intéressées. le jardin public a travers les anciens photos dans son état d’origine comme expression de nos appréhensions pour les aménagements envisagés.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=50722

Posté par le Juil 1 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

82 Commentaires pour “Les BELABESIENS ne veulent pas que leur JARDIN PUBLIC soit la réplique de la catastrophe du LAC SIDI Med BENALI. Par notre ami A. BELAMRI”

  1. Amirouche

    @TOUS

    Bonjour

    Dans l’attente de l’heureux gagnant du concours  » 9 personnes à reconnaitre et 1 lieu à identifier  » ,j’aimerai bien lancer un autre s’intitulant
     » A LA RECHERCHE DU VOLEUR !  »
    Qui pourra (ait) nous dire chez quelle(s) personne (s) pourra (ait) -on trouver les statues suivantes , volées du jardin public ?! :
    1/ « Orphée expirante » d’Alphonse Eugène ,sculptée en 1881
    2/ « La caresse »(Léda et Zeus » )
    3/  » La chute d’Icare » d’Auguste Maillard
    4/ et à partir de quand a commencé le carnage du jardin public de Sidbelabbès?

    A VOS RECHERCHES !
    Saha ftoukoume

    • OUERRAD

      LE VOLEUR c est nous tous
      CHER @MIROUCHE SAHA FTOUREK
      Le voleur c est la betise humaine comment ne pas sauvegarder son patrimoine et dire je suis musulman
      Le comportement humain et plus precisement Algerien a fait que l on a perdu beaucoup de nos vestiges de notre patrimoine de notre HISTOIRE
      Chercher le voleur ;le voleur est en chacun de nous on regardait faire et on laissait faire denoncer un delit du temps de la pensee unique equivalait a etre taxe d anyi revolutionnaire
      il n y a pas que le jardin public ou sont les tapisseries des communes ou sont les clochers des eglises meme le kiosque a musique de la place allait subir le meme sort si ce n est !!!!!!!!!!!

      • WRIRIDE

        @OUERRAD

        Amirouche jeûne jusqu’à 22h01mn !! et yatsahar à 3h 50 mn (ayayaye meskine)
        Les statues furent déboulonnées et sont bel et bien dans des maisons
        ( afhem yal fahem !) ne parlons pas des tableaux de valeur et autres trésors ( khali el bire beghtahe) quand tu deviendra maire je te dirai plus ….. CHUUUT
        Tu as raison quand tu dis le voleur c’est nous , nous avons tous assisté au saccage de la sculpture des murs au dessus du théâtre ,personne n’a dit le moindre mot !!!!! te rappelles-tu ? , personne n’a rien dit quand on a pris la statue d’Icare !!! te rappelles-tu ?, personne n’a rien dit au saccage du jardin public pour les foires !! te rappelles -tu ? personnes n’a rien dit à l’abattage des platanes centenaires du jardin en 1970 !! te rappelles-tu ? personne n’a rien du tracé du tramway qui va détruire le p’tit Vichy !! te rappelles-tu ? personne n’a rien dit quand on a mis l’écoulement des eaux usées dans l’oued Mekerra !!! te rappelles -tu ? personne n’a rien dit aux saccages des châteaux existants à SBA ! te rappelles -tu ? personne n’a rien dit aux distributions des meilleures terres fertiles agricoles pour y construire des blocs de béton !!! te rappelles -tu ?
        AWYA BDETE EL DOUKHA TAHKEMNI ….. KHASSNI GAROOOOOOT SAHBI

  2. fethi

    intelligent ce post de si AMIROUCHE pourtant c’est ourred le gagnant

  3. Danielle B

    @ TOUS
    Ces statues magnifiques faisaient la fierté des bel-abbésiens , elles embellissaient ce jardin public qui n’était que bonheur pour les grands et les petits, tout était réuni pour faire de ce lieu un enchantement, lors d’une visite j’ai constaté ce que je qualifie de dénuement comparé à ce qu’il était en 1962, la cascade sans eau qui ne chante plus et qui ne ressemble plus à celle que j’avais connue, la piscine vide et triste sans rires joyeux d’enfants et d’adolescents, cette luxuriante verdure qui n’est plus que l’ombre de ce qu’elle avait été, ce grand 8 laissé à l’abandon, ces toboggans où j’avais usé mes fonds de culottes (rires) , les balancelles cassées, ces gazelles dans leur enclos que sont-elles devenues???? ces essences rares que bien d’autres villes nous enviaient pourquoi ont-elles disparues???? quant aux statues dont il est question je pense qu’elles ont été soit saccagées car jugées obscènes, soit elles sont dans les jardins de villas privées ou bien chez des collectionneurs
    mr Amirouche parle de carnage et demande une date??? je pense qu’il a commencé dés 1963 comme un éxutoire pour bon nombre de Bel-Abbésiens voire d’Algériens qui voulaient effacer de leur mémoire toute trace de notre passage, il n’y a pas qu’à SBA qu’on peut constater cette destruction incontrolée et volontaire du patrimoine laissé par la france et les PN
    certaines choses ont pu être ramenées en métropole, mais l’Etat algérien n’a pas voulu laisser partir beaucoup beaucoup de choses pourquoi?????, et je passe sous silence la destruction de nos monuments et morts et la profanation des cimetières, nos aïeux n’avaient-ils pas mérité de reposer en paix sur leur terre natale??? si quelqu’un peut me répondre ça me ferait plaisir
    il était question dans un précédent article de l’arrosage de ce jardin, en assainissant la Mékerra en amont et qui ne coule pas loin il suffirait tout simplement de faire des raccordements qui alimenteraient les lieux sans avoir à utiliser une eau si précieuse qui doit servir aux habitants
    quant aux fameuses statues disparues, remplacer les horreurs actuelles par des copies serait tout aussi bien, je ne pense pas qu’après tant d’années vous puissiez récupérer celles qui ne sont plus
    et point trés important METTRE DES GARDIENS QUI FERAIENT RESPECTER LES LIEUX, en verbalisant ceux qui feraient preuve d’incivisme
    voilà pour l’essentiel si vous voulez retrouver un jardin public comme je n’en ai
    pratiquement plus retrouvé ailleurs, bien qu’ici en france nous ayons des parcs magnifiques, mais celui-ci peut-être parce que c’est celui de mon enfance
    RESTERA TOUJOURS LE PLUS BEAU
    tout est une question de volonté, de patience et aussi de respect pour l’environnement qu’il soit flore ou faune
    j’espère qu’à mon prochain voyage j’aurai le grand bonheur de retrouver le jardin tel qu’il est resté dans mes souvenirs
    cordialement

    • MADANI

      Mme Danielle c’est l’exode rural qui nous a mené à cette dramatique situation ces montagnards qui n’avaient rien de civilisés ont tout détruit croyant que tout ce qui représente la France est haram ils ont été favorisés par les premiers imposteurs qui ont donné les mauvais exemples à des personnes incultes ignorantes et haineuses mon père allah yarhmah a toujours vécu avec les français il travaillait au centre ville ce qu’il me racontait était très triste et je me souvient tjs de AL ARBI MA YDIRE EL BAYLEK après 1962 il n’y avait plus de vie à SBA à cause des hyenès qui l’ont colonisés amenant avec eux leurs mauvaises habitudes et leur ignorance après ces gens est venu le temps de l’islamisme et ses hypocrites qui ont voulu façonner la vie d’après leurs ignorances en détruisant TOUT ce qui était contraire à leur idéologie raciste ajouter à ça le je m’en foutisme des politiques malgré eux pourris et indignes d’administrer un pays en fin de compte le résultat est là UNE CRISE MORALE qui emportera tout tant qu’elle durera ceux qui souffrent ne sont pas nombreux quant aux arrivistes ils s’en donnent à coeur joie faisant de l’Algerie UN GOURBI sale voilà LE RESUME de ce qu’est VIVRE EN ALGERIE actuellement . c’est la tristesse et la mal vie qui tue les gens qui réfléchissent quant AUX AUTRES ils sont dans leur milieu naturel ????????????????

      • Danielle B

        @MADANI
        bonsoir Monsieur
        tout ce que vous écrivez là est bien triste
        loin de moi l’idée de ne pas vous croire, mais n’ayant pas vécu cette période je ne peut émettre une opinion , mais lors de mon voyage en juin j’ai constaté bien des choses qui m’ont beaucoup peinée
        je n’en rajouterai pas car je ne tiens pas à soulever une polémique
        je vous souhaite beaucoup de courage car vous êtes clairvoyant et apparemment vous voyez votre pays dans une impasse sans rien pouvoir y changer
        bonne soirée

        • Ali

          Mme Danielle vous nous parlez que de choses négatives parlez un peu de ce que les algériens ont construit!Oui Mme les algériens ont construit ce que la France coloniale n’a pas construit !Vous voulez qu’on vous aide Mme!Parlons uniquement des milliers de logements distribués aux pauvres gens et gratuitement cette semaine…

          • Danielle B

            @ ALI, bonjour monsieur
            malheureusement vous parlez beaucoup pour ne rien dire
            juste pour meubler?????? dommage
            comparez , comparez monsieur, si vous n’avez rien d’autre à faire
            les logements gratuits distribués aux pauvres c’est tout à votre honneur et puis un pays riche comme le vôtre c’est la moindre des choses
            mais il n’y a pas que ça vous en conviendrez???? ne serait-ce que l’article sur la vieille dame secourue par ces jeunes, vous trouvez ça normal vous???? cette personne agée dans une telle précarité????
            bonne journée

    • OUERRAD

      NON MADAME
      Le carnage a debute bien plus tard apres le depart de FEU HADJ BAGHDADI RABI YARHMOU
      Et a partir du moment ou on a commence a permettre des quinzaines economiques dans l enceinte du jardin
      Pour retrouver le jardin de votre enfance il faudrait que ceux de votre generation se levent tous comme un seul HOMME pour cet acte merveilleux pour la renaissance de notre jardin
      les actuels responsables ne savent rien de ce JOYAU tous venus apres les envahisseurs des annees 80et 90 alors !!!!!!!!

      • Amirouche

        @OUERRAD

        Bravo !! bravo ! clap clap clap (applaudissements) ,tu as répondu à ma 4 eme question ,Chapeau bas sahbi
        Je vais attendre les autres réponses ,sinon ça sera toi le gagnant , comme cadeau tu choisira bien sûr la destination qui te conviendra , mes voyages sont en tout inclus ,je te propose de passer des vacances entre farniente, relax, bon repas, découverte culturelle, excursions dans la nature et activités sportives, et tout ceci dans une ambiance conviviale unique !

      • Danielle B

        @ OUERRAD – bonjour Monsieur
        est-ce que vous êtes sérieux lorsque vous proposez à tous ceux de ma génération de se mobiliser pour rendre à ce jardin son lustre d’antan??????
        vous oubliez que nous PN sommes non grata en Algérie , c’est désormais à vous Algériens qu’incombe la responsabilité de rendre à ce pays sa beauté et son aura, vous parlez des envahisseurs des années 80-90 ????????
        qu’attendent toutes ces personnes pour retourner dans leur village natal, et reprendre le chemin des champs qui n’attendent que les bonnes volontés , c’est cette terre riche et généreuse qui faisait la fierté de ce pays lorsque cette idée aura fait son chemin je pense que tout rentrera dans l’ordre, les jardins, les routes , un avenir social équilibré etc……. tout cela suivra en temps utile
        c’est ce que je souhaite à ce pays merveilleux RENAITRE de ses cendres comme le phénix
        cordialement et bonne journée

        • OUERRAD

          BONSOIR MADAME
          NON madame les PN ne sont pas personna non grata , bien au contraire , votre presence au BLED aurait beaucoup servie .Les politiques de 62 vous ont terrorises comme ils l ont fait avec nous ,avec du recul un HOMME un seul etait dans le vrai , seulement il a ose le dire tout HAUT il a ete banni .
          Ce monsieur DIEU ait son ame avait ceci :les FRANçAIS qui voudrait rester au pays sont les BIENVENUS et garderont leurs biens intactes , l etat ALGERIEN devrait prendre exemple sur le MAROC ET LA TUNISIE .
          Continuer à travailler avec l administration en place , les fontionnaires en place , et preparer la releve au fur à mesure qu un fontionnaire français partes en retraire .Quand j ai parle de votre generation , celle ALGERIENNE et meme FRAN9AISE pourquoi pas , il existe encore des BELABBESIENS pas seulement PN meme les FRAN9AIS qui ne demandent qu à revoir SIDI BEL ABBES D ANTAN rejaillire de ses cendres .Les envahisseurs de 80et 90 , ne voudront jamais retourner là ou ils venus , car l etat avec la politique actuelle ne favorise pas ce retour , tous ceux qui ont contruit des bidonvilles beneficient de logements au detriment de celui qui le merite . De plus et plus grave encore , les nouvelles cites deviennent des bidonvilles en l espace de 6 :7 mois et les preuves sont là .
          C EST POUR CELA QUE PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT

          • HARGHEM MERGHEM

            @OUERRAD

            3JABTNI BEZZAFFFFFFFFFFE
            WRIRIDE KHAYI

          • VDSBA

            @Ouerrad Nous pensons que vous avez lu les résultats des deux vainqueurs du dernier concours de photos22

            • OUERRAD

              JE VIENS DE LE FAIRE MERCI
              RAMADHAN MOUBAREK
              JE CHERCHE SUR PROCHAIN
              KHALED ME DEVANCES

              • hamid

                Ouerred khaled est encore loin il ya des manques Allez le doublé pour assommer le OMRANI DE PARIS qui se fait désirer

                • Amirouche

                  @hamid

                  Khalike mel Marseille , montez au nord c’est mieux !! le parc des buttes de Chaumont , c’est un lieu magique qui me fait rappeler notre jardin public , avec sa forme concave , sauf que le notre avait des statues de grande valeur !!!
                  Après on fera un tour chez CHOTT , pour nous dire que DIEU EST GRAND (rires) et au retour voir votre copain @khayi

                  • Mme CH

                    Mais, si la raison véritable de cet exode massif n’était pas le risque encouru pour leur vie et leurs biens, qu’y a-t-il eu d’autre ? Chez Jean-Bernard Vialin, la réponse fuse : « La grande majorité des pieds-noirs a quitté l’Algérie non parce qu’elle était directement menacée, mais parce qu’elle ne supportait pas la perspective de vivre à égalité avec les Algériens ! » Marie-France Grangaud, fille de la bourgeoisie protestante algéroise (d’avant 1962), devenue ensuite directrice de la section sociale à l’Office national algérien des statistiques, tient des propos plus modérés, mais qui vont dans le même sens : « Peut-être que l’idée d’être commandés par des Arabes faisait peur à ces pieds-noirs. Nous vivions de facto avec un sentiment de supériorité. Nous nous sentions plus civilisés. Et puis, surtout, nous n’avions aucun rapport normal avec les musulmans. Ils étaient là, autour de nous, mais en tant que simple décor. Ce sentiment de supériorité était une évidence. Au fond, c’est ça la colonisation. Moi-même, j’ai dû faire des efforts pour me débarrasser de ce regard… »

                    Entre 1992 et 1993, la chercheuse Hélène Bracco a parcouru l’Algérie à la recherche de pieds-noirs encore vivants. Elle a recueilli une soixantaine de témoignages, dont elle a fait un livre, L’Autre Face : « Européens » en Algérie indépendante (8). Pour cette chercheuse, « la vraie raison du départ vers la France se trouve dans leur incapacité à effectuer une réversion mentale. Les Européens d’Algérie, quels qu’ils soient, même ceux situés au plus bas de l’échelle sociale, se sentaient supérieurs aux plus élevés des musulmans. Pour rester, il fallait être capable, du jour au lendemain, de partager toutes choses avec des gens qu’ils avaient l’habitude de commander ou de mépriser ».

                    La réalité offre des cas parfois surprenants. Certains des pieds-noirs rencontrés en Algérie tiennent encore des propos colonialistes et racistes. S’ils sont encore là, c’est autant pour protéger leurs biens (appartements, immeubles, entreprises) que parce que « l’Algérie, c’est [leur] pays ».
                    Conséquence logique de ces différences de mentalité : la plupart des pieds-noirs demeurés au sud de la Méditerranée n’ont que très peu de contacts avec ceux de France. « En 1979, à la naissance de ma fille, dont la mère est algérienne, je suis allé en France, se souvient Jean-Bernard Vialin. Dans ma propre famille, on m’a lancé : “Quoi ! Tu vas nous obliger à bercer une petite Arabe ?” » Lorsqu’il est en France, Guy Bonifacio évite de rencontrer certains rapatriés : « Ils nous considèrent comme des collabos, constate-t-il avec un soupir. Combien de fois ai-je entendu : “Comment tu peux vivre avec ces gens-là, ce sont des sauvages !” » Néanmoins, Marie-France Grangaud amorce un sourire : « Depuis quelques années, de nombreux pieds-noirs reviennent en Algérie sur les traces de leur passé. L’été dernier, l’un d’eux, que je connaissais, m’a dit en repartant : “Si j’avais su, je serais peut-être resté.” »….et moi je lui dit c’est trop tard….!!!!

                    Bonne lecture de l’autre facette des PN…!!! Nous ne sommes pas tous des benêts…!!!

                    Saha shorkoum

                    • Danielle B

                      A TOUS – bonjour
                      je viens encore de lire et même de relire tellement je croyais que mes yeux me jouaient des tours
                      qui vous permet d’affirmer madame ce que nous avons dans la tête nous PN, votre haine vous aveugle et vous écrivez n’importe quoi
                      je connais parfaitement les raisons pour lesquelles nous sommes partis, je l’ai vécu cette peur et j’en ai fait des cauchemars pendant longtemps, ce pseudo écrivain qu’est Hélène Bracco n’était pas là à cette époque alors il faudrait qu’elle aussi arrête de tremper sa plume dans du poison qui continue à alimenter les élucubrations les plus folles et malheureusement vous n’êtes pas les seules
                      sachez madame pour votre gouverne, que bien des Algériens m’ont dit pourquoi vous ne revenez pas et contrairement à vos dires c’est nous qui avons répondu qu’il était trop tard, je lis tous les jours tous les articles de la VDSBA et malgré que nous soyons loin de notre pays, 52 ans après vous osez encore et toujours nous mettre sur le dos votre incapacité à faire quoi que ce soit pour votre pays à part essayer de faire croire avec de grandes phrases aux incrédules que la france et les PN sont encore et toujours les seuls fautifs de tout ce qui ne va plus en Algérie, vos propos sont malhonnêtes , ce qui me console c’est qu’il y a de moins en moins de gens qui tombent dans le piège grossier que vous leur tendez
                      pour terminer madame sachez que nous PN n’avons pas d’autre facette que celle que nous montrons au monde, il y a ceux qui ont choisi de rester vivre chez eux sur leur terre natale , je ne leur jette pas la pierre , c’était leur choix je peux comprendre et il y a ceux qui n’avaient qu’une seule raison pour avoir quitté l’Algérie, c’est celle d’avoir voulu rester FRANCAIS
                      cessez votre petit jeu malsain madame, vous donnez l’impression de n’écrire que pour vous, vous n’essayez de convaincre qu’une seule personne VOUS
                      C’est le Ramadan essayez de décrasser votre âme au moins pendant tout ce mois sacré car Dieu sait , et j’espère qu’un jour vous finirez par comprendre que vous avez depuis longtemps dépassé les limites du supportable
                      bonne journée

                    • Abbassii 22

                      @Danielle B J’écris a Belabbsienne ;la bent bled traduire par fille du plat pays qu’est SBA.POUR LUI DIRE VOUS AVEZ NOUEE DES AMITIES EFFECTUE UN PELERINAGE QUI APPELE D’AUTRESLE RESTE N4EST QUE LITTERATURE COMME IL SE DIT BONNE FIN DE SEMAINE ENSOLEILLEE

                    • Albarracin de sidi bel abbés

                      @Madame CH

                      Vous êtes incontestablement douée pour ré-activer les débats relatifs aux postures psychologiques et politiques qui auraient conduits les PN/ s à quitter dans la précipitation leur tèrre natale! Vous n’êtes pas loin s’en faut une demeurée intélectuelle. Qu’est ce qui anime votre démarche ? Quelles sont vos options politiques , philosophiques, intellectuelles pour édifier , réitérer, un jugement péremptoire sur un groupe humain , confronté à un choc psycho -dramatique dont l’issue ne pouvait être qu’une rupture ,avec une histoire dont chacune est singulière, pathétique, banale, humaine par défintion!?
                      Nous pouvons les uns et les autres , relater des propos, des expériences de relations et de jugements différents!
                      Par exemple, des enseignants PN/ tranférants leurs familles en france, sont retournés pour aider a la mise en route de la relève d’enseignants algériens! ou accuillir des coopérants métropolitains !I Idem pour des services de maintenance de la distribution d’électricité…par exemple…
                      Sans cette démarche de solidarités et de consciences professonnelles d’un grand nombre de PN /s, la transition aurait été plus pénible pour les Algériens!
                      Soyez réaliste et juste! Les Algériens se trouvant en france au moment de l’indépendance ,n’ ont pas pour la plus part rejoint l’Algérie!
                      Il est évident que les natifs européens vivant en Algérie, durant une période coloniale, ne pouvaient avoir à quelques exceptions prêts d’autres postures sociales, philosophiques, éthiques,, que celles de la période historique considérée!
                      Ce qui n’excuse rien, mais ne peut être un sujet de discrédit permanent ! Et ne favorise en rien une projection des relations franco -algériennes pour l’avenir!
                      Les bretons , en leur temps se plaignaient du mauvais acceuil des parisiens !
                      L’harmonie des bonnes relations humaines sous entend quelques exigences!
                      A chacun de mesurer la bonne distance entre l’histoire et le présent!
                      Salutations

          • Mme CH

            Papapapapapapapapa…..!!!! Alors pourquoi, 8 millions d’algériens sont morts….??? Et pourquoi on dit gloire aux Martyrs…??? Et pourquoi on parle d’indépendance, on serait resté le département d’outre mer de la mère patrie et le tour est joué…!!! Les indigènes seraient restés des indigènes, les Harkis et les Caïds aussi et de l’autre côté les pingouins et pingouins noirs…! SBA serait restée la ville de la ligeou avec la séparation entre les quartiers arabes et européens, ‘w Ya Dar Madakhlek Char’….!!!! Quel raisonnement et quelle philosophie…..!!!! ‘El Medbouha T3ayeb 3la El Masloukha Wel Mgat3a Chab3et Dahk’

            Ah! Nostalgie quand tu nous tiens…!!!!!

            Et la responsabilité de l’OAS et de l’Etat français qu’est ce que vous en faites…..etc….etc….??? !!!!! Et puis, il y a beaucoup de Pingouins noirs qui n’ont pas fui l’Algérie….et ils sont encore là….!!!!

            Ceci est le témoignage de Mme Cécile Serra rapporté par Aurel et Pierre Daum, en mai 2008…..Cette dame de 90 ans est restée en Algérie. « Les Algériens, si vous les respectez, ils vous respectent. Moi, j’ai jamais tutoyé mon marchand de légumes. Et aujourd’hui encore, je ne le tutoie pas. »
            « La grand-mère maternelle de Cécile Serra est née à Cherchell, en 1858. Son père, tailleur de pierre, a déménagé à Alger dans les années 1920. « Il a fait construire cette petite maison en 1929 et, depuis, je n’en suis jamais partie. » Comment se fait-il qu’elle n’ait pas quitté l’Algérie en 1962 ? « Mais pourquoi serais-je partie ? Ici, c’est notre pays. Tout est beau. Il y a le soleil, la mer, les gens. Pas une seconde je n’ai regretté d’être restée. » Son mari, Valère Serra, était tourneur dans une entreprise pied-noire (1). « Pendant la guerre, il se déplaçait souvent pour vendre des produits. Il disait à nos voisins [arabes] : “Je vous laisse ma femme et mon fils !” Et il ne nous est jamais rien arrivé. Sauf quand y a eu l’OAS [Organisation armée secrète] (2). La vérité, c’est que c’est eux qui ont mis la pagaille ! Mais “La valise ou le cercueil”, c’est pas vrai. Ma belle-sœur, par exemple, elle est partie parce qu’elle avait peur. Mais je peux vous affirmer que personne ne l’a jamais menacée. »

            « En 1962, les ateliers où travaillait Valère ont été liquidés, et il a pris sa retraite. Cécile a continué sa couture. « En 1964, avec l’Aronde, on est partis faire un tour en France. Pour voir, au cas où… A chaque fois qu’on rencontrait des pieds-noirs, qu’est-ce qu’on n’entendait pas ! “Comment ! Vous êtes toujours là-bas ! Vous allez vivre avec ces gens-là !” Alors on s’est dépêchés de rentrer chez nous. »

            « Cécile Serra fait partie des deux cent mille pieds-noirs qui n’ont pas quitté l’Algérie en 1962. Etonnant ? Non, tout à fait logique. Comme le souligne Benjamin Stora, un des meilleurs historiens de l’Algérie, « depuis qu’ils sont rentrés en France, les rapatriés ont toujours cherché à faire croire que la seule raison de leur départ était le risque qu’ils couraient pour leur vie et celle de leurs enfants. Et qu’ils avaient donc nécessairement tous été obligés de partir. Or cela ne correspond que très partiellement à la réalité…. »

            André Bouhana déclare :« Le déchaînement de violence, fin 1961 – début 1962, venait essentiellement de l’OAS . A cause de l’OAS, un fossé de haine a été creusé entre Arabes et Européens, qui n’aurait pas existé sinon. » Et tous d’insister plutôt sur l’extrême modération avec laquelle le FLN a répondu aux assassinats de l’OAS. « A Arzew, se souvient Germaine Ripoll, l’OAS était présente, mais les Algériens n’ont jamais menacé aucun Français. » Quant aux enlèvements (deux mille deux cents Européens disparus entre 1954 et 1962, sur une population d’un million), un certain nombre d’entre eux étaient « ciblés ». « Dans mon village, affirme Jean-Bernard Vialin, seuls les activistes de l’OAS ont été enlevés. »

            • Mme CH

              Jean-Bernard Vialin avait 12 ans en 1962. Originaire de Ouled Fayet, petite commune proche d’Alger, son père était technicien dans une entreprise de traitement de métaux et sa mère institutrice. Ancien pilote de ligne à Air Algérie, il nous reçoit sur son bateau, amarré dans le ravissant port de Sidi Fredj (ex-Sidi-Ferruch), à l’ouest d’Alger. « Mes parents appartenaient à ceux qu’on appelait les libéraux. Ni engagés dans le FLN [Front de libération nationale] ni du côté des partisans jusqu’au-boutistes de l’Algérie française. Juste des gens, malheureusement très minoritaires, qui refusaient d’accepter le statut réservé aux “musulmans” et les injustices incroyables qui en résultaient. On s’imagine mal aujourd’hui à quel point le racisme régnait en Algérie. A Ouled Fayet, tous les Européens habitaient les maisons en dur du centre-ville, et les “musulmans” pataugeaient dans des gourbis, en périphérie. » Des habitations précaires faites de murs en roseau plantés dans le sol et tenus entre eux par des bouts de ficelle, sur lesquels reposaient quelques tôles ondulées en guise de toiture. « Ce n’était pas l’Afrique du Sud, mais presque. »

              En janvier 1962, une image s’est gravée dans les yeux du jeune garçon. « C’était à El-Biar [un quartier des hauteurs d’Alger]. Deux Français buvaient l’anisette à une terrasse de café. Un Algérien passe. L’un des deux se lève, sort un pistolet, abat le malheureux, et revient finir son verre avec son copain, tandis que l’homme se vide de son sang dans le caniveau. Après ça, que ces mecs aient eu peur de rester après l’indépendance, je veux bien le croire… » Pour ses parents, en revanche, « il n’a pas été question une seconde de partir. C’était la continuité. Ils avaient toujours désiré une vraie égalité entre tout le monde, ils étaient contents de pouvoir la vivre ».

              Dès 1965, la famille acquiert la nationalité algérienne. « Et finalement, je me sens algérien avant tout. A Air Algérie, ma carrière s’est déroulée dans des conditions parfaitement normales ; on m’a toujours admis comme étant d’une autre origine, mais sans faire pour autant la moindre différence. »

              Il y en a des témoignages, donc, il faut entendre tous les sons de cloche pour se faire une idée….!!! Il y a ceux qui ont été victimes de leur complexe de supériorité, puisqu’ils ne pouvaient pas vivre avec des sauvages, alors pourquoi, ils pleurent maintenant…!!!

              Gloire à nos Martyrs…!!!

              • Imène

                Albarracin de sba, Mme Ch : Bonjour ! bonjour tlm..
                Ecoutez , moi je crois qu’il y avait de tout ! Que la nature humaine est trop complexe pour être appréhendée par des  » régulateurs » aussi fiables soit-ils – encore moins par des enquêtes d’opinion, des témoignages qui ne reflètent que l’expérience propre ,vécue par ceux ( celles ) qui les expriment et qui ne peuvent être généralisés aux autres ..bien sûr , le problème de la reversion mentale est trés sérieux , prépondérant et c’est compréhensible ! 132 ans aux commandes , ( en maîtres absolus ) ça laisse forcément des stigmates ! le sentiment de supériorité, de domination..pas facile de tomber de son piédestal !…mais il n’ y a pas que ça : la peur, l’insécurité – quelques soient l’origine de ces menaces, l’oas , les autres ..qui rêvent de faire la peau à leur bourreaux : la vengeance est un sentiment vil ,primitif..mais c’est humain aussi ! que voulez vous qu’il se passe ds la tête d’un gamin qui a vu  » en direct  » son père égorgé , sa mère et tantes violées, sa maison incendiée..la guerre est une authentique saloperie ! ya pas à dire ..il ya aussi ceux qui voulaient rester français , et donc rentrer chez eux , logique..d’autres sont restés dans leurs propriétés ..ils n’en sont pourtant pas morts ! il y’en même qui ont un pied ici et l’autre la bas..génial ! ds tout ça , il ya des scènes – humainement insoutenables- que bcp bcp ont vécu avec leurs tripes : la déchirure, l’exil , la rupture..mais la marche de l’histoire est implacable.. et le temps guérit tout..faut juste laisser le temps faire !

                Albarracin, roi de saba ! je voulais vous dire que j’ai bcp aimé votre commentaire sur les jardins..et la néccessité de rehabiliter ces endroits enchanteurs et romanesques..source de vie et de plaisir pour les sens ! malheureusement la dégradation de l’environnement est généralisée ! les jardins à l’abandon, mal fréquentés, les espaces verts mal entretenus, les pelouses piétinées, les bassins d’eau asséchés, les poissons…partis !
                il est urgent d’entamer une action d’envergure pour  » ressusciter  » nos parcs et jardins ! peut-on laisser dépérir ces petits coins de paradis ????!!
                mes amitiès , Albin, mme ch , tous !

                • Albarracin de sidi Bel abbés

                  @Iméne

                  Je comprends parfaitement votre démarche , aussi les traumatismes qu’aucunes analyses ne sauraient justifier !
                  La meilleure des thérapies, est de relever les défis qui se conjuguent au présent !
                  Et l’ Algérie d’aujourd hui ne manque pas de défis à relever, ni des compétences intellectuelles pour les surmonter, ni des revenus financiers pour accompagner le vouloir faire!
                  Je pense que l’élan pour une Algérie indépendante,, vous a projeter dans une autre dismension! Les cauchemars pour traumaitsants qu’ils puissent êtres , ne peuvent et ne doivent vous dédouaner , des réalités et des défis qui exigent, une mobilisation des volontés pragmatiques !
                  Vous avez comme tout les Etats Indépendants, des droits et des devoirs, des dates de commémorations, fêtes nationales, moment de recueillements, des leçons d’histoires à l’usage des générations futures ….Mais , les vivants , ne peuvent figer leurs élans solidaires qu’en direction du passé! entrainant une confusion mentale, qui disculpaliserait tout un chacun sur sa responsablité à gérer le présent. Le jardin public, la mékerra,
                  sont des défis, aussi nobles que de vivre dans un pays libre, indépendant et fière de l’être!
                  A quoi me servirait la liberté, si je perdais l’enthousiasme , l’exaltation et la fierté de pouvoir relever des défis collectifs ?

                  Cordialement

                  • Abbes

                    @ALBARRACCIN Pas de retour a belabbes?

                    • Albarracin de sidi Bel abbés

                      @ Abbes

                      Hélas un retour à SBA, n’est pas d’actualité, à mon grand regret!
                      Merci pour votre question toute amicale !
                      Bonne soirée

                    • gherbi sba

                      Albarracin un retour est encore dans vos cordes mentales pas forcément physiques

                  • Mme CH

                    Mr Albarracin, quand on pique je réagis…! Mais je vois que votre commentaire est plein de sagesse et de bon sens, vous jouez au milieu du terrain et c’est une bonne tactique aussi…! Voyez-vous, je n’ai rien inventé, ce sont les témoignages de personnes membres de votre communauté jadis, puisque maintenant, ils sont devenus des Algériens et vivent parmi nous sans aucun problème et aucun complexe…!!!! Mais je constate que certaines roses noires de halfeti n’aiment entendre et faire entendre que leur son de cloche, puisque l’autre vérité semble les déranger… !!! Pourtant, il y a beaucoup de témoignages dans ce sens, par exemple, Hélène Bracco, à elle seule, a recueilli plus de 60 témoignages, ce qui n’est pas rien…!!!! Alors si tout ceux ou celles qui ne chantent pas comme certains le désirent sont taxés de haineux et de tous les mots que nous avons appris par cœur maintenant, que reste-t-il de la biodiversité…???
                    Vous vous posez des questions sur mes options politiques, philosophiques et intellectuelles, eh bien, dites vous, Mr Albarracin que ce sont les mêmes que les vôtres mais dans le sens opposé..!!
                    Un autre exemple, bien que proche de l’OAS, il prend position, disent ses amis, « contre les attentats aveugles.  » . Il s’agit de Jacques Roseau qui avait aussi sa philosophie et ses options politiques qui lui ont coûtées la vie puisqu’ « il a été assassiné à quelques pas de la Maison des rapatriés, à Montpellier, le 5 mars 1993 par trois rapatriés PN qui ont tiré trois balles: par initiale pour OAS, Organisation armée secrète, a expliqué l’un d’eux. » « En revanche, les munitions qui l’on tué, datées de 1943, appartiennent à l’un des lots largués par l’aviation américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, tant dans les pays du Maghreb qu’en métropole. »..!!
                    « Depuis 1991, Jacques Roseau faisait l’objet de menaces répétées. « Ils vont finir par avoir ma peau », soupirait-il encore l’été dernier, insistant, face aux incrédules: « Vous ne les connaissez pas: il y a de vrais excités parmi eux! » « Il redoutait l’extrême droite pied-noir qui, en pleine effervescence, le désignait systématiquement comme bouc émissaire: il s’agissait de faire taire cet homme qu’on jugeait trop encombrant, trop médiatique, trop modéré, et trop marqué par son amitié à l’égard de Jacques Chirac (Gaulliste).
                    Jacques Roseau, était porte-parole du Recours-France, l’une des plus importantes associations de rapatriés, il est mort pour avoir affiché sa volonté de « tourner la page sans la déchirer », c’est-à-dire « trahi » aux yeux des ultras de la communauté pied-noir, qui s’interdit de pardonner, qui se refuse à oublier. »
                    Alain Leauthier, dans un article intitulé « Trois rapatriés jugés aux assises pour le meurtre de Jacques Roseau en 1993. Les haines de la famille pied-noir. Le leader du Recours a payé de sa vie ses choix pragmatiques plutôt qu’idéologiques, a dit « Il avait réussi, ils ont échoué. Il croyait à l’avenir, ils n’ont cessé de remâcher le passé. Il songeait à une forme de réconciliation avec ses anciens ennemis algériens, Ils ne lui pardonneront jamais… »

                    Comme vous dites, Mr Albarracin et comme l’a si bien dit Imène, il y a un peu de tout, et tant qu’il y a un peu de tout sur l’autre rive, il y aura un peu de tout sur la notre…..!! Si ce que j’ai rapporté n’est pas du goût de certaines personnes (je ne parle pas des manchots, des H et News H), alors, ils n’ont qu’à nous faire connaître leur goût..!!! Mais la vérité brillera toujours comme le soleil qu’on ne pourra jamais caché par un tamis…. !!! Et puis « l’histoire ne pardonne pas »….. !!!

                    Voilà, je crois que j’ai décrassé mon âme comme me l’a suggérée notre amie…!!!!

                    Mes Salutations grand patriarche

            • Ali

              Mme DanielleB,Vous dites que vous avez voulu restée Française!C’est votre choix et on le respecte mais pourquoi donc vous vous acharner à vous immiscer dans les affaires de notre pays qui n’est plus le votre et qui n’a jamais était le votre.Les algériens sont dans leur pays libres et indépendants et s’ils décident de tout brûler c’est leur affaire et non la votre!C’est une obsession chez vous. Mme Ch et d’autres sinon plusieurs lecteurs( mis a part les harkis et les nouveaux harkis )n’ont cessé de vous convaincre, en avançant des arguments de taille,que la colonisation a fait du mal et malgré cela les algériens ont tourné la page et veulent construire l’avenir ensemble c’est ce que font nos deux gouvernements respectifs.L’Algérie est algérienne est ne sera jamais plus française!Nous sommes en 2014 et beaucoup de jeunes algériens n’arrivent pas à vous comprendre sauf bien évidemment les harkis et les nouveaux harkis!

              • MADANI

                @ ali un nouvel adepte ? des moutons ?

              • Danielle B

                @ ALI bonjour monsieur
                je vais juste vous répondre sur un point qui me semble capital
                Monsieur lorsqu’on ne connait pas à fond l’histoire de son pays on évite d’écrire n’importe quoi
                si ce pays n’était pas le mien, il n’était pas le vôtre non plus
                vous étiez là avant les français certes, mais AVANT VOUS????????
                n’y avait-il pas d’autres civilisations????? les ruines romaines parlent d’elles-mêmes
                je n’ai jamais prétendu que l’algérie redevienne française, je ne m’immisce pas non plus dans vos affaires internes, ça ce serait plutot votre communauté qui agit comme ça chez moi ici en france, n’inversez pas les rôles svp, c’est vous qui affabulez, vos propos ne sont pas sérieux et prêtent même à sourire
                révisez monsieur, cela vous fera le plus grand bien et ne faites pas comme certains, voyez les choses par vous même et non pas par les écrits des autres
                bonne journée

          • Danielle B

            @ OUERRAD – bonjour Monsieur
            tout à fait d’accord avec vous
            je me souviens parfaitement des paroles de ce monsieur qui hélas n’ont pas été ni écoutées ni suivies
            les choses seraient bien différentes si les PN avaient pu rester sur leur terre Natale mais voilà la politique et la soif du pouvoir ont fait que!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais rien n’est perdu, au peuple de redresser la tête et de faire le nécessaire, je prie beaucoup pour que ce pays magnifique ne sombre pas une fois de plus dans la déraison
            pour ce qui est des cités devenues des bidonvilles, nous connaissons aussi cela en france et nous savons aussi pourquoi et par qui
            non rien ne sera plus jamais comme avant et c’est bien triste
            bonne journée monsieur
            cordialement

      • Danielle B

        @ OUERRAD, bonsoir monsieur
        c’est en vous relisant que j’ai compris ma méprise
        lorsque vous dites qu’il faudrait que ce soit ceux de ma génération qui fassent quelque chose pour le jardin, j’avais compris les PN , mais non vous parliez de vos ainés d’où la confusion dans ma réponse
        je vous prie de bien vouloir m’excuser
        bonne soirée
        cordialement

      • BENALI ahmed

        ALI , JE COMMENCERAIS A DIRE QUE DANIELLE A PARFAITEMENT RAISON ET NE PARLE PAS DE CHOSES NÉGATIVES. CHER AMI ,VOTRE RÉPONSE EST UN PEU HORS SUJET , Cette Dame ést eccoeuré comme la plupart des Bel abbésiéns sur cé qui s ést passé à sidi bel abbes, Elle doit aimer sa terre natale autant que nous et CA se remarque a ses écrit , Il faut bien dire que les nôtres ne savent pas gérer , Ést cé que le jardin public a été géré convenablement DEPUIS 1962 à nos jours , il n a fait que péricliter , ést cé que les nôtres ont tenu compte de l importance de cé jardin sur la bioclimatique de Sidi bel abbes , Cet espace naturel au début du 19 éme siécle était une forêt que les bel abbésién tout confondus ont su entretenir et arranger pour être le poumon en oxygéné et l élément modérateur du climat bel abbésién avec les quartes glacis. Pourquoi cé jardin qu irriguaient les ruisseaux et gardé jadis par une police municipale à été abandonné à cé sort , pourquoi NE PAS LE RÉTABLIR A SON ÉTAT D ORIGINE , Que de fautes commises , que les nôtres aujourd hui ne peuvent solutionner .il n y a pas que le jardin , il reste beaucoup a faire . On démolie de belles constructions hausmaniennes ou les laissent voué à leur sort pour les remplacer par cé qu on voit partout . Pourquoi a t on laisser les cimetières s accagés par des énerguménes, les mairies du passé sont responsable de cet état de fait , pourquoi la police municipale ne fait pas son travail correctement pourquoi les lois communales ne sont pas appliqués en matiére d hygiéne , pourquoi les normes en matiere d enlévement des ordures ménagéres ne sont pas établies , Y a qu a se référer a l historique de gestion et des lois dans les mairies , Autant de questions que l ont doit se poser et qui ne sont que l ABC du constat amer que nous voyons. CETTE DAME QUI VIE HORS DE NOS FRONTIERES A PARFAITEMENT RAISON .

  4. Amirouche

    Perdu !
    Malgré que Mme Danielle a raison sur plusieurs points et dont je suis « presque » totalement d’accord avec elle ,hélas le jeu «  »A LA RECHERCHE DU VOLEUR » nous demande de donner des dates et des lieux précis !!et je la comprends !car celui ou celle qui a la réponse devait obligatoirement résider en Algérie après 1970 et proche de la nomenklatura !!!(je ne dis pas trop sinon je perds (rires)
    Totalement d’accord avec elle pour retrouver notre jardin d’antan !
    Allez , un coup de pouce mais juste pour la 3eme question !!
    La statue en marbre blanc d’ « Icare tombé des cieux » n’orne plus le petit jardin du rond-point du Petit Vichy de notre chère ville , elle avait,même,trôné presque cinquante ans depuis que l’Algérie est indépendante donc date plus récente que 1963 .
    Autre indice , ces statues furent déboulonnées pour leur valeur inestimable ,les voleurs ont simplement dit « On s’en fiche, ce n’est pas notre culture, on la(la statue d’Icare) remplacera par autre chose capable d’amuser les regards innocents, des enfants par exemple. » et a été remplacée par une série de dauphins noirs et blancs et non loin de là ils ont mis d’autres statuettes d’animaux bizarres !!!! ils sont très intelligents nos voleurs !! ,mais « le coup « de nous mettre dans un labyrinthe comme celui mis par Minos à Icare et son père Dédale , ne va pas marcher , »enfin je l’espère ».
    Autre indice , le jardin a été saccagé à partir de 1970 , et même en abattant des platanes centenaires ( c’est monstrueux , affreux et « Hrame  » )par ………….?! . A VOS RECHERCHES

    • Danielle B

      @ AMIROUCHE , rebonsoir monsieur
      la statue d’Icare ce n’est pas « tombé des cieux » mais plutot
      « La mort d’Icare »
      bonne soirée

      • Amirouche

        @Danielle

        C’est un journaliste de la « Voix de l’Oranie » qui m’a « induit à l’erreur » je le cite « Depuis quelques temps, la statue en marbre blanc d’ « Icare tombé des cieux » n’orne plus le petit jardin du rond-point du Petit Vichy de la ville de Sidi Bel Abbés. Pourtant, elle avait trôné presque inaperçue sur ce petit espace vert, durant plus d’un siècle, dont presque cinquante ans depuis que l’Algérie est indépendante.  » Mais c’est vrai ,quand j’ai fait des recherches ,cette statue qui était au square Edgar Quinet s’appelle bien « la mort d’Icare » ,vous avez raison .
        Merci

  5. Omar

    Les ennuis c’est comme le papier à hygiène,on en tire un,il vient dix. C’est ce qui s’est passer à S.B.A. depuis fort longtemps on a laisser les responsabilités à des ronds-de-cuir qui n’ont pas connue le S.B.A.d’antan.Ce que dit Mme B.Danielle n’a pas tort,il fut un temps S.B.A. aujourd’hui ce n’est que désolation et pitié pour cette ville qui fut la fierté des Bel-Abbèsiens de toutes confessions.On avale trop de couleuvres finit toujours par cracher son venin. Saha ftorkom.

  6. Danielle B

    @ OMAR ET AMIROUCHE
    bonsoir messieurs
    je ne peut que vous donner raison mais hélas il n’est pas dans mes pouvoirs de vous aider si ce n’est moralement
    les voleurs de patrimoine sont bien planqués et vous ne réussirez jamais à récupérer ce qui revient de droit au peuple
    tout est dans les mains de la jeunesse , il n’y a qu’elle qui puisse faire quelque chose pour son pays et il faut qu’elle prenne vite vite conscience qu’il faut faire quelque chose avant que le navire ne sombre, ce pays magnifique et riche vaut que l’on se batte pour lui de toutes ses forces
    bon courage , cordialement
    bonne soirée

  7. Albarracin de Sidi Bel Abbés

    @ Tous

    Je lis et relis les griefs du laxisme collectif et ou politique de la ville , responsables de l’état d’abandon du jardin public de SBA!
    Ce qui n’a pas été, entretenu, protégé, mis en valeur.. ne peut refaire surface à l’identique!
    En revanche, un challenge et des défis peuvent être relevés!
    L’espace est là , c’est globalement le seul temoignage d’un ancien existant, dont la mémoire collective voudrait réhabiliter!
    L’essenteil de cet espace est une invitation à lui redonner sa vocation d’espace vert , de jardin public! C’est à dire donner des chances à la nature ,au soleil à la terre et à l’eau, d’enchanter les regards , de calmer les angoisses, d’épouser la beauté, de respirer des senteurs , d’écouter les bruissements des oiseaux qui y nichent! Bref échapper pour un temps court mais riche de sensations aux agressions de la ville qui bouge, des passants préssés, des bruits qui surprennent! Tant pis pour la décoration , les statues qui ne sont plus! Des jeux qu’il faut ré’-inventer! L’âme éternel d »un jardin, sera l’expression d’une invitation muette à l’aimer , à se retrouver!
    Alors , et seulement aprés, les artistes trouveront l’expression de leur art pour apporter ce plus qui surprend , qui intrigue, qui évoque…le passé, le présent, le futur,la marche du temps!

    • Mme CH

      Très beau récit de Mr Albarracin qui est aussi un poète : «L’essentiel de cet espace est une invitation à lui redonner sa vocation d’espace vert, de jardin public! C’est à dire donner des chances à la nature, au soleil à la terre et à l’eau, d’enchanter les regards, de calmer les angoisses, d’épouser la beauté, de respirer des senteurs, d’écouter les bruissements des oiseaux qui y nichent! .. »…. Et là, je suis entièrement d’accord avec lui…!!!

      Pathétique réalité pour un lieu censé être le poumon de la ville qui nous offre une bouffée d’oxygène et nous permet d’évacuer le stress et de nous ressourcer. Il faut prendre des mesures urgentes pour faire recouvrer au jardin sa vocation originelle…et ne pas en faire un business pour les uns et les autres….!!! Dans ce jardin, il y avait tout ce qui nourrissait le cœur, l’esprit, les poumons et les yeux, maintenant c’est la désolation, alors svp, messieurs qu’est ce que vous attendez pour redorer son blason, naturel bien sûr….!!!! Travaillez intelligemment et arrêtez de faire du bricolage, contre des sommes faramineuses … !!!!
      Quant aux statuettes, elles devraient être récupérées et placées dans le musée de la ville… !!!

      « Dans la nature, ce sont les hommes qui décrètent de la beauté ou de la laideur. »

      Y a t-il une navette spatiale…pour Mars… ?? Dommage, il faut attendre jusqu’à 2023, paraît-il…….Inchaallah…!!!

      Saha Shorkoum…!!!

      Coucou à Khouya Amirouche notre cordon bleu, pour le Shor: une Seffa avec du raisin sec, des tranches de bananes et du vrai miel fera l’affaire (c’est ma recette)..sans oublier Rayeb ou Lben…!!! Bon appétit…!

  8. Chot Lahcène

    Nous ferons de SBA la plus belle ville du monde ….sophistiquée à souhait ;les jardins suspendus au dessus des terrasses ,des plaines de fleurs ,des arbres de toutes couleurs ,des eaux de sources puisées au fin de l’eau limpide et belle comme la princesse de la perle de son écrin de diamant …ce temps approche ,le cavalier blanc sur son cheval tout de tiissus au fil dor ,arrive …..atttendez j’attendrais ….les princes arrivent

    ALLAH EST GRAND

  9. OULD BRAHIM

    ou sont les autorités qui aiment la nature et la verdure et sidi bel abbes

  10. Omar

    C’est vrai qu’il n’est pas interdit de rêvez,le train a quitté la Gare de non retour.En politique, il n’y a pas de convictions il y a des circonstances,on ne construit pas un pays avec de la parlotte il faut agir et je suis persuadé qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire,à condition de laisser des gens de bonnes volontés qui sont du sérail et qui connaissent les fondamentaux à savoir comment gérer une ville et l’embellir malheureusement tout est caviarder le souci de se remplir les poches quand au reste adviendra que pourra. »Pour retrouver une aiguille dans une botte de foin,il suffit de mettre le feu puis de fouiller les cendres avec un aimant » à bon entendeur salam et saha ftorkom.

  11. MADANI

    @ Omar le train a quitté la gare le 05 JUILLET 1962 pour un voyage non retour un aller simple quant au jardin public ou le lac ils ne sont que LE REFLET de notre société LAIDE LAIDE LAIDE ET SALE et on n’y peut rien c’est foutu TAFRATT elferd edahh moulah les carottes sont cuites . RIEN ne sera comme avant la faute à qui ??????????à ATTILA ? bon ramadhan avec sa chaleur , son stress , sa saleté , ses vols , ses agressions , ses arnaques , elle est belle la vie ………..

  12. Mme CH

    Rien à gratter, la France a fini de distribuer les médailles de la légion d’honneur aux H, et encore moins aux News H…!!! Effectivement, le train a quitté la gare pour un aller simple….!!! D’ailleurs même ceux qui l’ont obtenue jadis, vivent comme des C….dans les C……C……!!!! N’est elle pas belle la vie des Trois C……????

    C’est vrai aussi, « qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire », il faut juste des Hommes qui feront la différence….!!!

    Saha Ftorkoum….!!!

    • MADANI

      @Mme CH je parle de la régression que subit SBA et non de H News H C…..C……..C……. c’est quoi cette histoire ? vous ne connaissez pas SBA d’antan alors de grâce changez de répertoire

  13. Nacer Bahrami

    Lac BENALI tout court, de grâce !

    Ce nom à tiroir (« Sidi Mohamed Benali ») est tout simplement grotesque.

    Et à présent, on parle de « Sidi Med ». C’est n’importe quoi !

  14. Omar

    Tous vos commentaires reflètent mon dégoût concernant notre chère ville d’antan,aujourd’hui tout est parti avec nos parents (Allah yerhamhoum) enterré à jamais, le peu de Bel Abbèsiens du (marsem) comme me disait mon père ne sont plus à la barre j’ai voyagé à travers le monde j’ai vu pas mal de Pays certes sales mais comme chez nous y’a de quoi devenir schizophrène et pourtant ce n’est pas ce qui manque au niveau volonté il y’a une espèce de sclérose qui tétanise tout le monde en avale et en amont incroyable mais vrai j’ai comme l’impression que tout est préméditer et ça va de pire en pie un mal-être à faire fuir les ratons laveurs si vous voyez ce que j’entends par la? Je rejoins notre lecteur Nacer concernant le Lac ce n’est que de la poudre aux yeux c’était « Sidi Mohammed Bénali » dans le temps aujourd’hui appelons plutôt station de lavage de voitures, station d’épuration, pour faire vite ça fait partie de la ville poubelle quoi.Est-ce que quelqu’un par une potion magique pourrait me dire qu’il y’a de l’espoir ? Non je ne crois pas avec les manchots qui gèrent la ville mais sait-on jamais mais comme dit l’adage, qui se ressemble s’assemble saha ftorkom.

  15. Abbes

    @OMAR C’est trés facile de mettre tout le monde dans un méme sac d »un point lointain Des gens dénoncent monsieur ils ont la conscience quitte ils se battent dénoncez avec eux sans vous désolidariser

  16. Hamid Ourrad

    Le jardin public le poumon de notre belle ville ,ce petit paradis victime de l’inconscience de l’homme 
    Ce magnifique  site qui autrefois était notre fierté ,par sa beauté,et sa cascade   d’eau  qui est aux yeux de tous les Belabesiens et de la raison même formant  incontestablement l’endroit le plus aimé  et le plus attirant par les  familles et les sportifs ,malheureusement  il fait l’objet d’un délaissement flagrant par les concernés ,et ses habitants vivent  -on oserait le dire en quelque sorte -l’autisme autrement vis -à -vis de leur nature et du monde.
    Bravo Monsieur Belamri ,d’avoir bien voulu soulever ce problème, qui nous attriste énormément ,en te souhaitant un très bon ramadan 
    Au fait  tu a trouvé Feraoun  Kaddour ?moi pas encore…….!

  17. Khayi

    H Faraoun K est dans son royaume agraire;période de récoltes oblige;

  18. Hamid Ourrad

    Bonsoir « Khayi »toi aussi on te vois plus,avec le ramadan tu est devenu invisible…..même avec un pseudo je t’ai reconnu…rires ..plutôt éclats de rires…
    À ce soir ….

  19. Hamid Ourrad

    Bonsoir « Khayi »toi aussi on te vois plus,avec le ramadan tu est devenu invisible…..même avec un pseudo je t’ai reconnu…rires ..plutôt éclats de rires…
    À ce soir ….J’espere que tu va sortir de ta tanière

  20. Khayi

    la voix et ses membres va manquer aux Marseillers

  21. Khayi

    @hARGUEM de Paris je parlais a ourrad qui va a marseille facances

  22. jamel

    Un invisible qui invite

  23. Hamid Ourrad

    Tu a absolument raison (Jamal) un invisible qu’on connaît même pas son identité qui invite…. Lorceque je vais arriver à Paris je vais demander aux Parisiens connaissez vous Harghem Merghem,l’anonyme de la voix de SBA,….sûrement ils vont le connaitre??????!!!!!!!!!!

  24. Danielle B

    @ ABBASSI 22 – bonjour
    oui vous avez raison mon séjour restera inoubliable
    mais à mon âge on ne se refait pas, je n’arrive pas digérer certaines littératures
    si elles reflètent la vérité ça me fait mal évidemment mais je fais avec et je reconnais lorsque des erreurs et des injustices ont été commises, mais je ne peut pas laisser certaines personnes dire des non vérités tout simplement parce qu’elles ont la haine de la france et des PN et qu’elles veulent à tout prix enfoncer dans la tête des autres leur propagande nauséabonde
    beaucoup de personnes croient que ce qui est écrit est la vérité, lorsque ce n’est pas le cas hé bien je dénonce, après chacun décide de ce qu’il veut
    bonne journée
    cordialement

  25. jamel

    Ne vous lassez pas madame Certes c’est caractériel il ya des échanges nouveaux profitez en et revenez vite

    • Danielle B

      @ JAMEL – bonjour bonjour
      ne vous inquiétez pas les caractériels ne m’empêchent pas de dormir, mais ça m’énerve (rires)
      revenir????? c’est mon plus grand souhait – Merci
      bonne journée

  26. jamel

    @danielle b rebienvenue madame chez vous

  27. Chot Lahcène

    la vérité ;ma vérité ,c’est que pendant 7 ans à SBA ,on a vécu la violence des légionnaires ,les ratonnades ,les contrôles violents des maisons ,le cliquetis des mitraillettes ,et la torture de nos pères et oncles par le sinistre boulahia …c’est pas de l’imagination c’est des faits ….ensuite séparation des arabes et des européens …les voitures noires des membres de l(oas qui mitraillaient à tous va des gens assis sur les trottoirs ,je l’ai échappé belle …des pauvres malheureux qui se font assassinés pour la simple raison qu’il porte un turban ….et des guenilles .des européens sont assassinés ..des morts des morts des cadavres ,du sang ma tête va éclater j’en ai marre de ce monde pourris .indépendance …..euphorie …..et patatra des chars dans la ville ….coup d »état …..chappe de plomb ,silence totale ….des despotes venus de nulle part imposent la sécurité militaire et la hogra ….système soviètique …pénurie organisées …des files d’attente interminable pour un oignon …..des élites nomenclatura bourgeoise se constituent ,ou était déja constitué à partir d’oudja …hogra piston …tag ala men tag …le chaouch inculte devant les portes de l’administration détient tous les pouvoirs …la conscience du peuple est tétanisé ….la révolte bouillonne dans les esprits ….manifestation des jeunes …l’armée tirent sur des algériens …le début de la catastrophe …la violence toujours la violences …des morts ..des morts ……..les algériens resteront debout ils ne plieront jamais devant la bêtise humaine ….progressivement la lumière apparaît pour un avenir des plus radieux ……

    ALLAH EST GRAND

  28. Chot Lahcène

    mais ça venir doucement mais surement la liberté d’agir ,de prendre des initiatives de faire de grands projets,de convertit le dinars pour que l »algérien voyage sur jupiter et reviennent avec des extra terrrestres à intelligence supérieur remplis de dons extraordinaires ,qui par un seul coup d’oeil vous paralyse l’esprit et soumettre les boulouboubou qui ont décidé de rester au pouvoir jusqu’a la fin du monde ……une fois paralyser ne pouveant pas bouger ni penser ….alors la nous nous mettrons au vrai travail en faisant de l’Algérie l’un des pays le plus softs du monde à l’égal de doha aboudhabi sinon mieux …nous serons une socièté de loisir et de connaissance pensant l’aprés pétrole en activant l’énergie solaire éolienne ,nous élaborons des bases de lancements de vaisseaux spatiales pour aller comme nous l’autorise le saint Coran visiter les cieux avec la permission d’Allah afin d’amener des nouveaux matériaux et des nouvelles connaissances offertes par nos amis extra terrestres…mais cela bien est un secret pour les quelques initiés …..ca reste entre nous
    bon ramadan d’espoir …..

    ALLAH EST PUISSANT

  29. Mémoria

    Tristement prémonitoire l’article de Si Belamri de juillet 2014 qui avait vu venir une année

    avant ….la bourrasque !!!

    • Mme CH

      C’est vraiment désolant de voir un tel gâchis…!!!! Des responsables qui ne sont même pas capables d’entretenir et de restaurer convenablement un jardin public. Que dire du reste….!!!!  » Fas’alou Ahla Edhikri In kountoum Lâ Ta3lamoun.. »!!!! Cessez de défigurer tout ce qui est beau…!!! Khlitouha wa Dritouha…!!! Le niveau est devenu trop bas….Y a t-il une navette spatiale…??

      Le 16 Mai 2013, sur l’autre site belabbésien, Je m’étais déjà demandée si Mr le wali aurait accepté que le jardin d’Essai du Hamma d’Alger soit transformé en un marché hebdomadaire de volatiles et gallinacées….??? (heureusement que le Mr Wali a interdit toute vente d’oiseaux dans cet espace…!!! J’avais dit aussi: Non je ne pense pas…!! Au contraire puisque ce jardin (d’Essai) n’est pas seulement un centre de production botanique ou horticole mais aussi un centre d’enseignement et un lieu de promenade fort apprécié des visiteurs…..Il est devenu un espace d’information et de sensibilisation des enfants sur l’importance de préserver les ressources naturelles pour éviter une catastrophe écologique…!!!! Alors, Mr le wali, nous voulons la même chose à Sidi Bel Abbès…!!!!

      Hé Messieurs, œuvrez, en urgence pour arrêter ce massacre…!! Ce Jardin de la ville qui était la fierté de Sidi Bel Abbés et qui contribuait à sa beauté naturelle, il y a quelques années encore, est actuellement piétiné , dévasté et victime de l’ignorance, de incompétence et du profit…!!

      Au moment où beaucoup de personnes à travers le monde s’inquiètent des effets du réchauffement climatique, luttent contre la déforestation et tentent par tous les moyens de recréer des « puits de carbone » naturels (les forêts qui absorbent le CO2 par photosynthèse l’un des principaux gaz à effet de serre..), les nôtes à SBA ne pensent qu’à refaire la clôture qui est pourtant bien dans sa globalité , créer des cafétérias, abattre les arbres centenaires (solution la plus facile)…etc….!!! Où allons-nous comme ça…??? Il n’y a pas une cervelle qui fonctionne bien parmi tout ce beau monde…???

      Un Coucou a Mr Ayadoun, il y a vraiment nécessité de reboiser, et le reboisement communautaire est de plus en plus développé dans le souci par les formations végétales….!!! Sachant que l’arbre est très important sur le plan socio-économique, esthétique et culturel. Et sur le plan écologique , l’arbre est vital puisqu’il permet la production de l’oxygène et d’augmenter le taux de séquestration de carbone, autrement dit , permettez-nous de respirer un peu d’air non pollué…!!!

      Qui pilote l’avion à SBA….???

Répondre