La Voix De Sidi Bel Abbes

Les « bebouchettes » de la placette N°18

Aujourd’hui il s’agit plutôt d’une « béboucha »   positive qui va faire plaisir à beaucoup de citoyens surtout à ceux qui sont allergiques à la bureaucratie.Poursuivant sa politique d’allègement des procédures d’obtention de documents officiels, le ministère de l’intérieur vient de décider de supprimer le certificat de nationalité pour les demandeurs de passeport. Seul un extrait de naissance du père sera demandé. Auparavant, pour obtenir le certificat de nationalité il fallait se faire délivrer l’extrait de naissance du père et du grand-père et c’est ce dernier document qui posait problème.

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur vient de signer un arrêté qui concerne d’autres allègements  qui seront portés à la connaissance de la population incessamment. Attendons donc pour voir,quand au passeport biométrique, c’est la « khalota » il faudra attendre  encore longtemps pour voir  ce que sera ce précieux document qui se fait tant  désirer par faute de maîtrise technologique .Il ne faut pas oublier que 2015 sera la date limite de la généralisation de ce document par l’aviation internationale c’est donc pour demain ,alors si on ne maîtrisera pas la technique du biométrique d’ici là ,il y aura deux alternatives .La première sera de faire appel aux chinois pour nous montrer comment faire un passeport biométrique où, alors avec notre rodjlà mal placée ,on restera cloitré à l’intérieur de nos frontières car toutes les PAF des autres pays refuserons nos passeports classiques. Quand à la nékoua(CNI) actuelle , celle d’un pays comme le Bengladech est plus moderne que notre hchouma de carte d’identité nationale à deux volets  avec ses rivets métalliques d’un autre âge fixant la photo ,surtout lorsqu’on présente ce document à l’étranger à l’heure des dernières innovations technologiques c’est vraiment une tbéhdila nationale ……..

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4558

Posté par le Mai 26 2011. inséré dans Non classé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

2 Commentaires pour “Les « bebouchettes » de la placette N°18”

  1. mellali

    j ai demander l acte de naissance de mon frere allah yarhmou la reponce m a ete donner par l agent de l etat civil le chef de daira de sfisef à refuser votre demande c est lui allah yarhmou qui peut le demander ou un de ses fils moi j ai choisis ma mere pour l avoir .ils sont fort et il ont de l immagination pour refuser ils ont toutes les astuces

  2. fillage bira

    le système est a réviser en Algérie, il y en a qui sont bien placés, et d’autres à la poubelles. ceux qui doivent être viré, c’est eux qui compliquent les choses.pourquoi ? a eux de nous le dire. par contre avec un beau billet d’argent tu peux même avoir l’extrait d’acte de naissance de ton 4ème arrière grand père, pas juste ton frère Allah yerhmou.

Répondre