La Voix De Sidi Bel Abbes

Les « Bebouchettes de la placette N°17

Les spécialistes en épidémiologie tirent la sonnette d’alarme sur la prolifération inquiétante de maladies contagieuses,qui résultent,selon eux de la transmission facile de bactéries dans les lieux et espaces publics,notament dans les cafés,les bus ,les taxis,et fast-foods.A ce propos,il importe de savoir qu’il existe un service de désinfection ,relevant du service communal d’hygiéne qui est chargé de procéder aux désinfections périodiques obligatoires, de tous les transports publics et en particulier des taxis tous les six mois, contre la remise d’une attestation de désinfection  établie par ce service ,que les exploitants de taxis doivent présenter à tout contrôle de police ,et toute infraction est normalement punie par la loi,car il y va de la santé des usagers.Mais la réalité est toute autre,on a constaté de visu  que cette désinfection appellée dans le jargon populaire  » la tebkhira » n’est jamais éffectuée.Une sordide complicité est établie entre les taxieurs qui payent les droits de désinfection,contre un certificat de désinfection qui en réalité n’a pas été éffectuée.Cette complaisance du service d’hygiéne ,et cette dérobade des taxieurs s’effectue au détriment de la santé des usagés,et les faux certificats sont établis pour rouler les services de police dans la farine. Quand à la « tebkhira »elle pourra attendre que les virus et divers bactéries auront fait leurs basses oeuvres. Les bus n’en parlons pas ils ne savent même pas ce que c’est une désinfection ,eux qui sont d’une saleté repoussante semblable à une porcherie.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4348

Posté par le Mai 18 2011. inséré dans Non classé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre