La Voix De Sidi Bel Abbes

« L’épée de Damoclès pèse sur les têtes de l’actuelle APC… »

   

Par Fouad Hocine

            L’épée de Damoclès pèse sur la tête de l’actuelle APC: réconciliez-vous où nous appliquerons les lois de la république!!!

Le ministre de l’intérieur, lors de sa réunion, au siège de la Wilaya, avec la société civile, n’a pas été tendre avec les élus de l’actuelle assemblée communale, il leurs dira en substance:
«c’est impensable, inimaginable et intolérable que ce malentendu qui a trop duré, au sein de votre assemblée, puisse bloquer et paralyser la population de toute une ville, vous devez savoir que le citoyen est au dessus de tous c’est pourquoi vous êtes appelés à vous débarrasser des idées négatives afin de trouver une solution à ce blocage qui n’a pas lieu d’être, mais si, la situation actuelle va perdurer dans le proche futur, alors là, les autorités seront dans l’obligation d’appliquer les lois de la République dans toutes leurs rigueurs ».
A noter, que Mr Bedoui a instruit le chef de l’exécutif, dans une ultime tentative, de tenter une médiation entre les deux groupes opposés afin de faciliter une éventuelle réconciliation après 11 mois de blocage, cette réunion de réconciliation aura pour but de mettre l’assemblée sur rail afin qu’elle puisse entamer avec force, sa mission pour laquelle, elle a été élue.
Maintenant que la décision de la tutelle est connue, il est évident de dire avec certitude que la balle est dans le camp des élus de l’actuelle assemblée et c’est à eux d’estimer les risques de l’épée de Damoclès qui pèse sur leur tête.

Lien : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1388138844649846&set=pcb.1388139827983081&type=3&theater

————————————————————————————–

Ryad Lahri

     

Correspondance depuis Sidi Bel-Abbès de l’envoyé spécial de la radio Chaine 3 Ryad Lahri

           Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a, lors d’une visite mardi dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, procédé à l’inauguration d’un l’hôpital des personnels de la sûreté nationale, d’une capacité de 60 lits, et du centre anti-cancer de la wilaya.

Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de l’application du programme du gouvernement qui vise à booster le développement local, a été l’occasion pour M. Bedoui de rappeler l’affectation, dans le cadre du PCD (plans communaux de développement) d’une enveloppe de 100 milliards de dinars pour faire avancer les chantiers de développement local.

En suivant avec attention les doléances des personnels de cet établissement de santé, le ministre a donné des instructions pour mettre des logements de fonction équipés à la disposition des personnels et des cadres de l’établissement venant d’autres wilayas.

M. Bedoui a visité les différents services qui composent cet établissement avant de présider une cérémonie, organisée en l’honneur de retraités du corps de la sûreté nationale et de la famille du défunt moudjahid Boudrâa Bel-Abbès.

Il a, en outre, inspecté une entreprise privée spécialisée dans la production d’aluminium, dans la zone industrielle du chef-lieu de wilaya.

Accompagné du directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le ministre de l’Intérieur  à tenu, dans l’après-midi, au siège de la wilaya, une rencontre avec les représentants de la société civile locale.

Source écrite+audio/lien :

http://www.radioalgerie.dz/news/fr/article/20181113/155043.html

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=74960

Posté par le Nov 14 2018. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE, INSOLITE, Politique de la Ville, SBA VILLE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

3 Commentaires pour “« L’épée de Damoclès pèse sur les têtes de l’actuelle APC… »”

  1. b200

    Le moteur du développement c’est l’enseignement et la formation, et je crois qu’il était mis de coté. « On a pas besoin de sciences pour se développer et la formation ne sert a rien..! » C’est vrai dans un milieu qui consomme l’héritage de travail des générations passées..Une fois tout consommé et tout fini, tu les voit courir partout taper aux portes des ingénieurs, des médecins et des comptables: » Svp fait moi le bilan comptable de mon usine; il ne recrute meme pas un comptable il n’en a pas besoin..ya sidi el’cane’table fait moi el’bila..! hhhh

  2. Mémoria

    Quand un certain Zlaoui ne loupait pas sa cible même si il prétendait être « Abassi »,le 200 ème camarade tire à côté mais très près .A défaut de régler le curseur de son FSA Simonov ,pour jauger de la distance et tirer pratique plus qu’utile,il faut lui reconnaître un côté très empirique dû à son expérience et une certaine sagesse de…style,très animateur aussi hhhh !!! Le style reste un marqueur n’est ce pas Imène !? Il faudrait aussi préciser que la collectivité territoriale et locale que représentent l’APC,ses structures et budgets décentralisés ne relèvent pas d’un comptable mais des experts de la Cour des comptes qui a (avait) une antenne à Sidi Bel Abbès depuis des décennies …Il faut choisir alors entre le devoir juridique de rendre compte des malversations passées ou la « littérature » moralisatrice pour se déculpabiliser sur d’autres thématiques…Et cela ne vise aucunement notre frère B200 !!!

  3. b200

    il parait lorsque après la mort on sera ressuscité avec un programme de comptable intégré tout le monde sera expert comptable sans avoir besoin de diplôme les anges ne se cassent pas la tete on nous demande  »tiens ton livre vas lasbas et fait toi meme ton bilan comptable »
    alors zlaoui combien t’as eu?? hhh

Répondre