La Voix De Sidi Bel Abbes

Leila Aichi, arrivée en tête, affrontera un candidat d’origine marocaine au second tour

Leila Aïchi, candidate d’origine algérienne, est arrivée, dimanche 4 juin, en tête du premier tour de la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et une partie de l’Afrique de l’Ouest) aux élections législatives françaises, selon les résultats publiés ce lundi 5 juin par le ministère de l’Intérieur.


Avec 20,28% des voix, elle devance M’jid El Guerrab. Le candidat d’origine marocaine obtient 18,90%. Les deux candidats s’opposeront au second tour.

Le premier tour de l’élection française aura lieu dimanche prochain mais les Français de l’étranger ont voté les 3 et 4 juin, une semaine avant le reste de leurs concitoyens.

Leila Aichi avait été investie par La République en marche (LREM). Mais le mouvement du président Emmanuel Macron l’a retiré de sa liste d’investiture après une vive polémique déclenchée depuis le Maroc à cause des positions de la candidate sur le dossier du Sahara occidental.

En 2013, Leïla Aïchi avait en effet lancé « un colloque sur le Sahara occidental » à Paris, parrainé par le Sénat français. Durant cette rencontre, elle avait publiquement dénoncé « l’alignement systématique de la France sur la politique marocaine du Sahara, et ce malgré les graves violations des droits de l’Homme constatées par les ONG humanitaires ».

Durant plusieurs jours, les Marocains ont mené une campagne contre la candidate. En Marche Maroc avait suspendu sa campagne électorale et des relais du Maroc en France, à l’image de l’ancien ministre Jack Lang, ont dénoncé Leila Aïchi. LREM avait ensuite rédigé un communiqué de soutien par défaut à M’jid El Guerrab, candidat LREM dissident estampillé “majorité présidentielle“, rappelle ce soir la radio Europe 1.

« La polémique a été créée par M’jid El Guerrab. Il s’agit d’un candidat indépendant toujours adhérent au Parti socialiste (PS). D’ailleurs, son premier fédéral lui a demandé de démissionner. M’jid El Guerrab a créé cette confusion volontairement aux fins de me voir retirer l’investiture et de la récupérer », a dénoncé Mme Aïchi dans un entretien accordé hier à TSA.

« En réalité, ma candidature gêne quelques personnes d’En marche à Paris. Désormais, je me pose plusieurs questions : est-ce lié à mes origines sociales ? À mes origines algériennes ? », s’est-elle interrogée.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=71114

Posté par le Juin 6 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “Leila Aichi, arrivée en tête, affrontera un candidat d’origine marocaine au second tour”

  1. Elabbassi

    Les français chrétien n’ont aucune histoire commune avec le Maroc. Les chrétiens était concentrê entre l’est de l’Algérie et la Tunisie. Donc le Maroc n’a aucune histoire commune avec la France peut être avec l’Espagne a cause des refugiės arabe et juif après la chute de baghadad. Et comment va la France résoudre ces problème avec les comunautê tunisiens algérienne la corse la Sardaigne et même Malte..toute ces régions ont vue une dynamique concurrentielle entre arabe et catholique.
    Normalement les algérien tunisien maltais et corsai devrait être représentait au seing du parti socialiste qui n’a pas une coloration visuelle catholique bien que leur racine soit chrétienne..
    Vaux mieux laisser les nordique français plus laïque mais proche des protestant traiter avec les musulmans français…bien que y’a eu jamais de guerre frontale entre arabe et catholique sauf la période trouble de’o’origine templiers plus une bande de pilleur que de vrai religieux..

  2. chaibdrra tani djamel

    Ces 2 candidats ne sont ni d’origine algerinne ou marocaine ,ils sont purement français et ils se battent pour un poste important en « FRANCE »; SAHA FTORKOME

  3. Mme CH

    Oui, mais pour ce poste important, il vaut mieux avoir une française d’origine algérienne qui est contre la colonisation du Sahara Occidental qu’un français d’origine marocaine acolyte du Makhzen, la preuve les marocains ont réagi à la candidature de Leïla Aichi jusqu’au point où elle a été retirée de la liste d’investiture du LREM…!!! Enass Takhdem wa Tahssab Lkoulech…..Khalina Ghir Hna Ragdin sur nos deux oreilles…..!!!! Yakhi Hala…!!!

    Saha Shorkoum.

  4. L

    Ou sont ces commentateurs qui monopolisaient le crachoir. Et surtout ceux qui donnaient des lecons dans les articles publiés. Alors ou sont ils ?

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →