La Voix De Sidi Bel Abbes

Le sida reste la 1ère cause de mortalité des adolescents en Afrique

Le sida demeure « la première cause de mortalité » chez les jeunes âgés de 10 à 19 ans en Afrique, s’est alarmé lundi le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au premier jour de la conférence internationale sur le sida en Afrique du Sud.

« En dépit des progrès remarquables réalisés dans la lutte contre le sida » en matière notamment de prévention et de traitement, « le sida reste la deuxième cause de mortalité des 10-19 ans dans le monde, et la première cause de mortalité dans cette tranche d’âge en Afrique », a souligné le directeur exécutif de l’Unicef, Anthony Lake, dans un communiqué.

« Le nombre de décès liés au sida parmi les adolescents âgés de 15 à 19 ans a plus que doublé depuis 2000. Dans le monde en 2015, il y a eu en moyenne 29 nouvelles infections toutes les heures » dans cette tranche d’âge, a affirmé l’agence onusienne.

Les jeunes filles sont les plus vulnérables: « Elles représentent 65% des nouvelles infections chez les adolescents dans le monde », ajoute le communiqué.

« En Afrique subsaharienne, qui abrite environ 70% des personnes vivant avec le sida, trois adolescents sur quatre nouvellement infectés par le sida en 2015 étaient des filles », précise l’Unicef.

Une enquête réalisée par l’agence onusienne auprès de 52.000 jeunes dans 16 pays du monde a révélé que 68% des personnes interrogées ne voulaient pas faire le test du sida « de crainte d’un résultat positif et de crainte d’être stigmatisées ».

Le nombre de nouvelles infections de la mère à l’enfant, liées à la transmission du virus à la naissance ou pendant l’allaitement, a cependant sensiblement diminué, de l’ordre de 70% depuis 2000, constate l’Unicef.

En 2015, la moitié des nouvelles infections parmi les enfants âgés de 0 à 14 ans a été enregistrée dans seulement six pays, dont cinq situés en Afrique: Afrique du Sud, Kenya, Mozambique, Nigeria et Tanzanie.

« Les progrès indéniables réalisés au cours des trois dernières décennies ne signifient pas que la bataille est terminée », a insisté Anthony Lake.

« La lutte ne sera pas terminée tant que nous ne redoublerons pas nos efforts de prévention et de traitement, (…) tant que la stigmatisation et la peur empêchent des jeunes de se faire tester », a-t-il noté.

La ville sud-africaine de Durban (est) accueille de lundi à vendredi la 21e conférence internationale sur le sida, destinée à relancer les efforts contre l’épidémie qui a fait plus de 30 millions de morts.

Quelque 18.000 scientifiques, praticiens, militants, juristes et bailleurs de fonds, mais aussi des personnalités y sont attendus.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68600

Posté par le Juil 18 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SANTé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

8 Commentaires pour “Le sida reste la 1ère cause de mortalité des adolescents en Afrique”

  1. elabbassi

    ces europeens ne cessent de stigmatiser l’africian pour le piller d’avantage. alors que le SiDA etait une maladie apprue dans les pays developpé ces pays ne souffle aucun mot sur le nombre de cas chez eux ..y a pas de SIDA en eurOpe canada USA,,??
    COMME POUR Camus lorsqu’il s’agit du prix nobel Camus est un français europeens et Camisus est sideen c’est algerien africain??lol
    ils n’arrentent pas ce jeux obsolete de guerre basé sur le sentiment de culpabilité..ça y est ils l’ont exploité durant la periode colonaile c’est finit..l’afrique est pillé il ne reste que le desert et le sable si ils en veulent encore on peut leurs exporter le sable pour couvrir leurs plage de gallet..l’eirope vient de metrre en garde Ankara de remettre en marche la peine de mort..a quoi concerne l’europe si un pays applqiue chez lui ce q’il voudra..a moins que l’europe lache des voleurs et des meurtriers et craint sur leurs vie.
    nous sommes libre si on attrappe un europeens entyrande voler dans le monde arabe on lui coupe la main..il n’a qu’a se tenir tranquil et travailler comme tout le monde et comme la majorité des europeens qui sont sincere et travailleurs et respectueux.
    donc si on prend un trafiquant D’ORIGINE EUROPEENE homme comme femme de drogue ou de enfants ou de organes d’origine ou UNE proxenete FEMME qui tentent de creer un commerce avec des jeunes FILLES monotheistes europeenes on les pend haut et court comme au temps des yankees

  2. BENHADDOU BOUBAKAR

    les choses sont bien claires à ce sujet! c’est une arme à double tranchant utilisèe pour « troubler » les sociètès saines et pures! les prècautions et les prèventions sont connues ,alors !!!!!

  3. bouterfas

    Oui si benhaddou ce sont malheureusement des articles dite commerciale politique de propagande ou de désinformation ou d’orientation, dans ce genre d’articles y’a aucune information scientifiques qui se base sur les règles des scientifiques
    Malheureusement le commercial a dominé la science et les consommateurs et malades ne savent pas ou se donner la tête. N’importe quelle maladie a trois solutions
    Préventives médicale et commerciale.
    Le préventives reste le retour au bio et refuser tout ce qui recomposé chimiquement.
    On se demande pourquoi l’Algérie se trouve dans un climat typique d’agrumes et pourquoi on fournit les boissons chimiques normalement les vergers de pamplemousse de citron de orange sont partout et l’algérien ne boit que du vrai jus plein de vitamines de fibres de sucre naturel de pigments et colorant naturel au lieu de ces boisson chimiques.
    Le ministre de l’intérieur s’interroge sur le rôle des assemblés populaire mais pourquoi le misère n’oblige pas les assemblés populaires a créer des vergers sur le sol des communes
    Et ainsi rendre l’Algérie comme elle l’était avant 62 un pays exportateur de jus naturel.
    L’Algérie a un avantage du climat qu’elle agit sur cette avantage. Sinon le Philippines au lieu de produire la banane elle cherchera a produire du blé dure avec force bassif..A cause du climat on ne peut concurrencer un pays comme a bel abbes la populations est a 70% brunes et les wilaya leur propose une piscine olympique..Le brun et le noir ne font pas natation ce n’est pas leurs natures ils n’aiment pas cela il adore l’athlétisme donc il faut le placer sur cette discipline pour ne pas avoir de concurrents. Donc chaque pays doit exploiter l’individualité et resté dedans pour ne pas être concurrencer..L’européen peut reconstituer le climat méditerranéen pour faire pousser les agrumes sous serres mais ça lui coutera les yeux de la tête en terme d’énergie vaux mieux l’importer et exploiter ces propres individualité.
    Donc il ne faut pas trop écouter ces articles dits de commerce scientifiques.
    Aujourd’hui le quotidien d’oran justement reprend un article scientifique dite commercial.
    Faire la liaison entre la consommation de viande rouge et insuffisance rénal voir même goutte
    Est peut être vrai mais le problème du commercial l’article ne donne pas passer de détail sur le problème il laisse l’exploitation commercial entre les mains des scientifiques dites commerciaux .si vous prenez le problème de goutte qui se manifeste après l’âge de la 50 et qui se manifeste par excès de acide uriques qui se cristallise un peu partout dans le corps pourquoi les scientifiques ne disent pas la vérité que les anti-cristalisations sont connu et que la glycérine par exemple joue un rôle important.la viande qui renferme de graisse et mieux qu’une viande qui est diminue comme le bifteck ou les escalope qui sont debarrasé de leurs graisse. La graisse au niveau de l’intestin va se scinder en deux glycérol et acide gras. On nes ait rein sur la physiologie de la glycérine chez les mammifères DOW Chemical donne un petit aperçu sur la toxicologie dans un document PDF disponible en ligne sous un mot clé
    Product Safety Assessment Glycerine – The DOW Chemical Company.
    Tout lE monde sait l’usage de la glycérine dans la formulation des encres pour empêcher la cristallisation des colorants sur le papier suite a l’évaporation de solvants. L’encre perd sa couleur en se cristallisant. la question qui se pose est que les kabyles qui ont une très fortes consommation d’huile d’olives naturel bio végétal ont un une épidémie d’insuffisance rénal ou la goutte ?? Apres l’âge de 50 tous les scientifique savent que le problème est lié a la paraisse des enzymes hydrolytique c’est-à-dire l’individu mange normal mais il dégrade peu.
    Pour résumer un peu lorsque un jeune consomme ne cuillère de soupe d’huile d’olive il produit au niveau d son ventre une cuillérée a café de glycérine une personne âgé ne produit presque rien donc pour produire comme il était jeune il doit boire plusieurs cuillérée a soupe pour produire la même quantité que le jeune.
    Puisque le problème est connu pourquoi ne pas mette dans les super marché un rayon spécial personne âgées appelé H55 qui contient des aliments dite équilibrés. La boisson par exemple des personnes âgées renferme une quantité de glycérine pour parer à l’insuffisance hydrolytique. .les études de physiologie sont presque inexistantes en Algérie que ce soit en médecine ou en biologie. Le médecin chez nous ne sait pas en détail les grandes fonctions physiologiques..il se cantonne dans le tratement.et puis les études des grandes fonctions sont
    Des études dites internes c’est adire propre à chaque pays et a chaque région..si l’Algérie reste tributaire des articles publié ici est là elle n’évoluera jamais car la science est interne.
    On importe les méthodes et les instruments et les appareillages mais on n’importe pas les résultats. On parle de la médecine humaine et vétérinaire bien sure..

    Alors la glycérine dans tout cela vrai ou faux ??

  4. Mme CH

    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :
    (لم تظهر الفاحشة في قوم قط حتى يعلنوا بها إلا فشا فيهم الطاعون والأوجاع التي لم تكن مضت في أسلافهم الذين مضوا)

    « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. ». (3, V:104)

    N’allons pas par quatre chemins, le monde vit une vraie crise morale et le seul remède aux différentes maladies telles que le SIDA est le retour aux valeurs morales …!

    Ne nous voilons pas la face, ce fléau mortel est dû aux excès liés à une sexualité anarchique, qui se répand dans toute la société au nom de la liberté individuelle dictée dans le manifeste des gens heureux ….une liberté bestiale… !!!
    Alors Retournons à un mode de société sain, raisonnable et équilibré dans ses rapports humains et conforme à la nature des Minus Créatus… !!

    voici, -(RT, 23 juin 2016, N, W F. Engdahlun:  » Déclaration choquante d’un initié du domaine médical » )- un aveu choquant de l’éditeur de The Lancet, la revue médicale la plus estimée au monde, le Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet a déclaré: « Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres. »

    Horton dit carrément que les grandes compagnies pharmaceutiques falsifient ou truquent les tests sur la santé, la sécurité et l’efficacité de leurs divers médicaments, en prenant des échantillons trop petits pour être statistiquement significatifs, ou bien, pour les essais, embauchent des laboratoires ou des scientifiques ayant des conflits d’intérêt flagrants, ils doivent plaire à la compagnie pharmaceutique pour obtenir d’autres subventions. Au moins la moitié de tous ces tests ne valent rien ou sont pires, affirme-t-il. Les médicaments ayant un effet majeur sur la santé de millions de consommateurs, ce trucage équivaut à un manquement criminel et à de la malversation.

    Le Dr Marcia Angell, un médecin, a longtemps été rédacteur en chef du New England Medical Journal, considéré comme l’une des autres revues médicales évaluées par les pairs les plus prestigieuses du monde. Angell a déclaré,
    Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des publications de la recherche clinique, ni de compter sur le jugement des médecins expérimentés ou les directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à formuler cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur lors de mes deux décennies passées au poste de rédacteur en chef du New England Journal of Médicine.

    Harvey Marcovitch, qui a étudié et écrit sur la contrefaçon des tests médicaux et la publication dans les revues médicales, écrit, « les études montrant les résultats positifs d’un médicament ou d’un appareil analysé, sont plus susceptibles d’être publiées que les études « négatives » ; les éditeurs en sont en partie responsables, mais aussi les sponsors commerciaux, dont les études bien menées du point de vue méthodologique, mais dont les résultats sont défavorables, ont tendance à rester dans les cartons… »

    Dans le monde entier, la corruption de l’industrie médicale est un énorme problème, peut-être plus grave que la menace de toutes les guerres réunies.

    A vous d’en tirer les conclusions qui s’imposent y compris pour le « traitement » du SIDA..

    قال الرسول صلى الله عليه و سلم :
    (ولا ظهرت فيهم الفاحشة إلا فشا فيهم الموت)

    Salam…!

  5. Hassen

    La science est tributaire de celui qui paye les activités de recherche. Les entreprises privées, y compris pharmaceutiques, cherche le rendement avant tout pour rémunérer ses actionnaires. En effet pas d’investisseurs pas de recherche. Pour que la recherche soit objective il faut qu’elle soit payer sur fond public sous forme de dotation  »a fonds perdus ». Si l’Etat n’investit pas c’est le capital risque qui le fait mais il exigera d’obtenir un retour sur l’investissement conséquent. Il n’investira point dans la recherche médicale c’est ce qu’on appelle les maladies orphelines. Il faut savoir que bientôt les antibiotiques seront inefficaces pour lutter contre certaines maladies comme la tuberculose, la pneumonie etc.. On peut éviter cette catastrophe programmée en finançant la recherche sur les phages . Il s’agit de manipuler génétiquement un virus déterminé pour l’introduire dans la bactérie responsable de l’infection pour la tuer. Or cette recherche demande des équipements, des chercheurs de haut niveau , des fonds et surtout du temps. Les entreprises pharmaceutiques n’ont pas de temps:Il faut rentabiliser au maximum leurs investissement . D’autre part elles veulent faire durer le plus longtemps possible l’exploitation de leur brevets même si elles savent qu’entre-temps une nouvelle molécule ou un nouveau reméde existe au niveau du laboratoire.
    Quand j’entend certains de nos responsables parler de transfère de technologie cela me fait rire tellement c’est une contre vérité. Le savoir faire s’acquière par les propres moyens d’un pays et ce en faisant confiance a ses chercheurs, ingénieurs, techniciens etc…et en investissant dans l’homme(La femme) et les équipement de laboratoire, en créant des équipes de recherche dans des centres de recherche-développement. Le budget de la recherche dans notre pays est dérisoire , les salaires des personnels n’en parlons pas et surtout la valorisation du travail de recherche n’existe pas chez-nous. Un chercheur est moins coté dans notre société qu’un trabendiste . Dans notre pays rares sont ceux qui lisent et se documentent. Vous ne verrez jamais quelqu’un lire un livre dans un bus ou dans un train. Un joueur de foot est mille fois mieux vu en société qu’un professeur . Notre école produit des  »magnétophones » , nos universités produit des t^^etes bien pleines mais incapables d’aborder un probléme d’une façon critique pour résoudre ce probléme.  »La science commence la ou s’arrête la foi: La foi a pour base de croire sans trop se poser de question pourquoi? La science doit douter de tout tant que cela n’a pas été démontrer. La science compléte la foi en démontrant l’aspect véridique de la création divine. Il est dit : Il n’existe pas de maladie sans que dieu n’eu créer son médicament. Il s’agit seuleument de chercher et de le trouver puis le mettre a la disposition du malade.
    Il existe plusieurs médecine: La médecine en occident veut guérrir la maladie aprés son apparition. Elle opére a la carte. Chaque organe est vu comme une entité a part.
    La médecine en URSS était une médecine préventive:Le médecin suit l’être humain depuis sa conception jusqu’à sa mort. Elle était gratuite donc accéssible a toute la population.
    La médecine asiatique prend en considération le bilan énergétique, spirituel et matériel de l’humain.
    Il m’a été donné de travailler en Afrique subsaharienne ou sévit le sida, le paludisme etc.. etc… La majorité des gens ne gagne pas plus d’un $ par jour et ce quand ils ont la chance de trouver du travail. Comment voulez-vous que ces gens puissent étudier, se soigner et pourvoir a leur besoins alimentaire de base? Et poutant, et poutant ces pays sont riches et même trés riches mais leur richesse est siphonnée. par les entreprises étrangéres et surtout leurs dérigeants sont corrompus

  6. Hassen

    Je m’excuse pour les fautes , j’étais pressé de partir aussi je n’ai pas relis le texte.

  7. Mohamed Bendjafar

    Désolé les amis, mais je me perds dans certains commentaires ou parties de commentaires.
    Que les lobbys pharmaceutiques orientent les recherches, ne déclarent que les découvertes qui les intéressent financièrement , cela ne fait aucun doute , puisqu’ils sont les bailleurs de fonds.
    Que les chercheurs ( beaucoup) , sont associés à ces lobbys, par appât du gain , et que les conflits d’intérêt ne se comptent plus, cela aussi est une évidence.
    Mais de là à vouloir minimiser les effets de ce terrible fléau qu’est le sida, là je m’nsurge. Il s’agit , sans plus , d’une pathologie qui est en train de décimer des millions d’êtres humains, hommes ou femmes, et contre laquelle une thérapie est loin d’être découverte. Pour preuve, les gens n’ont même pas le courage de se rendre aux centres de dépistage, de peur de se découvrir atteints , et donc potentiellement condamnés.
    Les pays développés ont entamé depuis longtemps leurs campagnes de sensibilisation.Les tabous tombent et l’information circule. Des centres de suivi et d’accompagnement ont vu le jour depuis. Le fameux slogan  » sortez couverts » est connu de tout le monde , et les préservatifs sont en libre service dans les lycées , pour ces populations qui font un simple jeu de la chose sexuelle, ce qui n’est pas le cas chez nous , fort heureusement.
    Pour en revenir à l’Afrique , dont nous faisons partie, qui oserait aller dans une pharmacie pour demander des préservatifs, car il ne faut pas le nier, jeunes ou mois jeunes , cèdent parfois à la tentation du plaisir illégal. Notre religion nous enseigne de rester chastes jusqu’au jour du mariage, ce qui est en soi une protection contre les maladies du sexe . Mais nos regards souvent tournés vers l’autre rive , et considérant que ce qui vient de là-bas est civilisation, nous essayons de les imiter. Sauf que nous n’avons pas les mêmes libertés, et pour satisfaire nos envies, on va avec le premier partenaire venu , sans crainte du risque de contamination. D’où la propagation de la maladie dans nos contrées.
    Les pays développés ont à leur disposition la trithérapie qui ralentit les ravages du virus , et qui permet aux malades de vivre mieux et plus longtemps, médicaments onéreux, et qui ne seront pas mis à notre disposition demain, en raison d’une politique financière dévastatrice des états occidentaux et de leurs lobbys.
    Le désastre social des pays sous développés engendre famine, misère, divorces et se développe ainsi le plus vieux métier du monde, la prostitution, source de contamination par excellence .
    La lutte contre cette maladie, chez nous , doit passer par l’information tout azimut, à l’école, le lycée, l’Université, et des cours sur les maladies sexuellement transmissibles, doivent être dispensés aux jeunes , qui , bien souvent, ne savent même pas comment se transmet cette maladie , à l’instar de beaucoup de jeunes de l’autre rive. Des lois doivent être promulguées , protégeant sérieusement les femmes et les enfants en difficulté sociale, assurant leur prise en charge après abondon par leurs tuteurs , qui eux mêmes doivent rendre des comptes. La lutte contre les drogues , autres vecteurs du virus , doit être sans scrupules. La prise en charge des séropositifs dans des centres appropriés , ou les maître mots seront soins, réconfort et accompagnement . Enfin, et surtout, FAIRE SAUTER LES TABOUS et L’HYPOCRISIE.
    La télévision algérienne diffusait des cours pour les futurs bacheliers. Tous les cours étaient en arabe . Mais au moment de traiter de l’appareil génital, le cours fût diffusé en français. Comprenne qui veut.
    Cette fois-ci, à défaut de poème, je n’en ai pas dans mon répertoire sur le thème abordé, je vais vous conter une histoire vraie, que j’ai lu dans un journal national, il y a quelques années.
    Un jeune de chez nous, après avoir enseigné pendant sa première année dans un lycée, décida d’aller passer quelques jours de vacances chez son frère à Marseille, ce qu’il fit. Au bout de quelques jours avec son aîné, il monta sur Paris , ville de rêves. A l’hôtel, il rencontra une jeune africaine, ils sympathisèrent et finirent la nuit ensemble. Au matin, avant de le quitter, elle lui dit : bienvenue dans le club des damnés. Il ne compris pas tout de suite. De retour sur Marseille, il ressentit des douleurs. Interrogé par son frère , il lui raconta son aventure à Paris. À l’hôpital, les tests furent sans appel. Il était séropositif , d’où sa bienvenue au club des damnés. L’aîné lui acheta quantité de médicaments, et lui conseilla de ne parler à personne de sa maladie , de crainte d’être isolé. À ses propres parents , en accord avec son frère, il parla de cancer. Il décèdera et son secret avec lui. Cette histoire m’avait bouleversé à l’époque, et elle reflète l’État d’esprit dans lequel nous évoluons.
    Bien vous , les amis. Bonsoir.

  8. Mme CH

    Salam Mr Mohamed Bendjafar….!!! Croyez-moi cher ami que personne ne peut « minimiser les effets dévastateurs de ce terrible fléau qu’est le sida »……!!! On demande seulement deux choses:

    Aux Médecins, chercheurs..lobbies….etc…. dites la vérité aux gens et n’exploitez pas leur souffrance pour vendre vos médicaments même s’ils ne sont pas efficaces…et faites plus d’efforts pour éradiquer le mal car parfois on laisse faire pour ramasser de l’argent sur le dos des damnés….!!!

    Aux gens: Il y a une vraie crise morale…!!! Retournons aux valeurs morales, la seule façon d’éviter ce fléau….!!! La preuve l’histoire vraie que vous avez rapportée…!!!! Un vrai travail d’information et de sensibilisation doit être mener auprès des jeunes surtout….(parents, école, médias, santé…etc…)…!!!

    Mais bon tant que c’est l’ordre mondial sauvage dicté par les francs maçons sionistes et illuminatis dirige le monde, les choses ne vont pas s’arranger car tout est lié….!!!

    Mes Amitiés..!

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →