La Voix De Sidi Bel Abbes

« Le secteur de l’habitat, toujours boiteux à Taoudmout

                           Taoudmout,ce chef-lieu lieu de commune à vocation pastorale ,relevant de la daïra de Mérine ,situé à quelque 140 km au sud-est de la capitale de la wilaya, et considéré parmi les 10 communes les plus pauvres du pays, selon une étude réalisée dans les années 2000 ,par les services du Programme des Nations Unies pour le Développement  (PNUD)en Algérie, aurait réussi ,ces derniers temps ,une avancée remarquable en matière de développement local lui permettant peut-être d’engranger des points à même de s’éloigner progressivement du tristement célèbre  classement  des communes.

—— »Néanmoins, en dépit du  pas irréfutable qu’elle a franchi, diront des citoyens rencontrés en marge d’une fête commémorative. Taoudmout reste malheureusement une localité où le secteur de l’habitat et de l’urbanisme paraissant boiteux, aberrants et non conformes aux règles ».  »Des dizaines de constructions illicites  ont poussé ici et là comme des champignons et terni le village, ajoutent d’autres intervenants, sans que les instructions du ministre, M.Nourredine Bedoui relatives aux opérations de démolition, ne soient appliquées à la lettre, comme prétendu par le P/APC « .  Des  habitants de la vieille cité dite communément Guitna se plaignent eux, de l’état lamentable de leurs habitations construites dans le cadre de l’auto construction : »nous avions bénéficié, dans les années 80, d’aides financières estimées à 120.000,00 dinars, pour leur aménagement; aujourd’hui, après plus de 03 décennies elles  demeurent inhabitable et toutes nos doléances sont restées muettes »! Quant à certains bénéficiaires de l’habitat groupé comportant 50 unité, ils font part,  à quelques jours de la saison hivernale, de leur mécontentement, devant le non raccordement de leurs logements aux réseaux d’électricité et du gaz de ville.  »A tout cela s’ajoute la défectuosité  des rues et chaussées non encore revêtues », concluent des  jeunes visiblement insatisfaits.

Par M.Noui

Source écrite/lien :
https://www.reflexiondz.net/SIDI-BEL-ABBES-Le-secteur-de-l-habitat-toujours-boiteux-a-Taoudmout_a53091.html

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=74306

Posté par le Oct 8 2018. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, ORANIE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “« Le secteur de l’habitat, toujours boiteux à Taoudmout”

  1. b200

    c’est de la jalousie entre la personne. normalement l’urbanisme doit etre mis dans une seul mains au sein de la wilaya sous contrôle direct du ministre et non du wali et Les GENS qui durent dans les rouages de l’etat.
    le maire n’a a rien a touché. il ne fait que communiquer le nombre des besoins et laisser le ministre de l’urbanisme faire le plan d’aménagement. il imposera une architecture bonne belle et moins chère avec un début de 80 m² habitable car chaque enfant qui va se marier va construire sa propre maison a quoi ça sert de construire plus de 120 m²??

Répondre