La Voix De Sidi Bel Abbes

Le retour des batailles rangées

index Nombre d’habitants de la commune de Bousfer s’inquiètent de la recrudescence de la violence urbaine dans leur village. Des batailles rangées avec armes blanches y sont observées depuis quelques temps augmentant ainsi le sentiment d’insécurité des habitants. Pas plus tard que mardi dernier en début de soirée, une énième bataille rangée a opposé deux bandes rivales, juste après la rupture du jeûne, en plein cœur de la ville. Les belligérants, près d’une trentaine, des repris de justice pour la plupart, armés jusqu’aux dents, se sont affrontés durant un peu plus d’une heure et demi (de 21 heures à plus de 22 heures 30) dans une venelle située en face de la mairie. Des armes blanches de différentes dimensions et des pierres ont été utilisées lors de cette bataille qui a fait rappeler les combats des gladiateurs dans les arènes de la Rome antique. Une véritable panique s’est emparée des habitants de cette zone, notamment les fidèles qui s’apprêtaient à se rendre à la mosquée pour la prière des « taraouih ». Des blessés, évacués par leurs acolytes, sont à déplorer parmi les deux parties adverses et trois personnes ont été interpellées par les gendarmes qui se sont déplacés sur les lieux après avoir été sollicités par le maire. Selon les témoignages recueillis sur les lieux des affrontements, le contrôle des points de vente de stupéfiants, un phénomène vivement dénoncé par les habitants demeurant dans les alentours immédiats, est à l’origine de cette violence urbaine. Nos interlocuteurs ont fait remarquer que les membres de ces bandes rivales imposent leur propre loi dans cette commune et n’hésitent pas s’en prendre à quiconque ose les contrarier. Nos interlocuteurs revendiquent également, en urgence, une opération d’assainissement pour le bien-être de la population de cette municipalité côtière. Il y a lieu de rappeler que d’autres affrontements similaires ont eu pour cadre le village Filaoucène, communément appelé El Qaria, sur le territoire de cette même commune, quelques jours avant l’entame de ramadan. Il a fallu l’intervention de la gendarmerie pour rendre le calme dans ce village qui s’étend sur près de 40 hectares et abrite près de 8.000 âmes. Les mêmes raisons ont poussé les deux bandes rivales à l’affrontement armé au grand dam de la population de ce village, ceinturé par un immense bidonville, source d’une multitude de maux, qui ne cesse de s’étendre et a poussé nombre d’habitants à quitter ces lieux où prévaut un climat délétère.

vgda70

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=50862

Posté par le Juil 5 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Le retour des batailles rangées”

  1. mohammed

    al makhbat et la justice les envoient a l’extreme sud pour les corriger ,jamais etre indulgent avec les voyous,il faut frapper d’une main de fer pour les dissuader a respecter autrui.

    • MADANI

      @ mohammed non monsieur là vous dites n’importe quoi ce n’est pas la solution ce qu’il nous faut comme au USA la plus grande démocratie au monde le pays dans l’ article UN de sa constitution qui n’a pas été violée depuis MAI 1787 autorise LES CITOYENS A ETRE ARMES POUR DEFENDRE LEUR VIE LEURS FAMILLES ET LEUR LIBERTE c’est la meilleure façon de se faire respecter , et d’être tranquille c’est mon avis ne me traiter pas de ???????? soyez un gentleman parce que je sais qu’ un grand nombre de lecteurs aiment me lire ?

      • Azi!!!!!

        @MADANI

        Juste pour info !!
        L’article UN de la Constitution des États-Unis d’Amérique est l’article qui rend compte du pouvoir législatif du Gouvernement fédéral des États-Unis. Il est connu sous le nom de Congrès, qui inclut la Chambre des représentants et le Sénat.
        C’est le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique qui garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes

  2. BADISSI

    bien dit mohammed il faut les envoyer dans des camps du sud pour des travaux forcée

  3. Hamraoui

    Il faut donner la possibilité au gens honnêtes d’avoir une arme pour se défendre et l’interdire aux gens qui ont un casier judiciaire rempli.

Répondre