La Voix De Sidi Bel Abbes

Le ramadan à Saint-Péterbourg, là où le soleil ne se couche jamais

Le ramadan, le mois sacré de l’Islam, a débuté aujourd’hui jeudi 18 juin à l’aube pour tous les musulmans de la planète. Ces derniers sont ainsi notamment invités à s’abstenir de boire, de manger…etc, dès premières lueurs de l’aube – dès que l’on peut « distinguer un fil blanc d’un fil noir », prescrit le Coran, soit bien avant le lever du soleil – jusqu’à son coucher. Toutefois, à Saint-Pétersbourg, dans le nord de la Russie, les musulmans devront faire face à un obstacle de taille que relève le Guardian : « En juin, le soleil ne se couche jamais vraiment. »

L’ancienne capitale des tsars célèbre en effet les « nuits blanches », qui ont lieu de fin mai à début juillet, où la nuit ne tombe jamais totalement. Parfois, il fait si clair qu’il est possible de lire un livre sans lumière artificielle. Ce phénomène, appelé « tolga », est particulièrement visible à Saint-Pétersbourg.

Un défi lancé à leur foi

Si cette période attire des milliers de visiteurs dans la capitale culturelle russe, c’est un moment difficile pour les 50 000 musulmans de la ville. Car le Coran n’a pas donné d’instructions explicites pour les populations du grand nord. Pour les autorités musulmanes de Saint-Pétersbourg, cela n’est pourtant qu’un défi supplémentaire lancé à leur foi. Plutôt qu’une malédiction, ils voient cela comme un test.

« Cette année, le jeûne prend fin très tard. Nous ne mangeons ou buvons pas à partir de la prière du matin, à 2 heures, jusqu’à ce que le crépuscule arrive, vers 22 heures ou 22 h 30 », explique au Guardian le directeur musulman d’une école locale. Le jeûne dure donc près de vingt heures, là où il dure dix-huit heures en France. Face à ces difficultés, certains se sont interrogés sur le comportement à observer dans ces régions du monde. L’érudit tatar russe Musa Bigiev a tenté une explication dans un texte :

« Selon les instructions du Coran, prendre part au jeûne près des pôles n’est jamais obligatoire, car il est établi en ensemble de jours en ces endroits où la nuit et le jour sont comparables en longueur. »

D’autres ont écrit que les musulmans vivant dans l’extrême nord pouvaient observer le jeûne du ramadan en suivant les horaires du lever et du coucher du soleil à La Mecque.

Pourtant, selon le Guardian, de nombreux musulmans qui travaillent dans les usines ou dans le bâtiment ne respectent pas le ramadan. Shakir, un ouvrier métallurgiste originaire du Tadjikistan, est l’un d’entre eux. « J’ai un travail difficile, je ne peux pas le faire. Les jours sont trop longs sans boire et manger ici. Pour cette raison, aucun de nous n’observe le jeûne. Il n’y a pas de nuits blanches là où vivent la plupart des musulmans », explique-t-il.

Source

russie_saint-petersbourg-canaux_1

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=61762

Posté par le Juin 18 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Le ramadan à Saint-Péterbourg, là où le soleil ne se couche jamais”

  1. zlaoui

    N’oubliez pas l’autre avantage lorsque le soleil ne dure que 2 heures en Filande. J’ai un ami instale las bas il me raconte en mois de janvier le soleil monte pendant a l’horizon pendant 2 heurers ensuite il redescend.. 2 heures de jeunes..c’est fantastique pour les fumeurs, faut aller en janvier 2021 si mes’calcul sont bons en Finlande ou’a st petersbourg pour faire le ramdhan, c’est une ruse mais le fait de payer l’hotel l’avion et la bouffe c’est considéré comme jihade..

  2. OUERRAD MOHAMED

    WIN KOUM YA 3OULAMAA EL ISLAM LIL IFTAA

  3. zlaoui

    Si ourad
    Wak le coran etait claire pas besoin de fatwa.. »ceux qui ne peuvent pas l’acomplir sortent une fidya..dejeuner pour les massakine…a st petersboirg c’es plein de gens sdf
    Des gens pas miserable mais qui ont choisi ce mode de vie troubadoure.
    Il y’a aussi des etudiants etrangers aux université russe qui n’ont pas de bourse
    Les voyageurs sans argent y’en a plein partout en europe,
    Sauf que certain arabes surtout algerien sont rusés en islame
     »Il veut le beure et l’argent du beurre » lui faire fatwa sur mesure  »ne pas faire careme et ne pas sortir fidya » comme ceux qui’atendent 60 et aller a la mecke pour effacer tout..rien ne sera effacé. On te donne quelques point pour le pelerinage point c’est tout..le vol le detournement anamina, l’espionage des gens, el kadhfe, vente de drogue, incitation a la debauche, etc tout cela ne sera jamais effacé..alors vaux mieux faire le pélerinage jeune..lol
    Rien ne sert a le retarder

  4. OUERRAD MOHAMED

    La fetwa est dite par notre ami zlaoui , mais lui n est pas fakih elle n est pas valable .
    SAHA S HOUR KOUM .

  5. Hassan

    J’ai vécu pendant longtemps a Léningrade. Le Ramadan ne nous a jamais posé de problème. J’ai fait le Ramadan par -18 degrés en hivers lors des jours sombres et courts et lors des  »Nuits blanches » quand le soleil ne se couche pratiquement pas. Je l’ai fait aussi en Carélie a la frontière de la Finlande alors que le jour est plus long. Le Ramadan est une question de foi et de volonté. Le ventre et le bas-ventre ne doivent pas nous diriger et nous imposer leurs désirs. J’ai aussi fait le Ramadan par + 56 degrés a l’ombre. C’est très difficile mais c’est faisable. Pour la Fetwa. Nous avons demandé a l’Imam de la Mosquée de Léningrad de nous expliquer comment faire pour le Ramadan dans ces conditions extrêmes. La réponse a été la suivante: Vous respectez le jeune jusqu’au moment ou la lumiére du jour devient faible et légérement diffuse et vous mangez. Vous pouvez aussi faire le jeune suivant les régles du pays musulman le plus proche de Léningrad. Je me rappelle des jours de Laid El Saghir dans cette ville ou la plupart des musulmans par héritage, se retrouvaient a la mosquée pour la priére de Laid. C’était au temps de URSS et Breijnev.
    Notre religion peut nous guider dans n’importe quelle région du globe terrestre et sous n’importe quel climat. Il faut seulement avoir la foi et aimer le genre humain même quand on a toutes les raisons de douter de ce genre. La propagande capitaliste occidentale accusait l’URSS de ne pas permettre aux gens de suivre leurs religion C’est faux. Des églises, des synagogues et des mosquées existaient en URSS . Il était interdit aux membres du parti communiste de suivre une religion quelconque a part le matérialisme.
    Notre religion est trés simple et s’adresse a des humains avec toutes leur faiblesse. Un jour que je faisais l’Omra et qu’on faisaient le tour de la Kaaba, un pélerin demanda au Moutaouaf comment faire et que dire. Il ne connait pas bien la langue arabe. Le guide lui dit de s’adresser a dieu dans la langue qu’il maîtrise car dieu comprend toutes les langues.
    Je souhaite a toutes mes soeurs et fréres belabésiens Ramadan Karim, une grande volonté et une foi inébranlable dans la justesse du droit chemin vers la lumiére divine.
    Saha shourkom.

  6. Amirouche

    Hassan

    Saha ftourek khouya

    Je suis complétement d’accord avec vous , sidna Ramadhan n’est pas une question de « où le faire  » mais la question est comment le faire , que ce soit à Saint-Pétersbourg , à Bretzelburg ou à Sidibelabbès .Ce mois sacré est une occasion de la bénédiction ,chaque année Dieu nous donne l’opportunité de Lui demander pardon ,de faire des invocations afin qu’IL nous réserve une place dans son vaste paradis et ce avant qu’on ne meurt et il n’y aura donc plus cette opportunité .
    Notre prophète SAWS dit :
    « Si les croyants avaient véritablement conscience de la bénédiction qu’il y a dans le fait de jeûner durant le mois de Ramadân, ils souhaiteraient que ce mois dure toute l’année. » ……..
    Par ailleurs , là où j’habite ,on fini les « tarawihe » vers minuit ,d’autres mosquées vers 1 heure du matin ,mais là (je le répète ) n’est pas la question , ayons un autre regard , voyons comment pouvons-nous tirer profit de ce mois de Ramdahan .
    Abdallah Ibn Omar (qu’Allah Soit Satisfait de lui) rapporte: «L’envoyé d’Allah (Paix et Bénédiction sur Lui) a dit :«Le Jêune et le Coran intercèderont en faveur du serviteur le Jour de la Résurrection. Le Jêune dira : « Ô Mon Seigneur ! je l’ai empêché de se nourrir et de satisfaire son désir, prends moi donc comme intercesseur en sa faveur ». Et le Coran dira : « Je l’ai empêché de dormir la nuit, prends moi donc comme intercesseur en sa faveur. » Et ils intercèderont.» (Rapporté par l’Imam Ahmed)

    Saha shourhoum …….El imsseke est dans 2 heures pour nous .Pffff ,au moins nous mangeons au coucher du soleil , alors que des dizaines peut être des centaines de milliers de personnes en Syrie ,hélas , ne trouvent pas quelque chose à mettre sous la dent ….

    Sallam

Répondre