La Voix De Sidi Bel Abbes

Visite guidée : La Place du 1er Novembre (ex Carnot) renait.

Qu’on le veuille ou pas, il est des endroits, des espaces communautaires, sites historiques, ou tout autres lieux de mémoire qui ne peuvent nous laisser indifférents. Que l’on soit tout simple citoyen, ou journalistes. En effet, juste après la publication de l’article de Mekki Benatou sur l’embarras de Aissa et Moussa, courtiers connus de la Place Carnot. Voila que les services de la wilaya, nous ont fait part de l’ouverture imminente de la dite place, et  que notre nouveau, collaborateur, qui est un ami de longue date, en l’occurrence Si Rachid, est venu lui aussi nous proposer une visite guidée, en nous faisant  part d’un papier ayant trait à cette place mythique. Suivez !!!

Kadiri Mohamed

Tel le phénix qui renait de ses cendres la majestueuse place du 1er novembre qui a souffert des critiques et des ragots et qui a, à un moment donné, craint pour son avenir car certaines gens l’avaient conduit à tord à l’échafaud. Mais la magie du wali est passée par là il avait son idée qu’il a poursuivie jusqu’au bout car il avait la confiance de citoyens sincères qui espéraient voir ressusciter ce lieu symbolique.

C’est ainsi que tout a été étudié et passé au peigne fin dans le moindre détail un vrai travail d’art, une œuvre où le choix des matériaux, les tons, les couleurs, les effets de lumière, la disposition des nouveaux plants et des bancs en respectant la symétrie tout a été pensé et analysé avec gout jusqu’à l’innovation des bordures de trottoirs et la mise en valeur des belles figures de costumes traditionnels. »La reine des places » a eu son palais et la cour devait être à sa hauteur c’est ainsi qu’une nouvelle toilette et un nouveau lifting a touché son environnement kiosque. Parking (newlook et discret) théâtre banques et immeubles bref pour aboutir à un ensemble  qui fait vitrine et vous détend.

Cette réalisation est une fierté pour la ville, jugez en vous même ceux qui l’ont décriée applaudissent aujourd’hui vivement son ouverture dans les jours proches.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5207

Posté par le Juin 13 2011. inséré dans ACTUALITE, Visite guidée. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

17 Commentaires pour “Visite guidée : La Place du 1er Novembre (ex Carnot) renait.”

  1. Abbes roché

    hayla notre place, hayla, hayla, c’est beau, très beau, sans oublier aussi l’article du nouveau Rachid, marhba bik khouna, ton article est écrit avec une plume d’or. BRAVO POUR TOI ET BRAVO POUR LA VOIX.

  2. citoyen

    Voix De Sidi Bel Abbes, plaide aussi la cause des autres voies de Sidi Bel Abbes . N ont elles aucun petit mérite?

  3. العربي سفيزف

    شكرا لجريدة صوت سيدي بلعباس على هذه الصور الجميلة لساحة 1 نوفمبر 1954

  4. el watani

    merci pour les belles photos et pour l’objectivite tantot la malvie est en ligne des fois ce qui est bien fait bravo rachid

  5. Papi

    la malvie est présente alors que certains disent qu’ils y a de tout et qu’ils vivent heureux ,ou est la vérité sachant que la misère ronge le citoyen.VIVE L’HEGERIE

    • katib el-andaloussi

      n’est-ce pas une misère que de vivre ainsi.Pourquoi notre pays est aussi dur avec son peuple .
      Chouffou nos joirrines le respect qu’ils donnent au citoyen
      Alors que les Algériens vivant au Maroc bénéficient des mêmes droits que leurs frères marocains, la communauté marocaine résidant en Algérie,elle, est privée de droits aussi élémentaires que ceux de la propriété ou d’accès à l’emploi.

  6. taibi b education

    pour votre rubrique que vous consacre au doct elhadj ilfallait parler delui qui c’est cet intellectuel un cv ou une bibliographie et sa photo il est passe presque furtivement.surtout vous venez de mettre le livrede b lacarne sue l’usmbasans annonce moi je viens de taper dessus sinonje ne pouvais savoir et pensez aux livres de maissa bey mehdi kader et auusi celui de mon collegue kadiri m.et ilya heni.aek et d’autres je vous encourage

  7. chaib draa tani djamel cnasc

    c est beau ce qui a ete fait pour la place carnot deja notre ville est belle depuis x temps mais ce qu il faut c est la surveillance de ces jolis endroits comme avant creer de gardes et priere au responsables de ces travaux de mettre des clous soudes au dosars des bancs publiques pour faire apprendre aux gens nons eduques et non civilises de bien s asseoir sur un banc publique

  8. elhadj abdelhamid

    mon cher ami Kadiri
    J’ai trouvé la place Carnot très belle aujourd’hui avec son jeu de carrelage rugueux vert et blanc des bordures et son kiosque rajeuni.
    Mais la  » patinoire  » ( le mot est de la soeur de Slim que j’ai rencontrée à midi ) verte de la dalle de sol luisante est dangereuse sur une place publique surtout pour les  » habitants  » du lieu , les vieux retraités .C’est un véritable piège à col du fémur fragile des vieux qu’une simple petite chute peut briser.
    Un éminent médecin français disait :  »la fracture du col du fémur est un moyen de quitter la vie après 60 ans  ».
    L’ âge légal de la retraite étant 60 ans ,la place Carnot étant peuplée de retraités , lorsque ces derniers seront blasés de la vie , ils feront une safa et maroua sur la patinoire et Adieu mon pays, Adieu ma maison surtout que Bakkanniche est déjà mort .
    La Place Carnot deviendra t-elle un cimetière africain des éléphants ?

    • tewfik /adda

      juste constat , c’est vrai que c’est beau quand c’est nouveau mais honnêtement j’aurais préféré une copie de la carte postale avec des espaces verts/fleuries pour donner l’impression d’avoir un jardin au en milieu urbain , c’est beau et çà détend ,la belle affaire c’est la plantation des platanes qui à mon sens devrait s’élargir aux grandes artères de la ville à l’image du bd de la macta dont l’idée de planter aussi le « galant de nuit » « mesk el lil « pour embaumer un peu soit-il la ville le soir venu

  9. un autre lecteur

    excuse moi kadiri , mais tu nous en reparleras lorsqu’il faudra traverser la place par temps de pluie ( ou de verglas, ou de neige). Le carrelage vert « brillant »( on y voit les reflets du kiosque ) n’est pas anti dérapant . C’est un carrelage d’intérieur , pas d’extérieur. Pour les petits vieux , c’est la fracture du col du femur assuré . J’ai remarqué qu’à SBA il y a souvent du carrelage glissant en extérieur .. à croire que les gens ne voient que l’aspect esthétique.
    De plus , je ne comprends pas pourquoi les « artistes » que tu cites , n’ont pas prévus des parking sur tous les cotés . Le voitures s’y seraient mises en « biais » dégagenant de l’espace dans les rues attenantes . ça n’aurait pas pris beacoup de surface sur la place et ça aurait rendu service « à la nation » …
    Je ne parle pas des « espaces verts » ( ils sont en carrelage )

  10. hamid

    la place carnot se compose de deux parties une glissante et l autre pas . donc les retraites dont je suis l un d eux peuvent emprenter la partie non glissante ils ne risque pas une fracture du col de femue analou echaitane basta

  11. bel abbes

    on a besoin de verdure et non pas d’un patinoire ya si wali
    elle était belle notre place avec ces espaces verts plein de fleures ya si wali
    one two three ou va l’algerie

  12. hakem kerima

    magnifique place carnot renouveau mais le bassin figurant ne sert à rien plutot danger pour les personnes agees

  13. bb

    Pourqoui ne pas s’ispirer des architectures coloniaux ????, pour construire le tresore de la wilaya en un vulgaire cube? pour il y a un siecle des trangers on bien construis, dvrons nous mttre en evidence que nos elus sont ds specialistes en « khourda »

    • architecte

      MR BB les prochaines elections locales sont à la porte si vous pouvez faire mieux constituez vous en independants et faites mieux que la khourda des elus que vous incriminez alors que vous ignorez que les permis de construire des sieges des administrations sont du seul ressort de la DUCH du point de vue visa des plans (voilà pour votre « khourda »

  14. abbassi quand même !

    J’aime ma ville, les anciens de la ville (nostalgie oblige ! ), l’USMBA de l’époque (1966-67) et l’appellation… khayyi, khiwani. Tout cela me manque dans mon éxil. Mes salutations aux Belabbésiens et particuliérement a ceux… du trég-kharoub. A+

Répondre