La Voix De Sidi Bel Abbes

Le projet « Sidi Bel Abbés focus 2040 » présenté lors de la journée régionale d’étude sur les opportunités et les mécanismes dans l’investissement touristique et l’artisanat. Par Ayadoun Sidahmed

Loin de nous l’idée de couvrir tout un événement local consacré à la promotion et au développement du tourisme (la journée régionale d’étude sur les opportunités et les mécanismes dans l’investissement touristique et l’artisanat.) qui fut placée sous le haut patronage de Mr le wali et naturellement sous l’égide du secteur de tutelle (direction du tourisme) et là nous avons estimé faire part à nos lecteurs (ces) concrète contribution de notre association « jeunesse volontaire » lors de la dite journée et ce dans l’établissement hôtelier Eden ou un stand nous fut réservé et ou nous avons pu exposer le projet « Sidi Bel Abbés focus 2040 » à travers une cartographie qui a trait à l’évaluation de la ville de Sidi Bel abbés de 19961 à 2008. Toutefois, cette période a vu lors de la visite de notre stand par les officiels, une proposition faite par Mr Hattab M.A wali de Sidi Bel Abbés qui a préconisé d’établir une cartographie beaucoup plus ancienne que celle qui fut présentée par nos soins, et qui devrait remonter selon le premier responsable de l’exécutif de la wilaya de Sidi Bel Abbés « à la ville Arabe » car la ville de Sidi Bel Abbés était duelle, Arabe au nord, Européenne au sud. Outre cette cartographie, notre association à préconisé une ceinture verte et une nouvelle rocade qui fut déjà prévue par les pouvoirs public (la DTP de Sidi Bel Abbés). Et pour jeter un petit éclairage nécessaire et pour lever également une probable équivoque sur la participation de notre association J.V qui est essentiellement à caractère environnemental. Nous se devons de la dire ou rappeler les objectifs de notre association et ceux des nations unies vis-à-vis du tourisme durable et c’est ce qui explique notre présence au dite événement de ce Jeudi passé sous le thème (journée régionale d’étude sur les opportunités et les mécanismes dans l’investissement touristique et l’artisanat.) avant de clore notre présent papier une source évoque Le tourisme durable et le tourisme responsable qui sont des termes équivalents désignant l’application des principes du développement durable au tourisme. Ces termes chapeaux englobent nombre de formes de tourisme alternatif. La notion de tourisme durable reprend les trois concepts piliers du développement durable, à savoir les aspects environnementaux, sociaux et économiques de la vie en société, adaptés à ce secteur particulier.

expo expo3323323U323UO323UOI

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=63136

Posté par le Fév 13 2016. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

8 Commentaires pour “Le projet « Sidi Bel Abbés focus 2040 » présenté lors de la journée régionale d’étude sur les opportunités et les mécanismes dans l’investissement touristique et l’artisanat. Par Ayadoun Sidahmed”

  1. lecteur

    bof comme d’habitude la blabla sur le tourisme mais au fond le gouvernement parle de tourisme et installe les usisnes sur les plages de sable,..
    le gouvernement la plus grande reserve mondiale du sable chaque wilaya du sud peut vendre du sable pour la construction et le gouvernement laisse piller le sable des cotes..
    khalouta c’est l’histoir de l’ane qui atend que les deux trouve une entente l’un lui ordone Cha et l’autre l’ordone erra cha eraa cha erra et l’ane s’assoit, .. »il se dit  »je vais donner une sakka un coup de savate aux deux et je vais a Alger la capitale au moins lasbas j’ai les netoyeurs qui savent ce qu’ils font a la Kassaba…chaa erra
    ils parlent de tourisme pour passer du temps le gouvernement seul des années 70 avait une vrai politique de tourisme heureusement qu’ils nous ont laissé les quelques complexes publique redevenue privé par la nomenclatura des années 80..et lorsqu’on les prie de liberer les bungalow il a eu le vendalisme «  »ils ont tout arraché meme les robinets on été arraché »n’en parlant des sites des colonies de vancances que les petits enfants passaient leurs vacances dedans transformé et squaté par les famille de bureaucrates et tu vois la grande mere de 60 ans assisse dans la colonie de vacance  »retours d’age » colenette a 65 ans et colons son marie a 75 ans..au lieu de frapper une hadja a la mecque il descend a la plage pour recuillir quelques flashs et lorsqu’il s’eloigne un peu de la plage derrière le rocher ils tombe sur deux jeunes immigrés et zimigrettes et commence a rugir comme une bouillare en commence a mordre son doigts, et les parents des zimmigrés en le voyant dans cet etat lementable de jalousie ils rapellent le dicton français  »ahhh si jeunesse savait et si viellesse pouvait » il revients vers la colonie de vacances sa femme kheira lui preparée un berkoukesse bien épicé…et les directeurs des colonie de vancance regarde ce spectacle lamentable  »nous avons créer les centres de vacances pour former et eduquer les jeunes ils l’ont transformé en auspice
    nous avons crée l’ofla pour stocker le blé ils l’ont transformé en parc de voiture…lol

    question
    l’algerie ne peu pas faire comme la france et espagne le tourisme familliale et le totuisme fermé et pervers?,
    Y’a que le pervers qui voudra s’ionstaller chez nous?,
    on ne peut etre raisonable comme disaient nos parents ellah yahamhoum
     »l’algerien ne peut pas consommer moderement et se comporter moderment s’il fait la prière jusqu’a un trou noir se marque sur son front et lorsqu’il boit de l’alcool jusqu’a ne pourra plus se relever »l’etremisme dans tout
    alors c’est pour quand recuperer les centre de vacances et les rendre au ministere de la jeunesse et des sports?? QUI EMPECHE DE CREER DE NOUVEAU CENTRE ET LAISSER NOS PETITS ENFANTS PROFITER DE LEURS PETITES JEUNESSE ..
    la qestion reste posée

  2. Beka

    Bonjour ,
    y a t il une déchetterie (ou centre de tri ), ou un projet de déchetterie à SBA ?

  3. OUERRAD

    Y A T IL UN PILOTE A BORD ? premiere question ,,, apres tout viendra avec ,,,,

  4. OUERRAD

    comme la france ? NON
    comme l espagne ?NON
    NI d ailleurs comme nos voisins des deux cotes ,,, alors restons calmes et mangeons notre berkoukess trankil

  5. Ayadoun Sidahmed

    Beka@ malheureusement il n y a ni déchetterie ni centre de tri…!!!SI OUERRAD SALEM KHOUYA j’ai repondu ne vous fachez pas juste question de temps…dieu merci sa pleut FEL TA3 KHEIR

  6. Sayah Mohamed Amine

    je suis fier de notre association « jeunesse volontaire » par sa participation à la journée régionale du tourisme et surtout à son engagement citoyen qui vise à l’amélioration du cadre de vie du citoyen. peut être cette crise économique peut être une occasion pour être productive pour se réveiller et penser à l’alternative surtout à bien gérer nos ressources

  7. youcef

    Le tourisme est basé sur des critères de réussite, s’ils ne sont pas misent en place se serais juste un rêve. Il faut d’abord une base de données pour les investisseurs afin de leur facilité l’accès à l’information des sites(anglais+français+chinois), des circuits touristique selon la période de chaque région, encourager la gastronomie locale, promouvoir le patrimoine culturel et naturel passionnant à travers les médias surtout audio visuel, création d’établissements de standing international et de pôles touristiques d’excellence ; adaptation des offres touristiques aux normes internationales ; soutien et accompagnement de l’investissement local et étranger ; renforcement de la coopération entre les secteurs liés directement ou indirectement au tourisme ; promotion du pays en tant que destination touristique ; extension du réseau routier ; modernisation du réseau ferroviaire ; formation aux métiers du tourisme ; intégration des technologies d’information et de communication.

  8. Benhammouda

    la règle des « trois R » : Recycler — Réutiliser — Réparer
    En 2016 Les déchets crées de l’emploi, de la richesse et rend service à la société. C’est l’avenir et la solution durable des problèmes du réchauffement de la planète.
    Histoire du tri sélectif date de 1884, Eugène Poubelle, préfet du département de la Seine, en France, invente la poubelle. Il prévoit déjà la collecte sélective : trois boîtes à déchets sont obligatoires, une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et les chiffons et une dernière pour le verre, la faïence et les coquilles d’huîtres. Mais ce règlement n’est que partiellement respecté et il faudra attendre près d’un siècle pour que le tri soit mis en place en 1974 à la suite des chocs pétroliers de 1973.

    La qualité du tri dépend en réalité d’une multitude d’acteurs et de toutes les étapes du cycle de vie du produit.

    Les deux éco-organismes agréés par l’État pour organiser, superviser et accompagner le recyclage des emballages ménagers en France sont les entreprises Éco-Emballages;

    Les déchets ainsi triés constituent une « matière première secondaire » contenant notamment des produits issus d’hydrocarbures fossiles et donc valorisable économiquement.

    On applique ainsi la règle des « trois R » : Recycler — Réutiliser — Réparer

    Le tri des déchets a ceci de particulier qu’il implique chaque personne individuellement, et concourt à la responsabiliser dans sa conduite environnementale. En effet, sans la participation active de chacun des administrés, les collectivités locales ne seraient pas en mesure d’appliquer la même politique de gestion des déchets, en tout cas pas avec la même efficacité et pas avec les mêmes coûts. normalement le tri doit être renseigné dans les écoles;

Répondre