La Voix De Sidi Bel Abbes

Le projet de loi de finances 2016 adopté par l’APN

Le projet de loi de finances 2016 a été adopté, lundi, à la majorité par l’Assemblée Populaire Nationale (APN) lors d’une séance plénière présidée par Mohamed Larbi Ould Khelifa, président de cette institution parlementaire.

Le vote a, cependant, été boycotté par les parlementaires du Front des forces socialistes (FFS), du Parti des travailleurs (PT), de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) et du Front de la justice et de développement (FJD).

Ce projet de loi de finances, élaboré sur la base d’un prix de référence du baril du pétrole de 37 dollars et d’un taux de change de 98 DA pour 1 dollar, prévoit une croissance économique hors hydrocarbures de 4,6% et une inflation de 4%.

Il prévoit des dépenses globales de 7.984,1 milliards DA (mds DA), en baisse de 9% par rapport à 2015, composées de 4.807.3 mds de DA de dépenses de fonctionnement et de 3.176.8 mds de DA de dépenses d’équipement.

Il table sur des recettes de 4.747,43 mds DA (- 4,3% par rapport à  2015).

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62828

Posté par le Nov 30 2015. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

52 Commentaires pour “Le projet de loi de finances 2016 adopté par l’APN”

  1. Mme CH

    Karitha….!!!! C’est la «mainmise du milieu des affaires» sur le projet de loi de finances en vue de «s’emparer de l’Etat» et qui dit milieu d’affaires, dit les prédateurs qui sont sponsorisés par les Requins Tigres d’outre mer et les Baleines bleues d’outre Atlantique….!!! C’est le bradage de l’Algérie par je ne sais quels cercles occultes nourris comme les manchots au fromage puant….!!! Qui tire les ficelles, à qui profite cette débandade….???? C’est le retour des ex-néo-colons..grâce aux news H…..!!!!

    « Projet de loi de finance pour 2016/ Fin du suspense aujourd’hui à l’APN Par Hassan Haddouche » (Algérie-Focus, Abdou Semmar, 30/11/2015).

    Le débat sur le projet de loi de finances aura quand même donné lieu, cette année, à des interventions très hautes en couleur; «Abandon de la souveraineté nationale», «agression sauvage et fatale contre le pouvoir d’achat des Algériens» et même trahison pure et simple de la révolution étaient au menu… Responsables de parti et parlementaires ont ouvertement critiqué pendant trois jours le projet de loi de finances 2016 qui a été élaboré, pour la première fois depuis de nombreuses années, dans un contexte de crise économique.
    Tirs de barrage des députés sur le projet de loi
    Les députés ont tout d’abord sévèrement critiqué les déclarations de M. Benkhalfa, l’accusant de s’être attribué des prérogatives qui sont du ressort exclusif du Parlement, qui n’a pas encore adopté ce projet de loi. «Tant que le projet de loi de finances n’est pas approuvé par les deux chambres, le ministre des Finances n’a pas le droit d’annoncer des augmentations de prix du carburant ou autres», ont dénoncé des députés du Parti des travailleurs (PT) et du Mouvement de la société pour la paix (MSP).
    Abderrazak Makri, patron du MSP, a considéré, quant à lui, que ce texte de loi est «dangereux» parce qu’ «il livre le pays aux hommes d’affaires avec une bénédiction étrangère». Il révèle que même les députés de la majorité (FLN, RND) contestent ce projet mais, discipline oblige, ne peuvent aller à l’encontre de leur direction… «Il y a une prise en otage de l’Etat», déplore M. Makri.

    Des députés de différentes tendances (PT, FFS, FJD et Alliance de l’Algérie verte ), se sont insurgés également contre les articles 2, 14, 26, 34, 53, 59, 59, 66, 71… qui confirment, selon eux, la «mainmise du milieu des affaires» sur le projet de loi de finances en vue de «s’emparer de l’Etat», en raison de la part belle qu’il leur offre, notamment en termes de cession de terrains, ainsi que «de la possibilité d’entrer dans les capitaux d’entreprises représentant la souveraineté nationale que sont par exemple Sonatrach et Sonelgaz, pour prendre leur contrôle par la suite».
    Mais la palme de l’outrance revient, une fois de plus et indiscutablement, à la secrétaire générale du PT, Mme Louisa Hanoune, qui s’est élevée contre ce texte de loi qu’elle qualifie d’«offensive sauvage et fatale contre le pouvoir d’achat» des Algériens. Plus que cela, elle estime que certaines des mesures de la LF 2016 consacrent le «recul de la souveraineté nationale» et la «constitutionnalisation de la prédation locale et étrangère» érigée en «système». «A travers cette loi, on prépare la rupture entre le peuple et l’Etat. Si le projet passe, ce serait une trahison à la Révolution !», s’est exclamée Mme Hanoune.

    Malgré la nuance des couleurs, je dois dire que TaTa Louisa et les autres ont bien raison cette fois-ci…….!! L’Algérie deviendra comme le sénégal; le Congo, la Côte d’ivoire, le Mali….etc…..càd une propriété privée……au sens large du mot privé…!!!

    Allah Yjib El Khir, sachant que la gentille alouette est entrain d’être désossée, car elle a déjà perdue ses plumes….!!!!

  2. Mme CH

    Loi de finances 2016/ Pourquoi ce projet fait-il si peur ????? (Algérie Focus, le 30/11/2015)

    Pourquoi ce projet de loi de finances concentre-t-il tant de critiques ? Ce texte répond-t-il vraiment aux préoccupations de l’heure ? En réalité, ce projet comporte de nombreux articles accusant un énorme déficit en clarté. Pis, certains articles doivent être vraiment revus en urgence car ils peuvent générer des situations qui risquent de porter grandement préjudice à l’économie du pays.
    C’est, sans doute, l’article 2 de cette Loi de finances 2016 qui inquiète les experts. Officiellement, cet article permet l’annulation de la disposition imposée par la loi de finances complémentaire 2009 aux investisseurs pour réinvestir la part des exonérations fiscales dont ils bénéficient dans l’objectif d’encourager les investissements et la création des richesses. L’intention est noble. Mais en réalité, il est opaque et dangereux. Pourquoi ? “Cet article traite des avantages fiscaux accordés par l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI). Sur une période de cinq ans, les investisseurs étrangers jouissent de ses avantages et ne paient pas plusieurs impôts à condition qu’ils développement leurs projets. Après cette période d’exonération, ils étaient obligés de réinvestir ses avantages fiscaux pour renforcer leur présence en Algérie, comme par exemple, en finançant la construction d’un nouveau siège. Par contre, la nouvelle loi de finances leur permet tout simplement de ne plus réinvestir les avantages fiscaux ! Ce qui va encourager les investisseurs étrangers à les transférer à l’étranger et l’Algérie sera la perdante“, regrette Mohamed Kessal, expert financier et consultant à l’étranger auprès de plusieurs institutions internationales. Pour notre interlocuteur, cet article de loi doit être rapidement rectifié pour éviter des dérapages dangereux liés à la fuite des capitaux.
    L’article 76 est aussi l’autre pomme de discorde qui fait peur aux économistes. Cette disposition permet aux entreprises algériennes de céder leurs actifs via la Bourse d’Alger. Mais le droit de préemption n’est pas imposé à ces cessions et n’importe quel investisseur étranger peut s’approprier la totalité des actions, s’il passe par la Bourse. Là aussi, l’intention est noble. Mais le mécanisme de fonctionnement accuse des déficiences. “La cession des actifs via la Bourse doit être soumise à un seuil ne dépassant pas les 49 %”, analyse Mohamed Kessal, selon lequel il est vital pour la transparence et la bonne gouvernance d’établir des seuils pour chaque actionnaire lors de la cession d’une entreprise algérienne. Cette mesure permettra surtout d’éviter des situations de monopole qui peuvent nuire gravement à la concurrence et à l’économie algérienne en général.
    Enfin, l’article 71 pourrait menacer sérieusement les équilibres du gouvernement algérien. Et pour cause ! Cet article de loi donne au gouvernement la “latitude de décider, par décret motivé sur rapport du ministre des Finances, de l’annulation ou du gel de projets lorsque les équilibres budgétaires sont compromis”. En plus, le ministre des Finances dispose de toute la latitude de transférer des budgets non-consommés vers d’autres secteurs qu’il juge, lui-seul, comme vitaux ou approprié. Le ministre des Finances disposerait ainsi d’un grand pouvoir et n’aura nullement besoin de son propre patron, le Premier ministre ou même le Président de la République. Cette situation est jugée très dangereuse car elle risque de causer des dérapages incontrôlés. “Trop de pouvoir nuit au pouvoir. Un ministre des Finances ne peut pas être le seul à décider des gestions de ces budgets. Gérer un pays n’a rien à voir avec gérer une banque ou une associations d’établissements financiers”, avertit, en dernier lieu, Mohamed Kessal.

    Mais, c’est quoi ce cirque, qui a dicté ces mesures, la directrice du FMI…ses congénères ou ses coreligionnaires qui ont causé entre autres la perte de la Grèce…etc……!!!!!????

  3. zlaoui

    La chose nouvelle c.est d.entendre que certain parlent de prerogatif et le.savent ça c.est prometeur..au moins y.a des.gens intelligent en algerie et a l.apn..hamdoulah..Pour l.investissement etranger l.algerie parlent du langage des pays riches et.stable. Alors.que.notre.pays sombre.dans la pauvretè par manque manque de mains d.oeuvre qualifiè l.occupation du terrain de la decision par des squateurs qui.n.ont rien avoir ni avec le metier ni avec le domaine et en dernier le systeme.de.formation theorique qui n.a rien avoir avec le terrain reel de.chaque wilaya ou chaque.daira voir meme commune..le dernier handicap c.est l.eau..un investisseur serieux ne quite.jamais son pays que s.il est contrant.de le.faire pour une raison ou une autre..il ne va pas risquer.sa.fortune..les pays stable.qui parlent.de.reduction d.impots savent.cela et tentent.d.attirer la finance banditique..un voleur redevenue riche essaye toujours de fuire ailleurs dans un pays protecteur..donc en algerie personne ne.viendra car d.une part il ya des Pays qui offrent une meilleurs protection tant sur le.secret bancaire que sur la protection des biens et d.autre part l.algerie manque d.eau et 30millions d.habitants n.est pas un gros marchè..si les.etrangers viennent ici ce n.est que les bandits qui cherchent a faire le sac et deguerpire..ils exploitent l.ignorance des gens pour eux les algeriens sont des bègris tu peux leurs faire avaler ou leurs vendre n.importe quoi..ce qui explique un peu que le marchè algerien est considerè comme marchè dèpotoire.tout ce qui jetè ailleurs et introduit facilement en algerie..les.bandits.de m.exterieur ont constituè un reseaux chez.nous ce sont les bandits.chez.nous qui sont entrain de mener une.compagne.contre tout ce qui presente une lueur d.intelligence..car un peuple fayèk ne seras pas facilement transformable en depotoire car on achete pas en dinars mais en devises…le systeme.de.gestion du systeme de gestion du secteur publique basè sur la NOMINATION et non les ELECTIONS a permis aux concre.de placer.des.concres..aux vieux de placer.des Serviteurs et aux adminstrateurs nommè sans qualification ni diplome de compter sur les syndicats exploitè comme pardessus pour leur faire èviter les contestations..donc tout est minè..l.etat n.a plus la base pour mener a bien et a terme le programme..Les elections renforce l.èlus qui lui va menet a l.aise le programme tracè..d.accord.dans.certain secteur strategique comme l.energie l.eau la defense La santè publique et la santè animal et vegetale s.il ya un systeme de.nomination d.accords car ça necessite une disipline de fer avec un systeme de.controle rigoureux et meme un systeme diciplinaire interne.avec prison etc..mais les autres secteurs le systeme electif est exigè. Si les genw èlisent..leurs direction dans le transport les.ecoles lew lycèe les universitès ou est leProblèmes..le gouvernement qui l.investisseur parlent avec les èlus en position de force pas avec avec des nommè deja psycholigiquement il se sent nommè parachutè donc il est mal acuillis indesirable et ignorè

  4. OUERRAD

    ESSABHA ……. WA TAFRET TAFRET ,,,,, les loups sont dans la bergerie ,,, wa ecchaab meskin on lui sort toujours la decennie noire ou rouge c est selon ,,,, RABI YAHFADH BLEDNA ,,,, à quand d autres ,,,,, BEN MHIDI ?BOUDIAF ?KRIM?@MIROUCHE ????

  5. Mme CH

    « Le refus d’accorder un point d’ordre demandé par le président du groupe parlementaire du PT, a soulevé un énorme tollé à l’intérieur de l’arène parlementaire. Le président de l’ APN a beau se ressaisir en daignant soumettre au vote la mise au point du PT, l’ensemble des députés de l’opposition, indignés notamment ceux du PT et de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) n’ont pas hésité à envahir la tribune de l’Assemblée, en perturbant ainsi le déroulement du vote des amendements du rapport complémentaire du projet de loi de finances 2016. Dans le sillage d’une [débandade généralisée, les députés en sont venus aux mains. Même les ministres présents, à l’image de Abderrahmane Benkhalfa et Ould Ali El-Hadi et les absents comme Abdessalem Bouchouareb ont en pris pour leur grade. Dans un vif échange d’hostilités, les députés du PT reprochent au ministre de la Jeunesse et des Sports, d’avoir déclaré publiquement: «Je suis un bandit et je fais partie d’un gouvernement de bandits.» «Une déclaration grave «enregistrée», semble-t-il par le PT. Le président de l’ APN, Ould Khelifa n’a pas manqué de défendre le ministre: «C’est un bandit d’honneur!», réplique-t-il. Les élus munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Ne touchez-pas à l’argent du peuple», «Non à la privatisation de l’ Etat», scandaient haut et fort «Algérie sociale démocratique», «Les traîtres dégagez», «Oligarques et ministres dégagez»… etc. En somme, les députés font ce qu’ils peuvent pour dénoncer «l’abandon du caractère social de la politique du gouvernement à travers ce texte de loi». Dans leurs interventions, les députés de l’opposition ont relevé «la part belle accordée aux tenants de l’argent sale et les sanctions infligées à la majorité des Algériens par le relèvement des taxes et impôts sur les produits énergétiques, le carburant et même les couches pour adultes à travers des dispositions vivement contestées de ce texte de loi». En plus des actions de protestation, émaillées par des bagarres, altercations verbales, menées à l’intérieur et à l’extérieur de l’hémicycle, les partis d’opposition ont publié un communiqué commun dans lequel ils dénoncent l’implication des hommes d’affaires et de l’argent sale» dans l’élaboration du projet de loi de finances. Selon eux, le bureau de l’APN et la commission de finances et du budget ont perpétré un faux barrage contre les propositions d’amendements des députés de l’opposition. Le projet en question «consacre la privatisation de l’État après celle du pouvoir»…… » (L’Expression, Mohamed BOUFATAH, 01 Decembre 2015)….!!!

    Hé oui, voilà ce qui arrive lorsqu’on danse avec les loups et les Requins-tigres d’outre mer….!!!! Mr Zlaoui, prochainement, les terres seront à nouveau la propriété des ex-néo-colons…!!!!
    Mon frère OUERRAD, bientôt, il n’y aura même pas du Berkoukès, Yab9a Ghir « Hami Yargouss »….!!! Allah Yjib El Khir….!

  6. salim

    C’est une très bonne nouvelle, enfin depuis longtemps qu’on attendait le changement . merci au FLN pour avoir voté cette Loi

  7. Amirouche

    Un deux, un deux, test micro

    Allons ! mes chers députés, ON VOUS A COMPRIS !, vous faites monter les enchères hein !
    Ok , si Larbi va vous augmenter votre salaire afin d’avoir une accalmie au sein de l’APN.
    Nous sommes d’accord que chacun de vous perçoit mensuellement 400 000 DA et comme vous êtes 462, l’état vous donne donc 184800000 par mois, si on fait le calcul à l’année c’est 184800000 X 12 = 2217600000 DA !.
    Voyez-vous cette somme faramineuse que l’état dépense pour vos salaires sans compter vos autres avantages; c’est de cela qu’il fallait vous bagarrez si vraiment vous pensiez vraiment à « où va l’argent du pays ».
    Nous savons tous que vous êtes exténués à force de lever les bras, alors pas d’inquiétude, nous règlerons ce malentendu encore par les « sous » …..Mais surtout ne lever pas vos bras pour augmenter le salaire des fonctionnaires et des smicards avec lesquels votre divorce a été prononcé depuis fort longtemps.
    Quelle INDÉCENCE …Pfffffffffffff
    Dourke nharesse el micro … A habssou !! assis-toi OUERRAD, calmez-vous Mme CH et Imène, mais arrêtez !!, bon pour vous calmez, vous aurez un salaire de 450000 plus un voyage à l’île d’Oahu (bessahe douni m3akoume)

    • OUERRAD

      moi le voyage me suffit ,,, sahbi cela fait longtemps que je ne suis pas sorti de ce trou,,, sauf à travers ma lucarne ,,,

    • Mme CH

      Salam Khouya Amirouche…!!! Cette fois-ci, il ne faut pas mettre tous les députés dans le même sac, car certains d’entre eux ont compris que le jeu est devenu trop dangereux, et cela peut provoquer un dérapage…!!! Certains (PT, FFS, AAV FJD…..) ont compris qu’il y a des traits rouges à ne pas dépasser comme «l’abandon du caractère social » « cession de terrains » « la possibilité d’entrer dans les capitaux d’entreprises représentant la souveraineté nationale que sont par exemple Sonatrach et Sonelgaz, pour prendre leur contrôle par la suite» «constitutionnalisation de la prédation locale et étrangère»…etc..etc…donc, il s’agit là d’un bradage de l’Algérie et l’ouverture à l’extrême au capitalisme, libéralisme, impérialisme sauvage/cannibale..!! L’ouverture de l’Algérie aux francs-maçons sionistes par le biais des firmes étrangères…!!!!!! Qui gouverne….???????????????????

      L’heure est grave….!!!! Y-ta-il un pilote dans l’avion……???

      Pour le voyage, on risque d’aller tous en « enfer » (terrestre) si ça continue….!!!!

      Khayticalement

      • Amirouche

        Mme Ch

        Salam oukhti

        Mon annotation n’est en aucun cas formulée pour discréditer les députés, ou attaquer une personne élue, j’ai tout simplement fait le constat que tous les députés de toutes les tendances politiques ont un salaire faramineux ainsi que de très nombreux privilèges(primes, voiture, hébergement…etc). Par ailleurs, je n’ai aucun souvenir que l’un d’eux, même le PT, a dit que mon salaire est on ne peut plus exagéré.
        Pourquoi ne renoncent-ils pas à une partie de leur salaire suite à la chute du prix du pétrole ou même travailler bénévolement, dans ce cas je suis sûr que l’APN se retrouvera vide…Ceci est mon avis et je pense que beaucoup d’algériens le partagent.
        Quant à la loi de finances 2016, je n’ai même pas voulu lire l’avant projet ..Car elle ne vient que pour confirmer la dépréciation du dinar de 22% par rapport au dollar , au premier semestre 2015(Source LIBERTE/économie 02/12/2015).
        Il faut s’attendre à une forte pression inflationniste et l’impact se portera, bien sûr; sur le pouvoir d’achat des citoyens lamda….
        Résultat : ni voyage à l’île d’Oahu, ni Ammar Bouzware.
        Khayicalement

        • OUERRAD

          ya RAISS,,, moi je veux toujours mon voyage ,,, sinon j irais au CAMERONE ??

          • Amirouche

            OUERRAD

            « Ce qu’on s’emmerde toute la semaine
            A Tremblay-lès-Gonesse
            On arrose sa cirrhose
            Douce fleur de jeunesse
            Ça ramène des tas d’ souvenirs
            La caserne, l’El-Djezaïr
            Et l’ boxon de la rue d’ Meknès
            A Sidi-Bel-Abbès

            Le dimanche, chemise blanche
            On escorte à la messe
            La bourgeoise qui pavoise
            Dans les rues de Gonesse
            Camerone, toi le patron,
            N’abandonne pas ta Légion
            Dans les bras d’une dame patronnesse
            Loin d’ Sidi-Bel-Abbès

            Nos médailles, nos campagnes
            Du fleuve Rouge à l’Aurès
            Nos moukères, légionnaires,
            Nous rappellent la promesse
            Camerone, toujours présent
            Camerone, ton képi blanc
            La Légion c’est notre maîtresse
            A Sidi-Bel-Abbès

            Camerone, me revoilà
            Camerone, comme autrefois
            La légion c’est toute ma jeunesse
            A Sidi-Bel-Gonesse »…… (rake tahleme, tout simplement)

            Sahbi, le poète qui a écrit ce poème a oublié de rajouter des vers sur l’histoire du Cameron de Tejeda et l’anéantissement d’une compagnie de la Légion étrangère qui était assiégée dans une hacienda par l’armée mexicaine…Alors pourquoi cette expédition française au Mexique?!!! chouffe fafa cha darete we mazele raha tekhrebe we tkharebe…

            Salam

      • Imène

        Mme CH : Bonsoir ! tlm..
        Ne vous inquiétez pas outre mesure mon amie ! Dieu seul sait de quoi demain sera fait ..
        et puis tu le sais , nous DZ , savons que tout planifié , préparé minutieusement , arrangé à l’avance ..et que l’Apn , sans surprise aucune allait adopter le projet à la majorité ..l’Apn , mon Dieu , cette assemblée d’opportunistes et de chkaramen , ils ne sont là que pour lever le bras ou applaudir..Que la loi soit antinationale , impopulaire , dangereuse , qu’importe !! ils voteront OUI , qu’il s’agisse du bradage des acquis de la révolution nationale , ou de toute la nation entière ..ils voteront oui..Les choses vont vite mon amie , ça nous dépasse , les prédateurs nationaux et étrangers sont à l’affût..ce matin j’entendais les critiques de Saadani ( secretaire gle du fln ) à l’encontre de Mme Hanoune la goujaterie , l’indécence de cet homme n’ont pas de limites ..pfffff !
        Peut ^tre que le Président , le gouvernement – sous la pression de la rue – va revoir et corriger les articles controversés de cette loi ( 66 / 71 ) enfin…

        3mirouche : Tu ne vas pas t’en tirer comme ça ! moi , comme mon ami le squatteur je tiens à mon voyage ok ? ou n’vertik , tu ne viendras pas avec nous ! Na..toi tu sillonnes l’europe à ta guise , hadi franssa , hadi lengliz , hadi barchalouna..et nous wallou ! l’île d’ohahu !!!a yemma 3zizen ..looooool ! salem khay-khaytical !

        • Mme CH

          Hé oui, Khtou Imène….!!! ça fait mal au coeur….!!! En plus, ces gens-là parlent au nom du peuple, alors qu’ils savent que le peuple ne les a pas choisis…!!! Quel culot…!!!!………Quelle goujaterie…!!! Oui, « In Lem Tastahi If3el Machi’t »….!!! Quel est l’instrument de musique que tu préfères le plus, Cygnus…?? Moi, après le piano c’est la Darbouka…! Alors avec le Berkoukès de khouya Amirouche, ça va donner Hami Yargoss et la flûte enchantée, à condition que notre frère Ouerrad nous ramène tous les ingrédients nécessaires de Camerone…..!!! Bon voyage sans moi…!!!

          Weltmacalement…!!!

          • OUERRAD

            ah llla pas de voyage sans CH? ,,, cela s ecrit CHoyage ,, comment vont les filles ,,, @MIROUCHE , vient de me didier un poeme sur CAMERONE ,,, seulement les ingredients necessaires pour ce CAMERONE là ne sont plus de mon age .

            • Imène

              Pour moi aussi c’est ILLa ! pas de voyage sans la CH et c’est bien CHDOmmage !
              Te voilà rassuré bro , c’est annulé ! ni Oahu , ni sidi zekri …on ronronne et on tourne en rond ..notre avenir est opaque et des plus incertains..l’avenir ??
              en voici quelques citations trés parlantes , à méditer :
               » L’avenir n’est à personne , l’avenir est à Dieu  » V.Hugo .
               » L’avenir ne sera pas ce qui va arriver , mais ce que nous allons faire  » Bergson H.
               » On attend pas l »avenir comme on attend un train , l’avenir on le fait  » Bernanos G.
              Salem !

  8. zlaoui

    Si c.est les capiteaux etranget ou juif ce n.est pas grave car y.a des limites
    Que chacun ne peut pas franchir bien que on diabolisait le colon chez nous
    Des fois dans leurs rencontre ils discutaient sur leur affaire l.un disait
    **vous savez.des fois l.emplois d.un arabe comisse mieux qu.un europeens
    Ramener de la metropole.celui ci est exigeant.faudra lui trouvet le logement
    Une bonne paye et en plus il doit connaitre la langue des ouvriers**
    Chez nous louiza hanoune parle du capitalisme des livres des romans fictipn
    Qui preqentait le capitaliste.comme un monstre entrain de tourner les ouvriers negre
    Dans une marmite acrochè par un cable dans une cheminè..ou l.americain qui lui
    Presentait le communiste comme un mulet charhè par de la marxhandise traversant
    Les frontieres …l.introduction des sciences sociales et psychologique a transformè
    Le.capitaliste qui nest plus le capitaliste.d.hiers..
    Ce qui est a craindre.c.est le parti satanique qui.n.a pas l.objectif de.faire de l.argent
    Ou produite mais bien de ruiner le pays pour l.affamer..le peuple surtout de bel abbes abbes
    Par leur mauvais comportement des menteurs.voleurs trafiquant saboteur
    En arabe foujjare ils depassè le stade du foussouk ensuite.du koufre et enfin
    Ils sont.dans le foujours et s.ils font la priere devant les gens ils.vont.tomber dans
    Le mounafiquine le grade le plus haut de la mecreance el koufre..
    Lorsque un peuple tombe dans le foujours et le nifaque ils vont introniser sur
    Un soultane..Un soultane c.est une force qu.on ne pourra pas detachet sur nos nuqued
    C.est.comme soultane la magie ..si les salatines sont nombreux satan aussi espere
    L.etre…**poussez vous dira sans doute satan..ce peuple est hypochrite il sera.depourvu
    De toute forme.de protection je vais les soumetre sous mon soultane..je vais les torphèr**
    Le peuple algerien et de bel abbes en particulier doit faire un frein.. il ya sufisement
    De richesse le poisson vient de beni saf jusqua bel abbes la banane vient en traversant
    Les continent donc rien ne justifie le vol le trafique le mensonge le sabotage en arabe
    EL MOUNKARE..donc reculez et restea zèn que chacun se cpntente de son rizke
    Halal car tous les salatines ne jurent que oar le feu la torche

  9. mohamedDD

    A ce stade où le Pouvoir est mouvant !!! sur une chaise roulante

  10. mohamedDD

    ????
    A ce stade ou le Pouvoir est mouvant sur une chaise roulante, pourquoi ne pas changer de régime (déjà taxes élèvées !!!! banane hiiiiiiii) par un régime parlementaire et ça réglera le problème de sieur le président où il n’est obligé de se ……….montrer

  11. zlaoui

    le problème en algerie il faut transférer le budget de l’état du gouvernement vers la banque centrale et laisser les le publique allez vers les banques pour avoir des financements..la banque centrale contrôle les banques car elle offre des crédits..mais le gouvernement n’a aucun control sur le budget une fois voter  »il est volé » dans la base..Comme si l’État est redevenue une minoterie..De haut on verse le blé elle roule, et en bas les gens placent leurs chkaras..La chkara est remplie en bas..
    l’état doit se retirer de l’investissement car le milieu n’est redevenue que spéculatif..l’argent que tu verses de haut en bas il est voler et détourné..
    vaux mieux tout investissement publique ou privés doit passer par les banques qui eux sont tenue par une corde par la banque centrale..
    donc tu veux créer une salle d’Études a l’université ou avoir un labo ou construire un bureaux ou acheter une voiture de service le secteur publique doit passer par la banque comme tout le monde….
    l’action sociale doit passer la  »sadakate » le secrétaire général de la mairie qui est un représentant du ministre de la justice et qui issus de la faculté de droit et dépend d’elle et ne dépend pas du ministère de l’intérieur a le droit de lever les  »Sadakate » l’Impôt islamique pour faire face aux demande urgentes..santé éducation..aucun n’a le droit de collecter l’impot islamique que le Juge et d’une seule mains ..chaque commune levera ses impot  »sadakate » il ya uara une somme minimale mais le maximal reste ouvert chacun donnera selon ses convictions..tout versement est considéré comme versement dans la banque de Dieu..Dieu offre minimum 10 fois les iunterets et peut allez par des milliers pour certains tout dépend de l’argent comment il a été obtenue soit facilement soit difficilement..un commerçant de gros abrité sous le climatiseur n’est pas comme celui de pêche entrain de se tourner par les vagues..plus l’argent est difficile a faire plus les intérêts seront importants chez Dieu et Dieu fera ce qu’il voudra et minimum et de 10 c’est déjà important..quel banquier vous offrira ces taux d’intérêts?? On doit retourner a notre propre système et laisser de coté ce système importé d’Europe..Nous ce n’est pas le tracteur qui fait exploser la récoltes mais la zakate qui fera exploser la récolte sans aucun entrant ni engrais ni arrosage..
    l’européen et le chinois ou l’américain ou le suédois ne peuvent pas comprendre ce système de Zakate..donner la zakate et tout explosera

  12. Mme CH

    « Pétition contre le projet de Loi de finances 2016 : des députés FLN parmi les signataires » (TSA, Hadjer Guenanfa, le 03/12/2015).

    Les députés du Parti des travailleurs (PT), de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) et du Front pour la justice et le développement (FJD) ont lancé, ce jeudi 3 décembre, une pétition pour « faire avorter le projet de Loi de finances 2016 », a-t-on appris de Ramdane Taâzibt, député du PT. Parmi les premiers signataires figurent plusieurs députés du FLN, affirme notre interlocuteur.
    Majoritaire au Parlement, l’ex-parti unique a voté pour le projet de Loi de finances 2016 qui a été adopté par l’APN. Le texte doit être adopté également par le Conseil de la Nation, avant d’être signé par le président Bouteflika.

    À l’issue d’une réunion organisée dans la matinée de ce jeudi, les groupes parlementaires opposés au projet de loi ont décidé de s’adresser officiellement au président de la République, d’envoyer une lettre politique au président du Conseil constitutionnel et à leurs collègues membres du Conseil de la Nation (Sénat). Ils tiendront une conférence de presse dès le début de la semaine prochaine.

    « Nous n’avons pas fait une action spectaculaire la dernière fois à l’APN (lors du vote du projet de loi). Notre action va s’inscrire dans la durée. Il faut savoir que les députés sont déterminés à empêcher, par tous les moyens démocratiques, la réussite de ce coup de force », avertit Ramdane Taâzibt. Une quarantaine de députés ont déjà signé le texte, selon lui.

    Mercredi, les députés s’étaient réunis pour débattre des actions pouvant être lancées pour sensibiliser l’opinion publique, le Conseil de la Nation et le président de la République.

    Heureusement, qu’il y a encore des consciences en Algérie… !!!

  13. salim

    Il n’y a pas de Pétition qui tienne debout, le projet de Loi de finances 2016 a été voté démocratiquement , nous sommes majoritaire a l’assemblée et ce n’est pas quelques brebis galeuses qui vont s’opposé à sa réalisation .

  14. Mme CH

    Salam Mr Salim, il n’y a pas de problème, mais permettez-moi de vous dire ceci:

    1-/ Si vous êtes majoritaire à l’APN, c’est grâce à la baguette magique…!!!
    2-/Ceux qui ont levé la main comprennent-ils vraiment ce qu’ils ont voté….!???
    3-/ J’espère que vous êtes bien conscients des répercutions que cette loi peut engendrer….??!!!
    4-/ En cas d’échec, vous serez les seuls responsables des conséquences et du bradage de l’Algérie…..!!!
    5-/ Enfin, je pense que la plupart des députés n’ont pas leur place à l’APN, car ils ne sont pas à la hauteur et n’ont pas l’étoffe de ce qu’ils croient être. de ce fait, ils sont inaptes de changer la situation…..!!!! Alors apprenez à écouter les autres au lieu de vous écouter, pour sauver la patrie du mal dans lequel vous semblez vous éreinter à l’enfoncer…..!!! La gentille alouette qui a été plumée jusqu’au OS, est entrain d’être désossée…..!!!!

    Révisez vos leçons, tant qu’il est encore temps, car l’Algérie est en perte de vitesse et les loups sont dans la bergerie…!!!

    Je tiens à souligner que je ne suis adhérente à aucun parti car mon seul parti c’est l’Algérie…!!!

    Cordialement…!!!!

    • Amirouche

      Oh! punaise….Je relis la même phrase dites par monsieur Sâadani pour recadrer « les brebis galeuses » de son bloc parlementaire !!! (La tribune du 01/12)
      Les députés du Parti des travailleurs (PT), de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) et du Front pour la justice et le développement (FJD), FFS, et même des élus du FLN sont signataires de cette pétition..
      C’est vrai que cette loi a été votée démocratiquement malgré la cohue, la contestation, la bounya et la debza …
      On verra surement les conséquences de cette adoption de loi dans un futur proche.
      Mais « Si courte que soit l’herbe, une bonne brebis trouve de quoi paître » …à condition que le pétrole reste au dessus des 35 $ !!!

      Allah yjibe el khire.
      Salam

  15. abdelkader

    Autant qu’on convient qu’il y a lieu d’engager des réformes autant il faut les faire en bonne pédagogie et non pas par les forceps et les ‘dezzou m3ahoum nauséabonds’. Je vais essayer d’étayer quelques éléments pour commenter la loi de finances 2016 et ces répercussions sociales néfastes sur la cohésion sociale.
    Il va sans dire que ceux sont les mêmes personnes qui nous ont chanté tout l’été et tout l’hiver les vertus du socialisme ( le pourquoi des sociétés nationales) les revoilà qui recommencent en nous disant que c’est le capitalisme qui est bon pour nous, et qu’on doit ouvrir le capital des grandes entreprises nationales (Sonatrach, Sonelgaz, Naftal, Air algérie) et que l’état ne peux plus gérer les hôtels et autres entreprises avicoles. C’est certain il n’y a rien à dire, toute personne censée ne trouverais rien à dire. Il y a urgence aux réforme structurelles. Mais quand c’est les mêmes personnes ( du FLN, et du RND et je ne sais qui) qui le proposent, il y a un vrai problème de représentativité. Je ne pense pas qu’ils ont mandat pour cela, toute inflexion de politique économique structurelle entre deux mandatures exigerait une dissolution pure et simple de cette assemblée et l’avis du peuple sollicité. Les réformes structurelles des années 90 ont été faites d’une manière semblable (sur injonction du FMI) et beaucoup d’entreprises publiques ont été bradées pour des broutilles à des connaissances, et on veut répéter le même scénario avec cette ‘crise financière’ et on a vécu beaucoup de drames. Le dinar avait perdu 90% de sa valeur. Cela exige une alternance un débat public sain. Quand il n’y a pas d’alternance, il ne peut y avoir de vision. Tout comme l’effort de convaincre pour la réconciliation nationale a été fait au début des années 2000, il doit y avoir un débat sur les orientations économiques, d’autant plus qu’elles engagent l’avenir du pays. L’effort de prospective a été délaissé. Quand il y avait de l’argent, il n’y avait que pour certains, maintenant qu’il y en a apparemment moins, il n’y en a moins que pour les autres. Tant que la société et le pays ne sont pas structurés d’une manière saine, les espoirs et la confiance cessent, la gabegie, les fuites en avant, et bonjour la dégringolade de tous les indicateurs économiques et sociaux. Ceux qui sont à la gouverne et ceux qui gravitent autour ont la responsabilité de cette défaillance. Je ne peux commenter quant à l’algérianité des uns ou des autres, tout ce que l’on sait, c’est que cette réforme structurelle encore une fois est passée en catimini sans débat dans la société, et on ne va pas nous dire que ce n’est que maintenant qu’on s’est aperçu que les algériens vivent de la rente. Le nouveaux riches dont il est question de leur ouvrir le capital des entreprises ont dû certainement acquérir ‘leurs richesses’ par la sueur de leurs fronts et leur qualités managériales au dessus de tout soupçon, chacun sait comment ont été acquises ces richesses dans notre pays, ce qui est inconcevable c’est que c’est toujours les mêmes qui sont laissés sur le carreau. On ne peut vendre le patrimoine de tous les algériens à une poignée de nouveaux riches et penser honnêtement qu’on est une nation égalitaire, et si on se fie aux expériences contemporaines on rentre dans l’ère du reaganisme et du tatchérisme sans avoir un dollar ou livre sterling comme monnaie de change, on a tout juste un petit dinar, qui va être rongé jusqu’à la moelle, et on voit déjà un avant goût de cela se profiler avec la cotation du dinar sur le marché parallèle. Que dieu nous protège.
    PS : j’ai vu cette vidéo de Détroit, ça m’a laissé pantois.
    Nos représentants ont péché d’un amateurisme outrancier, et dire et que c’est à eux qu’il va revenir d’engager les réformes structurelles et entrer dans le capital des grandes entreprises nationales.
    http://www.tsa-algerie.com/20151203/que-sest-il-pass-a-detroit-aux-etats-unis-durant-la-visite-de-bouchouareb-et-du-fce-video/

  16. BADISSI

    On regrette le temps ou l APN n existait pas , je prfère le conseil de la révolution ,
    mieux que ces faux députés qui sont la grâce a la chkara

  17. Mme CH

    Hé Brother, vous parlez de quelle punaise: le clou ou du carnassier des eaux stagnantes..?

    « Glaciers, soleils d’argent, flots nacreux, cieux de braises, – Échouages hideux au fond des golfes bruns – Où les serpents géants dévorés des punaises – Choient, des arbres tordus avec de noirs parfums. » ( Arthur Rimbaud )

    Espérons que l’or noir se maintienne au dessus des 40 $ surtout que l’OPEP (l’Arabie Saoudite) a décidé aujourd’hui, de maintenir son niveau actuel de production….!! Maintenant, le Brent est à 43.05 $….!!!!

    Salam

    • Amirouche

      Hey sister,

      Il s’agit bien de la punaise du  » korssi « , ceci pour rester dans la symbolique animale …
      « A ne pas confondre avec un clou à tête large
      Pour enfoncer le clou comme une paraphrase
      Ce parasite qui sent mauvais quand on l’écrase
      Vous pique jusqu’au sang de quoi vous mettre en rage »….(Hannecart)
      الــلـــعـــــــاب حميــــدة و الرشــــام حميـــــدة !
      Khayicalement
      Salam

  18. Mme CH

    Hey Brother, Thanks…….! Wé, gagné…..j’avais la bonne réponse…!!! il s’agit bien du parasite qui sent mauvais quand on l’écrase, mais je voulais en avoir le cœur net…!!! Alors qu’est ce que j’ai gagné Bro….??? Surtout, ne le dites ni à notre frère OUERRAD, ni à notre sister Imène, car ils voudraient que je partage avec eux El Hassa….!!! Pas de voyage surtout car « Hna Ymout 9aci »…!!!

    Hé Bro, vous avez oublié le café de Hmida….!!! Il est très connu, ainsi que le café de 3ammi H’med de notre grand frère Mémoria…que je salue…!

    Khayticalement…!!!

  19. salim

    salem @Mme CH, Vous même vous dites que « l’Algérie est en perte de vitesse  » en admettons cela vous confirmer que nous étions sur la mauvaise route alors pourquoi s’obstiner à garder le même CAP qui mène vers la perte celui des Socialo Communiste avec lesquelles nous n’avons que des malheurs , des hôpitaux déguelasses, des entreprise publique déficitaires,, la qualités catastrophiques des produits par manques de concurrences; les nouveaux diplômés au chômage; pour cela un changement est nécessaires pour donner la chance aux jeunes d’être embauchés en fonction de leur diplôme réel ou d’avoir la possibilité de créer leurs propres entreprises quelque soit la dimensions , laisser les gens libres sans se confronter aux bureaucrates parasites etc …

    • Dr Reffas

      Qu’est ce que vous connaissez des socialo-communistes si Salim? L’Algérie a été un pays socialo-communiste? Je ne le pense pas. Sinon, elle serait aussi performante que les chinois et les Russes. L’Algérie a eu toujours une économie bâtarde qui n’avait aucune base idéologique. Ainsi la corruption s’est installée pour détruire toute une société. Quant à l’université, elle a pris le virage de la médiocrité le jour où le BAC a été délivré avec la moyenne de 07 du temps de Chadly Bendjedid. Depuis, on a formé le professeur de rang magistral. Pensez-vous que Chadly était un socialo-communiste? Le problème est ailleurs Si Salim. L’idéologie est un autre moyen de promotion.

  20. Mme CH

    Salam Mr Salim….!!! Effectivement, le fait que le Socialo Communisme de façade aient fait du peuple algérien un peuple d’assistés perpétuels -(si le fruit est sur l’arbre tant mieux s’il n’y est pas tant pis, ce n’est peut être pas la saison)-…qui s’explique en partie par le fait que le gouvernement est le principal décideur, employeur, nettoyeur, fournisseur, constructeur, distributeur, quémandeur etc…..ne doit pas nous pousser dans les bras du capitalo-libéralisme sauvage , suceur de sang des travailleurs…qui n’œuvre que pour assouvir ses intérêts quitte à tuer des pauvres innocents pour s’emparer de leur richesses naturelles…… Ceux qui veulent laver l’argent sale qu’ils ont volé depuis le temps ou servir de pont pour les multinationales sionistes et autres….!!!

    Donc, oui pour un changement sans « parasites », ni suceurs de sang….!!!

    «Il faut prendre de la liberté ce qu’elle a de sage, et de l’égalité ce qu’elle a de possible»
    ( S. de La Rochefoucauld-Doudeauville )

    « II n’est point de liberté où il n’est point de lois. » ( S. de Bignicourt )

    Et là, je pense surtout aux lois divines…impartiales… !!! Qui est le plus Juste, le plus Savant, le plus Clément….???? Quant aux Minus Créatus……!!!!

    Cordialement…!

  21. Mme CH

    Mr Salim, si vous n’avez pas encore lu ça, alors voici un échantillon de ceux qui gouvernent aujourd’hui….!!!

    « Que s’est-il passé à Détroit, aux États-Unis, durant la visite de Bouchouareb et du FCE? » (TSA, Yacine Babouche, le 03/12/2015)

    Une délégation algérienne, menée par le président du Forum des Chefs d’Entreprises (FCE) Ali Haddad et le ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb, est depuis le 30 novembre en déplacement aux États-Unis pour un « roadshow » (une mission d’affaires).
    La mission semblait avoir pour objectif d’organiser des rencontres d’affaires dans plusieurs villes américaines, et d’installer « deux membres honoraires » du FCE à New York et Los Angeles.
    Cependant, les médias américains révèlent que le gouvernement algérien a promis d’investir 260 milliards de dollars aux États-Unis d’ici 2019. C’est ce qu’a rapporté, mardi, la chaîne américaine WXYZ Detroit, lors de l’escale de deux jours effectuée par la délégation algérienne dans la ville de Détroit (État du Michigan).
    L’annonce laisse pantois. Le chiffre de 260 milliards correspond en effet exactement à celui du fameux plan quinquennal d’investissements publics en Algérie pour la période 2015/2019.
    Que s’est-il donc passé pour que les Américains considèrent que les 260 milliards seront dédiés aux investissements algériens aux USA ? S’agit-il d’un glorieux malentendu causé par des errements dans la traduction ? Ou pire, la délégation algérienne se serait-elle laissée emporter par un désir d’impressionner ses interlocuteurs américains ?
    Peu importe ce qui en a été la cause : le mal est fait, et la crédibilité de l’Algérie aura du mal à s’en remettre, surtout que l’annonce n’a pas été faite nulle part. Abdeslam Bouchouareb expliquait le choix de l’escale à Détroit « spécialement car la ville est la capitale de l’automobile ». Cette affirmation n’est pourtant plus vraie depuis des décennies. Le ministre semble ignorer le statut actuel de Détroit. Le déclin de la ville a été longuement documenté, elle est aujourd’hui pratiquement en ruines.
    Ville-fantôme minée par la corruption, étouffée par des dettes colossales, Détroit est devenue en 2013, la première ville américaine à se déclarer en faillite. Ses habitants et ses dirigeants politiques continuent à se battre bec et ongles dans l’espoir de redonner vie à leur ville. Il est donc compréhensible que l’optimisme ait été de mise à l’arrivée de la délégation algérienne, un pays présenté comme une « puissance industrielle ».
    Le maire de Détroit, Mike Duggan, affichait lui-même une mine optimiste à l’aube de sa rencontre avec le ministre de l’Industrie algérien. Il semblait apparemment convaincu que sa ville pouvait bénéficier d’investissements algériens permettant de créer de l’emploi. La désillusion de Détroit risque d’être grande, et son opinion de l’Algérie sera probablement bien peu reluisante après la visite de la délégation algérienne.

    Quel culot….!!! Investir l’argent du peuple aux USA et ils nous demandent de serrer la ceinture et de consommer DZ…!!! Pour qui roulent ces gens là….!!!

    • Imène

      Mme CH , amis (es ) vdsba : M’sse el kheir !
      Le ministre de l’industrie ( et le ministère ) a formellement démenti la polémique des 260 milliards destinés à Detroit , selon le communiqué il s’agit bien d’un malentendu , d’une erreur de traduction ( il faut dire qu’elle est monumentale cette erreur ! ) bref , quelque soit la cause , comme rapporté , le mal est fait ..le Dou’aa de el bombardi est trés indiqué dans cette situation
      peu accommodante de la délégation Dz aux States ( looool ) ! seulement voila , aucune réaction du côté US ..qui , que faut-il croire ???
      Pour serrer la ceinture , faut d’abord avoir les moyens de s’en offrir une ! looool ..regardes le dessin de Ainouche sur Tsa ! Au fait CH , tu connais le site mondafrique dirigé par un certain Nicolas Beau ? tu en penses quoi ? il écrit de ces choses …comme quoi notre ministre de l’industrie est fils de harki de oum el bouaghi , qu’il est même cité ds l’affaire khalifa …( à prendre avec des pincettes , et bcp de prudence , bien entendu ) .
      J’ai adoré l’histoire des deux vaches ! finalement , toutes les idéologies pondues par les minus , comme tu dis , se valent toutes ! il n’ya pas un système ( un régime ) politique complet , totalisant qui réponde aux besoins matériels , et spirituels des hommes ..il est bien dit : l’imperfection est l’apanage de ce bas monde !! mais..si c’était à choisir , je prendrai les verts..leur devise me semble trés appropriée : je garde le lait ( miammmm ) et le gouvernement m’en achète la bouse ! looool ! salem a weltma ! tous..

      • Mme CH

        Salam Khtou Imène…!!! Tu connais notre adage populaire, « Ki Bagra Chafet Vitrina »…elle a fait Mouuuuuu..?

        Tu sais à voir comment les uns et les autres se comportent et agissent, tout est possible…!!!

        En Maths, il y a une formulation qui s’appelle le calcul des prédicats. Les formules logiques déduites de ce calcul pour but de s’appliquer à n’importe quel modèle, c’est-à-dire n’importe quel ensemble dans lequel les variables, les fonctions, les prédicats du calcul représentent respectivement des éléments de l’ensemble, des fonctions de cet ensemble dans lui-même, et des parties de cet ensemble. Les prédicats représentent des qualités, s’ils sont à une place (unaires), ou des relations n-aires, entre n individus de cet ensemble.

        Donc on a:

        Un ensemble de symboles appelés variables, toujours infini : x, y, z etc.
        Un ensemble de symboles appelés constantes, éventuellement vide : a, b ,c etc.
        Un ensemble de symboles de prédicat : P, Q,R etc.

        Alors tu peux remplacer l’ensemble de prédicat par prédicateurs et fais tes calculs, tu trouvera sûrement des H, des news H, des Aras bleus, des Oursons en peluche, des manchots nourris au fromage puant et des marionnettes qui dansent tout en rond soit sur le Pont d’Avignon soit sur le Pont des lunes de miel…ou le Pont du détroit de Tacoma… !!! Autrement dit, les récepteurs à la solde des signaux des satellites géostationnaires…. !!! Et malheureusement, ils ont le monopole pour le moment, profitant de la conjoncture actuelle…. !!!

        Tu sais cygnus, dans un monde aussi grand, nuancé et colonisé que l’Afrique, on peut trouver un peu de tout, à nous de séparer le bon grain de l’ivraie…!!!

        Voyons, si c’était à choisir je prendrai le vert, mais qui peut présenter d’importantes variations de nuances…..!!!!

        Weltmacalement….et bisous à Mam…!!!

  22. boiterfas

    Deja ceux qui parlent d.exportation sont encore polluès par l.ideologie coloniale..L.algerie etait.considèrè comme un territoireDepeuplè ou tout doit etre emballè et envoyè par bateau ou sur dos d.ane ou de chameau a travers les frontieres..Si vous parlez des etats unis celle ci est.composè par plusieur etats et seul deux ou trois etats qui font la grandeur et la puissance de etats.unis sinon les usa sont aussi face a leurs problème de.develippement et certain etats.comme.certaine province canadienneEt etats europeens sont au meme niveau des pays du tiers monde sinon en dessous..ces etats sont.couvert par la monaie dollars et euro..Parceque si l.algerie et le tiers monde refusent leur monnaie beaucoup d.etats au etat unis canada et europe sombreront dansLeurs realitè car ils n.ont aucun produit a troquè..Si on revient au troque marchandise contre marchandise les choses vont mieux se stabiliser car tous les gouvernement fantoches qui ont batit leur autoritè sur l.emmission de monnaie vont chuter..avant.si un Roi n.avait pas l,OR pour Acheter les produitS et les allies il va vite.sombrer..avez vous vu une voiture ou un pince ou une marmite made in USA en algerie?non car les usa n.exporte.rien soit elle n.a pas.assez de produit a exporter soit elle refusr de faire le troc..elle imprime des.dollars comme l.europe qui.n.a rien imprime.des.Euro..Si on revient au troque toutes les republique et republicains ne tiendront pas une seule semaine au gouvernement..car basè l.economie sur les service et l.emission de monaie ne mene pas loin un pays a moins que.c.est un ancien pays rentier de ches les pharons qui a chaque fois que l.OR s.epuise ils ouvrent une autre tombe de tatoune khamoune…Voila donc l.algerie doit orienter sa politiqueDe.developement sur l.exploitation de ces propres.ressource de matiere premiere et creer un MARCHÉ interne et laisser les.courtiers nationaux.et etranger.de peneter ce marchè..bien sur y.a que l.exedentaire qui sera. Non pas exportè mais laisser pour les courtiers etrangers..Le.concept.d.exportation doit changer..L.importation qui veut dire.chez nous acheter de l.etranger doit aussi changèUn importateur c.est un courtier qui couvre une importion par une importation pour lui la Monnaie n.est que unitè de mesure.

    • Mme CH

      Nouvelle journée houleuse à la chambre basse du Parlement. Les députés du PT, de l’Alliance de l’Algérie verte (AVV), d’El Adala, du mouvement El Binaa et d’autres élus opposés au projet de Loi de finances 2016 ont finalement pu tenir leur conférence de presse, ce mardi 8 décembre, au siège de l’APN malgré l’interdiction faite par son président Larbi Ould Khelifa.

      Après avoir fait rentrer de force les journalistes empêchés d’accéder à l’APN par des agents de sécurité, les députés se sont dirigés vers une salle et ont forcé les portes pour tenir leur conférence autour de la pétition contre le projet de Loi de finances. Cette pétition a été transmise aux sénateurs. À l’extérieur de l’APN, un dispositif sécuritaire spécial a été mis en place.

      Des députés FLN parmi les contestataires

      « Nous sommes interdits d’exercer nos droits constitutionnels. Nous sommes interdits de tenir la conférence malgré l’accord donné par l’administration de l’Assemblée hier », dénonce une députée de l’AVV.
      Ramdane Taazibt, député du PT, poursuit : « (Cette interdiction) est une atteinte à l’immunité parlementaire, une atteinte au pays, au multipartisme, à la liberté d’opinion et au peuple algérien à huis clos ».
      Djelloul Djoudi, chef du groupe parlementaire du PT, a évoqué une « continuité du coup d’État du 30 novembre dernier » et a parlé de « méthodes de gangsters » et de « banditisme ». « Pourquoi ont-ils peur que des députés parlent ? Aujourd’hui, il y a des gens et même des traîtres qui utilisent la Loi de finances pour s’accaparer (des biens). Nous sommes contre cette loi de la honte, cette loi antinationale et anticonstitutionnelle », a déclaré M. Djoudi.
      Lakhdar Benkhellaf, chef du groupe parlementaire d’El Adala a rappelé qu’il y a un renoncement clair à la souveraineté nationale dans ce projet de Loi de finances. « Le 1er novembre (1954), la guerre de Libération du pays s’était déclenchée. Le 30 novembre (2015) est la date de la vente de ce pays », a-t-il lâché. Le député du parti d’Abdellah Djaballah a estimé que ce projet de loi donne à voir les « grande lignes de la prochaine constitution ».
      Outre les membres des groupes parlementaires du PT, de l’AVV, d’El Adala, d’El Binaa et des indépendants, des députés du FLN et de TAJ ont rejoint le mouvement de protestation contre le projet de Loi de finances. Ils ont signé la pétition qui a été rendue publique aujourd’hui. Nadia Hanachi, députée FLN, en fait partie. « Je ne dirais pas que je suis suspendue (par le groupe parlementaire du FLN) parce que je ne loue pas chez eux », a-t-elle lancé.
      Le secrétaire général de l’APN a tenté de mettre fin à la conférence en demandant aux journalistes de sortir de la salle avant l’intervention du député du PT, Smaïn Kouadria et d’autres élus. Après un échange de quelques minutes, Ramdane Taazibt reprend la parole : « Vous avez coupé les micros mais on a la voix ! ». Le secrétaire général de l’APN a fini par quitter la salle. (TSA, 8 décembre 2015. Par Hadjer Guenanfa)

      On veut un vrai changement, mais pas le bradage de l’Algérie aux forces occultes et aux multinationales sionistes….!!!

  23. boiterfas

    Fallait lire dèmocrate americain au lieu de republicain..d.un point de vue economique
    Faudra sortir de l.avantage et l.influence sur le.gouvernement des clans des services sur le clan des producteur de bien
    Si vous examinez le phenomene dite.import export ceux qui y activent ne propose que des services en faisant de simple operation d.achat ce ne sont meme pas des.commerçant de gros connue chez nous par famille mais de simple administrateur converti a l.achat de l.etranger..sur un simple catalogue de prix ils choisissent le produit selon son prix ils ne savent meme pas a quoi servira le produit ni circuit de distribution.Avant l.algerie etait bati sur la production chaque famille de producteur avait son cercle d.activant chaque intervenant avait un role a jouer..y.avait meme des personne specialisè uniquement dans la pieces.detachè des machines industriel et de o.automatisme telement ces gens ont de l.experience ils savent tout les.besoins les industriels etaient tranquil a chaque probleme ils leurs telephones..
    Il faut revenir a la prioritè du productif sur le service ..et lancer la nouvelle mode algerienne «  »un algerien deux bras un produits » » question de monnaie ça ne se posera pas » » car lorsque le systeme est productif tu peux donner a chacun 5 millions
    Par mois sans aucun probleme car ils seront integrè dans un systeme non de consommation mais de recyclage..tu as produit une tèlè ou un fruit ou une voiture ou une maison elles doivent etre recycler..
    Tu as produit 1 tonne de tomate ru las recycle en engrais en donnant un salaire a une personne..loin de considetè l.etre humain comme une machine mais seulement changet la.vision des.choses..ici dans cette.vision on rejoint l.utile a l.agreable produire avoir un salaire manger.faire la fete en famille et s.integrer dans un processus globale de recyclage..rien ne se perd tout se transforme…bien sur en se basant sur la creation d.un marchè de matiere premiere en algerie et laisset l.offre et la demande ..**le secteur publique a produit 100 millions de tonne en matiere premiere gaz liquifiè ciment cereale agrume fruit poisson etc..donc le role du sectdur publique c.est de produire que la matiere produire et ne jamais franchir cette borne..
    En principe y a pas d.importation de matiere premiere que dans des proportions minime qui ne depasse pas les 25 % taux habituel de benefice..on doit se baser que nos propres matieres premieres faire la transformation maitrisant les technique controlant la qualitè
    Et.crèè un marchè excedentaire..un etranger peut se servire on exporte rien on informe ce qui se produit en algerie..je pense que l.ouverture d.un marchè sur internetbou rout producteur informe qu.il ya disponibilitè d.une quantitè ou la capacitè de produire une quantitè suplementaire..c.est dans les capacitès de production suplementaire que les importateurs etranger observent..sur la qualitè et la quantitè il y aura negociation
    L.acheteur peut trouver une solution a la qualitè soit ramener des machines soit ramener de personne hautement qualification ici tout ce passe chez le privè algerien car le secteur publique n.aura plus le droit ni de faire des services ni de faire de la transformation….Hanoune doit donc parler de matiere premier et abondonnè son discour sur les acquis sociaux qui eux sont du ressort des assemblè populaire avec leur
    Armada d.association de proximitè..les.chose sony simples..

  24. Hassan

    En lisant les commentaires j’ai remarqué que ceux qui parlent de socialisme et de communisme n’y connaissent rien à cette réalité. L’Algérie, comme le dit Dr. Reffas, n’a jamais été socialiste et à forte raison communiste. Il faut souligne qu’aucun pays n’a pu atteindre le niveau économique lui permettant de se proclamer communiste et de ce fait il n’a jamais existé de pays communiste . L’URSS essayait de construire le socialisme . À l’époque du socialisme le slogan était:: »A chacun suivant son travail ». Pendant le communisme le slogan devait être  »A chacun suivant ses besoins ».
    En Algérie grâce au caractère social de la révolution notre pays a pu former des milliers et des milliers de spécialistes, développer le niveau d’alphabétisation du peuple et jeter les bases d’un système de santé. Tous ces faits n’existaient pas pendant du colonialisme. Avant l’indépendance la terre appartenait aux colons et aux féodaux types Aghas, Bach aghas , Caids etc.. Les propriétaires de la terre faisaient travailler les fellahs sous le régime du khmassa et les bergers n’étaient même pas payés: On les nourrissait de  »Lbene » et pour toute couche ils avaient  »El Hlasse ». ainsi le fils d’un pauvre ne pouvait devenir qu’un autre pauvre et multiplier le nombre » des damnés de la Terre ». Ceux qui parlent et surtout écrivent ne savent pas qu’ils ont une incommensurable chance d’être naît aprés le déclenchement de la Révolution. Cette dernière avait indéniablement un caractère social.
    Les Néo-libéraux (Prédateurs) sont tous simplement des contre révolutionnaires qui veulent effacer tout ce pourquoi nos Martyres se sont sacrifiés. Marx disait qu’à la base de chaque fortune au départ il y a un vol. Nous sommes obligés de constater, même si on n’est pas d’accord avec lui’ ,que la réalité actuelle de notre pays lui donne raison. Le but final de nos arrivistes c’est d’instaurer en Algérie une société de type latino- américaine ou une infime partie de la population jouit de toute la richesse du pays, alors que la grande majorité croupisse dans la misère. Ils votent des lois scélérates pour s’accaparer des entreprises nationales aprés s’être octroyés des concessions de milliers d’hectares de terres.Ces vampires sont insatiables ils veulent toujours plus de sang du peuple quitte à vendre l’Algérie à qui assurera leur protection avec leurs familles en cas du réveil du peuple qui tel un ouragan les balaiera dans la poubelle de l’histoire.

    • Dr Reffas

      @ Si Hassan

      Votre raisonnement jouit d’une honnêteté intellectuelle , au delà des jugements de valeur sans aucune mesure d’appréciation instructive.

    • Mme CH

      Salam Mr Hassan..!!! C’est pour ça que moi, j’ai parlé du socialo-communisme de façade…en Algérie et partout ailleurs…!!! Ils appliquent une chose pour le peuple et une autre chose pour eux….!!! Mais, bon dans les deux cas (socialo-communisme ou capitalo-libéralisme), ce sont des doctrines pondues par des Minus Créatus….!!! Et les deux ont une relation avec le sionisme…..!!!! C’est la même médaille, l’une constitue la face, l’autre le revers….!!!

      Voici la blague de « vous avez deux vaches », que vous connaissez peut être:

      Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.

      Communisme :
      Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.

      Dictature :
      Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.

      Democratie :
      Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.

      Democratie Representative :
      Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.

      Anarchie :
      Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.

      Capitalisme :
      Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits.

      Capitalisme Sauvage :
      Vous avez 2 vaches. Vous vendez l’une, vous forcez l’autre à produire comme quatre, et vous licenciez l’ouvrier qui s’en occupait en l’accusant d’être inutile.

      Bureaucratie :
      Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d’hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l’autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.

      Ecologie :
      Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.

      Capitalisme Européen :
      On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache.

      Monarchie Constitutionnelle Britannique :
      Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l’autre. La vache vivante devient folle. L’Europe vous subventionne pour l’abattre. Vous la donnez à manger à vos moutons.

      Capitalisme A La Francaise :
      Pour financer la retraite de vos vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amies les bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (Remboursement de l’Ardoise Bovine). Les vaches se mettent en grève.
      Il n’y a plus de lait. Les Français sont dans la rue :  » DU LAIT ON VEUT DU LAIT ». La France construit un lactoduc sous la manche pour s’approvisionner auprès des Anglais. L’Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. On lève un nouvel impôt pour l’entretien du lactoduc devenu inutile: le IDLQV (l’Impôt Du Lactoduc Qu’est Vide) etc, etc……

      Tout à commencer avec deux vaches…..!!! Mais on ne dit pas comment vous les avez obtenues ces deux vaches (Min Ayna Laka Hada)….!!!!

      Bonne soirée…!

  25. BADISSI

    On parle des socialistes des communistes , des capitalistes alors on sait que tout ces idéologies on connue des faillites sur le plans social ou économique , sachant que ces occidentaux ce penche sur l économie Islamique et pourquoi pas nous ???? le plus grand nombre de Banques Islamique se trouve a Londres !!!!!!

  26. zlaoui

    o croit que l’etre humain est de nature envahissante..tu ne peux mettre un système ou tu vas obtenir des gens tout beau tout gentil on est pas des anges..Un communiste ou un socialiste des qu’il est pauvre il gueule mais des qu’il prend le bureau du PDG il revient a sa nature..En dehors du monothéisme y’a pas une force extérieur qui régule cette avidité..
    Le monothéisme il ya le principe de l’enfer et du paradis et la crainte de Dieu..C’est cette crainte de Dieu qui va réguler l’Être humain une fois dans le bureau du PDG ou du Colonel ou du Patron..ceux qui ont composé le socialisme capitalisme indouisme ou autres ne savaient pas comment placer une idéologie par rapport a la nature de l’Être humain..
    Et puis les Notion de Satan de Djinn n’est que islamique révéler par le coran..c’est a dire que les nation qui n’ont pas le coran ne peuvent pas prendre en compte ces êtres
    dans leurs conceptions d’une système économique..
    Par exemple nos grands 3Oulama qui s’interaissaient a cette question de Djinn et satanisme étaient tres vigilant, on peut d’après ce qu’ils disent entrer avec ce monde
    mais avec un risque soit tu les fais obéir soit tu obeiras..Certain 3oulama vue le danger de cette approche ont finit par interdire cette science car il n ya aucun contrôle..
    Ces choses là ne sont pas connue par d’autres civilisations..c’est pourquoi devant une incapacité les 3oulama conseillaient a se remettre a Dieu et le laisser s’en charger du reste..
    Le communisme et le socialisme porte en eux le germe humain  »la domination »
    sans crainte de Dieu un communiste ou autre non monothéiste tombe dans le démesure car il n’a aucune barrière, dans sa tête y’a ni enfer ni paradis ni résurrection
    il fonce comme un aveugle jusqu’à ce qu’il périe..en mettant le feu dans son propre corps comme l’avait Hitler, ou Engloutie par l’eau comme le Pharaon de l’Égypte..
    En ALgerie si une usine tombe entre les mains de capitaliste véreux ce n’est pas grave car il ya l’age..apres 60 ans ils ne pourront rien faire soit il vendent cette usines soit ils partent en retraite laissant l’usine entre les mains de jeune capitalistes véreux ou pas ils feront la même chose a 60 ans..L’ENI reste tous le monde est partis les uns avaler par les cimetières les autres attendent..chacun attend son tours alors vaux mieux craindre Dieu revoir ces forces a la baisse et faire son devoir d’un être humain et ensuite si il est croyant il travaille pour son paradis..l’essentiel croyant comme non croyant doivent faire leurs travail dans les règles de l’art..communiste comme islamique comme laïque comme bouddhiste comme chrétien comme juif a l’intérieur de l’usine chacun fera son travail a la sortie chacun revient a sa croyance..
    sauf que le communiste ne depasse pas les bornes dans l’acces a la prorété privés. la terre a apprtient a son createur et le sol n’apprtient a personne chacun a droit a une propriété reste a definir la surface c’est celon les capacités de chacun et personne n’a le droit aussi de tomber dans les exces »prends ce que tu pourra prendre en charge »
    en tout cas si tu prends 100m² ou 1000 hectares tu lâcheras le tout a 60 ans..ils faut etre raisonable et tenir  »sa jalousie » en contrôle car ceux qui veulent 1000 hectare ce n’est pas pour produire mais par Jalousie d’empêcher les autres de prendre 1 hectare ou 100 m² pour construire sa petite maison même les parents sont jaloux de leurs propre enfants..ils faut aussi contrôler cette jalousie ce hassde qui arrache le fruit des bouches des autres..En algerie c’est surtout la jalousie qui prédomine car les capacités de création et production sont très limités.que va tu faire avec 1000 m² si t’a pas les moyens de faire que ce soit a moins de plonger dans le vol et le détournement de l’argent de l’état..T’a pas l’argent construis a ta mesure une belle petite maison de 80 m² sans vol mieux que villa de 500 m² en volant la nourriture dans les cantines ou les restos universitaires scolaires..voler les écoliers et étudiants c’est bas..
    L’algerie donc craint le clan satanique..ce clan attend tout le monde et sont déterminés a pousser l’Être en enfer pour satan les chrétien comme les juifs comme les arabes comme les bouddhistes comme les blond comme les noirs comme les russe comme les américains comme les français et italiens tous sont des chiens a abattre..
    faut jamais laisser le foncier Publique a l’abandon faite le entrer dans le fond publique des commune..Si Satan s’empare d’une usine ce n’est pas grave mais s’il s’empare des terres demain  »bonjour la famine » ..Donc la privatisation des terres agricole et a surveiller de tout pres..pas question de ceder sur la question meme si les etats unis offre 1 millions de dollars au m²..
    mais ils ne faut pas exagérer..il ya les grandes cultures légume secs et céréale sont entre les mains de l’État pas de privatisation..le privé n’aura pas le droit de faire les grandes cultures elle sera faite par la commune..
    le reste c’est les agrumes et horticulture qui ne mobilisent pas trop de terrain chaque algérien aura droit a la propriété si il le désire entre 2 et 3 hectare par familles..ils faut etre marier.. »prends une femme et viens prendre 3 hectares »
    l

  27. ABRAHAM

    Il faut revoir cette loi sur la base d’un baril à 27$.
    Travailler et bien serrer la ceinture.

  28. ABRAHAM

    l’Algérie est un pays agricole.

  29. OUERRAD

    l Algerie n est pas un pays agricole ,,, c est juste un pays ,,, mais malheur à elle ,, elle est sans ,,,,NATION?
    30% DE SES CITOYENS SONT BI NATIONAUX , voir tri et plus ,,,,

  30. Mme CH

    Entretien avec Mostefa Bouchachi est avocat et ex-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme. Il a démissionné de l’APN en mars 2014 après avoir siégé pendant deux ans. (TSA, 10 décembre 2015, Imad Boubekri)

    L’opposition parlementaire a qualifié l’adoption de la Loi de finance 2016 par l’APN de « coup de force ». Qu’en pensez-vous ?????

    Les députés de l’opposition parlementaire avaient raison d’aller vers la contestation surtout contre les deux articles 66 et 71 de la loi de finances. Ethiquement et par respect aux députés, il ne fallait pas que le ministre des Finances réintroduit l’article 66. Dans le rapport complémentaire de la Commission des finances, les députés de l’opposition et de la majorité ont trouvé un consensus autour de la suppression de cet article. Mais d’un point de vue juridique, notamment le règlement intérieur de l’assemblée, le ministre n’a pas enfreint la loi. Ce sont les députés du pouvoir qui sont responsables de coup de force. Ils ont cédé à la volonté de leur parti et ont oublié la volonté du peuple. Ils ne sont pas des députés du peuple, ils sont des députés des partis aux ordres d’un système politique. Je pense qu’ils se considèrent beaucoup plus comme des députés au service d’un système politique que des députés au service de l’Algérie alors que l’article 66 comme il a été adopté est anticonstitutionnel.

    En quoi l’article 66 de la Loi de finances 2016 est anticonstitutionnel ??????

    Selon cet article, l’État peut céder ses parts dans les entreprises publiques y compris dans les secteurs stratégiques. L’article 17 de la Constitution stipule que le sous-sol, les ressources naturelles d’énergie, ainsi que les transports ferroviaires, maritimes et aériens, les postes et les télécommunications, font partie de la propriété publique qui est un bien de la collectivité nationale. Donc, ces bien ne peuvent être cédés qu’en amendant la Constitution. C’est pour ça que l’adoption de la l’article 66 de la LF 2016 est une violation de la Constitution. Ils nous disent que cet article ne touchera pas les grandes entreprises publiques mais la règle juridique est générale et abstraite.
    Pour ce qui est de l’article 71, il donne la possibilité au ministre des Finances de transférer des budgets d’un ministère à un autre sans revenir à l’APN. Cela veut dire que les députés débattent des budgets des ministères de l’Éducation et de l’agriculture alors que le ministre des Finances peut transférer ces budgets au ministère de l’Intérieur et laisser, peut-être, les élèves sans livres scolaires. C’est très grave et dangereux. C’est une atteinte au principe fondamental de séparation des pouvoirs. L’argent public ne peut être débloqué, ni dépensé que par une loi du Parlement. La sortie des députés dans la rue pour contester cette loi résume, à elle seule, la situation dans laquelle vie l’Assemblée populaire nationale.

    Asma3ta Law Nadayta Hayen Lakin La Hayata Limen Tounadi….!!!!

  31. zlaoui

    L.article 66 tel qu.il est citè par Mme CH est un article Bon a amendè et a reduser..car la constitution est mal redigè est obsolete car elle etait taillè sur mesure par l.esprit socialiste de l.epoque qui faisait spn cheval de batail et composait son disxours politique sur la diaboliation du privè et la course vers le dressage des barriere divers pour limiter la croissance de la finance privè..la constitution donne toute les proprietè a l.etat mais n.oblige pas cette.derniere d.exploiter..par jalousie si l.etat.n.a ni les moyens ni les.connaissance elle laisse crever les gens uniquement pour faire bariere aux gens du privè de faire de l.argent et investir..
    En principe l.etat qui peut redevenir une oligarchie consrituè par un reseaux d.interet peut aussi exploitè cette constirution et redevenir etat capitaliste dans un etat.socialiste le peuple.n.a que les mains pour voter…
    On veut bien que l.algerie garde le systeme ancien de l.entraide mais sur la base de nos valeurs ancienne pas importer par les socialiste revenue d.europe..Nous avions le systeme des 3rouche lequel controlait les ressources et l.algerien avait.sa part de la pripriete d mais dans l.indivision..ils se partageait le bien et le travail sans etre.capable de vendre sa part du sol..le sol reste dans le chiya3e…et si la commune redevenait un 3arche?..comme en marhs on peut simuler la procedure..
    Je laissr le soin aux gens de simuler
    Cette nouvelle problèmatique donc changer
    Le nom de commune heritè des europeens
    Par 3arche et voir.ce qui va se passer

  32. zlaoui

    A la snvi les syndicat se sont montes en creneaux en faisant du stratefique qji ne
    Les pas..la mecanique n.a jamais ètè strategique la preuve l.algerie etait le grenier
    De l.europe sans tracteur ni vehicule ni camion..les colons travaillaient avec les
    Mulets et le transpory des cereale etait sous traitè avec les caravaniers a dos de chameaux
    De sidi ali boussidi le blè etait chargè jusqu.au port de beni saf a dos de chameau.
    Vaux mieux lachet la mecanique aux etranger et se concentrer sur le qtrategique
    Mette tout le paquet dans la production de la matiere przmiere sans aucune autorisation
    D.entrer dans le capital 1000% algerien pas un gramme aux etrangers..
    A part ce secteur tout est liberable et y.aura aucune limite ..l.etat n.aura plus le droit
    D.investire dans l.industrie de transformation..elle produit le fer et aux privè national et international de le transformer…seul chose a exiger tout recrutement ou credit bancaires
    Doit passer sous un contrat signè devant un notaire..si un travailleur accepte en negociant
    Avec son employeur un travail sans assurance ça les regardes tous les deux ..tout credit bancaire doit etre NOTARIÉ

  33. Mme CH

    « Loi de finances 2016 : 94 parlementaires demandent à Bouteflika de ne pas la signer » (TSA, mercredi 23 décembre 2015 | Par Imad Boubekri)

    Quatre-vingt quatorze parlementaires ont publié ce mercredi 23 décembre la lettre qu’ils ont adressée au président Abdelaziz Bouteflika pour lui demander « de ne pas promulguer » la Loi de finances 2016.

    Parmi les 94 parlementaires signataires de la lettre, dont nous détenons une copie, figurent des élus de l’Alliance verte, du PT ainsi que six du FLN et la sénatrice du tiers présidentiel Zohra Drif.

    « Nous nous adressons à votre Haute autorité, en tant que recours légal et légitime pour vous demander de refuser de promulguer la Loi de finances 2016 », ont écrit les signataires. Ces derniers évoquent « un double coup de force contre tout, à la fois la Constitution, la Loi organique 99-02 et le Règlement intérieur de l’APN d’abord au niveau de la Commission permanente des finances et du budget ensuite en séance Plénière de l’APN ».

    Pour justifier leur demande, ils ont mis en avant « les articles 17 et 18 de la Constitution » et « l’intrusion des lobbies de l’argent dans les rouages de l’État et dans l’institution Législative ».

    Les parlementaires opposés à la LF2016 affirment s’adresser au chef de l’État en tant que « Moudjahid respectueux du serment prévu à l’article 76 de la Constitution (…), fidèle au projet de l’État national », pour lui suggérer de « refuser de promulguer une loi antinationale, antisociale et aux antipodes des idéaux du combat libérateur de notre peuple».

    Enfin, ils sollicitent «son excellence afin de prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires pour abroger tous les articles dangereux et destructeurs contenus dans la LF 2016 ».

Répondre